49 - Saint-Lambert-du-Lattay

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Lambert-du-Lattay
(Ancienne commune)
(commune déléguée)
SaintLambert BlasonNew.JPG
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 49 - Blason - Maine-et-Loire.png    Maine-et-Loire
Métropole
Canton Chemillé-Melay (Canton 49 11)

Blason Thouarcé-49345.png   49-32   Thouarcé (Ancien canton)

Code INSEE 49292
Code postal 49750
Population 2004 habitants (2013)
Nom des habitants Saint-Lambertins, Saint-Lambertines
Superficie 1 444 hectares
Densité 138.78 hab./km²
Altitude Mini: 16 m
Point culminant 96 m (La Bâte)
Coordonnées
géographiques
47.303056° / -0.631111° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
49292 - Saint-Lambert-du-Lattay carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Notre territoire communal de 1 444 hectares conserve d’une manière encore très lisible dans sa structure, la façon dont il s’est construit et développé au Xe siècle. Il y a 1 000 ans, tout le territoire n’est que landes et bois, la forêt de LATTAY. La duchesse d’Anjou concède cette forêt à l’abbaye du Ronceray en 1037. C’est à cette date que commence la fondation de Saint Lambert du Lattay. Les religieuses décident du peuplement et du défrichement; entre 1037 et 1054 elles créent les trois premières « gagneries » c’est à dire trois ensembles d’environ 50 ha chacun qu’elles confient à des colons pour défricher et cultiver. Le peuplement s’établit au cœur de chacun de ces 50 ha dans trois grandes clairières circulaires, ouvertes vraisemblablement à l’époque gallo-romaine, voire néolithique (quelques haches de pierre et pointes de flèches ont été retrouvées). Ces trois clairières s’appellent Les Grandes Tailles, les Petites Tailles, Le Plessis. Trois sites aux noms évocateurs : taille signifie taillis défriché, et plessis enclos à bétail. Ces trois hameaux-colonies constitués chacun de quelques familles étaient reliés par un sentier forestier dont une partie correspond au chemin des buissons. Ces trois « gagneries », c’est ainsi qu'on appelait une exploitation défrichée, sont les premières de Saint Lambert et naquirent entre 1037 et 1054. Leur entrée est généralement marquée par une croix. Celle des Grandes Tailles est signalée dans tous les actes du XVe siècle et remonte vraisemblablement à l’implantation du peuplement. Bien sûr, ces croix ont été maintes fois redressées ou changées au fil des siècles, mais il est juste de penser qu’elles le furent toujours au même endroit. Dans une deuxième phase de peuplement entre 1050 et 1100, des unités de moindre superficie, de 15 à 20 ha, furent de nouveau concédées, à charge de défricher. L’habitat n’épousa plus la forme d’un hameau-colonie comme les Tailles ou Le Plessis, mais d’une ferme importante isolée, dont les bâtiments s’agrandirent au cours des temps afin d’abriter plusieurs personnes. On les retrouve sur tout le pourtour du territoire de Saint-Lambert-du-Lattay : à l’Aujardière, l’Ollulière, la Grollerie, Coin d’Hyrôme. Ainsi, en moins d’un siècle, se réalise l’implantation de la commune. L’ensemble de toutes ces « gagneries », construites sur le même schéma agraire et recoupées par des chemins, structure le paysage du terroir de Saint-Lambert-du-Lattay dont les traces 900 ans après restent très visibles sur le cadastre et les photos aériennes. De la forêt, il ne reste que le mot LATTAY.

Vue ancienne

Et SAINT LAMBERT ? Saint Lambert auquel est dédiée l’église dès la fondation de la paroisse à la fin du XIe siècle, est un évêque martyr de Maastricht du VIIe siècle. La dévotion à ce saint (d'après l'historien saumurois Joseph Henri DÉNÉCHEAU) viendrait du comte d'Anjou Geoffroi MARTEL qui a régné de 1040 à 1060 d'où le nombre des dédicaces à cette époque en Anjou comme Saint-Lambert des Levées, Saint-Lambert-la-Potherie, Saint-Lambert-du-Lattay. Il est assassiné à Liège (Belgique) un 17 septembre vraisemblablement en l'an 705. Le corps de l'évêque y est déposé et Liège devient un lieu de miracles. Les ossements du saint sont définitivement déposés dans une nouvelle châsse à Liège en 1143. La légende veut qu'à cette époque un pèlerin venu du Nord au cours d’un de ces grands pèlerinages vers Saint-Jacques-de-Compostelle, ait laissé une relique de saint Lambert sur notre territoire.

(Extrait du site officiel dont référence ci-dessous)


Commune jumelée

SaintLambert Jumelage.JPG

Saint-Lambert-du-Lattay, commune d'Europe, est jumelé avec Linkebeek (Belgique) et Kenton (Angleterre). Le 26 septembre 1981, Roger THIÉRY, bourgmestre de Linkebeek (5 000 habitants) et Jean TISSOT, maire de Saint-Lambert-du-Lattay, signaient en Anjou une charte de jumelage dans le cadre des "Communes d'Europe" en présence de quelques 120 Linkebeekois. L'année suivante, Linkebeek accueillait à son tour une délégation de 180 français dans une ambiance très chaleureuse, inaugurant ainsi de nombreux échanges officiels, associatifs ou privés. Depuis 1985, des rencontres officielles sont organisées tous les 2 ans en alternance dans les deux communes où chaque rencontre est marquée par l'inauguration d'un site au sein de chacune d'entre elles. Ont ainsi été inaugurés à Saint-Lambert-du-Lattay : la place Linkebeek en 1985, la Place de l'Europe et la plantation de vignes au clos de Linkebeek en 1989, 12 plaques en ardoise présentant la commune en 1993.

SaintLambert Jumelage3.JPG

En 1995, le succès du jumelage était tel que les deux communes ont décidé de mettre sur pieds une des rares "Chartes de Jumelage" tripartites d'Europe, associant à l'aventure le petit village anglais de Kenton (1 300 habitants) dans le Devon. Cette charte a été signée à Kenton le 18 mai 1996 par Peter WHITE, Chairman de Kenton, Christian Van EYKEN, bourgmestre de Linkebeek et Gino MOUSSEAU, maire de Saint-Lambert-du-Lattay. Cette première rencontre entre les 3 communes a été suivie de quatre autres : en 1988, dans notre village où nous avons inauguré le square Kenton, en 2000 à Linkebeek où les populations ont été invitées à découvrir une exposition élaborée dans le cadre d'un premier projet européen "Coménius" réunissant 4 écoles de nos communes jumelles, (un deuxième projet élargi à 5 autres écoles est actuellement en cours et verra son apogée lors des rencontres de jumelage à Linkebeek en 2006), en 2002 à Kenton et en 2004 à Saint-Lambert-du-Lattay où a été inaugurée une girouette symbolisant nos trois villages "triplés".

SaintLambert Jumelage2.JPG

Aujourd'hui, le comité de jumelage, transformé en association loi 1901 depuis 2003, coordonne encore toutes ces activités, sous l'égide de la mairie. Son but est de favoriser l'établissement de relations entre les habitants des communes jumelles dans tous les domaines : scolaires, sportifs, sociaux, économiques etc. afin de permettre une meilleure connaissance réciproque. D'une manière plus générale, le comité de jumelage souhaite sensibiliser les personnes à la construction européenne et ses réalités, et développer ainsi la notion de "citoyenneté Européenne".

Fin d'une commune

  • Le 31 décembre 2015, les communes de Saint-Lambert-du-Lattay et de Saint-Aubin-de-Luigné fusionnent. Ces communes donnent naissance à la commune de Val-du-Layon qui prend le statut administratif de commune nouvelle[1] . Son chef-lieu se situe à Saint-Lambert-du-Lattay . Les communes deviennent des communes déléguées.

Héraldique

Blason : D’azur au bâton prieural chargé d’une mitre, accosté de deux fleurs de lys, le tout d’or, à la bordure cousue de gueules.

SaintLambert Blason.JPG

Le blason n'est plus utilisé, il est remplacé par le logo ci-contre :

SaintLambert LOGO.JPG

Histoire administrative

  • Département - 1801-2015 : Maine-et-Loire
  • Arrondissement - 1801-1824 : Saumur --> 1824-2015 : Angers
  • Canton - 1801-2015 : Thouarcé --> 2015-2015 : Chemillé-Melay
  • Commune - 1801-.2015 : Saint-Lambert-du-Lattay

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Église du XIXe siècle
  • Manoir des Petites Tailles du XVIe siècle

Repère géographique.png Repères géographiques

SaintLambert Ville2.JPG
Localisation de Saint-Lambert-du-Lattay


Les communes voisines de Saint-Lambert-du-Lattay sont :

- Canton de Thouarcé : Beaulieu-sur-Layon & Chanzeaux,
- Canton de Chalonnes-sur-Loire : Rochefort-sur-Loire & Saint-Aubin-de-Luigné,
- Canton de Chemillé : La Jumellière.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 130 669 709 1 143 1 273 1 360 1 295 1 345 1 352 1 301
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 349 1 380 1 345 1 308 1 339 1 318 1 304 1 271 1 282 1 318
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 264 1 197 1 180 1 205 1 222 1 227 1 322 1 223 1 175 1 201
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 203 1 352 1 466 1 660 1 918 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

  • Georges DELAHAIE, sculpteur, né le 21 juin 1933

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean-Aimé de SOYER 1813 - 1815  
- -  
Eugène RÉTHORÉ-LAUJARDIÈRE 1849 - 1876  
François COURTIN 1876 - 1881  
Jacques SAUDREAU 1881 - 1884  
Jacques BLANCHARD 1884 - 1896  
Paul SAUDREAU 1896 - 1908  
Joseph GILBERT 1908 - 1912  
Émile MARTIN 1912 - 1929  
Louis BLOT 1929 - 1935  
Raymond FRANÇAIS 1935 - 1945  
Jules MORIN 1945 - 1947  
Ludovic PIARD 1947 - 1965  
Yves CORBILLÉ 1965 - 1977  
Jean TISSOT 1977 - 1989  
Gino MOUSSEAU 1989 - 2014  
François CAILLEAU 2014 - Décembre 2015  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h-12h 9h-12h 9h-12h 9h-12h 9h-12h - -
Après-midi 14h-17h30 14h-17h30 14h-17h30 14h-17h30 14h-18h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 11, rue Rabelais - 49750 SAINT-LAMBERT-DU-LATTAY

Tél : 02 41 78 30 46 - Fax : 02 41 78 32 77

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (03/2011)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  • Site officiel
  • Site perso sur la commune par Henri PIARD
  • Syndicat d'initiative : Étang de la Coudray - Tél : 02 41 78 44 26
  • Musée de la Vigne et du vin d'Anjou - Tél : 02 41 78 42 75
  • Circuits, visites guidees : Sentiers "interpretation du paysage du Val d'Hyrome", Maison de la Nature - Tél : 02 41 78 49 93


Et à propos de Kenton :

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.