43195 - Saint-Ilpize

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Ilpize
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 43 - Blason - Haute-Loire.png    Haute-Loire
Métropole
Canton Blason en attente.png   43-10   Pays de Lafayette

Blason Lavoûte-Chilhac-43118.png   43-11   Lavoûte-Chilhac (Ancien canton)

Code INSEE 43 195
Code postal 43380
Population 191 habitants (2015)
Nom des habitants Saint-Ilpiziens, Saint-Ilpiziennes
Superficie 1 181 hectares
Densité 16 hab./km²
Altitude Mini : 432 m
Point culminant 763 m
Coordonnées
géographiques
45.195833° / 3.387777° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
250px
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Toponymie

Bien que floue, l'histoire semble être celle-ci.
Le soldat chrétien Julien stationné à Vienne fuit les persécutions mais est rejoint et martyrisé en Auvergne, près de Brioude où il sera décapité sous le règne de Dioclétien en l'an 304. Sa tête fut rapportée à son supérieur militaire, Ferréol, chrétien et martyr lui aussi. Le corps de Ferréol et la tête de Julien sont enterrés ensemble à Vienne.
Deux vieillards, probablement des bergers, Ilpize et Arcons (À ne pas confondre avec saint Arcons qui donna naissance à la paroisse de Saint-Arcons-d'Allier. Le lieu-dit Arson (Arçon) aujourd'hui commune de Villeneuve tire peut être de là son origine.), guidés par des anges ensevelissent le corps de Julien dans le cimetière de Brioude. Ils retrouvèrent alors, dit-on, leur vigueur et leur jeunesse [1]. Le berger Ilpidus (Ilpize) vint ensuite vivre en ermite dans la vallée de l'Allier et aurait donné son nom à la ville.

L'histoire parle aussi de saint Ilpide honoré dans le diocèse de Mende qui aurait subi la persécution de Valérien après avoir mené la vie érémitique dans les gorges de l'Allier et manifesté son zèle à ensevelir les corps des martyrs dont celui de Julien à Brioude.
Saint Ilpize et saint Ilpide sont sans aucun doute une seule et même personne. Saint Ilpize est honoré à Brioude le 18 juillet. Deux représentations de saint Ilpize sont connues, l'une sur le vitrail du chœur de l'église du village de Saint-Ilpize, la seconde sur une peinture du chœur de l'église de Saint-Lys.

Du IVe au VIIIe siècle, la ville fut envahie à de nombreuses reprises, par les Wisigoths, les Sarrasins et les Normands.

Pour faire face à ces invasions et se protéger, on construisit vers 1030 un château féodal. Cette construction est faite sur un piton volcanique, dominant la rivière Allier de 150 mètres environ. On note par ailleurs dans certains écrits l'existence d'un Castrum dès le XIe siecle. Une chose est certaine : l'existence dès cette époque d'une paroisse aussi étendue que la seigneurie de l'époque [réf. nécessaire] .

Le comte de Clermont (Dauphin d'Auvergne) y installa une branche de sa famille en 1201 suite au traité d'abandon d'Aimon de Brossadol [réf. nécessaire] . Celle-ci prit le titre de dauphin et le conserva jusqu'à la mort de Beraud qui fut tué en 1415 à Azincourt en même temps que son fils.
Le château devint alors successivement la propriété de plusieurs familles : la famille de Lespinasse (1425-1481), celle d'Amboise ( 1481-1518). La dernière à maintenir les lieux en bon état jusqu'en 1765 fut celle de Louis de la Rochefoucault, souche de la branche de Langeac (Langheat) qui prit le titre de marquis de Langeac, comte de Saint-Ilpize. Le château fut abandonné après le décès du dernier maître des lieux et la décrépitude commenca.

L'ensemble du bourg

Il est construit sur le flan du piton où culmine le chateau.
Sur le plan économique Saint-Ilpize fut assez important. La population a atteint 5 000 habitants au XIVe et XVe siècle et son économie fut florissante jusqu'au XVIIe siècle.
Aujourd'hui elle ne compte plus que 210 habitants sur l'ensemble de la commune, laquelle fut redécoupée en 1844. C'est à ce moment qu'elle perdit sa qualité de chef-lieu de canton au profit de Lavoûte-Chilhac et fut scindée en deux avec création sur la rive gauche de l'Allier de la commune de Villeneuve d'Allier et abandon d'une partie au profit de Saint-Privat-du-Dragon (ex : le Croizet autrefois à Saint-Ilpize).

Les deux communes qui partagent une longue histoire sont reliées par un pont suspendu long de 104 mètres construit en 1876, lequel a connu récemment quelques déboires dus à l'irresponsabilité d'un utilisateur.

La commune actuelle comprend les villages du Bancillon, de Channat, Chazieux, Cissac, Faucon, Grenier, Ribeyre, Seniquette et Tapon. Parmi ces villages deux dont la population le justifiait, ont possédé une école, en plus de celle du bourg, Channat et Tapon. Aujourd'hui aucune ne subsiste en tant que telle, elles ont été reconverties en habitation. Au XVIIe siecle Tapon a eu en plus l'autorisation de construire une chapelle (en 1647) aujourd'hui toujours existante et utilisée occasionnellement.

Histoire locale : L'affaire de la Tapounelle

C'est l'histoire d'une cloche qui aurait du avoir sa place dans la chapelle du village de Tapon appartenant à la paroisse de Saint-Ilpize.

La présence de cet édifice, hors du contrôle permanent des autorités ecclésiastiques, marquait une forme d'indépendance des Taponais vis-à-vis du sacristain du chef-lieu.

Cette forme d'insoumission, fort mal perçue, fut la cause de querelles permanentes. À la Révolution, la chapelle tombe dans le bien public et les Ilpidiens s'accaparent de la cloche, ils l'installent dans le clocher de l'église paroissiale.

Les Taponais reconstruisent leur chapelle en 1848, mais le retour de la cloche est rendu impossible par les Ilpidiens qui tiennent absolument à la conserver dans leur clocher. L'affaire ira en justice.

Contes, légendes, croyances

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Nom de la commune donné pendant la période révolutionnaire : Roc-Libre.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • Église Sainte-Madeleine

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 179 2 384 2 532 2 579 2 487 2 401 2 332 1 206 1 179 1 126
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 207 1 211 1 008 1 000 1 002 979 974 856 816 725
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 650 550 469 433 390 309 277 259 209 183
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 188 207 205 186 180 190 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Georges FOURNIER-MONTGIEUX 1884 - 1888  
Pierre CROZEMARIE 1888 - 1893  
Dominique RAMAIN 1893 - 1896  
Pierre CROZEMARIE 1896 - 1900  
Antoine VIDAL 1900 - 1904  
Jean Pierre DELOMENEDE 1904 - 1914  
Noël RAMAIN 1914 - 1919  
Antoine VIDAL 1919 - 1928  
Jean VIDAL 1928 - 1929  
Dominique TRIOULLIER 1929 - 1943  
SABATIER 1943 - 1944  
Arthur CHAMBON 1944 - 1965  
Alexandre AUMARD 1965 - 1968  
Adrien MAURANNES 1968 - 1970  
Elie BARTHOMEUF 1970 - 2008  
Jean FOSTIER 2008 - 2014  
Pierre HÉNO 2014 - 2018  
Martine DEFAY 03/2018 - (2020)  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - 10 h - 12 h
Après-midi 13 h 30 - 16 h 30 - - 13 h 30 - 16 h 30 - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Bourg - 43380 SAINT-ILPIZE

Tél : 09 64 37 29 74 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie & L'annuaire Service Public (Septembre 2018)

Associations d'histoire locale

  • Les Amis de Saint-Ilpize, association visant à la sauvegarde et à la valorisation culturelle du patrimoine.
  • La Châtellenie de Saint-Ilpize, association visant à l’animation et à la valorisation culturelle du village.
  • Association de sauvegarde du patrimoine et de la mémoire taponnaise, association visant à sauvegarder le patrimoine rural taponnais.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Cf : livre des miracles par Gregoire de Tours