43040 - Brioude

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Brioude
Blason Brioude-43040.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 43 - Blason - Haute-Loire.png    Haute-Loire
Métropole
Canton Blason Brioude-43040.png   43-04   Brioude

Anciens cantons
Blason Brioude-43040.png   43-05   Brioude-Nord
Blason Brioude-43040.png   43-34   Brioude-Sud

Code INSEE 43 040
Code postal 43100
Population 6 721 habitants (2017)
Nom des habitants Brivadois, Brivadoises
Superficie 1 352 hectares
Densité 497,11 hab./km²
Altitude Mini: 414 m
Point culminant 622 m
Coordonnées
géographiques
45.295° / 3.385° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
43040 - Brioude carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

De gueules à la ruche d'or, accompagné de six abeilles du même ordonnées en orle, au chef cousu d'azur semé de fleurs de lys aussi d'or.

Entre amants et à coups de revolver (1877)

A Brioude, Antoine, fils de bonne famille, avait pris pour maîtresse une plantureuse femme surnommée « Marie sans souliers ». Marie était mariée et son époux, peu jaloux, avait conclu avec Antoine, un curieux arrangement. Avec l’accord de l’intéressée, une sorte de « location longue durée » fut menée à bien entre les deux hommes pour la coquette somme de 500 francs de l’époque ; une véritable fortune !
La relation, malgré quelques heurts dura huit mois, jusqu’au jour où les caresses se transformèrent en coups de poings ….
Lire l'article

Quand nos grands-pères découvraient le « Football-Rugby » (1921-1927)

Comme pour se soulager des maux de la Grand Guerre, les français se lancent dans la pratique du sport. Le rugby – que l’on nomme « Football-Rugby » tire son épingle du jeu. En quelques années, le nombre de clubs est pratiquement multiplié par trois.
La fièvre atteint la partie ouest du département de la Haute-Loire. Des poignées de jeunes se réunissent pour mettre sur pied une équipe locale. Bien vite, ils sont rejoints par des bénévoles qui, avec les petits moyens de l’époque, vont structurer la pratique de ce sport.
Réalisée à p]artir des articles de presse , cette chronique tente de retracer la présence de l’ovalie dans le Brivadois et de l’enthousiasme suscité à partir des années 1920.
Des photos d’époque, des compositions d’équipes complètent le document présenté.
Lire l'article

Crime dans le train Saint-Georges-d'Aurac - Brioude (1934)

Lire l'article

L'Hôpital Auxiliaire

L'histoire locale

Les personnages de la cité brivadoise

La Léproserie de La Bajasse

En un lieu stratégique qui a vu passer les grands du royaume depuis la nuit des temps, Odilon Chambon, Chanoine de la ville de Saint Julien de Brioude, fonde en 1150 une « maladredrie » au bord de la rivière Allier.
Le passage obligé des pèlerins, des colporteurs de toutes sortes, des courriers des rois et même des têtes couronnées va donner, pendant cinq siècles, une aura considérable tant à la léproserie qu’au Prieuré qui la jouxte.
Lire la suite...

La Confrérie de N.D de Brioude

Comment furent installées dès 1587 en Brivadois, les premières confréries qui avaient pour siège l’église de Paulhaguet ou bien celle de Notre-Dame de Brioude…
Lire la suite...

Anthologie des croyances, légendes,et moeurs ...de Brioude

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Haute-Loire
  • Arrondissement - 1801-2020 : Brioude
  • Canton - 1801-1984 : Brioude --> 1984-2015 : Brioude-Nord et Brioude-Sud --> 2015-2020 : Brioude
  • Commune - 1801-2020 : Brioude

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Basilique Saint-Julien

Vue côté de l'abside et des absidioles côté chevet - Photo J-P GALICHON
Nef de la basilique - Photo J-P GALICHON


L'église actuelle de style roman auvergnat aurait été élevée à partir de 1060 en trois étapes :

1060-1100 : rez-de-chaussée du narthex, parties basses des deux premières travées de la nef et du porche nord
1100-1140 : étage supérieur du narthex, parties hautes des deux premières travées de la nef, porche nord, porche sud
vers 1180 : après une interruption de trente années, chevet, chœur et troisième travée de la nef.
Seconde moitié du XIIIe siècle siècle : voûtes d'ogives

Chapelle saint Michel
La chapelle servait à veiller le corps des chanoines lorsqu’ils étaient décédés. L’ensemble de l’église était alors peint avec des couleurs vives. L’auteur est inconnu.

Pavement
Mosaïque polychrome de galets provenant de la rivière Allier, bloqués au mortier de chaux. Elle présente des motifs géométriques ou allégoriques dont des fleurs de Lys allongées. Date du début du XVIe siècle.

Vitraux
A la révolution les vitraux anciens ont été détruits. Au cours du XIXe on rééquipe partiellement l'édifice avec des vitraux signés Lorin de Chartes. En 2008, l'équipement est achevé par des 37 vitraux des baies de la nef qui ne possédaient que de simples vitrages. Cette réalisation est une collaboration de l'artiste Kim en Joong, moine dominicain d'origine Coréenne, et de l'Atelier Loire de Chartres.

Chapiteaux
A une exception prêt les chapiteaux ne retracent pas la Bible, l'évangile ou à Saint Julien.. Les sujets sont des classiques de l'art roman auvergnat ( Tritons, Sirènes , Animaux...).

Photos de l'extérieur

Photos chapelle saint Michel

Photos intérieur de la basilique

Vitraux

Chapiteaux

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 4 983 5 386 5 486 5 132 5 099 5 247 4 940 4 962 4 804 4 928
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 4 950 4 932 4 616 4 747 4 987 5 102 4 928 4 963 4 841 4 865
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 4 903 4 754 5 104 5 113 5 039 5 623 5 687 6 184 7 195 7 773
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 7 483 7 285 6 820 6 688 6 637 6 718 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos divers

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Louis ALBANEL, Conseiller à la Cour d'Appel de Paris, Docteur en Droit, °10 Novembre 1851, † ?

Familles notables.png Notables

  • Louis DEVINS : Maire de Brioude, Député et Sénateur de la Haute-Loire
Lire l'article

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
Jean-Baptiste MARRET 08/1823 - -  
Claude SALVETON 1830 - -  
- - -  
Jean ESCULIER 09/1878- -  
Amédée MARTINON SAINT FERREOL 01/1879 - -  
Arthur MARSA 11/1885- -  
Jean ESCULIER 04/1887- -  
Louis DEVINS 05/1888 - 1917 Docteur - Député puis sénateur  
MONATTE 02/1917 - -  
Pierre BOUDON 1918 - 1925 -  
Antoine BERTRAND 1925 - 1932 -  
Vincent CHAZELET 1932 - 1943 -  
Jean PRADIN 1944 - 1947 -  
Paul CHAMBRIARD octobre 1947 - juin 1964 -  
Joseph JALENQUES juin 1964 - mars 1971 -  
Louis EYRAUD 1971 - 1983 -  
Jean-Paul CHAMBRIARD 1983 - -  
Pierre CHAMBON 1989 - 1995 -  
Jean-Jacques FAUCHER 1995 - 2020 Réélu en 2001; 2008; 2014  
Jean-Luc VACHELARD 2020 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Louis Joseph CUSSINEL 1840- Ex curé de Saugues[1]  
Jean REDON 1846- Ex curé de Saint-Didier-en-Velay[2]  
- -  
Dominique PERRE 1884- Ex curé de La Chaise-Dieu[3]  
Antonin DUCAT 1890- Source[4]  
Pierre Louis Ferdinand GAILLARD 1895- Source[5]  
- -  



Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
-  
-  
-  
-  

Voir les 99 notices (en renseignant simplement le lieu de naissance.)

Les titulaires de la médaille de Sainte Hélène

La médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.
Les personnes citées dans le tableau ci-dessous sont nées dans la commune.

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  

Voir les 100 fiches (en renseignant simplement le lieu de naissance.)

Source : Les médaillés de Sainte-Hélène

Militaires durant la première guerre mondiale

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des mobilisés ...

Émigration en Algérie

  • JOSENCI Jeanne, née le 03/07/1834 à Brioude, décédée après 1873, fille de Antoine (+ 28/05/1862 Brioude) et de Jeanne GENTON (sans autres renseignements).
Elle épouse à Alger, le 14/12/1869, Henri Albert LIEBICH, né le 10/04/1826 à Strasbourg (Bas-Rhin), décédé après 06/1904, chevalier de la Légion d'Honneur, capitaine d'habillement au 3e régiment d'artillerie (1869), commandant en retraite, demeurant (06/1882) à Bordj-Ménaël (Alger), fils de Chrétien Louis (+ 26/09/1838 Strasbourg) et de Henriette FARNY (+ 26/07/1875 Bordj-Ménaël), institutrice en retraite qui était domiciliée en décembre 1869 à Ingwiller (Bas-Rhin). Au mariage ils légitiment 2 enfants :
Acte de mariage n°309, 16h. La mère de l'époux, Henriette FARNY, veuve, institutrice en retraite, absente, est domiciliés à Ingwiller (Bas-Rhin), et consent au mariage par acte en brevet passé le 3 septembre 1869 devant Me Princk (ou Brinck), notaire à Ingwiller. La mère de l'épouse, épouse actuelle de Antoine PENIDE, consent à ce mariage par acte fait et passé le 22 septembre 1869 en l'étude de Me Couyse (?) et son collègue, notaire à Brioude. Témoins au mariage : LEROY François Charles, chevalier de la Légion d'Honneur, 48 ans, domicilié à Alger, 2ème ravin d'Isly n°4 - BOUTOLLE Henri Louis, 33 ans, "même domicile que ci-dessus" - FAIVRE Ernest, chevalier de la Légion d'Honneur, domicilié à Alger, rue St. Jean de ... (un mot) - LEFEBVRE Louis, 31 ans, domicilié à Alger, rue de la Révolution, tous quatre capitaines au 3ème régiment d'artillerie, non parents ou alliés des futurs époux. Un contrat de mariage a été établi. "... les dits époux nous ont déclaré reconnaître et légitimer par le présent mariage, comme ayant été procréés de leurs oeuvres, deux enfants du sexe féminin, le premier inscrit sous le prénom d'Henriette, né le 29 avril 1858 à Lyon, 3ème arrondissement (Rhône), et le second sous les prénoms de Jeanne Antoinette Emma, né le 1er janvier de cette année à Alger, enregistrés tous deux comme filles des dits Mr LIEBICH et dame JOSENCI."
Ils auront en tout trois enfants :
- Henriette, née le 29/04/1858 à Lyon (Rhône).
- Jeanne Antoinette Emma, née le 01/01/1869 à Alger, y décédée le 30/05/1872 (3 ans).
- Albert, né le 24/03/1873 à Alger, décédé le 13/03/1880 à Constantine (6 ans).
Vers 1898, Henri Albert LIEBICH aura une relation avec Berthe CLAYE (o 1866) de laquelle il aura quatre enfants :
- Jeanne, née le 06/05/1899 à Birmandréis (Alger).
- Louise, née le 06/01/1900 à Birmandréis.
- Berthe, née le 12/02/1902 à Birmandréis, y décédée le 17/02/1902 (5 jours).
- Henry Albert, né le 20/07/1903 à Birkadem (Alger), y décédé le 24/06/1904 (11 mois).


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
43040 - Brioude Hôtel de ville.JPG

Hôtel de ville
Adresse : 2 Place Lafayette - 43100 BRIOUDE

Tél : 04 71 74 56 00 - Fax : 04 71 74 93 98

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (04/2014)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

FAMILLE MOLET

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sur Google Books

  • Qui êtes-vous ? - Volume 3 - C. Delagrave

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références