42218 - Saint-Étienne

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Étienne
Blason de Saint-Étienne
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Canton de Saint-Étienne-1 Canton de Saint-Étienne-2
Canton de Saint-Étienne-3 Canton de Saint-Étienne-4
Canton de Saint-Étienne-5 Canton de Saint-Étienne-6

Ancien canton
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-19   Saint-Étienne - Nord-Est-1
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-20   Saint-Étienne - Nord-Est-2
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-21   Saint-Étienne - Nord-Ouest-1
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-22   Saint-Étienne - Nord-Ouest-2
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-35   Saint-Étienne - Sud-Est-1
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-36   Saint-Étienne - Sud-Est-2
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-37   Saint-Étienne - Sud-Est-3
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-38   Saint-Étienne - Sud-Ouest-1
Blason Saint-Étienne-42218.png   42-39   Saint-Étienne - Sud-Ouest-2

Code INSEE 42218
Code postal 42000
Population 199 396 habitants (1990)
Nom des habitants Les Stéphanois
Superficie 7997 hectares
Densité 2493,38 hab./km²
Altitude Mini: 422 m
Point culminant 1117 m
Coordonnées
géographiques
45.434722° / 4.390278° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42218 - Saint-Étienne carte administrative-1.png
Saint-Étienne - Cantons.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

Le nom de la ville

La légende rapporte qu'au temps des romains, la bourgade portait le nom de Furanum, du nom du Furan, la rivière qui la traverse. Ce nom se serait changé en Furania, nom qu'elle aurait porté jusqu'au Moyen Âge.

Les premières traces écrites date de 1258, la ville est nomé "Sancti Stephani de Furano" (Saint-Étienne de Furan).

La ville connue pour ses fabriques d'armes fut momentanément renommée Armeville ou Commune d'Armes pendant la Révolution française.

1969 Saint-Étienne devient Saint-Étienne-sur-Loire (suite à sa fusion avec Saint-Victor-sur-Loire) et en 1970 le nom de Saint-Etienne est rétabli (suite à sa fusion avec Terrenoire).

Bref historique

Saint-Étienne fut longtemps une ville secondaire, moins influente — sur le plan administratif et politique — que Montbrison, qui fut préfecture avant elle, et même que Feurs, chef-lieu de la Loire de 1793 à 1795. Ce n'est qu'en 1855 que Saint-Étienne, en raison de son rapide développement industriel et démographique, devint chef-lieu du département.

Ce fut en revanche dès le XVe siècle un centre important de production métallurgique (armes blanches puis armes à feu dès les guerres d'Italie de François Ier) mais aussi de petite métallurgie, à la production très variée, appelée "clincaillerie". Se développa aussi la fabrication de rubans (passementerie) dès le XVIe siècle.

Au moment de la Révolution industrielle s'y développèrent les métiers de métallurgie lourde et l'exploitation massive des mines de charbons.

Au début du XXe siècle, l'industrie de l'arme était dominée par la Manufacture d'Armes de Saint-Étienne (MAS) pour le matériel militaire, et la Manufacture française d'armes et cycles (Manufrance) ainsi que de nombreux artisans pour les fusils civils. Malgré la fermeture de Manufrance il reste encore quelques artisans.

Le premier chemin de fer français y fut construit à partir de 1823. Il reliait Saint-Étienne à Andrézieux et servait à évacuer le charbon des mines vers les bords de la Loire à partir de 1827. Un deuxième fut construit en 1832 entre Saint-Étienne et Lyon : il transportait fret et voyageurs.

Barthélémy THIMONNIER y conçut la première machine à coudre en 1830.

La ville fut touchée par le bombardement du 26 mai 1944.

En 1969, le nom de la ville change passant de Saint-Étienne-sur-Loire à Saint-Étienne.

Depuis les années 1970, les industries stéphanoises ont connu de nombreuses difficultés et la ville a connu un important repli économique et démographique. D'une population de 223 223 habitants en 1968, dans ses limites actuelles, elle est passée à 199 396 en 1990 et 180 210 en 1999.

Blason deSaint-Étienne Héraldique

D'azur à deux palmes d'or en sautoir cantonnées en chef d'une couronne royale fermée du même et de trois croisettes pierrées d'argent deux aux flancs, une en pointe.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Blason en attente.png Héraldique

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

La ville est située sur le Furan (ou Furens), au pied du massif du Pilat, à environ 59 km au sud-ouest de Lyon et 53 km de Vienne. Le Puy-en-Velay est à 81 km et à l'ouest Clermont-Ferrand est distant de 147 km.

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Pierre de BARRIGUE de MONTVALLON, dessinateur humoristique sous le nom de PIEM, né le 12 novembre 1923
  • Georges BÉRÉTA, footballeur né le 15 mai 1946
  • Huguette BOUCHARDEAU, femme politique née le 1er juin 1935
  • Jean CARDOT, sculpteur né le 20 juillet 1930
  • Pierre CHARRAS, écrivain et acteur né le 19 mars 1945
  • Michel DURAFOUR, écrivain, homme politique né le 11 avril 1920
  • Charles EXBRAYAT, écrivain né à Saint-Étienne les 5 mai 1906 et décédé à Saint-Étienne 2 mars 1989
  • Marc EYRAUD (ses vrais prénoms étant Élisée Marc Ernest), acteur né le 1er mars 1924, décédé à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) le 15 février 2005
  • Charles FITERMANN, homme politique né le 28 décembre 1933
  • Paul FOURNEL, écrivain né le 20 mai 1947
  • Alain FRANÇON, metteur en scène né le 16 janvier 1945
  • Bruno GACCIO, compositeur né le 14 décembre 1958
  • Jules MASSENET : ° 12 mai 1842, Montaud à Saint-Étienne, † 13 août 1912 Paris ; compositeur d’opéras (Manon, Werther, Thaïs)
  • Roger RIVIÈRE, coureur cycliste né le 23 février 1936, décédé à Saint-Galmier (Loire) le 1er avril 1976
  • Willy SAGNOL, footballeur né le 18 mars 1977
  • Serge TEYSSOT-GAY, musicien (groupe Noir Désir) né le 16 mai 1963

Démographie.png Démographie

.

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 25 000 16 259 18 035 19 102 33 064 41 534 48 554 49 614 56 003 94 432
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 92 250 96 620 110 814 126 019 123 813 117 875 133 443 136 030 146 559 146 788
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 148 656 167 967 193 737 191 088 190 236 177 966 181 730 210 311 223 223 220 181
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 204 955 199 396 180 210 177 480 170 049 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Prenoms.jpg Familles nobles et célèbres

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean Baptiste LARDON 13/06/1799 Président et officier public - Nommé par le Directoire  
- -  
- -  
- -  
- -  
Pétrus FAURE 09/1909 - Élu par le conseil municipal - Puis nommé par arrêté préfectoral  
Jean NEYRET 12/1910 - 1919 Élu par le conseil municipal  
Louis SOULIE 1919 - 1930 Élu par le conseil municipal  
Jean Marie LIMOUSIN 1930 - 1930 Élu par le conseil municipal  
Antoine Joseph DURAFOUR 1930 - 1932 Élu par le conseil municipal  
Alfred VERNAY 1932 - 1935 Élu par le conseil municipal  
Louis SOULIE 1935 - 1939  
Ferdinand FAURE 1939 - 1942 Intérimaire  
Amédée GUYOT 1942 - 1944 Nommé par arrêté ministériel  
Henri MULLER 1944 - 1947 Nommé par le Gouvernement Provisoire  
Louis Alexandre de BRUGEROLLE de FRAISSINETTE 1947 - 1964 Député  
Michel DURAFOUR 1964 - 1977 Ministre  
Joseph SANGUEDOLCE 1977 - 1983  
François DUBANCHET 1983 - 1994 Sénateur, démissionnaire  
Michel THIOLLIERE 1994 - 2008 Sénateur  
Maurice VINCENT 2008 - avril 2014  
Gaël PERDRIAU 04/04/2014 - (2020)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Les curés de la paroisse Notre-Dame

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Movelle 1760 Vicaire  
- -  
- -  
François CALLIER 1803 - Source [1]  
Antoine François PICON Novembre 1816 - Curé commis depuis novembre 1816[1]  
Jean François DESAINTJEAN Mars 1834 - Curé commis depuis décembre 1824[1]  
Guillaume DELPHIN Juillet 1845 - Source [1]  
Jean Marie RONDEL Mars 1881 - Source [1]  
Jean FERRIER octobre 1893 -  
- -  
- -  
- -  

Les curés de la paroisse Notre-Dame de Valbenoîte

Prénom(s) NOM Période Observations
- - Période révolutionnaire  
Jean Baptiste ROUCHON Février 1803- Source [2]  
Etienne FAURE Novembre 1828 - {{{Commentaire}}}  
Jean Baptiste ROUCHON Juin 1829- Source [2]  
Antoine MAGNARD Mars 1844 - Source [2]  
Pierre Louis MALAURE Juillet 1874 - Source [2]  
- -  
- -  
- -  

Les curés de la paroisse Saint-Louis

Succursale dans l'Archiprêtré de notre-Dame, érigé en paroisse le 20 septembre 1820.

Prénom(s) NOM Période Observations
- - Période révolutionnaire  
Pierre GAGNIÈRE Février 1803 - Source [2]  
Barthélemy COURBON de FAUBERT Juillet 1822 - 1829 Puis vicaire général à Avignon[2]  
Pierre GRANGE Septembre 1829 - Puis vicaire général à Lyon[2]  
Antoine LANGLOIS Octobre 1840 - Source [2]  
Claude CHAPUIS Février 1878 - Source [2]  
Jean Claude Marie LARUE Décembre 1897 - Source [2]  
- -  

Les curés de la paroisse Saint-André

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
GUYONNET 1910 - 1910 (1852 - 1920) - Ex curé d'Estivareilles  
- -  
- -  
- -  

Les curés de la paroisse Saint-Ennemond

Succursale érigée le 28 août 1808.

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean Louis PEURRIÈRE Février 1803 - Source [3]  
Jean VIALLARD Septembre 1827 - Source [3]  
Jean Pierre BRAVARD Novembre 1853 - Source [3] - Ex curé de Cogny - Puis vicaire général à Sens - Puis évêque de Coutances[4]  
Antoine COLARD Décembre 1857 - Source [3]  
Jacques COLOMBIER-CINQUANTIN 1887 - Source [3]  
Jean Gabriel CONVERT Avril 1890 - Source [3]  
- -  
Marius COLAS - 1931 Autorisé à prendre du repos  
Benoît BRAT 1931 - 1935 (1884 - 1935) - Ex curé de Saint-Igny-de-Vers  
- -  

Les curés de la paroisse Saint-Étienne

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Claude CHOLLETON 1804 - Source [1]  
Pierre PIRON 1805 - Source [1]  
Jean Henri DEZEUR Juin 1824 - Devint chanoine titulaire en 1835[1]  
Pierre Marie FROGET octobre 1835 - Né à Panissières - décédé à Saint-Etienne le 4 décembre 1880, âgé de 83 ans (source : Archives Municipales de Saint-Etienne - 4 E 87 ETAT CIVIL : déclarations de décès. 1880-1880 - vue 218/244)  
Antoine LESCURE Juillet 1875 - Curé commis[1]  
Jean Pierre Marie BOUCHÉ Février 1881 - Source [1]  
Gabriel Bienvenue Didier Achille PUTOD Mars 1891 - Ex curé de Tarare  
- -  
Jean Cosme Lin André TREMOULHEAC 1904 - Ex curé de Saint-Denis, à Lyon  
- -  

Les curés de la paroisse Saint-Charles

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Jacques Nicolas CLEMENT 1862 -  
Jean François Benoît DUPRE 1881 - Ex curé de Feurs  
- -  
- -  

Les curés de la paroisse Sainte-Marie

Érigée succursale le 28 août 1808, puis cure de première classe en 1863.

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- - Période révolutionnaire  
Antoine RECORBET Avril 1805 - Desservant [3]  
François Marie VUILLERME Mars 1808 - Desservant [3]  
Jean Marie GILLET Mars 1824 - Desservant [3]  
Benoît Stanislas CONDAMIN 1863 - Desservant puis curé [3]  
Pierre REAL Septembre 1869 - Curé archiprêtre [3]  
- -  

Les curés de la paroisse Sainte-Blandine (relais de Monthieu)

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Jean-Baptiste GRANGE -  
Roger BONNET -  
Jean-Bernard ROLAND -  
Éric MOLINA -  
Jean-Michel PEYRARD en cours  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h45-12h00 8h45-12h00 8h45-12h00 8h45-12h00 8h45-12h00 - -
Après-midi 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-17h00 12h00-16h30 - -
42218 - Saint-Étienne Mairie.JPG

Hôtel de Ville
Adresse : place de l'Hôtel de Ville - BP 503 - 42007 Saint-Étienne Cédex 01

Tél : 04 77 48 77 48 - Fax : 04 77 48 67 13

Courriel : Contact

Site internet : Site de la Ville

GPS : 45.434722° / 4.390278° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site de la ville (Juillet 2012)

Archives & Dépouillements des registres paroissiaux

Cimetières

  • Direction Accueil Citoyenneté et Territoires - Funéraire / Inhumation
  • Hôtel de Ville
  • 42007 Saint-Étienne
  • Contact
  • Horaire d'ouverture : lundi-jeudi : 8h45-17h00, vendredi : 8h45-16h30
  • Ouverture des cimetières
  • Octobre à avril : 8h00-17h30
  • Mai à septembre : 8h00-19h00
  • 1er novembre : 8h00-18h00
  • Cimetière du Cret de Roch
  • Cimetière Le Soleil
  • Cimetière Valbenoite
  • Cimetière Montaud
  • Cimetière Côte Chaude
  • Cimetière Montmartre
  • Cimetière Terrenoire
  • Cimetière Saint-Victor-sur-Loire
  • Cimetière Rochetaillée

Archives notariales

Remarques

  • Abjuration d'hérésie d'Antoinette Lafont, 23 ans, fille de défunt sr Pierre Lafont et de Marie Françoise Gardal, du 4 Avril 1730, Saint-Etienne Paroisse Notre Dame - Acte page 182 du Registre initial - page 23 sur 64 du registre numérisé - Registre BMS 3NUMRP6/2 MI EC 47 - 1730-1731 - AD de la Loire

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sur Geneanet

  Historique de la manufacture d'armes de Saint-Étienne
  Histoire de Saint-Étienne
  Saint-Étienne de A à Z
  Saint-Étienne en 100 dates
  Saint-Etienne - Tome I
  Saint-Etienne à travers la carte postale ancienne
  Saint-Etienne pittoresque

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références