42204 - Saint-Bonnet-le-Château

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Bonnet-le-Château
Blason de Saint-Bonnet-le-Château
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Saint-Just-Saint-Rambert-42279.png   42-20   Saint-Just-Saint-Rambert

Blason Saint-Bonnet-le-Château-42204.png   42-17   Saint-Bonnet-le-Château (Ancien canton)

Code INSEE 42204
Code postal 42380
Population 1562 habitants (1999)
Nom des habitants Les Cacamerlots
Superficie 184 hectares
Densité 848,91 hab./km²
Altitude Mini: 779m
Point culminant 952m
Coordonnées
géographiques
45.424444° / 4.066944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42204 - Saint-Bonnet-le-Château carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

Une des premières familles seigneuriales dont on relève le nom dès 1130 est celle de SAINT-BONNET-LAVIEU.
Robert de SAINT-BONNET octroie pour sa ville une une «charte d'affranchissement» 1223/24.
Robert de SAINT-BONNET mort sans héritier, la fille de son second frère Dauphine de LAVIEUX devient héritière. Le fils de Dauphine Robert de DALMAS sans héritier vend la seigneurie au comte Jean 1er de Forez en 1291.
Entre 1351 et 1361, Saint-Bonnet devient une paroisse dont le premier curé est Matthieu BOLLE. En 1365, le comte JEAN II exempte Saint-Bonnet-le-Château du vingtain, impôt équivalent à 1 vingtième des récoltes et autres revenus, car ses habitants entretiennent eux-mêmes les fortifications.
Le dernier comte de Forez Jean II décède en 1372 sans enfant et laisse son héritage à sa nièce Anne-Dauphine épouse du duc de Bourbon Louis II. Le comté du Forez et le duché de Bourbon sont rattachés à la couronne par François Ier en 1531.

En avril 1814 la cité subit l'occupation Autrichienne.

1914/1918 soixante dix sept soldats tombé au champ d'honneur.

Saint-Bonnet-le-Château sous la Révolution

Les notables locaux ne cautionnent pas les idées révolutionnaires et la période est peu troublée. C'est principalement en raison de vengeances personnelles que huit « mauvais citoyens » seront condamnés et décapités. Claude JAVOGUES, originaire de Bellegarde est ami avec TEISSIER le notaire de Saint-Bonnet. C'est le notaire qui dénoncera les huit habitants, parmi eux il y avait un prêtre (Richard MONTCHAUD) et le médecin Jacques MOISSONNIER.
À la Restauration, TEISSIER sera condamné aux galères, mais sa fille obtient sa grâce de Louis PHILIPPE.

La commune prend le nom de Bonnet-la-Montagne sous la Révolution française.

Le Chemin de Fer

La loi du 12 Juillet 1865 institue les chemins de fer d'intérêt local. En 1868 le département présente un projet qui prévoit en autre une section Bonson Saint-Bonnet-le-Château. La Compagnie anonyme du chemin de fer de Saint-Etienne à Saint-Bonnet-le-Château par Bonson est le concessionnaire.
Les autorités locales et régionales se déclarent favorables au projet seules les communes de Saint-Marcellin-en-Forez et Saint-Jean-Soleymieux regrettent l'éloignement des gares devant les desservir.
En 1870, le conseil général demande au préfet la déclaration d'utilité publique. Mais le 19 Juillet l'entrée en guerre contre la Prusse stoppe le projet.
Après la chute du second Empire le 2 Septembre 1870 et la déclaration de la république le 4, le gouvernement provisoire signa le décret d'utilité publique le 24 Septembre.
Le retard pris et les nombreuses avaries découvertes engendreront des difficultés financières de la compagnie.
Le 19 septembre 1873 le premier train circula officiellement.
Les tarifs élevés, la ligne trop courte entrainent une exploitation déficitaire et le 19 janvier 1883 une convention est signée avec le PLM pour exploiter la ligne Bonson – Saint-Bonnet-le-Château.
La compagnie du PLM proposa au ministère des Travaux Publics un tracé pour la section Saint-Bonnet-le-Château – Craponne-sur-Arzon en mai 1890. Les acquisitions foncières débutèrent en octobre 1892 et s 'achevèrent en mars 1894. Les travaux débutèrent en mars 1893 et l’inauguration eut lieu le 29 Août 1897 en présence du ministre de la justice DARLAN. Concernant la section Craponne-sur-Arzon Sembadel l’inauguration eu lieu le 15 septembre 1902.
La ligne fut fermée aux voyageurs en juillet 1969, puis au service marchandise entre 1974 et 1990 suivant les sections.

Complément sur le paragraphe consacré au chemin de fer

Blason de Saint-Bonnet-le-Château Héraldique

Parti au un, coupé d'or à une fleur de lys d'azur et à une aigle d'argent, au deux de gueules au griffon d'or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Collégiale de Saint-Bonnet


Une chapelle est mentionnée dès 1225 elle était située à l'emplacement de la collégiale. Elle dépendait de l'église paroissiale de Saint-Nizier-de-Fornas. Cette chapelle devait être une chapelle castrale, aujourd'hui elle est disparue. Il reste quelques éléments de cette chapelle dans les chapelles latérales nord.

La paroisse de Saint-Bonnet-le-Chastel est créée entre 1351 et 1361 avec un collège de prêtres sociétaires dont les statuts ont été renouvelés en 1520.

C'est grâce à un don important de 2000 livres tournois d'un marchand drapier de Saint-Bonnet-le-Château, Guillaume TAILLEFER, fait dans son testament du 18 juin 1399, que la construction du chœur de la nouvelle église qui vient d'être entreprise a pu être poursuivie.

Dans la chapelle inférieure la date du 8 mai 1400 est peinte et on interprète celle ci comme la pose de la première pierre de la collégiale actuelle. Dans un testament de 1418 il est fait un don pour la fabrication d'une cloche et pour le financement d'un portail, on peut donc penser que la plus grande partie de l'ouvrage a été terminée en 1418.

La collégiale est inscrite aux M.H depuis 1922[1]

Vitraux de la collégiale

Autres photos de la collégiale

Extérieur

Intérieur

La chaire est classée M.H. Elle date de 1766 et on la doit à Jean DESBRUN. Le maître-autel date de 1815.

Porte de La châtelaine et Porte Mandrin

Porte de La châtelaine - Photo J-P GALICHON
Porte Mandrin - Photo J-P GALICHON

Le mur d'enceinte a probablement été construit après la défaite de Poitiers de 1356 et avant 1365 date ou Jean II de Forez exempte les habitants du vingtain (contribution financière au travaux de fortifications)(La vingtième gerbe) Des cinq portes qui fermaient la ville il ne reste que la porte de la Châtelaine (Par ou rentra Mandrin au XVIIIe siècle) et la porte Baune.

La porte de la Châtelaine est citée en 1372, elle est composée de deux portes distantes de 10 m environ. Au revers de la porte on distingue dans son embrasure deux chambres de tirs à trois canonnières. Un oratoire dédié à Notre-Dame-de-Bon-Secours a été aménagé dans l'épaisseur du mur probablement à l'époque médiévale. La statue date elle du XVIIIe.

L'oratoire de la porte de La châtelaine est inscrit à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 2000[2]


Quelques maisons

Maison DUPUY : Hôtel ou naquit en 1451 François DUPUY prêtre qui fut élu en 1503 supérieur général de la Grande Chartreuse.
Maison d'ÉPINAC : maison du XVe siècle classée aux M.H.. C'est l'une des plus anciennes maisons de Saint-Bonnet-le-Château.

Repère géographique.png Repères géographiques

Chef-lieu de canton, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Saint-Étienne, qui relève de l’arrondissement de Montbrison, ville située à une quinzaine de kilomètres au nord.
La commune est située au Sud-Ouest du département de la Loire à proximité des départements de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 600 1 506 1 786 2 011 2 169 2 156 2 251 2 214 2 108 2 103
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 230 2 132 2 237 2 351 2 303 2 386 2 311 2 383 2 272 2 407
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 480 2 216 2 286 2 244 2 235 2 046 2 002 2 115 2 280 2 243
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 1 905 1 687 1 562 1 492 1 583 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Source : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Jacques-Marie-Hyacinthe CHEVALIER, sculpteur, est né à Saint-Bonnet-le-Château le 7 avril 1825 et décédé à Paris en 1895. On lui doit en autre les statues du théâtre du Châtelet et du palais du Trocadéro Paris aujourd’hui installée à Agde.

Jean BLANC industriel, inventeur du procédé de fabrication des boules en acier et créateur de la marque de boule JB.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Hector MEYNIS 1791 - 1795  
Antoine BUHET 1795 - 1800  
François-Marie VISSAGUET 1800 - 1810  
Jean-Baptiste BOUCHETAL LAROCHE 05/1810 - 1815  
Louis Antoine RONY 08/1815 - 1823  
Jean-Louis BALEYGUIER 02/1823 - 1824  
Pierre BOUCHETAL LAROCHE 01/1824 - 1830  
Jean-Louis BALEYGUIER 11/1830 - 1831  
Pierre MARTIAL 02/1831 - 1834  
Barthélémy ANDREUX 03/1834 - 1835  
Pierre BOUCHETAL LAROCHE 05/1835 - 1846  
Eustache ARNAUD 02/1846 - 1848  
Pierre BOUCHETAL LAROCHE 1848 - 1870  
Symphorien DURAND 10/1870 -  
Lucien BOUCHETAL LAROCHE 06/1871 - 1873 (?)  
Antonin BLANC 1874 -  
 ?? 04/1874 -  
Lucien BOUCHETAL LAROCHE 1875 - Conseiller général.  
Symphorien DURAND 1878 -  
Pierre Antoine THAVAUD 03/1880 -  
TRACHIER 07/1984 - Adjoint faisant fonction de maire.  
Lucien BOUCHETAL LAROCHE 1885 -  
Pierre Antoine THAVAUD 05/1987 -  
Antoine BALEYGUIER 05/1892 -  
Louis CHARRERAU 08/1899 -  
Jean BRUEL 11/1901 - 1912  
Louis CHARREREAU 05/1912 - 1917  
Antonin CHEYSSAC 01/1917 - 1925  
Joannès VIGNAL 05/1925 - 1941 Conseiller général  
Antoine THAVAUD 03/1941 - 1947  
Émile FALABREGUE 10/1947 - 1953  
Paul ARMAND 07/1953 - 1967  
Louis CHOMETTON 01/1968 - 1971  
Georges SOUVIGNET 1971 - 1983  
Marcel LOCCA 1983 - 1995  
Jean FARGES 03/1995 - 1998  
René MARCEILLER 07/1998 - 2001  
Michel AVRIL 2001 - 2008  
Roger VIOLANTE 2008 - (2020)  
- -  

Cfr: Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
 ? AVRIL 1842?-1857?  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Mathieu BOLLE 1351 - Premier curé de la paroisse  
Michel DALMAS 1380 -  
André GRÉGOIRE 1425 -  
Durand Guionnet de la CHAUMETTE - Curé vers 1440  
Olivier CHAUDIER 1467 -  
André CÉLARIER 1489 - 1496  
Guillaume OLIVIER 1520 -  
André POURRAT 1528 -  
Nicolas MALLARD 1532 -  
Catherin de LAGARDE 1535 -  
Claude BOUFFARD 1543 -  
Guillaume CHARBONNIER 1545 -  
Pierre PAILLON 1572 -  
Jacques RAYMOND 1591 -  
Nicolas TIENNE 1621 -  
Jean DU PUY 1622-  
Christophe BOYER 1622 -  
Jean BERNARD 1671 -  
François CHARDON 1688 -  
Pierre DUBESSET de FOUGEROLLES (l’aîné) 12 octobre 1691 - Source[3]  
Jean DUBESSET de FOUGEROLLES (le cadet) 8 février 1706 -  
Guillaume VIAL 1727 -  
Joseph PASCALIS 14 juin 1731-  
Claude BRUNON 1 mai 1732 -  
Pierre François ENJALVIN 16 février 1734 - ou ENGELVIN ??  
Raymond VERCHÈRE de la BASTIE 29 septembre 1764 -  
Dominique FARGES 8 janvier 1785 - 1791  
Louis FAURE 1791 - 1803  
- -  
- -  
Jean Marie ROUSSET Février 1803 - 1832 Auparavant à Montbrison  
Jean THEVENON Août 1832 -  
Jacques MEY Février 1855 -  
Jean François LANGLOIS Décembre 1875 - 1907 (1827 - 1907) - Ex curé de Saint-Cyr-les-Vignes  
- -  
Barthélémy MURGUE 1909 - 1926 Ex curé de Jonzieux - Autorisé à se retirer du saint ministère  
Joseph MEJASSON 1926 - 1938 (1872 - 1938) - Ex curé à Sainte-Barbe à Saint-Etienne  
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 08h00 à 12h00 de 08h00 à 12h00 de 08h00 à 12h00 de 08h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 -
Après-midi de 13h30 à 16h30 de 13h30 à 16h30 de 13h30 à 16h30 de 13h30 à 16h30 de 13h30 à 16h30 - -
42204 - Saint-Bonnet-le-Château mairie.jpg

Mairie
Adresse : 23, avenue Paul Doumer - 42380 Saint-Bonnet-le-Château

Tél : 04 77 50 52 40 - Fax : 04 77 50 52 49

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 45.424444° / 4.066944° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (09/2012)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Canton de Saint-Bonnet-le-Château entre Forez et Velay ADIRA Rhône-Alpes ISBN 2-11090670-7
  • Saint-Bonnet-le-Château ISBN : 978-2-35792-013-2 de Daniel GENTHIALON.

  Saint-Bonnet-le-Château (Histoire de) - Tome II
  Saint-Bonnet-le-Château (Histoire de) - Tome I

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.