42183 - La Ricamarie

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

La Ricamarie
Blason La Ricamarie-42183.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton

Blason Le Chambon-Feugerolles-42044.png   42-04   Le Chambon-Feugerolles (Ancien canton)

Code INSEE 42183
Code postal 42150
Population 8 438 habitants (1999)
Nom des habitants Ricamandois, Ricamandoises
Superficie 695 hectares
Densité 1214,10 hab./km²
Altitude Mini : 528 m
Point culminant 841 m
Coordonnées
géographiques
04°21'54"E/45°24'14"N
Localisation (avant 2015)
42183 - Ricamarie carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

La Ricamarie se nomme jusqu'au XVIIe siècle Tiregarne comme les branches de sapin encore appelées "Garnes" dans la campagne.
Puis, un propriétaire, Monsieur RAQUAMIER ou RECAMIER, donne sans doute son nom au lieu-dit dont l'orthographe est demeurée un temps indécise. En 1848, encore un document de la Compagnie de Mines écrit La Rycamarie. Des érudits, amateurs de latin ont imaginé une autre origine : une riche mine, ricamina ou ricaminera. À l'époque, les mines sont célèbres et célébrées même à Paris.

Sur une pente allant au-delà de Saint-Romain-les-Atheux, se trouvent de nombreuses exploitations agricoles dont certaines dépendent de l'abbaye de Valbenoite, comme plus tard, vers la Béraudière où les abbés lèvent leur dîme. L'exploitation des mines de charbon, petites et nombreuses, attire très tôt la population. En 1709, on cite déjà 3 mines (la Mine, la Béraudière, le Montcel). En 1843, on compte 4 compagnies minières dans la commune. Les habitants sont directement ou indirectement rattachés aux mines et à leur prospérité. Dès 1841, les mines ont à faire à une seule autorité locale, ce qui permet un contrôle plus facile de la population.

Héraldique

  • De gueules à la filière d'or, au deux pics de mineur d'argent passés en sautoir et à la manette du même en pal, le tout brochant en chef sur le filière, à la lampe ancienne appendue aux outils, le réservoir à huile couvert d'un coq et l'étrier de suspension encadrant une boussole, le tout au naturel accosté, à dextre, d'une étoile de six rais d'or et à senestre du monument des étoiles du même, à la terrasse de charbon de sable brochant en pointe sur le tout.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

La Ricamarie est établie à la partie supérieure de la Vallée de l'Ondaine. Aux portes du Pilat et de la Haute-Loire, son altitude est de 580 m (à l'Hôtel de Ville).

La commune est située à environ 4 km de Saint-Étienne centre.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - 3 921 2 739 3 338
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 273 4 131 5 264 6 700 6 773 6 330 7 044 7 310 8 873 9 078
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 9 927 9 873 10 522 10 246 10 162 9 683 10 915 11 902 11 539 10 426
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 9 644 10 246 8 438 7 917 7 973 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. :Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

La Ricamarie est la patrie de Michel RONDET (1841-1908) fondateur des Syndicats et Fédérations des Mineurs de France.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Hugues CHOMIER 22/04/1848 - 08/1852  
Xavier Napoléon MARCHAND 08/1852 - 05/1857  
Jean AGUILLON 05/1857 - 01/1858  
Jean-Pierre MURE 01/1858 - 09/1870  
Jean AGUILLON 09/1870 - 03/1874  
Jean-Claude BRALY 03/1874 - 05/1875  
Jean-Jacques FANGET 04/1875 - 05/1876  
Gerin JACQUEMARD 1876 - 1898  
Antoine BERGER 1898 - 1900  
Antoine MOULIN 1900 - 1906  
VINCENT 1906 - 1912  
GIROUD 1912 - 1919  
Jean-Marie PONS 1919 - 1933  
André ALLETTE 1933 - 1935  
Jean JOURJON 1935 - 1940  
- -  
Jean-Marie BASTIE 1940 - 1941 Délégation spéciale  
Joseph HEURTIER 1941 - 1944  
Auguste POINAT 1944 - 1947  
Germain CIVET 1947 - 1953  
Pierre Marcel TYR 1953 - 1962  
Toussaint GERNIER 1962 - 1965  
Fernand MONTAGNON 1965 - 1990 Conseiller général  
Marc FAURE 1990 - 1995 Conseiller général  
Georges BERNE 1995 - 2001 Conseiller général  
Marc FAURE 2001 - (2014) Réélu en 2008  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 15 - 12 h 8 h 15 - 12 h 8 h 15 - 12 h 8 h 15 - 12 h 8 h 15 - 12 h - -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 15 h 45 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 1, place Michel Rondet - 42150 LA RICAMARIE

Tél : 04 77 81 04 00 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (Mai 2009)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • M.P. Chalendard, La Ricamarie, histoire de mon village, Action Graphique, Saint-Etienne, 1992.
  • C.Cherrier, La Ricamarie, une ville, des hommes , imp. Sud Offset, La Ricamarie, 1993.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références