42052 - Charlieu

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Charlieu
Blason de Charlieu
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Charlieu-42052.png   42-03   Charlieu

Blason Charlieu-42052.png   42-05   Charlieu (Ancien canton)

Code INSEE 42052
Code postal 42190
Population 3582 habitants (1999)
Nom des habitants Charliendins.
Superficie 670 hectares
Densité 534,62 hab./km²
Altitude Mini: 268 m
Point culminant 378 m
Coordonnées
géographiques
46.16° / 4.1725° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42052 - Charlieu carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

La première mention du bourg de Charlieu date de 994. Il fut créé sous la protection de l'abbaye bénédictine dont il porte le nom, au carrefour de deux routes importantes (de Paris à Lyon et de la Saône à la Loire), également à la limite du duché de Bourgogne.

Ratbert, évêque de Valence qui venait d'hériter de son frère Édouard, fonda en 872 le prieuré Saint Fortuna avec des moines qui venaient sans doute de la Touraine, chassés par les invasions normandes. Cette abbaye fut construite "dans la vallée noire , en un lieu désert". Le pape approuva cette fondation par une lettre du 12 juillet 873. Ce fut autour de cet édifice que les gens vinrent habiter. L'abbaye de Charlieu est rattachée à Cluny vers 932, puis réduite en prieuré avant 1040. Elle a été fermée peu avant la Révolution, en 1788.
Le pont

Cette position stratégique amena les rois de France à prendre la cité sous leur protection.
En 1180, Philippe-Auguste place la ville de Charlieu sous sa protection ,la fait fortifier,et y installe un châtelain royal. Ville prospère, elle est peuplée de marchands et d'artisans, tisserands bien souvent. Au XIIIe siècle, ses bourgeois édifient une église paroissiale, dédiée à St Philibert. Au XVe siècle, Charlieu joue un rôle important durant le conflit entre les Armagnacs (parti du roi) et les Bourguignons. C'est aussi l'époque où, le trafic routier se détournant, l'essor de la ville s'essouffle. Il reprendra avec l'implantation du tissage de la soie en 1827. En janvier 1790, Charlieu devient chef lieu d'un canton de l'arrondissement de Roanne, elle-même chef-lieu d'arrondissement du département de Rhône-et-Loire, ancienne généralité du Lyonnais, Beaujolais et Forez.

De cette riche histoire, la ville a conservé des maisons en pierre (XIIIe), de pittoresques maisons à pans de bois en encorbellements (XIVe-XVe) ou de style Renaissance et Classique.

La ville pendant la Révolution était nommée Challier.


  • Charlieu (Cariloci, 887) peut représenter le lieu de Charles (Carolus locus) (l’abbaye de Charlieu est fondée à l’époque de Charlemagne) ou un cher lieu (carus locus).

Blason de Charlieu Héraldique

Écartelé d'argent et de sable

Repère géographique.png Repères géographiques

42052 Carte.jpg

Charlieu est situé à environ 20 km de Roanne, 96 km de Saint-Étienne et 80 km de Lyon.

Patrimoine.png Patrimoine

Abbaye Bénédictine Saint-Fortuné

L'abbaye de Charlieu (Carus Locus - "Cher lieu" à l'origine) fut fondée vers 875 par des moines bénédictins .Elle fut rattachée à Cluny vers 930, puis réduite en prieuré.
Des fouilles ont permis de découvrir les fondations de trois églises construites sur le même emplacement aux IXe, Xe et XIe siècle. Il ne subsiste que la dernière travée, la façade et le narthex (porche) ajouté au début du XIIe.

Le tympan du narthex -
Photo J-P GALICHON

Le narthex possède trois portails sculptés. Le plus ancien est celui qui se trouve à l’intérieur du narthex, au centre de la façade de l’église. Ce tympan sculpté vers 1090 appartient à l’église du XIe siècle. Ce tympan est l’un des plus anciens tympans de la région. Il est au thème de l’Ascension du Christ. Les voussures entourant le tympan sont dépourvues de décor. Sur le tympan monolithe sont sculptés le Christ en Majesté, portant le livre dans une mandorle, et deux anges aux ailes déployées. Le linteau sculpté en bas relief représente les douze apôtres assis, avec livre sur leur genou droit et levant la main gauche, dans des arcatures. Au revers du linteau, sur la face intérieure, se trouve un décor de palmettes plates. Deux corbeaux soutenant le linteau sont sculptés d’atlantes. Il y a quatre colonnes avec chapiteaux sculptés de feuillages et aux tailloirs décorés.

Le tympan du petit portail -
Photo J-P GALICHON

Le tympan du grand portail représente le Christ en gloire. Il raconte le thème de l’Ascension, inspiré par le livre de l’apocalypse. Mutilé à la Révolution, il ne reste que trois têtes de ses multiples personnages. Des traces de peinture bleu, rouge et or prouvent que le tympan était polychrome à l’origine. Le décor de motifs floraux et géométriques des parois et des voussures, montre des rinceaux de feuillages, des fleurs, des damiers, des rubans plissés, des grecques, des oves, des perles, des festons et des palmettes. L’archivolte extérieure a un cordon de feuilles d’acanthe pliées. Sur le tympan trône le Christ en Majesté, assis sur la Jérusalem céleste dans une mandorle, entre deux anges et le tétramorphe des quatre Évangélistes, dont les figures finement sculptées portent des inscriptions. Le linteau représente les douze apôtres assis sur un banquette, avec au centre la Vierge entre deux anges. Un décor de sachets se trouve sous le linteau. Deux corbeaux historiés, avec anges et personnages, soutiennent le linteau. Sur les voussures on rencontre l’Agneau Pascal, en haut, et deux vieillards musiciens, sur les côtés desquels partent 24 fleurs médaillons perlés symbolisant les 24 vieillards de l’apocalypse. Sur le piédroit gauche est sculptée la Luxure, représentée par une femme avec un serpent monstrueux et un crapaud. Deux colonnes aux chapiteaux corinthiens flanquent le portail.

Le tympan du petit portail représente les noces de Cana non la Cène. Ce miracle symbolise le sacrifice du Christ. Le Christ est assis derrière une table épousant la forme du tympan, entre la Vierge et un disciple. Une petite scène représente le miracle de l’eau transformée en vin. Les têtes ont été détruites soit pendant la révolution soit pendant les guerres de religion. Le linteau montre des sacrifices d’animaux, comme des bœufs et des moutons, évoquant les sacrifices antiques du temple de Jérusalem de l’ancien testament. La corniche sous le tympan est décorée d’acanthes, de losanges et de perles. Sur l’archivolte sont sculptés six personnages de la Transfiguration qu’on peut identifier par des inscriptions : saint Jacques, saint Jean, le Christ, Moïse, l’apôtre saint Pierre et le prophète Elie. Deux chapiteaux historiés surmontent des colonnes jumelées. A gauche, une tête grimaçante, mutilée. A droite, ce sont trois personnages, peut-être le repas d’Emmaüs, ou le Christ offrant le saint sacrifice dans la Jérusalem céleste, assisté par Saint Pierre et Saint Paul. Un bas-relief au dessus du portail montre une figurine à demi sortie d’un nuage, peut-être Dieu le Père. Un autre bas-relief à droite représente un personnage.

Édifice classé aux M.H en 1846 [1]

Source : Mairie

Musée Hospitalier

Le Musée a été créé, en 1995, dans l’ancien Hôtel-Dieu ( bâtiment du XVIIIe siècle). Jusqu’en 1976 la maternité était en fonction et l’hôpital jusqu’en 1981.

Grâce aux archives de la communauté des religieuses de Sainte-Marthe qui a assuré la charge de l’hôpital depuis le XVIIe siècle, les salles ont été reconstituées. L’apothicairerie présente des boiseries, tiroirs à plantes et pots en faïence du XVIIIe siècle.

Source : Société des amis des Arts de Charlieu

Église Saint-Philibert

Une première mention de l'église de Charlieu date de 1238, le chœur est dans le style gothique bourguignon à chevet plat. Elle fut "édifiée" par les bourgeois de la ville.
L'avant chœur est du début du XVe siècle ; la nef et les bas-côtés sont de la fin du XIVe et du début du XVe.
Les chapelles adossées aux bas-côtés datent de la fin du XVe et du début du XVIe.
Les deux dernières travées sont achevées en 1864. La façade est achevée plus tard.
Les stalles en bois polychrome représentent des saints et les apôtres tenant une phrase du credo. Elles datent du XVe siècle.
Certains vitraux sont signés Émile THIBAUD (1806-1896) Maître verrier de Clermont-Ferrand. Ils sont datés de 1866 et 1867.
Les vitraux du chevet représentent:

  • Celui de droite de bas en haut:
La faute d'Adam et Eve, le sacrifice d'Isaac, Melchisedec offrant le pain et le vin, Isaïe le prophète et un ange portant un chandelier.
  • Celui du centre de bas en haut:
La cène, Couronnement d'épines, le chemin de croix, Marie Jean et Madeleine, le christ en croix , L'Esprit Saint.
  • Celui de gauche de bas en haut:
Le serpent d'airain, La loi et la manne, le buisson ardent, Ézéchiel le prophète, Ange portant un bâton.

L’édifice est classé aux M.H[2].

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Pierre-Adrien CHABAL-DUSSURGEY (né à Charlieu en 1819 -Décédé à Nice en 1902) est un peintre et dessinateur spécialisé dans les natures mortes et compositions décoratives.

Élève des Beaux-Arts de Lyon, il s'est fixé à Paris vers 1844 et fut attaché comme peintre aux manufactures nationales des Gobelins et de Beauvais.Il a publié vers 1867 une série de dessins lithographiés de compositions florales et de fruits qui forment un cours gradué de l'enseignement.

  • Jean-Marc FERRERRI, footballeur né le 26/12/1962


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 600 2 829 2 354 2 404 3 424 3 492 3 689 3 990 3 984 3 802
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 936 3 890 3 879 4 139 5 720 5 351 5 247 5 359 5 406 5 008
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 5 354 5 046 5 117 5 263 5 038 4 976 5 069 4 911 4 923 4 789
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 4 322 3 727 3 582 3 649 3 717 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean-Marie DUCOING 1824 - 1825  
- -  
Étienne CHARNAY 12/1862 - 1868  
Jean-Marie CHERVIE 26/02/1868 - 1871  
Philibert DREUX 14/05/1871 - 1878  
Jean-Louis VALORGE 15/12/1878 - 1883  
Frédéric MONCORGE 15/04/1883 - 1884  
Édouard DAIGNE 21/09/1884 - 1896  
Jean MOREL 17/05/1896 - 1919 Conseiller général  
Léon RIZARD 10/12/1919 - 1922  
André FARINET 17/06/1922 - 1925  
Pierre BUFFIN 10/05/1925 - 1932  
Grégoire DEVILLE 06/04/1932 - 1935  
Charles GIRERD 18/05/1935 - 1947  
Joseph ROBERT 7/11/1947 - 1965  
Pierre BAY 28/03/1965 - 1975 Conseiller général  
Paul GUILLAUD 7/04/1975 - 1995 Conseiller général  
René LAPALLUS 11/06/1995 - 2014 Réélu en 2001 ; 2008 - Conseiller général  
Bruno BERTHELIER 2014 - (2020)  
- -  

source : Mairie de Charlieu Juillet 2006

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
MONCORGÉ 1875  
LAPROYE 1897  
Joanny VERCHERIN 1925 - 1960 Archives à l’Étude LABARRIERE Jean - RAQUIN Philippe  
Louis MAISONNEUVE 1954 - 1989 Archives à l’Étude LABARRIERE Jean - RAQUIN Philippe  
VERCHERIN 1960 - 1994 Archives à l’Étude LABARRIERE Jean - RAQUIN Philippe  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Jacques de FOURNIER 1543 -  
- -  
Philibert CONSTANTIN -  
Henry CONSTANTIN -1661 décédé le 22 décembre 1661, âgé d'environ 50 ans, enterré dans le chœur de l'église Saint-Philibert de Charlieu (source : AD42 - Charlieu.-Mariages, Sépultures. - 3NUMRP7/1MIEC052X01 - De 1660 à 1674 - vue 5/65)  
Henri CHAMPFRAY - docteur en théologie, prêtre et curé de Charlieu décédé à Charlieu le 23 mars 1693, âgé d'environ 61 ans, inhumé dans le chœur de l'église paroissiale Saint-Philibert de Charlieu (source : AD42 - Charlieu.-Baptêmes, Mariages, Sépultures. - 3NUMRP4/1MIEC052X02 - De 1693 à 1699 - vue 9/133)  
Jean GAMBIN avant 1717 -  
Claude DUPONT 1719 -  
MOULIS 1727- Archiprêtre de Charlieu et curé de St Barthélémi à Fleuri-la-Montagne en Maconnais  
- -  
Antoine DUVERNAY 1747 - 1789  
Claude Philibert TERREL 1803 -  
Étienne DUBOST juillet 1830 - 1836 Puis curé de Saint-Etienne à Roanne  
Ambroise CHAZELLES juillet 1836 - Agréé en septembre  
Michel CHEVIGNON octobre 1842 - Ex curé de Grandris  
- -  
Noël Michel CHEVIGNON février 1873 - 1894 (1811 - 1894) - Ex curé de Néronde [3]  
Jean Auguste BOURRAT avril 1894 - 1918 (1844 - 1918) [4]  
Paul ROTH 1918 - (1866 - ) - Ex curé de Régny - encore en exercice en 1935  
- -  

Les vicaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
GARDET 1867 - 1884 (1841 - 1903) - Puis curé de Noailly  
- -  
François Marie GUYOT - 1886  
Jean Marie FOURNEL - 1896 (? - 1909) - Puis curé de Saint-Just-en-Bas  
- -  
- -  
Marcel CHRISTOPHE 1930 - 1935 Nouveau prêtre - Puis vicaire à Saint-Nizier à Lyon  
Emile VERDELLET 1935 - Nouveau prêtre  
Jean PLASSE - 1937 Puis vicaire à Sainte-Anne à Roanne  
Pierre GRANADON 1937 - Nouveau prêtre  
- -  

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 08h45 à 11h45 de 08h45 à 11h45 de 08h45 à 11h45 de 08h45 à 11h45 de 08h45 à 11h45 de 08h45 à 11h45 -
Après-midi de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 - de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 - -
42052 Charlieu mairie.jpg

Mairie
Adresse : 12 rue Jean Morel - 42190 CHARLIEU

Tél : 04 77 69 33 89 - Fax : 04 77 69 07 28

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 46.16° / 4.1725° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : Horaires d’ouverture de la mairie : Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h45 à 11h45 et de 13h30 à 17h00; Mercredi et samedi de 8h45 à 11h45.

Source : Mairie (03/2010)

Dépouillements des registres paroissiaux

http://geneatique.net/genealogie/Julien42/familles-charlieu// En cours de dépouillement

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Charlieu
  Charlieu dans l'histoire

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.