42006 - Apinac

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Apinac
Blason d'Apinac
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 42 - Blason - Loire.png    Loire
Métropole
Canton Blason Saint-Just-Saint-Rambert-42279.png   42-20   Saint-Just-Saint-Rambert

Blason Saint-Bonnet-le-Château-42204.png   42-17   Saint-Bonnet-le-Château (Ancien canton)

Code INSEE 42006
Code postal 42550
Population 423 habitants (2015)
Nom des habitants Les Apinaquois
Apinaquoises
Superficie 1535 hectares
Densité 27,55 hab./km²
Altitude Mini : 796 m
Point culminant 1055 m
Coordonnées
géographiques
45.380833° / 3.996111° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
42006 - Apinac carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

Seigneurie et justice dès le XIIIe siècle.

Apinac fit jusqu'en 1291 partie du Velay. C'est l'achat de Saint-Bonnet-le-Château par les « Rochebaron » qui fit entré Apinac, Usson, Merle-le-Leignecq dans le Forez.

1287, mention du chapelain d'Apinac. La paroisse est citée en 1375, comme dédiée à Saint-Paul en 1385, puis à Saint-Jean-Baptiste en 1535.

Au début du XIVe siècle Apinac et sa région formait le baillage de Chauffour (Hameau près d'Estivareilles). Le baillage comprenait outre Apinac : Montarcher, Saint-Hilaire, Rozier, Estivareilles, Merle/Leignecq, Boisset, Saint-Pal, Tiranges, Usson.

En juillet 1452, le roi Charles VII accorde à Louis Mareschal d'Apinac l'autorisation de faire achever "la basse-cour forte" qu'il a commencé depuis quelques années au-devant de son château pour sa protection, celle de ses hommes et des "retrayants". Cette basse-cour a, semble-t-il, très vite renfermé le cœur du village.

En 1465 Louis XI pour mettre fin aux conflits entre Velay et Forez sur la juridiction du baillage trancha en faveur du Forez.

En 1531 le Forez passe sous l'autorité directe du roi de France.

A la révolution le bailliage fut partagé Saint-Pal, Boisset et Tiranges revenaient au Velay et donc au département de la Haute-Loire. Les autres communes du bailliage furent rattachées en 1793 au département de la Loire.

1839, décision des conseils paroissiaux et communaux de reconstruire l'église.

En 1835, le percement de la route départementale 44, qui relie Apinac à Estivareilles, dynamise l'activité du faubourg de la Bourgeat qui se développe.

Les Seigneurs

Les MARESCHAL: Huges chevalier en 1240 jusqu'à Jean II MARESCHAL jusqu'en 1347.
Les PONS-De SAINT-PRIEST de 1347 : Pasturel neveu de Jean II MARESCHAL à Jean III d'Apinac vers 1590. Lequel n'a pas de descendance mâle.
Les FLACHARD : Jean Flachat épouse d'Antoinette d'Apinac (Fille de Jean III) avant 1592 jusqu'à Laurent FLACHARD 1789 dernier seigneur d'Apinac.

Quelques Dates

Cimetière

Depuis 1850 les habitants du bourg demande le déplacement du cimetière. Bien que cette demande ai reçu un avis favorable du préfet les maires successif ont différé la demande devant la complexité du projet. En 1864, Jean CHOUVELLON demande à l'architecte M. FAVROT de faire un projet. Un projet est présenté au conseil municipal le 6 novembre 1864. Des difficultés surviendront dans l'acquisition du terrain et il faudra attendre le début de l'année 1867 pour que le curé bénisse le nouveau cimetière. Un agrandissement sera réalisé en 1973 car le cimetière était devenu trop exigu. Le terrain acheté est mitoyen à celui de 1867.

L'eau courante

Le projet d’installation de trois fontaine publique date du 7 juillet 1868 date ou le conseil municipal étudie ce projet. Mais en décembre 1871 il n'y a toujours rien de réalisé et les habitants du bourg doivent écrire au préfet pour lui « réclamer » les fontaines.
Le conseil municipal prend en compte cette réclamation et 13 février 1872, le devis établit par l'architecte ANTOINE est adoptée et l'adjudication est signée le 25 mars 1872.

Le premier projet pour conduire l'eau au village date de 1910, mais devant le cout le projet fut abandonné. En 1940 un nouveau projet voit le jour, mais la guerre diffère le projet et c'est en 1945 que le projet définitif est adopté. L'eau « courante » arrivera au village en avril 1958.

L'électricité

C'est le 23 novembre 1913 que le conseil municipal adopte le cahier des charges relatif au tracé de la ligne aérienne pour le transport de l'électricité. Mais la première guerre mondiale quelques mois plus tard n'a pas permis la réalisation de ce projet. Il a fallu attendre ensuite le 16 février 1930 pour que le sujet soit a nouveau abordé en conseil municipal.

Blason d'Apinac Héraldique

D’argent au lion de gueules ; à la bordure de sable chargée de huit besants d’or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2018 : Loire
  • Arrondissement - 1801-2018 : Montbrison
  • Canton - 1801-2015 : Saint-Bonnet-le-Château --> 2015-2018 : Saint-Just-Saint-Rambert
  • Commune - 1801-2018 : Apinac

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

le Moulin de Vignal


A 2,5 km du village, le Moulin de Vignal (Fin XVIIIe)

Un moulin existait probablement dès le XVIe siècle, car le corps de la grange-étable conserve des parties remontant à cette époque, mais la 1ère mention du lieu, dans les registres paroissiaux, remonte à 1687.

Avant la Révolution Industrielle les moulins du Forez fonctionnaient grâce à l'énergie hydraulique et aux savoir-faire transmis de génération en génération. Les bâtiments du moulin VIGNAL abritent les mécanismes de 4 moulins destinés à diverses productions : farines, huile de colza, trèfle, farines pour les animaux.
Inscrit au pré-Inventaire général du patrimoine culturel depuis 2001 [1]


Église Saint-Jean-Baptiste


Un document de 1815 met en évidence le besoin d'agrandissement de l'ancienne église.
En 1832 le maire Claude SUCHET demande au préfet l'autorisation d'engager des réparations urgentes à l’église et son clocher.
1839, décision des conseils paroissiaux et communaux de reconstruire l'église.
18 mars 1841 décision d'édifier une nouvelle église grâce à l'aide financière de Frère PHILIPPE à pris en charge une partie significative de l'église de son village natal.
Juillet 1841 achat d'un terrain. La nouvelle église a englobée la chapelle l'ancienne seigneuriale.
L'architecte de Saint-Bonnet-le-Château Louis Étienne BUHET est retenu pour cet édifice en 1841, c'est une entreprise de la Creuse qui obtiendra l'adjudication . En juin 1842 débuterons les travaux.
Les pierres nécessaires à l'édification de l'église seront prises sur place. C'est le donjon du château qui a servi de « carrière ».
Église bénite le 17 novembre 1844.
9 février 1845 bénédiction du chemin de croix.
Église restaurée en 1935 sous le ministère du père Antoine DUPUY.
Nouvelle restauration effectuée en 1994.
Inscrite au pré-Inventaire général du patrimoine culturel depuis 2001 [2]


Les vitraux ci dessous sont de Georges DUFÊTRE maître verrier à Grigny puis à Lyon.

Croix du XVIe siècle


Croix située en face de la porte du rempart,inscrite aux M.H. en 1949 [3] .

La sculpture représente la Vierge à l'enfant, l'inscription figurant au bas du fût de la croix n'est pas déchiffrable.

Chapelle Saint-Roch

Chapelle

La chapelle actuelle date du XIXe siècle. Elle a remplacé un édifice datant de l'époque ou la peste a sévi XVIIesiècle (1630-1645).

Inscrite au pré-Inventaire général du patrimoine culturel depuis 2001 [4]

Pictos recherche.pngPour en savoir plus...

Porte fortifiée des remparts

Reste de la fortification du village datant probablement du XVe siècle. Les portes sud et nord ont été détruites eau XIXe siècle pour la première et en 1927 pour la seconde.

Pictos recherche.png Pour en savoir plus....

Repère géographique.png Repères géographiques

Apinac est un village des Monts du Forez . Il se situe au sud du département de la Loire, aux confins de la Haute-Loire et du Puy de Dôme, ainsi qu'aux limites de deux régions Rhône-Alpes et Auvergne.

La rivière "L'Andrable" traverse Apinac.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 796 764 957 1 002 1 039 1 101 1 120 1 255 1 008 1 043
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 003 1 060 1 024 1 028 974 1 000 903 952 947 896
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 762 715 702 692 651 625 480 485 416 393
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 354 330 304 362 409 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

  • Claudius BAYET né le 10/02/1900 et décédé à UBON en Thaïlande Parti au « Séminaire des missions étrangères » à Paris pour évangéliser l'Indochine.

Vicaire apostolique du Laos en 1947.

  • Jean-Claude COURVEILLE né en 1787 à Usson-enForez et décédé le 25 septembre 1866 à l'abbaye bénédictine de Solesmes, un des trois fondateurs des Maristes, en 1809 il résida chez son oncle maternel, Mathieu BEYNIEUX, alors curé du village qui lui donna des cours de latin.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean GRILLET 1802 – 1829  
Claude SUCHET 1829 – 1838  
Pierre GRILLET 1838 - 1840  
Damien GRILLET 1840 – 1855 Neveu du précédent  
Claude VIGNAL 1855 – 1864 Meunier  
Jean CHOUVELLON 1864 – 1884 Gendre de Claude VIGNAL.  
Jean-Claude CHOUVELLON 1884 – 05/1885 Frère du précédent.  
Antoine RANCHOU 05/1885 - 1889  
Pierre MAISONNEUVE 1889 – 1892  
Jean-Marie BRUYÈRE 1892 – 05/1896  
Jean-Marie VIGNAL 1892 – 08/11/1917 Décès.  
Jean-Marie ROLLY - Fonction de maire jusqu'au 10/12/1919.  
Claude DEGACHES 10/12/1919 – Août 1939 Décès  
Claudius VIGNAL - Fonction de maire a partir de septembre 1940 (Fils de Jean-Marie).  
Claudius VIGNAL 20/02/1945 – 1971  
Jean GAGNAIRE 1971 – 1989  
Jean-Marie OLLIER 05/1989 – 02/1991 Petit fils de Jean-Marie VIGNAL - Décès.  
Louis GIRAUDON 04/1991-  
Philippe BRANSIET - 2001  
Pierre GAGNAIRE 2001 - 2008  
Philippe BRANSIET 2008 - 2014  
Marie MELEY 2014 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
PEYROCHES 1603 – 1638 (?)  
MEY 1640 – 1651  
ABRIAL 1652 – 1667  
GÉRAUD 1667 – 1677  
Jérôme MEY 1680 - 1702 (Deuxième du nom)  
Jean-Baptiste FAVIER 1702 -1749(?)  
Pierre BOURGIN 1747(?) – 1790 décédé le 3 février 1791 à l'âge de 69 ans et enseveli le 5 février 1791 dans le cimetière de la paroisse d'Apinac (source : AD42 - Apinac.-Baptêmes, Mariages, Sépultures.3NUMRP/1MIEC006X02 - De 1768 à 1792 - vue 100/108)  
- - Période révolutionnaire  
Mathieu BEYNIEUX 1803 - 1835 (? - 1835) -  
Jean BERNE 1835 - Source[5]  
Jean Marie JOANNET Mai 1844 - Source[5]  
Robert JOYE - Source[5]  
Benoît BERTHOLON Octobre 1856 - Source[6]  
Jean Marie GEREST Août 1863- Source[6]  
Jean Louis MARNAT Juin 1872 – 1885 Source[6] - Inhumé Saint-Roch.  
Jean-Baptiste GUINAND 1885 - 1917 Vicaire de 1875 à 85 inhumé Saint-Roch.  
Antoine DUPUY 1917 – 1938 Décès le 28 décembre 1938 - Vicaire à Apinac de 1896 à 1917 - Inhumé Saint-Roch.  
Marius DÉCOMBE 1938 - Ex curé de Bonson  
- -  
Eugène GREGOIRE 1976 - 1986 En retraite à Apinac - Inhumé Saint-Roch.  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - de 13h30 à 16h30 - de 13h30 à 16h30 - - -
42006 - Apinac Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place de l’Église - 42550 APINAC

Tél : 04 77 50 25 81 - Fax : 04 77 50 23 12

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 45.38083333° / 3.99611111° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (08/2012)

Associations d'histoire locale

Patronymes

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Apinac et sa région de Jean-Claude AUTRUC-COLCOMBET 1981.
  • Apinac en comté de Forez puis... en France de Odette GAGNAIRE 1981.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Blason de la Loire
Portail du département de la Loire
Blason de la région Rhône-Alpes
Portail de la région Rhône-Alpes



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.