38185 - Grenoble

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Grenoble
38185 - Blason - Grenoble.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 38 - Blason - Isère.png    Isère
Métropole Grenoble-Alpes Métropole
Canton

Anciens cantons
Grenoble-1
Grenoble-2
Grenoble-3
Grenoble-4
Grenoble-5
Grenoble-6

Code INSEE 38185
Code postal 38000
Population 160 649 habitants (2015)
Nom des habitants Grenoblois
Superficie 1813 hectares
Densité 8860,94 hab./km²
Altitude Mini: 204 m
Point culminant 600 m
Coordonnées
géographiques
45.187778° / 5.726945° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
38185 - Grenoble carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


HHistoire.pngistoire de la commune

Étymologie

Le nom de GRENOBLE et de son pays le GRÉSIVAUDAN ou mieux GRAISIVAUDAN ou plutôt son orthographe moderne due à la prononciation et à ses évolutions ne s'explique que par la phonétique. Le nom latin de GRENOBLE était GRATIANOPOLIS "ville de Gratien" et le nom de sa région PAGUS GRATIANOPOLITANENSIS "pays de Gratianopolis".
C'est par le jeu des accentuations et des évolutions à travers près de 2000 ans que les deux noms aboutissent à deux formes qui semblent mais en apparence seulement si divergentes.
Par amuïssement (affaiblissement des sons) GRA(t)(i)(a)NOP(o)L(i)(s) évolue lentement à GRENOBLE.
Parallèlement et toujours par amuïssement GRATI(a)(no)PO(li)TAN(ensis) se transforme à travers les siècles en GRAISIVAUDAN, réécrit GRÉSIVAUDAN.

Bref historique

La première référence à Grenoble date de 43 av. J.-C.. Le bourg s'appelle alors Cularo et a été fondée par des gaulois, appelés Allobroges. Ce n'est qu'une petite bourgade gallo-romaine par rapport à des villes telles que Vienne ou Valence. En 286 est construite une enceinte dont certains éléments persistent encore aujourd'hui en plusieurs points de la ville (des pastilles métalliques sont disposées sur le tracé de cette enceinte avec l'inscription Cularo IIIe siècle).

Elle devient Gratianopolis en 377 (en l'honneur de l'Empereur Gratien) et par la même occasion devient « cité ». Son nom se transformera, par la suite, en Graignovol. Enfin, Graignovol devient Grenoble après que l'on y eut associé le mot Noble en référence au Roi de France, propriétaire du Dauphiné. Il reste aujourd'hui de la période gallo-romaine et du IVe siècle la crypte Saint-Laurent, et le baptistère de Grenoble, utilisé jusqu'au IXe siècle et mis à jour dans les années 1990 lors de la construction du tramway. Plusieurs portions du mur d'enceinte gallo-romain sont aussi visibles dans la vieille ville, notamment rue Lafayette.

Durant le Moyen Âge, Grenoble devient capitale du Dauphiné, et voit la création d'une université au XIVe siècle, peu avant le rachat du Dauphiné par la France (1349).

Au XVIe siècle, le connétable de Lesdiguières décide la fortification de la rive droite de l'Isère. En 1788 a lieu la « Journée des tuiles de Grenoble » : les protestations se multipliaient depuis mai, et le 7 juin, ces agitations poussent la garnison à intervenir. Celle-ci sera reçue par des jets de tuiles lancées par les habitants de Grenoble montés sur les toits. Il s'agit là des préludes de la Révolution française. Suite à ces événements, Louis XVI autorisa la réunion des états Généraux de la province. Une représentation de cette journée se trouve au Musée de la Révolution de Vizille (on y distingue très nettement l'ancien couvent qui deviendra par la suite la Cité Scolaire Stendhal).

La ville fut rebaptisée Grelibre à la révolution et ne reprendra son nom actuel que sous Napoléon.

XXe siècle : Dans la période de l'entre-deux guerres, la ville connait un très forte immigration italienne provenant de quelques villages tels que Corato, qui s'installe principalement rive droite, sur le quartier Saint-Laurent. La ville accueille en 1925 l'exposition universelle de la houille blanche (énergie hydraulique par conduites forcées) et du tourisme, de laquelle il reste la tour Perret, édifice de béton de 80 m de hauteur.

En 1944, la ville est bombardée le 26 mai. Elle est nommée « Compagnon de la Libération » par le gouvernement provisoire du Général de Gaulle. Elle est sélectionnée en 1964 pour organiser les Jeux Olympiques d'hiver de 1968. Cet événement majeur modifiera considérablement l'aspect de la ville, avec entre autres la construction du village olympique et de la nouvelle gare. On décida aussi de transférer les Universités sur un campus unique (partagé en Saint-Martin-d'Hères et Gières), sur le modèle des campus à l'américaine, ce qui était inédit en France.

Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

  • Evêques
  • 1917 : Monseigneur Alexandre Caillot, °21 Juin 1861 Doyet (Allier)

Patrimoine.png Patrimoine

Chapelle ouvrière Saint-Paul-Beauvert

Photo D. Chancel
Photo D. Chancel

Cette chapelle ouvrière a remplacé un ancien baraquement détruit par un incendie.
Financée par des dons de ses paroissiens, elle est l'œuvre de l'architecte Pivot, construite avec modestie, mais avec des détails soignés. L'originalité des vitraux est dûe au maître verrier grenoblois Paul Montfollet, qui a également réalisé les peintures murales de La Cène et du chemin de Croix. Le clocher est atypique : deux poteaux électriques supportant une cloche provenant d'une autre église.
Inaugurée en 1955, la chapelle dépendait d'abord de la paroisse St-Pierre du Rondeau, puis devint, en 1960, l'église de la nouvelle paroisse St-Paul, issue de la division de l'ancienne paroisse St-Pierre.
Elle est répertoriée comme patrimoine du XXe siècle à protéger.

Repère géographique.png Repères géographiques

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Juliet BERTO, de son vrai nom Juliet BERTOLIATI, actrice née le 16 janvier 1947, décédée à Paris le 10 janvier 1990
  • Henri BEYLE, écrivain connu sous le nom de STENDHAL, né le 23 janvier 1783, décédé à Paris le 23 mars 1842
  • Sami BOUAJILA, acteur né le 12 mai 1966
  • Jean-Pierre CASTALDI, acteur né le 1er novembre 1944
  • Janine CHARRAT, danseuse née le 24 juillet 1924
  • Anaïs CROZE, chanteuse sous le nom de ANAÏS, née le 20 août 1976
  • Maurice Georges DANTEC, écrivain né le 13 juin 1959
  • Henri FANTIN-LATOUR, peintre né le 14 janvier 1836, décédé à Buré (Orne) le 25 août 1904
  • Jean-Noël JEANNENAY, historien, journaliste, homme politique né le 2 avril 1942
  • Roland MAGDANE, acteur, humoriste, né le 3 juillet 1949
  • Carole MONTILLET, skieuse née le 7 avril 1973
  • Steeve TATOF, chanteur auteur compositeur né le 29 octobre 1972
  • Philippe VANDEL, journaliste né le 5 juillet 1962


Décès :

  • Gustave DORÉ, dessinateur, peintre et graveur, né à Strasbourg (Bas-Rhin) le 8 janvier 1832, décédé le 23 janvier 1883
  • César Jule Antoine MALENS, avocat, sénateur, 1er président à la cour d'appel de Grenoble, né à Anneyron (Drôme) le 17 janvier 1829, décédé le 02 février 1888

Démographie.png Démographie

Grenoble cède en 1833 avec Jarrie et Seyssins une partie de territoire qui donne naissance à Échirolles.


Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 20 019 20 654 22 129 23 602 24 888 28 969 30 824 27 963 31 340 32 799
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 34 726 40 489 42 660 45 426 51 371 52 484 60 439 64 002 68 615 73 022
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 77 438 77 409 85 621 90 748 95 806 102 161 116 440 156 707 161 616 166 037
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 156 637 150 758 153 317 156 107 157 424 158 180 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
Honoré-Hugues BERRIAT 1835 - 1842  
- -  
Félix POULAT 1896 - 1896  
Stéphane JAY 1896 - 1904  
Charles RIVAIL 1904 - 1908  
Félix VIALLET 1908 - 1910  
Nestor CORNIER 1910 - 1919  
Paul MISTRAL 1919 - 1932  
Léon MARTIN 1932 - 1935  
Paul COCAT 1935 - 1944  
Frédéric LAFLEUR 1944 - 1945  
Léon MARTIN 1945 - 1947  
Marius BALLY 1947 - 1948  
Rémy PERINETTI 1948 - 1949  
Léon MARTIN 1949 - 1959  
Albert MICHALLON 1959 - 1965  
Hubert DUBEDOUT 1965 - 1983  
Alain CARIGNON 1983 - 1995  
Michel DESTOT 1995 - 2014  
Eric PIOLLE 2014 - (2020) Conseiller régional de Rhône-Alpes, maire de Grenoble.
Né à Pau le 6 janvier 1973.  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés de Saint-André

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Joseph-Henri de LEMPS 1834 -  
- -  
Alexandre-Théodore GERIN 1856 - Ex curé du Bourg-d'Oisan  
- -  
Jean Baptiste THOMAS 1876 -  
Félicien FALCOZ 1887 -  
- -  
- -  

Les curés de Saint-Bruno

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Martin BERLIOUX 1872 -  
- -  
Jules-Jean-Marie CONSTANTIN 1898 -  

Les curés de Saint-Joseph

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean-Pierre CARTELLIER 1841 - Ex curé de Meyzieux  
- -  
Etienne COTTAVE 1865 - Ex curé de la Tour-du-Pin  
- -  
Gustave GINON 1882 -  

Les curés de Saint-Laurent

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean Jules KEISSER 1847 -  
- -  
- -  
Félix KEISSER 1872 -  
Louis Antoine MERLIN 1882 -  
Gaspard SERLIN 1891 - 1898 Puis curé de Saint-Maurice à Vienne  
Antoine Emile ROGET 1898 -  
- -  

Les curés de Saint-Louis

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Hippolyte GENEVEY 1842 - Ex curé de Vif  
Louis FRANCE 1859 - Ex curé de La Tour-du-Pin  
- -  
Louis Jean Pierre MARTIN 1873 -  
Eugène-Augustin CARRA 1886 - Ex curé de Beaurepaire  
Charles-Frédéric BERTHON 1896 -  
- -  

Les curés de Notre-Dame

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean GERIN 1835 - Ex curé de Saint-Symphorien-d'Ozon  
- -  
Gaspard PERRIAL 1863 - 1865 Ex curé de La Tour-du-Pin - Puis curé de La Tour-du-Pin  
Pierre-Charles-François COTTON 1865 - Ex curé d'Allevard  
Eugène Séraphin REY 1875 -  
Alphonse PELLET 1876 -  
Jean Marie PENIN 1890 -  
François Eugène REY 1900 -  
- -  

Émigration

Émigration en Algérie

Pictos recherche.png Article détaillé : Grenoble - Émigration en Algérie

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h00-12h00 8h00-12h00 8h00-12h00 8h00-12h00 8h00-12h00 - -
Après-midi 12h00-17h50 12h00-17h50 12h00-17h50 12h00-17h50 12h00-17h50 - -
38185 - Grenoble - Mairie.jpeg

Hôtel de Ville
Adresse : 11, boulevard Jean Pain - BP 1066 - 38021 GRENOBLE

Tél : 04 76 76 36 36 - Fax : 04 76 76 39 40

Courriel : Contact

Site internet : Site de la Ville

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : En Juillet et Août : 8h00-16h50

Source : Site de la ville (Juillet 2011)

Archives & dépouillements des registres paroissiaux

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Grenoble - Tome II
  Histoire de Grenoble - Tome I
  Histoire de Grenoble - Tome II
  Histoire des diocèses de France - Grenoble (broché)
  L'Histoire illustrée des rues de Grenoble
  Grenoble aux quatre vents
  Grenoble - Tome I
  Histoire des diocèses de France - Grenoble (reluire cuir)
  Grenoble à travers la carte postale ancienne
  Grenoble au temps de la Ligue
  La Basilique du Sacré-Coeur de Grenoble

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.