34193 - Pardailhan

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Pardailhan
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 34 - Blason - Hérault.png    Hérault
Métropole
Canton

Blason en attente.png   34-33   Saint-Pons-de-Thomières (Ancien canton)

Code INSEE 34193
Code postal 34360
Population 164 habitants (1999)
Nom des habitants Pardailhanais
Superficie 4118 hectares
Densité 3 hab./km²
Altitude 275 m (mini) / 820 m (maxi)
Point culminant Pech Mage
Coordonnées
géographiques
43° 27′ 03″ Nord / 2° 50′ 47″ Est
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Pardailhan.JPG
Dépendant de la famille du vicomte de Minerve, le Pardailhan est annexé lors de la Croisade des Albigeois, par le domaine royal, pour crime d'hérésie cathare.

Durant l'Ancien Régime, la seigneurie est en paréage entre le roi et un co-seigneur. Dès 1381, le roi Charles VI accorde des libertés et franchises au Pardailhan, et notamment le droit pour les habitants d'élire des consuls pour les représenter.

Le château de Pardailho est occupé jusqu'au début du XVe siècle par un châtelain royal, représentant le roi (le château est ruiné au XVIe siècle).

Plusieurs familles nobles se succèdent pendant près de trois siècles, détenant une part de la seigneurie, sans résider à Pardailhan.

Vers 1650, un nouveau château est construit au hameau de Pontguiraud, par la famille seigneuriale de Brugairoux.

L'église Sainte-Marie (surnommée également Sainte-Euphémie) est transférée au hameau de Pontguiraud en 1752, qui prend alors le nom de Pardailhan, et devient le chef-lieu de la seigneurie.

En 1789, le seigneur baron Thomas de Treil de Pardailhan prend partie en faveur de la Révolution et est élu député de Paris à l'Assemblée nationale législative Assemblée en 1791-92.

Le Pardailhan était réputé pour sa race de mouton, et sa production de navets (relancée depuis quelques années).

Depuis 1908, le territoire du Pardailhan est divisé entre les communes de Pardailhan et Saint-Jean-de-Pardailhan (devenu Saint-Jean-de-Minervois).

Entre 1960 et 1963, une expérience originale de vie communautaire, le "kibboutz de Pardailhan" regroupe des Parisiens, venus s'installer dans la commune pour vivre du travail agricole.

Patrimoine.png Patrimoine

  • Ruines du château de Pardailho et de l'église dite Sainte-Euphémie.
  • Château de Pontguiraud ou Pardailhan.
  • Tombe du baron de Pardailhan, député de Paris à l'Assemblée législative.

Repère géographique.png Repères géographiques

Le Pardailhan est situé à l'extrémité occidentale du département de l'Hérault, dans la chaine montagneuse des Avants Monts.

Prolongeant la Montagne Noire, ces sommets forment les premiers contreforts de l'extrémité méridionale du Massif central.

La commune appartient plus précisément aux Monts du Pardailhan, qui s'étendent jusqu'à la moyenne vallée de l'Orb et que limitent au nord et au sud les failles du Jaur et de Saint-Chinian.

La commune culmine au Pech Mage à 822 m. Le relief du Pardailhan est particulièrement tourmenté, avec un fort dénivellé jusqu'au Minervois et au Saint-Chinianais descendant à une altitude minimum de 276 m.

Deux importantes sources karstiques sont issues des Monts du Pardailhan : les sources de Malibert et Poussarou assurent en effet la pérennité du Vernazobres, affluent de l'Orb, et permettent l'alimentation en eau potable de la région de Saint-Chinian.

La commune, d'une superficie de 4118 ha, compte dix hameaux Pardailhan (le chef-lieu), Rodomouls, Coulouma, Rieussec, Pez, Catalo, Copujol, La Garrigue, La Louvière et Pardailho, auxquels s'ajoutent les fermes de La Caussine et Les Conquets.

Démographie.png Démographie

(Source : Archives départementales de l'Hérault)
1792 1803 1826 1836 1846 1865 1876 1886 1896 1906 1911 1931 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999
880 1133 1251 1230 1165 965 855 851 778 629 357 240 196 151 199 93 83 102 126 164

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Pontguiraud-chateau.jpg

Familles notables.png Notables

  • de Brugairoux : famille seigneuriale de Pardailhan à partir du XIVe siècle (fief de Cavalerin) jusqu'en 1673.
  • de Portes de Pardailhan : seigneurs-barons de Pardailhan de 1673 à 1750.
  • de Treil de Pardailhan : seigneurs-barons de Pardailhan de 1751 à 1789.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Thomas de Treil de Pardailhan 1815 - 1821 Député de Paris à l'Assemblée législative (1791-1792)  
- -  
Clovis Armingaud 1894-1894  
Jacques Décor 1894-1929  
Paul Roque 1929-1944  
Pierre Cauquil 1944-1945  
Antoine Landes 1945-1953  
Pierre Cauquil 1953-1954  
Maurice Robert 1954-1989 Viticulteur  
Pierre Donnadieu 1995 - 2014  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

La commune n'a jamais possédé d'étude de notaire. Les actes notariés étaient passés devant les notaires de Saint-Pons-de-Thomières ou Saint-Chinian.

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 9h - - de 9h - -
Après-midi - jusqu'à 13 h - - jusqu'à 13 h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Village - 34360 Pardailhan

Tél : 04 67 96 10 83 - Fax : 04 67 96 06 43

Courriel : Courriel

Site internet :

GPS : 43.4508° / 2.84639° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site (03/2009)

Dépouillements des registres paroissiaux

Le dépouillement des registres paroissiaux est disponible à la mairie.

Archives notariales

Les actes notariés concernant la commune de Pardailhan ont été en général passés devant les notaires de Saint-Pons-de-Thomières, ou Saint-Chinian.

Patronymes

Avérous, Boisset, Bousquet, Camman, Cathala, Cauquil, Cougnenc, Coulouma, Crubellier, Décor, Donnadieu, Gautier de Vinfrais, Iché, Lignon, Mazauric, Portes de Pardailhan, Rouanet, Tarbouriech, Treil de Pardailhan

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Essai sur l'arrondissement de Saint-Pons, Jean Miquel, Bulletin de la Société Languedocienne de Géographie, 1884
  • Dictionnaire topographique et historique de l'arrondissement de Saint-Pons - Me Joseph Sahuc, 1910
  • Notes sur la seigneurie de Pardailhan - Dr Vincent Joecker, Bulletin de la Société Archéologique de Béziers, 2005

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.