33385 - Saint-Christophe-de-Double

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Christophe-de-Double
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 33 - Blason - Gironde.png    Gironde
Métropole
Canton Nord-Libournais (Canton 33 21)

Coutras blason.png   33-22   Coutras (Ancien canton)

Code INSEE 33385
Code postal 33230
Population 641 habitants (2006)
Nom des habitants pas d'usage
Superficie 3 613 hectares
Densité 17 hab./km²
Altitude Mini: 24 m
Point culminant 108 m
Coordonnées
géographiques
45°04'50° / 0°00'57° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
33185-Carte Administrative-St-Christophe-de-Double.PNG
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Une citation en 1340

Dans un rôle (liste) des quartières (redevances) dues, tiré des comptes de l'archevêché de Bordeaux relevé dans les Archives Historiques de la Gironde (année 1881 - tome 21 page 60) à consulter sur le site de Gallica.

Pour Sanctus Cristophorus de Doppla, (de même qu'à Chamadelle) la redevance est de un setier de froment et un setier d'avoine - unum sextarium frum(enti) et aliud avene - la contenance des setiers différait selon les espèces et correspondait à environ 1 hectolitre ( pour l'avoine c'était un peu plus ).

Acte le plus ancien, un baptême de 1642

BMS aout 1642.jpg



baptême du 24 août 1642
(en latin - source AD33)


Serment des prêtres en 1791

Serment curés 1791 stchristophededouble couleur.jpg
Engagement à prêter le serment républicain par le curé VALLOUX et son vicaire SARRAIL
(source communale)
Noter le terme greffe pour actuellement mairie


Soldats morts en service avant 1914

Pictos recherche.png Voir la liste

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Voir la liste

Héraldique

Patrimoine.png Patrimoine

  • Le "château"
Édifié selon les sources au XVe ou XVIe siècle et cité en "littérature (Léo Drouyn)" sous l'appellation de "château Bouffard", "maison Rochon ou Chandeau", du nom de ses occupants ; mais pour les locaux on parle simplement du "château". Ce bâtiment servit de mairie au début des années 1950 ...

Visite pastorale en 1606

Par le cardinal François de SOURDIS, archevêque de Bordeaux qui constate l'état lamentable de l'église paroissiale (disparue) ...

Repère géographique.png Repères géographiques

Commune située au nord-est de la Gironde et limitrophe de la Dordogne (24), elle tient son nom de la forêt de la Double. Région boisée, pays de Jacquou le Croquant, elle est située à 65 km de Bordeaux à l'ouest, 75 km d'Angoulême au nord et 80 km de Périgueux à l'est.

Démographie.png Démographie

1881 et 1982 sont les situations extrêmes !

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 885 770 749 726 956 965 952 942 912 953
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 101 1 183 1 174 1 183 1 252 1 179 1 086 1 122 1 118 1 111
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 074 1 019 952 928 828 865 804 738 696 619
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 534 564 578 641 667 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Source : Cassini avant 2006 & INSEE 2006 2011

Ils sont venus d'ailleurs (avant 1843)

Pictos recherche.png Voir la liste

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

HHistoire.pngistoire des écoles communales

Pictos recherche.png Voir la page
  • Saint-Christophe a connu les écoles laïques et "libre". L'école congrégationiste a cessé son activité vers 1939.

Mais auparavant la municipalité avait décidé d'offrir la "soupe" de midi à tous les enfants qu'ils fréquentent l'une ou l'autre école.

  • 5 lauréats (connus) du prix cantonnal au Certif :
début des années 1920 : Pierre DEVILLE (futur instituteur) - Jean DEVILLE (frère du précédent)
années 1940 : Jacques (Marc) GIRET
après 1960 : Marc BLANCHET - Daniel ARSICAUD

HHistoire.pngistoire des verreries et des verriers

Verreries et verriers à Saint-Christophe-de-Double

Familles notables.png Notables

Les maires récents

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Georges PAPILLAUD 1935 - 1944  
René AUTIER 1944 - 1944  
Roger GIRET 1944 - 1945  
Georges PAPILLAUD 1945 - 1977  
Guy AUTIER 1977 - 2001  
Rénée HURTEAU 2001 - 2014 Réélue en 2008  
Georges DELABROY 2014 - (2020)  
- -  

Source : MairesGenWeb

Pictos recherche.png Voir la liste des maires depuis 1792

Des familles de notables

  • Les TRIGANT

Trigant w.jpg Blason - Famille - TRIGANT.png

  • dont Trigant-Courthieu et Trigant-Boisset (qui signait "Trigan de Boisset") - (voir "Liste des maires depuis 1792" ci-dessus)
  • L'un des membres de cette famille fut assassiné à Saint-Christophe en 1704 (voir plus bas)
Blason Beaupoil Saint Aulaire.jpg

  • M. Jean Jacques de BEAUPOIL de SAINT-AULAIRE est décédé le 26 novembre 1775, à 67 ans, veuf de "dame Magdelaine DU CHAZEAU" comme l'inscrit le curé VALLOUX.
  • Autre mention de cette famille relevée : Décès le 19 messidor an II (7 juillet 1794) de Madelaine BAUPOIL, native de Saint-Christophe, 54 ans,épouse de Jean BODIN inscrit par AUTIER, officier "publique"

En fait le nom complet de l'époux aurait été sous l'Ancien Régime: de Bodin de Saint Laurent ... qu'elle avait épousé à Coutras en 1776, mais lors du décès de la citoyenne BAUPOIL nous étions en République !

Des familles aux patronymes anciens (choix arbitraire que l'on peut développer)

BERGERE (BERGER) - FRAPPIER (FRAPIER) - AUTIER (AUTHIER et autres variantes) - SAGET
SAUTREAU (variantes nombreuses : SOTEREAU, SAUTRAUD ...) - HORREYREAU ( nombreuses variantes )
CABIROL - DEVILLE

Quelques personnes

  • Julien CHINAGUET, chirurgien- né à Chenaud (Dordogne) en 1797 - marié en 1831, à 33 ans, avec Jeanne HAUTIER (Veuve MONDAIN) dont les parents demeuraient à Beytour - il fut Maire de 1843 à 1848 ...
  • Jeanne THOMAS, accoucheuse ou femme sage citée dans les naissances de François MANSOLLE (19 pluviose an 3 ou 09/03/1795) et de Marie SOTRAUD (SAUTEREAU) (14 germinal an 3 ou 03/04/1795)
  • Jean BERGERE, né à Saint-Christophe le 17 mars 1766, engagé volontaire "grenadier" dans le 2ème bataillon de la Garde Nationale de Gironde, le 10 février 1793 au titre du contingent requis pour Saint-Christophe-de-Double; "âgé de 26 ans, taille 5 pieds 3 pouces, cheveux châtains, les yeux bleus, le visage allongé, le nez bien fait" - (document Mairie)

Des curés

  • Curé Jean PLEU, c'est le prêtre et recteur dont le nom apparaît sur l'inscription (en latin) la plus ancienne du registre des naissances et décès, datée du 27 août 1642 pour le baptême d'un enfant né de Pierre RASPEAU et Marguerite CLEMENCAU ... le décès de ce desservant (avec ses titres de prêtre, docteur en théologie et curé de la paroisse de Saint-Christophe) est enregistré dans le même registre par son successeur nommé TARISSE en date du 28 novembre 1681.
  • Curé VALLOUX, ce fut un "phénomène" en son genre. Procédurier ayant plusieurs fers au feu en même temps, qui eut des démêlés homériques avec quelques notables locaux ... ou toute autre de ses ouailles ! - voir par exemple " le clocher de St Christophe de Double" - source GRAHC
Stx abbe frappier w.jpg

Des commerçants et autres emplois

  • En 1865, nous avons Pierre LAPLUIE négociant, Simon GIRARDEAU garde-champêtre
  • En 1878, nous trouvons parmi les témoins de mariages : Jean AUTIER boucher, Antoine MARTRANCHARD perruquier, Pierre MOUCHEBOEUF forgeron, François GILLARD marchand, Jean CASSAT et Etienne PEIGNE boulangers, Jean BRILLET forgeron, François SALFRAN tailleur d'habits, ...
  • Le 2 décembre 1885, Jean TURLAI (55 ans), tailleur d'habits demeurant au bourg, marie sa fille Catherine (25 ans), couturière, avec François VILLEMONT, cultivateur à Serpe .
  • En 1891 un sabotier, Jean SIMON est témoin de mariage, de même qu'un vétérinaire : Pierre VERGE. Ils résident à Saint-Christophe .

Inhumations dans l'église paroissiale

À Saint-Christophe comme ailleurs on trouve trace d'inhumations dans l'ancienne église (disparue) et rebâtie fin XIXe siècle.

Pictos recherche.png Voir Inhumations dans l'église paroissiale


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 - -
Après-midi 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 46, le Bourg - 33230 SAINT-CHRISTOPHE-DE-DOUBLE

Tél : 05 57 69 51 11 - Fax : 05 57 49 57 20

Courriel : [mailto: Contact]

Site internet : [ Site officiel]

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

  • Pour les consultations généalogiques (à partir de 1843), prévoir de passer de préférence l'après-midi et mieux encore téléphoner au préalable.

État civil

  • Consultation en mairie : à partir des années 1843 (sous réserve de la règlementation en vigueur)
  • Consultation en ligne des années antérieures aux AD33-Archives Départementales de la Gironde site AD33
registre B M S Naissances Mariages Décès Tables décennales
période 1642 à 1791 1792 à 1842 1792 à 1842 1792 à 1842 1802 à 1902

Dépouillements des registres paroissiaux

  • Voir les actes relevés sur GenHiLib, au 15/02/2009 ... pour Saint-Christophe plus de 2 250 actes (Naissances , mariages et décès) !

Comment s'y prendre lorsqu'on n'arrive pas à déchiffrer un acte ?

Exemple de méthode simple, à partir du superbe site de nos voisins charentais Histoire P@ssion - à découvrir sans faute !

Un conseil : après avoir parcouru cette méthode, aller sur la page d'accueil du site et puis ensuite naviguer selon ses centres d'intérêts ... si l'on veut par exemple se plonger dans les mesures de l'Ancien Régime on a vite un aperçu du casse-tête !

Archives notariales

Les notaires sont à rechercher surtout dans les communes voisines (Coutras, La Roche-Chalais, Saint-Aulaye, Saint-Médard-de-Guizières...) mais il y a quand même trace de notaires locaux aux archives départementales : Vareilhe (en 1659) puis Pointet prédécesseur de Freyssineau (1709 ...)

Mélanges

Traditions locales

Pictos recherche.png Article détaillé : La chasse au chat-foin

Ancienne coutume rurale pouvant accompagner le repas de fin des "fauches"


Pictos recherche.png Article détaillé : La tradition du pinier

Tradition régionale post-électorale encore bien vivante : on dresse un pin (le "pinier") décoré de drapeau tricolore et de couronne(s) en l'honneur des élus. Cette tradition existe aussi pour les mariages mais avec des "ornements" plus humoristiques ...

Un assassinat en 1704 !

le 22 janvier 1704 le curé Valloux inscrit sur son registre (BMS 1680-1717 page 109) le décès de Jacques TRIGANT titulaire d'une charge " près de la Cour des Aides de Clermont Ferrand " causé " par un assassinat commis sur sa personne le dimanche précédent le 20 du même mois où il venait entendre la messe " ...

Pictos recherche.png Trigant assassinat 1704 w.jpg

Des professions " à l'ancienne " relevées dans le secteur

Laboureur à bras, (Les Eglisottes - in BMS 1692-1774-P252D, Naissance DROUHAUT Arnaud)
Artiste-vétérinaire, (Saint-Christophe-de-Double - Mariage du 10/11/1819, CHANDEAU-TESTARODE )
Travailleuse de terre, (Saint-Christophe-de-Double - Mariage du 25/11/1822, BANCAU-LESCURE)
Cultivateuze,(Les Eglisottes - Mariage du 27 Vendémiaire an 12, Jean HORRUT-HORRUT Françoise)
Faiseur darceau, (Le Fieu - in BMS 1692-1792-P228G, Mariage du 28/11/1781, CHENAU-BOUSSIER)
Galocher, (Les Eglisottes, Décès du 19 floréal an 11, DEVILLE "Marte")
Medecin de boeuf et aussi Medecin à boeuf (Saint-Christophe - Mariages Bardineau x Frapier en 1784 et Rochon x Gautrias en 1761)
Chamoiseur, (ouvrier qui prépare les peaux de chamois ou donne à d'autres peaux la façon de la peau de chamois) - François BOSSION décédé à 65 ans au Ronzeau le 26 nivôse an 8 (16 janv. 1800)- registre 1793-an VIII p 127

Accident du travail en 1782

Le 8 mars 1782 le curé VALLOUX inscrit le décès de Pierre COURTI âgé de 58 ans, "ayant été écrasé par une pièce de bois ". Il poursuit en précisant que "cet homme était du limousin, paroisse de Nevic". (source : BMS en ligne aux AD33)

Pétition à Serpe au début du XXe siècle

Relevé dans les délibérations du conseil municipal en date du 8 août 1909 ... les habitants du village de Serpe réclament une boîte aux lettres !

Les 3 ou 4 médaillés de Sainte Hélène en 1858

Pictos recherche.png Voir la page

Napoléon III créa la médaille de Sainte-Hélène par un décret du 12 août 1857, pour "honorer par une distinction spéciale les militaires qui ont combattu sous les drapeaux de la France dans les guerres de 1792 à 1815".

Ses bénéficiaires l'ont vite nommée la "médaille des vieux débris", par auto-dérision et les détracteurs de Napoléon III l'appelèrent "la médaille en chocolat" par rapprochement avec sa couleur brune.

La remise de ces décorations donnait lieu à des cérémonies dans les chefs-lieux de département et d’arrondissement. Ce fut un important succès politique et social ainsi qu’une opération très réussie de propagande napoléonienne.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Bulletin n° 31 "spécial 30 ans" du GRAHC - ouvrage de 85 pages très documenté, fruit du travail d'une équipe placée autour de M. Biret et comprenant D. Redon, Ph. Rallion et I. Hanriet.

Il s'agit de la découverte aux Archives Nationales, de leur transcription et de leur exploitation, de documents de 1474,1477 et 1480 restés inédits.

Le sujet concerne les contentieux des limites séparant Bordelais, Angoumois et Périgord, plaidés respectivement par les seigneurs de Fronsac, Saint-Aulaye et la Roche-Chalais à une époque où la Double ressort dévastée de la récente Guerre de Cent Ans.

Vaudu - --Phildev33

Une partie de Saint-Christophe-de-Double est au centre de la dispute. Sont cités les noms de lieux-dits toujours existants : le Chalaure, le Ronzeau, le Fourquet, Le Fougereau, Gueytout et la Garde, la motte de Vaudu ...

On y lit les dépositions appuyant la requête du seigneur de Saint-Aulaye, reçues des "anciens et vieux valétudinaires affronteurs de la mort ou longue absence". Malheureusement manquent les arguments de celui de Fronsac (qui a obtenu gain de cause).

Une partie traite de la vie quotidienne dans la Double à la fin du XVe siècle : chasses, élevage, apiculture, foire de la Latière,...

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Petitrose w.jpg

le rosé du pays et son étiquetage vers 1965 " sur la route il nous conduit - sur la table il nous réjouit "

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.