327ème Régiment d'Infanterie - 1914-1918

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher


Présentation

Carte Chronologique

Journal chronologique (d'après le Journal des Unités)

Journal chronologique (d'après les Fiches individuelles)

1914

1915

1916

1917

1918

Lieux-dits

Endroits (Bâtiment, Transport...)

Composition des Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
JAHAN Paul Louis Marie Lieutenant O Carré militaire de Nantes La Bouteillerie (44) 1918 Nantes (44)
- [[ | ]]


Composition des Sous-Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
GODARD Emile Henri Sergent O Carré militaire de Nantes La Bouteillerie (44) 1916 Nantes (44)
LEBRETON Alexandre Victor Sergent Fourrier O - 1916 Challes (72)
- [[ | ]]



Composition des troupes


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
AUTRET Jean Marie Soldat O Nécropole Nationale "La Maison Bleue " (51) 1918 Saint-Eloy (29)
BERTHOU Yves Caporal O 1918 Ploudaniel (29)
COMMON Laurent Louis Alexandre 2e Classe O - 1918 Saint-Pierre-du-Lorouër (72)
DUBOIS Pierre Camille Caporal O Nécropole Nationale de Berry au Bac (02) 1918 Montcaret (24) [1]
MARTIN Guillaume 2e classe O 1916 Ploudaniel (29)
PREVOST Maximilien 2e classe O - 1916 Clastres (02)
UGUEN François Marie 2e classe O 1916 Plabennec (29)
VINOUR Guillaume 2e classe O - 1915 Saint-Just-le-Martel (87)
- [[ | ]]
- [[ | ]]


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Fusillé vivant de Odette HARDY-HÉMERY.

Gallimard, Paris. isbn: 978-2-07-013811-1 (284 p., illustrations en noir et en couleur)

Le 7 septembre 1914, François Waterlot est fusillé "pour l'exemple" avec six de ses camarades réservistes du 327e régiment d'infanterie. Laissé pour mort, il n'est finalement pas touché. Il rejoint ensuite son régiment où, après avoir été gracié, il reprend le combat. Il meurt sur le front en juin 1915. Entre temps, il aura écrit quelque 250 lettres qui permettent de retracer son histoire.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Visuel sources.png Sources

  • Journaux des Unités - 1914-1918 - Ministère de la Défense
  • Fiches individuelles numérisées des militaires décédés guerre de 1914-1918 - Ministère de la Défense

Référence.png Notes et références

  1. MAM de Montcaret (24) sur le site Mémorial Genweb


^ Sommaire