30032 - Beaucaire

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Beaucaire
30032 - Blason - Beaucaire.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 30 - Blason - Gard.png    Gard
Métropole
Canton

30032 - Blason - Beaucaire.png   30-09   Beaucaire (Ancien canton)

Code INSEE 30032
Code postal 30300
Population 15099 habitants (2006)
Nom des habitants Beaucairois, Beaucairoises
Superficie 8652 hectares
Densité 174 hab./km²
Altitude Mini 1m
Point culminant 156 m
Coordonnées
géographiques
43.808056° / 4.644167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
250px
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

Beaucaire était, dès 835, le chef-lieu de l'Ager Argenteus, échangé en 825 par Leibulfe, comte d'Arles, avec Nothon, archevêque d'Arles. En 1229, il devint le chef-lieu d'une viguerie royale, comprenant 23 bourgs ou villages. Cette même viguerie, en 1384, avait perdu les villages de Comps, Clausonnette, Jonquières, la Reyre-Anglade, Saint-Privat-du-Gard, Saint-Roman et Saint-Vincent ; quelques-uns, comme Clausonnette, la Reyre-Anglade et Saint-Roman, étant devenus trop peu importants pour former des communautés, et les autres ayant été incorporés à des vigueries voisines, comme Saint-Privat-du-Gard, par exemple, qui, dans le dénombrement de 1384, appartient à la viguerie d'Uzès. La viguerie de Beaucaire était comprise dans la sénéchaussée dite de Beaucaire-et-de-Nîmes, parce que, à l'origine, Beaucaire avait été le siège de cette sénéchaussée, bientôt transférée à Nîmes.

Pour le spirituel, la viguerie de Beaucaire appartenait à l'archidiocèse d'Arles. Avant 1790, Beaucaire possédait une église collégiale sous le titre de Notre-Dame-des-Pommiers. Cette église avait été d'abord un prieuré régulier, fondé au XIIe siècle, soumis plus tard à l'abbaye de la Chaise-Dieu, et sécularisé en 1597 par le pape Clément VIII.

Beaucaire est resté célèbre par sa foire, déjà mentionnée dans un acte de 1168 (cartulaire de Franquevaux). Les privilèges en ont été concédés, dit-on, en 1217, par Raymond VI, comte de Toulouse. En 1447, la viguerie de Beaucaire était représentée aux Etats de Languedoc par un des consuls ou syndics de la ville de Beaucaire, qui y entrait deux années de suite avec le syndic de Sauve, et la troisième année avec celui de Marsillargues (aujourd'hui département de l'Héraut). Beaucaire était une des cinq villes du diocèse de Nîmes qui, avant 1790, envoyaient par tour un député aux Etats.
En 1384, Beaucaire comptait 160 feux, chiffre très-considérable pour le temps ; le recensement de 1651 lui donne 4495 habitants ; celui de 1709, 7000 ; celui de 1734, 1660 feux, et celui de 1744, 1300 feux et 6500 habitants ; en 1789, 2041 feux. Beaucaire devint, en 1790, le chef-lieu d'un district comprenant les cantons d'Aramon, de Beaucaire, de Montfrin et de Villeneuve-lez-Avignon.

Blason en attente.png Héraldique

Écartelé d'or et de gueules

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Beaucaire est situé à la limite Est du département du Gard, sur la rive droite du Rhône, au centre d'un triangle formé par Nîmes à l'ouest, Avignon au nord-est et Arles au sud.

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • François Marie Anatole de ROVERIE de CABRIÈRES', cardinal né le 30 août 1830, décédé à Montpellier (Hérault) le 21 décembre 1921


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 8 510 7 943 8 671 9 825 9 967 9 601 9 795 9 725 11 045 12 713
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 9 544 9 395 8 804 8 777 9 724 9 824 8 947 9 020 9 143 8 764
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 8 488 7 916 8 479 9 701 10 059 9 343 10 197 11 061 12 740 12 829
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 12 840 13 400 13 748 15 099 15 894 15 882 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini & INSEE 2006 & INSEE 2011.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- -  
Louis TAVERNEL - Maire en 1830 et 1842  
- -  
- -  
- -  
- -  
- - -  
José BOYER 1959 - 1983 -  
Jean Marie ANDRÉ 1983 - 2002 -  
Mireille CELLIER 2002 - 2008 -  
Jacques BOURBOUSSON 2008 - 2014 - [ Photo]  
Julien SANCHEZ 2014 - (2020) -  
- - -  

Cfr: Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  


Les médaillés :

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 

Voir les 83 notices (en renseignant simplement le nom de la ville).

Les médaillés de Sainte-Hélène

La médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 

Voir les 6 fiches (en renseignant simplement le nom de la ville).

Emigration en Algérie

  • BLANCHET Jean "Céraphin", né le 11/04/1833 à Beaucaire, décédé après 1859, peintre en décors, demeurant (1869) à Oran. Fils de François (+ 11/08/1852 Arles, Bouches-du-Rhône) et de Marie Scolastique BASSET (+ 15/08/1838 Beaucaire).
Il épouse à Sidi-Chami (Oran), le 15/12/1859, Jeanne Marguerithe Judith CORNET, née le 14/09/1840 à Mésandans (Doubs), fille de Jean Pierre (o entre 1805 et 1808 Mésandans, + 01/02/1859 Assi-el-Biod, Oran), propriétaire cultivateur à Assi-el-Biod, et de Marie Louise PEUQUEGNET (o ca. 1809, + 26/11/1851 Assi-el-Biod).
Pas de postérité éventuelle encore établie à l'heure actuelle.
  • ROUMIEUX Joannem Louis, né le 28/01/1858 à Beaucaire, décédé après 1885, employé au chemin de fer, domicilié à Haussonvillers, Algérie. Fils de Louis, Consul d'Espagne (1885) à Montpellier, Hérault, et de Delphine RIBIERE ( ap. 05/1885).
Il épouse au Camp-du-Maréchal (Alger), le 24/06/1885, Louise MARTER, née le 03/11/1869 à Beinheim, Bas-Rhin, fille de Joseph (+ ap. 06/1885), propriétaire au Camp-du-Maréchal, et de Marie Anne HEUTSCH (+ ap. 06/1885).
Pas de postérité éventuelle encore établie à l'heure actuelle.
  • GUGENHEIM Madeleine, née le 27/07/1839 à Beaucaire, décédée après 09/1877, fille de Marc (+ 04/05/1870 Oran) et de Henriette LALLEMAND (+ 07/11/1849 Oran).
Elle épouse à Oran, le 01/09/1877, Isaias LEVY, né le 06/03/1834 à Strasbourg (Bas-Rhin), négociant, domicilié (09/1877) à Tlemcen (Oran), fils de Joseph (o ca. 1796 Odratzheim, Bas-Rhin, + 26/01/1865 au même lieu), propriétaire à Odratzheim, et de Marguerite SCHWARTZ ( o ca. 1792 Westhoffen, Bas-Rhin, + 27/07/1852 Odratzheim).
Pas de postérité éventuelle encore établie à l'heure actuelle.

Ce jour-là, à Beaucaire

Nouvelles de l'Intérieur - Nismes, 6 octobre 1809. Les travaux du bassin qui doit terminer le canal d'Aigues-Mortes à Beaucaire, se continuent avec activité : ce grand ouvrage, si important pour le commerce du Midi, sera bientôt achevé. Voici quelques détails de la cérémonie qui eut lieu, le 22 juillet dernier, lorsqu'on posa la première pierre de l'écluse de prise d'eau :

M. d'ALPHONSE, préfet du Gard, les maires et adjoints de la ville de Beaucaire, les administrateurs des canaux, les commandants d'armes, les administrateurs des hospices, les commissaires de police, plusieurs membres des autorités civiles de la ville de Tarascon, et plusieurs autres personnes invitées, formèrent un cortège, à la tête duquel se plaça le curé avec son clergé, et se rendirent sur le lieu de l'atelier, où plus de 300 ouvriers étaient employés aux épuiseuses. Là, M. le préfet se revêtit d'un tablier, qui lui fut présenté par un des administrateurs des canaux; il prit une bouteille de verre fermée en plomb, contenant l'inscription et plusieurs pièces de monnaie du règne actuel; il la déposa dans l'ouverture qui avait été pratiquée dans la pierre fondamentale. Le curé fit ensuite les aspersions et les prières accoutumées. Après cette cérémonie, M. le préfet rappela dans un discours, que depuis près d'un siècle et demi le projet de réunir la Méditerranée à l'Océan par la confection du canal d'Aigues-Mortes à Beaucaire avait été formé ainsi que celui de dessécher de vastes contrées enlevées par les eaux à l'agriculture, et qui deviennent par exhalaison une cause constante d'insalubrité, souvent même de contagion, mais que S.M., dès la première année de son avènement au Consulat, s'en était occupée et en avait confié l'entreprise à une compagnie de concessionnaires aussi distingués par ses lumières que par ses ressources; il fit sentir tous les avantages qui doivent résulter de ce nouveau canal, pour le commerce, l'agriculture, pour le département du Gard, et particulièrement pour la ville de Beaucaire. Il la présenta comme un nouveau bienfait de la sollicitude de S.M., et comme devant être compté parmi tout ce qu'elle fait de grand et de digne de l'admiration de la postérité, autant que de la reconnaissance et de l'amour de ses peuples, et il termina par des voeux pour la prospérité de la ville de Beaucaire. Le maire de Beaucaire répondit, au nom de ses administrés, par l'expression des sentiments de la plus vive reconnaissance pour S.M. : ensuite le curé entonna le Te Deum qui fut chanté pendant la marche du retour.

(Annales périodiques de la ville d'Orléans, département du Loiret, 6e année, n°606, samedi 21 octobre 1809, p. 285,286).



Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h - -
Après-midi 13h30-17h 13h30-17h 13h30-17h 13h30-17h 13h30-17h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place Georges Clemenceau - 30300 BEAUCAIRE

Tél : 04 66 59 10 06 - Fax : 04 66 59 30 40

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Antiquités de la ville de Beaucaire

  • Dictionnaire Topographique du Département du Gard, Eugène GERMER-DURAND, 1860, Imprimerie Impériale.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références