2B050 - Calvi

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Calvi, avec son immense plage de sable fin et sa Citadelle caractéristique évoque aujourd'hui les vacances sur la Grande Bleue. C'est en effet, avec Porto Vecchio, un des deux grands centres balnéaires de Corse - avec tout ce qui va avec : célébrités et établissements de nuit.
Il n'y a pas si longtemps, ce n'était qu'une austère forteresse génoise, où vivaient péniblement quelques-uns de nos ancêtres Corses.

Retour

Calvi
2B050 - Blason - Calvi.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 20 - Blason - Corse.png    Haute-Corse
Métropole
Canton 2B050 - Blason - Calvi.png   2B-07   Calvi

2B050 - Blason - Calvi.png   2B-12   Calvi (Ancien canton)

Code INSEE 2B050
Code postal 20260
Population 4815 habitants (2016)
Nom des habitants Les Calvais,
Calvaises
Superficie 3120 hectares
Densité 154 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 700 m
Coordonnées
géographiques
42.568611° / 8.756944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
2B050 - Calvi carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

D'argent à la croix de gueules.
Ce sont d'ailleurs également les armes de Gênes, en Italie, longtemps "métropole" de la Corse.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Éléments historiques

Calvi est avant tout une importante forteresse génoise. La ville - de petites dimensions - est tout d'abord limitée à la "Ville Haute" : la Citadelle. Les remparts de celle-ci forment en gros un losange qui fait, hors-tout, 200 m de côté, et 300 m dans sa plus grande dimension.
La "Ville Basse" était fortement handicapée par la proximité de la plage, infestée sans doute de moustiques et de toutes les maladies qu'ils portent.

D'ailleurs, la population de Calvi demeure très longtemps (en gros jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale) plus faible que celle de Calenzana, le "gros village" Corse voisin.

La plupart des éléments historiques ci-dessous sont tirés des paragraphes consacrés à Calvi dans l'excellent site "Cronica di a Corsica" d'Ours-Jean CAPOROSSI, avec son aimable autorisation.

Les débuts ...

225

Bizarrement, une des premières mentions connues de Calvi concerne aussi bien Calenzana ...
21 mai : A Calvi, Restituta, jeune Chrétienne de Calinzana, est martyrisée et décapitée, avec 5 compagnons, par PIRRO, le gouverneur romain de la province de Corse.

1258

Le Chapitre Général de l'ordre des Franciscains, réuni à Narbonne, cite les couvents corses de Bunifaziu, Calvi, Nonza, Biguglia, A Venzulà, Alisgiani et Ornanu.

1268

Fondation génoise de Calvi : Un Avogari, Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA (ou di LORETU ?), allié de Gênes, édifie un fortin (la citadelle) sur la colline où s'élève la ville actuelle.
6 mai : Les habitants de Calvi, pour la plus grande part Génois, reçoivent les mêmes privilèges que ceux de Bunifaziu, par un décret de la République de Gênes.
Ghjudice di CINARCA extermine les troupes des partisans de Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA, à L’Isulà, avec l'aide de quatre galères envoyées et armées par la République de Pise. Pour protéger la Balagna et le port de L’Isulà, il construit le château d'Ortica, à Culumbaghia, près de Munticellu.
Battu par Ghjudice di CINARCA, le fondateur de Calvi, Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA, s'exile à Gênes.

1272

Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA débarque en Corse, à proximité de Calvi, où ses partisans de Sant’Antuninu viennent le rejoindre. Ghjudice di CINARCA est obligé d'abandonner Calvi et sa région aux alliés de Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA, les Avogari de Nonza. Il se retire dans sa Rocca du Dilà.

1278

20 janvier : Ghjudice di CINARCA jure à nouveau fidélité à Gênes devant Pietro Mateo DORIA, le podestat de Bunifaziu.
2 février : Privé du secours de Pise, Ghjudice di CINARCA ratifie son allégeance à Gênes.
Juillet : Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA est confirmé dans ses terres par Gênes.
Un Générale Vicario est chargé de recevoir en Corse, l'allégeance des seigneurs fidèles à Gênes.
Les Calvais s'insurgent contre l'autorité des Pisans, et se rallient aux Génois.
Calvi est dotée par les Génois des mêmes avantages statutaires que Bunifaziu.

1282

24 mai : Gênes envoie en Corse l'amiral Nicolino ZACCARIA, deux capitaines, Francesco di CAMILLA et Nicolo da PRETACIO, avec 4 galères, 200 cavaliers et 500 soldats, pour en terminer avec Ghjudice di CINARCA.
1er juin : La rencontre avec Ghjudice di CINARCA a lieu près de Figari. Le Corse, battu, se replie sur Aléria d'où il s'embarque pour Pise.
15 juillet : A Pise, Ghjudice di CINARCA réaffirme son allégeance à la République toscane, laquelle lui porte secours : Une flotte pisane de seize galères, sous le commandement de l'amiral Rosso BUZZACHERINO, l'accompagne, et il débarque à Aléria. Il récupère ses terres de Cinarca.
Les flottes pisanes et génoises, se concentrent et se cherchent, en vue d'un affrontement massif. Le capitaine génois Guillermo FERRARIO, venu renforcer la garnison de Calvi avec quatre galères, est pris en chasse dans le golfe du Nebbiu par sept galères pisanes. Quatre navires de Pise sont coulés.

1284

5 et 6 août : A La Méloria, au large de Livourne, la flotte génoise, commandée par Enrico ALAMONO da MARE (le fils de Guglielmino da MARE), ancien amiral de Charles d’ANJOU passé au service de Gênes en 1283, anéantit celle de Pise.
2 février : Jacopo DORIA, l’annaliste génois, cède à la République de Gênes son château de Calvi, qu’il possède avec son frère Oberto DORIA (pour la somme de 7 000 genovini). Un accord de protectorat est conclu entre Calvi et Gênes.

1290

2 janvier : Lucchetto DORIA envoie son frère Inghettocontinuer la guerre contre GHJUDICE di CINARCA.
29 janvier : Inghetto DORIA rejoint Bunifaziu où il trouve son frère Lucchetto gravement malade.
Ghjudice di CINARCA et ses partisans sont loin d'être terrassés. Ils causent de très lourdes pertes à Gênes, qui n'est plus maîtresse que de Bunifaziu et de Calvi.
Mai : Retour à Gênes de Lucchetto DORIA, malade.
Juin : Mort à Gênes de Lucchetto DORIA.
Juillet : Nicolao BOCCANEGRA, fils de Guglielmo BOCCANEGRA, premier Capitaine du Peuple de la République de Gênes, est désigné pour remplacer Lucchetto DORIA. Il est nommé Vicaire Général de l'Ile. Le nouveau vicaire ravage l'Ornanu, l'Istria et la plaine du Taravu. Mais son armée subit une lourde défaite devant l'armée corse de Ghjudice di CINARCA, et Nicolao BOCCANEGRA est contraint de se retirer à Bunifaziu, d'où il rentre à Gênes, avec le reste de ses troupes. Les Cortinchi sont confirmés dans leurs fiefs par Gênes. Ghjudice di CINARCA reste maître de l'Ile, et il continue à payer tribut à Pise, tout en lui renouvelant obéissance et fidélité.

1305

Juillet : Le pape Clément V (1305,1314) cède à Jacques II d’Aragon la dîme que la Corse doit au Saint-Siège pour une durée de quatre ans.
4 novembre : Jacques II d'Aragon remercie le Saint-Siège pour l'investiture confirmée. Des combats fratricides opposent Mannone et Ugo, fils de Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA, l’ennemi de Ghjudice di CINARCA, et leur oncle Rolanducellu della PETRALLARRETTA, toujours ami et allié de ce dernier. Après avoir vaincu Mannone et Ugo della PETRALLARRETTA, Rolanducellu s'attaque au petit-fils de Ghjuvaninellu, Vincentellu della PETRALLARRETTA. Mais celui-ci, allié au clan des Cortinchi, sort vainqueur de ces combats. Mort de Ghjuvaninellu della PETRALLARRETTA, le fondateur de Calvi (voir 1268). Mort de Rolanducellu della PETRALLARRETTA.

XVIe siècle

Vers 1500 - La devise : "Semper Fidelis"

Depuis des siècles, Calvi est "Semper Fidelis" (Toujours fidèle), comme le proclame la plaque qui surmonte l'entrée de la Citadelle.
D'après Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Semper_fidelis
Cette devise a "fait école" : depuis 1883, c'est même celle de l'US Marines Corps.

XVIIIe siècle

1794 - Le siège de Calvi

En 1793, Pasquale PAOLI entre en conflit avec la Convention, et début 1794 le roi Georges III d'Angleterre lui propose la création d'un "royaume Anglo-Corse". En avril 1794, l'amiral anglais HOOD assiège Bastia, qui tombe le 21 mai. Le 19 juin la Constitution du Royaume Anglo-Corse est approuvée, et le siège de Calvi commence quelques jours plus tard.
14 juillet : Encerclement de Calvi. Le commandant de la place est le général Raffaelle de CASABIANCA. Avec lui, le vieux Ghjacumu Petru ABBATUCCI, qui l’a rejoint avec ses deux jeunes fils Antoniu Domenicu et San Severinu, et leurs partisans, tous arrivant de Zicavu. Devant la redoute de Mozzelu, le futur amiral Horatio NELSON, commandant de l’Agamemnon, est blessé et perd l’œil droit.
11 août : Calvi, en partie détruite et après une résistance désespérée, se rend aux Anglo-Corses. Les Républicains du général Raffaelle de CASABIANCA sont embarqués pour la France. Parmi eux, le Calvais Niculau FLACH.

1796

L'aventure du Royaume Anglo-Corse se termine en novembre par le rétablissement de la souveraineté française.

XXe siècle

1918 - Le "Balkan"

Dans la nuit du 15 au 16 août 1918, le "Balkan", vieux vapeur de 80 mètres en provenance de Marseille (519 passagers dont 300 permissionnaires) est torpillé au large de Calvi. 417 passagers périssent, pour 102 survivants.
Une stèle à la sortie de Calvi vers Galéria rappelle cet épisode tragique.

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Jean-Baptiste

Église située dans la citadelle et dont la construction primitive date du XIIIe siècle. Elle fut la propriété du monastère génois puis érigée en pro-cathédrale (cathédrale provisoire) en 1576 par le Pape Grégoire XIII lorsque les évêques de Sagone résidèrent à Calvi. C'est vers 1600 que l'église fut reconstruite et prit son aspect actuel. La reconstruction fut effectuée suite aux dommages subis en 1567 (Explosion de la poudrière de la citadelle).
L'église est classée aux M.H. depuis août 1920.

L'intérieur de "la Cathédrale" est richement décoré avec entre autres :

  • Une chaire à prêcher en chêne sculpté, évoquant saint Jean-baptiste et les évangélistes, de 1757 classée.
  • Un orgue de tribune daté de 1774 et chef d’œuvre du facteur d'orgue génois Giovanni Battista CIURLO Classé.
  • Fonts baptismaux en marbre blanc taillé offert en 1569 Classé


L'Oratoire Saint-Antoine

L'oratoire Saint Antoine Abbé est la chapelle de la confrérie du même nom et date du début du XVIe siècle. Il abrite encore aujourd'hui les réunions et les cérémonies de la confrérie car l'édifice n'a jamais été désacralisé.

L'oratoire abrite trois fresques datant des années 1510 et 1513, ainsi qu'un triptyque représentant une crucifixion et l'annonciation, une statue de Saint Antoine Abbé assis du XVe siècle et un Christ en croix en bois polychrome et argent repoussé de la fin du XVIIe siècle. Ce Christ est traditionnellement porté en procession lors de la semaine sainte, et ses membres supérieurs articulés permettent sa descente de croix.

L'oratoire Saint-Antoine est classé Monument historique depuis 1976.


Sainte-Marie Majeure

Église édifiée à partir de 1774.
Clocher néo-gothique du XIXe siècle.

L'église est classée depuis 1988.

Repère géographique.png Repères géographiques

Calvi au musée des Plans-reliefs - Photo Jean-Pierre GALICHON

Calvi est en gros un rectangle, dont la longueur est orientée E-O, limité au Nord et à l'Ouest par la mer, à l'Est par les communes de Lumio et Montegrosso (matérialisées par les cours et embouchures du Fiume Secco et de la Figarella), et au Sud par l'immense territoire de Calenzana.

A l'Est, "à cheval" sur Calenzana / Calvi / Lumio / Montegrosso, on trouve le "camp Raffali", énorme cantonnement du 2e Régiment Étranger de Parachutistes (2e REP) depuis 1967, et important poumon économique de la région.

Au Sud-est, et à cheval sur le territoire de Calenzana, l'aéroport international de Calvi-Sainte Catherine est à quelques minutes de voiture du centre ville.

Au Nord, la citadelle génoise du XIIIe siècle sépare les "deux côtes" de Calvi. La côte Nord-est est occupée par la plage de Calvi, qui en a fait l'un des deux grands pôles touristiques de Corse (l'autre étant Porto-Vecchio). Les côtes Nord-Ouest et Ouest, déchiquetées, s'avancent en mer par la pointe de la Revellata.

La photo des "plans-reliefs" ci-contre fournit l'aspect de la citadelle avant le siège de 1794 et les bombardements de Nelson. Elle a été ensuite restaurée pour trouver son aspect actuel, visible sur les autres photographies d'ensemble.



.

Démographie.png Démographie

Année 1769 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 018 1 162 1 083 1 175 1 382 1 457 1 746 1 502 1 837 1 412
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 069 1 884 2 175 1 998 2 023 1 987 2 162 2 132 1 998 2 077
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 269 2 387 2 586 2 827 2 824 2 053 2 035 2 258 2 767 3 530
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 3 579 4 815 5 177 5 477 5 598 5 442 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006 & 2011.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Charles-Jacob MARCHAL né à Calvi en 1815 et décédé à Paris en 1873, professeur agrégé d’Hygiène à la faculté de Paris. A publié une étude sur les eaux thermales de Corse en 1855. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise .

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
PIZZO 1832 - 1835  
- -  
- -  
Joseph BARTOLI 1841 - 1848  
François FLASCH 1848 - 1861 Conseiller général.  
Joseph COLONNA Di LECCA 1861 - 1870  
Hyppolite MILLIE  ? - ?  
Léopold BARTOLI  ? - ?  
Jean-Augustin ALFONSI 1878 - 1881  
François PUCCINELLI 1881 - 1919  
- -  
- -  
Adolphe Michel Auguste LANDRY 1919 - 1940 Destitué par Vichy.  
Jean-Félix ORABONA 1940 - 1941  
André ALLEGRINI 1941 - 1944  
- -  
Adolphe Michel Auguste LANDRY 1947 - 1956  
Louis ROSSI 1956 - 1959  
Jean-Félix ORABONA 1959 - 1971  
Jean-Dominique MARCOTORCHINO 1971 - 1974  
Xavier COLONNA 1974 - 1981 Conseiller général.  
Jean-Félix ORABONA 1981 - 1983 Conseiller général.  
- -  
Ange SANTINI 1995 - 2004  
Pancrace GUGLIEMACCI 2004 - 2010  
Ange SANTINI 2010 - (2020)  
- -  

Cfr: Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Titulaires de l'Ordre de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - ? - ? - ? - ? - ? - ? - ?
Après-midi - ? - ? - ? - ? - ? - ? - ?
2B050 - Calvi-Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Rue Albert 1er - 20260 CALVI

Tél : 04 95 65 92 98 - Fax : 04 95 65 12 47

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 42.568611° / 8.756944° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (10/2012)

État des collections de registres

BMS et Etat-civil

a) TD en ligne Collection des AD2b 1813-1862

Les Archives départementales de Haute Corse sont en ligne ici : Site L'index de l'album des TD enligne figure en ANNEXE 1.

b) Etat-civil en ligne Collection des AD2b

L'Etat-Civil de Calvi est également en ligne sur le site des AD de Haute Corse. La mise en ligne comprend actuellement (janvier 2012) 20 registres de 1800 à 1899, avec en outre les publications de mariages de 1863 à 1902.

Voir les index des 20 registres (à compléter) dans les tableaux de l'ANNEXE 2.

Etats des âmes et registres de taille génois, recensements français

Recensement de 1769

Les photographies du registre de recensement de 1769 sont disponibles ici : http://picasaweb.google.com/Calinzana.Calenzana/Recensement1769Calvi#

En 1769, il y a 1 018 habitants à Calvi, avec 4 chevaux, 30 mulets, 48 ânes, 5 bœufs, 25 vaches, 220 moutons et 94 chèvres. Les animaux de la garnison ne sont sans doute pas comptés, mais ce n'est manifestement pas une cité de bergers ...

Voir davantage d’informations sur ce recensement en annexe de Généalogie en Corse.

Archives notariales - "Ceppi" en termes locaux
Dispenses de mariage

Patronymes

Monument aux Morts

Remarques

Indexation des registres aux Archives Départementales de Haute-Corse (AD2b)

Annexe 1 - Les Tables Décennales – Période 1813-1862

Une série de photos en ligne aux AD2b, cote 2 E 2-27/21. L'index ci-dessous permet de se repérer dans le registre en ligne des AD (ce mode d'indexation deviendra inutile lorsqu'un dépouillement complet des TD aura été mis en ligne).

101 pages.

(Relevés de Victoria HAMMICHE - 2011. Avec son aimable autorisation)


Période Registre N
(N° page)
Registre M
(N° page)
Registre D
(N° page)
Remarques
1813-1822 14-22 9-13 1-9 -
1823-1832 22-27 27-30 30-36 -
1833-1842 37-48 Abs. 49-58 -
1843-1852 59-71 79-84 71-78 Naissances : manque une page
lettre "A" et une partie des "B".
La page 59 commence à "BUTTAFOCO"
1853-1862 ?? 93-94 95-101 -


Annexe 2 - Les Registres NMD (complets 1800-1899 + Publications de X 1863-1902)

Les tableaux ci-dessous (à compléter) permettent de se repérer facilement dans les vingt registres en ligne (hors TD) du site des AD2b. En effet, les albums Internet contiennent souvent plus de 200 photographies. Toutefois, ces index deviendront inutiles lorsque des dépouillements complets des registres seront disponibles en ligne.

(Relevés de Victoria HAMMICHE - 2011 - avec son aimable autorisation)

De 1800 à 1825

1800 - 1819 - NMD - 381 pages - 2 E 2-27/1

Rappel du calendrier révolutionnaire :

Année grégorienne 22 sept. 22 oct. 21 nov. 21 déc. 20 janv. 19 fév. 21 mars 20 avr. 20 mai 19 juin 19 juil. 18 août 17-21 sept.
Année révolutionnaire Vendémiaire Brumaire Frimaire Nivôse Pluviôse Ventôse Germinal Floréal Prairial Messidor Thermidor Fructidor Jours suppl.


Période Registre N
(N° page)
Registre M
(N° page)
Registre D
(N° page)
Remarques
An IX (sept. 1800) 1 - 11 12 - 20 21 - 30 -
An X (sept 1801) 32 - 38 40 - 50 51 - 59 -
1813 60 à 99 Table 100-103
1814 104 è 152 Table 152-155
1815 156 à 212 Sans table
1816 213 à 249 Sans table
1817 250 à 294 Table 295-297
1818 298 à 338 Table 339-341
1819 343 à 381 Table X 351
Table D 367-368
Table N 380-381


1820 - 1825 - NMD - 285 pages - 2 E 2-27/2

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1820 1-36 Table 37-39 1821 41-90 Table 90-92 1822 93-135 Table 135-137
1823 138-178 Table 179-182 1824 182-219 Table 220-222 1825 223-282 Table 282-285


De 1826 à 1849

1826 - 1829 - NMD - 201 pages – 2 E 2-27 /3

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1826 1-45 Table 46-48 1827 49-95 Table 95-97 1828 98-151 Table 152-153 1829 154-198 Table 199-201


1830 - 1835 - NMD - 281 pages - 2 E 2-27 /4

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1830 1-45 Table 45-47 1831 48-103 Table 103-105 1832 106-138 Table 139-141
1833 142-182 Table 183-185 1834 186-231 Table 232-234 1835 235-278 Table 278-281


1836 - 1839 - NMD - 166 pages - 2 E 2-27 /5

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1836 1-35 Table 35-37 1837 38-83 Table 84-87
1838 88-127 Table 128-130 1839 132-162 Table 163-166


1840 - 1845 - NMD - 274 pages - 2 E 2-27 /6

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1840 1-38 Table 39-41 1841 43-86 Table 87-90 1842 91-146 Table 146-148
1843 149-183 Table 184-186 1844 188-233 Table 233-236 1845 237- ? Table ?-274


1846 - 1849 - NMD - 160 pages - 2 E 2-27 /7

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1846 1-36 Table 366-38 1847 39-78 Table 79-81
1848 82-110 Table 111-112 1849 114-156 Table 157-159


De 1850 à 1873

1850 - 1855 - NMD - 304 pages – 2 E 2-27 / 8

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1850 1-38 Table 38-41 1851 42-87 Table 88-90 1852 91-138 Table 139-141
1853 142-188 Table 188-191 1854 192-248 Table 248-250 1855 251-299 Table 300-303


1856 - 1859 - NMD - 110 pages – 2 E 2-27 / 9

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1856 1-42 Table 42-44 1857 46-94 Table 95-97
1858 98-136 Table 136-138 1859 141-188 Table 189-191


1860 - 1862 - NMD – 123 pages – 2 E 2-27 / 10

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1860 1-37 Table 38-39 1861 41-71 Table 72-73 1862 75-121 Table 121-123


1863 - 1873 - NMD - 513 pages – 2 E 2-27 / 11

Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques Période NMD
(N° page)
Remarques
1863 1-39 Table 40-41 1864 43-85 Table 85-87 1865 89-141 Table 142-144
1866 145-183 Table 184-186 1867 188-228 Table 229-231 1868 232-264 Table 265-266
1869 268-305 Table 306-307 1870 309-357 Table 357-359 1871 359-403 Table 404-406
1872 407-466 Table 466-468 1873 470-510 Table 510-513 - - -

De 1874 à 1899

1874 - 1889 - N (483 pages - 2 E 2-27 / 12) - M (304 pages - 2 E 2-27 / 13) - D (298 pages - 2 E 2-27 / 14)

Années Registres pages Remarques Années Registres pages Remarques Années Registres pages Remarques
1874 N
M
D
1-20
1-15
1-16
Table 21
Table 15
Table 17
1875 N
M
D
21-39
15-32
18-29
Table 39-40
Table 33
Table 30
1876 N
M
D
41-61
33-43
31-61
Table 61-62
Table 44
Table 61-63
1877 N
M
D
63-85
45-57
63-80
Table 86-87
Table 57
Table 80-81
1878 N
M
D
87-108
58-76
81-101
Table 109
Table 77
Table 101-102
1879 N
M
D
111-134
78-89
103-119
Table 135-136
Table 89
Table 120-121
1880 N
M
D
137-159
90-102
121-141
Table 159-160
Table 103
Table 141-142
1881 N
M
D
161-179
104-115
143-158
Table 179-180
Table 115
Table 158-159
1882 N
M
D
181-204
116-125
159-170
Table 204-205
Table 125
Table 171
1883 N
M
D
206-226
126-138
172-183
Table 226-227
Table 139
Table 184
1884 N
M
D
228-243
140-155
185-198
Table 244-245
Table 155
Table 199
1885 N
M
D
246-268
156-170
201-217
Table 269
Table 170
Table 218
1886 N
M
D
270-294
171-176
219-234
Table 295-296
Table 176
Table 234-235
1887 N
M
D
296-322 (1)
177-190
236-255
Table : Sans
Table 190
Table 256-257 (2)
1888 N
M
D
322-343
191-202
261-278
Table : 343-344
Table 203
Table 278-279
1889 N
M
D
345-371
204-214
279-295
Table 371-372
Table 215
Table 295-296
- - - - - - - -

(1) Acte du 22 décembre incomplet – Suite avec les décès
(22)Pages 258 à 260 : ces 4 feuillets correspondent à la fin des naissances de 1887 et à la Table 1887. La fin de l’acte tronqué se trouve là.


1890 - 1899 - N (353 pages - 2 E 2-27 / 15) - M (200 pages - 2 E 2-27 / 16) - D (244 pages - 2 E 2-27 / 17)

Années Registres pages Remarques Années Registres pages Remarques Années Registres pages Remarques
1890 N
M
D
1-24
1-13
1-18
Table 25-26
Table 14
Table 18-19
1891 N
M
D
27-58
15-34
20-42
Table 58-59
Table 34
Table 42-43
1892 N
M
D
60-90
25-55
44-64
Table 91-92
Table 55
Table 64-65
1893 N
M
D
93-129
56-73
66-89
Table 130-131
Table 73
Table 89-90
1894 N
M
D
133-166
74-90
91-121
Table 166-167
90 (1)
Table 122-123
1895 N
M
D
168-204
92-110
123-146
Table 204-205
Table 91
Table 148
1896 N
M
D
207-237
112-138
149-173
Table 238-239
Table 111
Table 173-174
1897 N
M
D
240-277
140-154
175-193
Table 277-278
Table 139
Table 194
1898 N
M
D
280-314
155-175
195-216
Table 315-316
Table 154
Table 216-217
1899 N
M
D
317-351
204-214
218-243
Table 352-353
Table 199-200
Table 243-244
- - - - - - - -

(1) Intitulé « Naissances », mais il s’agit bien de la TA avec 12 mariages.

1863-1902 - Publications de mariages

  • Publications de mariages - 2 E 2-27/18 - 1863 - 1879
  • Publications de mariages - 2 E 2-27/19 – 1880 - 1898
  • Publications de mariages - 2 E 2-27/20 – 1900 - 1902

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Calvi au temps jadis


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Généalogie en Corse - Article de base sur les particularités généalogiques de l'Île.

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.