2A128 - Granace

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Granace
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 20 - Blason - Corse.png    Corse-du-Sud
Arrondissement Blason Sartène- 2A272.png    Sartène (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Sartène- 2A272.png   2A-53   Sartène
Code INSEE 2A128
Code postal 20100
Population 61 habitants (1999)
Nom des habitants Les Granacinchi
Superficie 408 hectares
Densité 14,95 hab./km²
Altitude 100 m /601 m
Point culminant 601 m
Coordonnées
géographiques
09°00'25"E/ 41°38'49"N
Localisation (avant 2015)
2A128 - Granace carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - 93 72
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 107 82 61 59 57 88 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr INSEE & Cassini

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Un document historique et généalogique très important a été publié en 2000 pour la commune et la principale famille du lieu, les LEANDRI :

Une généalogie mais aussi bien autre chose. Il est vrai que les LEANDRI du sud de la Corse, passés et présents, sont recensés au travers de milliers de fiches individuelles, classées et répertoriées en tableaux collectifs. Nous partons du premier de la lignée, Piero di I Piazzi (né à Zicavo vers 1515) qui occupe avec raison le rang "A" pour arriver aux derniers de la lignée qui sont de rang "P" et le présent compte rendu pourrait ainsi être signé avec fierté : Numéro 413 - rang L (tableau J-205). L'endogamie insulaire, manifeste jusqu'à la fin du XIXe siècle, a sans doute facilité les recherches mais je ne crois pas qu'il existe en Corse de travail généalogique comparable par son ampleur. Bref voila une belle généalogie descendante, menée avec rigueur et méthode.

Mais l'étude de Jean LEANDRI, né en 1929, ancien proviseur de lycée, va bien au delà des travaux de pure généalogie. Grâce à un choix judicieux de documents tirés des archives ecclésiastiques, notariales et administratives, il nous découvre les ressorts d'une aventure peu banale...celle d'un groupe familial d'hommes (et de femmes...) issu du Zicavu du XVIe siècle qui va repeupler un coin du Sartenais abandonné suite aux ravages des barbaresques. Il nous montre le passage progressif des "sapare" (simples abris sous roche aménagés) aux "capanne" puis aux "case" de pierre. L'auteur met en parallèle sur le même temps historique l'évolution de l'état de berger de grande transhumance autour de son "pacciale" à celui d'agriculteur qui se stabilise sur une terre enfin appropriée. Au passage Jean LEANDRI nous documente sur l'évolution institutionnelle et administrative : de la chapelle à la paroisse puis à la commune, il nous montre le lent affaiblissement (et non la rupture) des liens avec la pieve d'origine.

Le lecteur assiste ainsi à la naissance d'une communauté, le futur Granace, il en suit le développement sous tous ses aspects. La démographie, la toponymie, l'onomastique, le droit coutumier ou écrit, l'économie rurale, l'histoire locale tout cela est mis en cohérence et en résonance, justifié par des pièces d'archives.

Mais l'auteur a su aussi faire appel à la mémoire collective du village, encore vivante dans les années 80. Son commentaire du pacte de "soccida e capitale" s'appuie sur le point de vue du berger mais les échappatoires, les restrictions mentales ne sont pas éludés. L'antagonisme entre "sgio" sartenais et "topi zicavesi" est ainsi éclairé mais il nous montre au passage les conséquences sur la vie politique locale et son retentissement national, voir l'ébouriffante affaire de l'avocat LEANDRI.

Enfin, et c'est l'apport indiscutable de la méthode généalogique, une démonstration est faite : le repeuplement de Granace et de quelques autres villages du Sartenais s'est opéré autour d'une structure originale, " a casata". Un ancêtre commun, ici identifié et hautement vraisemblable, un territoire dont l'appropriation est aux origines incomplète, un habitat où s'agglutinent différentes branches familiales tout cela ne décrit pas une gens romaine de l'époque de Romulus. Il s'agit bien d'histoire moderne et "e casate" ont été en Corse il y a deux ou trois siècles des institutions vivaces, agissantes, capables d'animer des transplantations collectives, des conquêtes et des résistances.

La langue corse contemporaine en garde quelques traces. L'auteur du meilleur dictionnaire corse-français savait bien que "A ceppa di I Ceccaldi e a u Vescovatu". La constatation banale " A casata u n'e u nome" marque bien la singularité de l'institution tandis que "Quellu e di I Vincenti" vous situe (ou plutôt situait) un homme dans son épaisseur géographique et sociale. "A casata" fut certainement répandue dans toute la montagne corse mais elle avait eu en Italie des homologues comme les "consorterie" ou "alberghi".

Tout comme il y a des modèles mathématiques il doit bien y avoir des modèles socio-historiques, le cas des LEANDRI de Granace nous parait exemplaire de ce moteur du repeuplement et d'extension des terroirs de la Corse aux temps Modernes, la "casata".

Pour conclure signalons que la belle étude de Jean LEANDRI complète heureusement un livre paru en 1988 chez Edisud, Zicavu una mimoria per dumani (en français).

Pour commander l'étude de Jean LEANDRI, en langue française : I LEANDRI DI ZICAVU Genealogie (1500-2000) - Chez Jean LEANDRI - 10 Les Baraques - 20090 AJACCIO ou encore téléphoner à la Mairie de Granace.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean-Dominique LÉANDRI 1893 - 1902  
- -  
- -  
Désiré LÉANDRI 1989 - 2008  
Jean-Yves LÉANDRI 2008 -  
- -  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -

Adresse de la Mairie
Village
20100 - Granace
Tél. : 04 95 77 12 11 & Fax : 04 95 77 09 10
Pictos contact.png Courriel : [mailto: ]
( Source : Site - Mise à jour : 03/2009 )

Dépouillements des registres paroissiaux

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références