29212 - Plouzané

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Plouzané
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département Finistère Blason2.JPG    Finistère
Métropole Brest Métropole
Canton

Blason Brest-29019.png   29-03   Brest - Plouzané (Ancien canton)

Code INSEE 29212
Code postal 29280
Population 11662 habitants (2008)
Nom des habitants Plouzanéens
Superficie 3314 hectares
Densité 352 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 103 m
Coordonnées
géographiques
48°22'55"N
4°37'17"W
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


Histoire.png Histoire de la commune

  • Du XVe et au XVIIIe siècle, la paroisse de Plouzané était, avec sa trève de Locmaria, l'une des plus riches en noblesse rurale de l'évêché de Léon. Pas moins de 41 manoirs ont existé sur le territoire de la commune.
  • Le hameau de Quillimerien, bien que situé tout près du bourg de Saint-Renan, faisait partie de la commune de Plouzané jusqu'en 1955 (cf. plus bas). Il passe pour avoir été autrefois un village de cacous ou lépreux. Le village ne ressemblait à aucun autre aux alentours. Il est resté très tard "d'apparence moyenâgeuse avec ses cabanes couvertes de chaume, sa rue pavée de galets, sa croix de pierre et sa fontaine lavoir dans laquelle jamais femme des alentours n'eut oser tremper son linge" (d'après Louis Le Guennec, 1907). Les cacous exerçaient la profession de cordiers.
  • C'est vers 1630 que Richelieu fonde, à l'abri de la rade de Brest, un arsenal et un important port militaire. Le goulet qui sépare la rade de la mer d'Iroise doit donc être défendu. C'est Vauban qui se chargera de définir les lignes de défense. Quatre forts ont été construits sur le territoire de la commune puis modernisé et adapté à l'évolution des techniques militaires : Diable (aujourd'hui disparu), Dellec (1747), Mengant (ou Léon - 1687) et Minou (1697). En 1763, une garnison de 250 hommes occupaient le fort du Mengant, servant 42 canons.
  • Sous la révolution, la paroisse de Plouzané et sa trève de Locmaria résistèrent à la Constitution civile du clergé. En 1792, la messe était toujours célébrée par des prêtres insermentés, sous la protection de 40 ou 50 hommes armés. Le 14 avril, le district de Brest dut envoyer un détachement de 600 soldats pour venir à bout de la population récalcitrante.
  • Entre juillet 1903 et octobre 1932, la vie des habitants de hameau de La Trinité était réglée sur les heures de passage (fixes) du tramway électrique qui reliait Brest au Conquet.
  • Plouzané a été libérée des allemands par les américains le 13 septembre 1944 après plus de 15 jours de rudes combats. Le bilan est lourd pour la commune.
  • Rurale à l'origine, Plouzané a connu un développement exponentiel seulement à partir de 1960. C'est en effet à cette époque que s'implantèrent à proximité un établissement industriel (Thomson-CSF) et un centre de recherches (Cnexo, aujourd'hui devenu Ifremer). En 1962, la population de Plouzané s'élevait à seulement 2066 habitants alors qu'elle comptait 100 habitants de plus avant la seconde guerre mondiale. Il faut dire qu'entre temps (en mai 1955), elle a perdu un peu de sa superficie - et de ses habitants - au bénéfice de Saint-Renan.
  • Plouzané a cédé des hamaux et terres environnantes à Saint-Renan, à deux autres reprises : en novembre 1850 et en juillet 1970.

Héraldique

De gueules à la tour d'or, ouverte du champ, ployée accompagnée d'un microscope à dextre et d'un épi de blé à senestre ; au chef d'argent crénelé de quatre merlons meublés de trois mouchetures d'hermine de sable.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2050 2325 2242 2175 2209 2341 2353 2370 2312 1977
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2264 2240 2229 2293 2255 2326 2299 2267 2424 2401
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2399 2132 2206 2104 2166 2075 2172 2026 3002 5167
Année 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2021 - - -
Population 8845 11400 12054 11742 11745 11662 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : INSEE & Cassini

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Paul LOUZAOUEN 1801 - 1830 -  
Jean François MALABOUX 1830 - 1865 Né vers 1784, décédé le 27/09/1867 à Feunteun Sané en Plouzané  
Yves Marie LAREUR 1865 - 1888 Né le 12/01/1815 à Feunteun Sané, décédé le 14/12/1888 à Feunteun Sané  
Jean François LAREUR 1889 - 1925 Fils du précédent, né le 24/06/1852 à Feunteun Sané, décédé le 23/03/1925 à Feunteun Sané  
Joseph LAREUR 1925 - 1935 Fils du précédent, né le 23/08/1883 à Feunteun Sané  
Paul LAREUR 1935 - 1971 Demi-frère du précédent, né le 21/03/1897 à Feunteun Sané, décédé en 1978  
Jacques BUIT (DU) 1971 - 1977 -  
Jo MELENNEC 1977 - 1989 -  
Yvette DUVAL 1989 - 2001 -  
Yves PAGES 2001 - 2008 -  
Bernard RIOUAL 2008 - (2020) Réélu en 2014  
- -  

Cfr [ Mairesgenweb] et registres d'état civil de Plouzané


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Médiathèque

La collection municipale des registres BMS et d'état civil a été numérisée. Depuis février 2010, elle est consultable à la Médiathèque de Plouzané, sur un ordinateur dédié, aux heures d'ouverture. La consultation est facilitée par des liens à partir des tables annuelles vers les actes. Il est possible d'imprimer les actes. Les quatre premières pages sont gratuites. Les suivantes coûtent 0,20 €. Il est conseillé de réserver un créneau horaire à l'avance (cf. horaires et numéro de téléphone ci-dessous). Sont consultables :

  • Sépultures : 1630 à 1667
  • BMS : 1668 à 1792 sauf 1669, 1670, 1671, 1676, 1678, 1681, 1682, 1684, 1685, 1687, 1688, 1689, 1691, 1692 et 1731.
  • Naissances : 1793 à 1902
  • Mariages : 1793 à 1902
  • Décès : 1793 à 1902


Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - 10h00-12h00 - 10h00-12h00 -
Après-midi - 14h30-18h30 13h30-18h00 - 14h30-18h30 13h30-17h00 -


Horaires d'été 2011 (du 4 juillet au 4 septembre - fermée du 1er au 14 août):

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 10h00-12h00 10h00-12h00 10h00-12h00 10h00-12h00 10h00-12h00 -
Après-midi - - 13h30-18h00 - 14h30-18h30 - -

Adresse de la Médiathèque
Centre Culturel François Mitterrand
Place de la Mairie
Ville 29280 PLOUZANE
Tél. : 02 98 49 38 16
( Source : [1] - Mise à jour : Juillet 2011 )

Mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h30-12h00 08h30-12h00 08h30-12h00 08h30-12h00 08h30-12h00 09h00-12h00 -
Après-midi 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place Anjela Duval - 29280 PLOUZANÉ

Tél : 02 98 31 95 30 - Fax : 02 98 49 31 33

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : (Le samedi uniquement pour l'accueil et l'état civil)

Source : (annuaire-mairie.fr) (Décembre 2015)

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • A l'ombre de deux clochers - Yvonne Briant-Cadiou, Editions Nouvelles du Finistère, 1994.
  • Plouzané et Locmaria-Plouzané, monographie des deux paroisses - Chanoine Pérennès, Société Archéologique du Finistère, 1942.
  • Une commune rurale basse-bretonne au début du XXe siècle : les plouzanéens au travail - Jean-François Simon, 1976.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références