28085 - Chartres

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Chartres
Blason Chartres-28085.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 28 - Blason - Eure-et-Loir.png    Eure-et-Loir
Métropole
Canton

Anciens cantons
Blason Chartres-28085.png   28-07   Chartres - Nord-Est
Blason Chartres-28085.png   28-25   Chartres - Sud-Est
Blason Chartres-28085.png   28-26   Chartres - Sud-Ouest
Blason Mainvilliers-28229.png   28-30   Mainvilliers

Code INSEE 28085
Code postal 28000
Population 40 361 hab. (1999)
Nom des habitants Chartrain(e)s
Superficie 1685 hectares
Densité 2395,31 hab./km²
Altitude Mini: 121 m
Point culminant 161 m
Coordonnées
géographiques
48.455847° / 1.484184° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
28085 - Chartres carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Quelques dates

  • 910 : assiégée par Rollon, chef des Normands
  • 911: après avoir assiègé Chartres et par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, le roi carolingien Charles le Simple lui abandonne une partie de la Neustrie, dont le comté de Rouen qui sera la base de la future Normandie
  • 1118 : assiégée par Louis le Gros
  • 1417 : assiégée par le duc de Bourgogne
  • 1432 : assiégée par le bâtard d'Orléans
  • 1538 : assiégée par un corps d'armes allemand, sous les ordres du prince Casimir
  • 1591 : assiégée par Henri IV

Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

Evêque de Chartres

  • 1186 : Geoffroy de Lievres († 1139)

Topo.jpg Toponymie

Autricum, Carnutes, Chartres

Blason en attente.png Héraldique

De gueules, à trois besants d'argent, chacun chargé d'une inscription de sable frappé au droit d'un denier du Moyen âge du type bléso-chartrain accompagné à senestre d'une fleur de lys du même; au chef cousu d'azur, à trois fleurs de lys d'or.

Repère géographique.png Repères géographiques

Patrimoine.png Patrimoine

Cathédrale de Chartres

Cathédrale de Chartres
Photo J. GALICHON


Construite en 1145 et achevée quelque 40 ans plus tard.
La cathédrale de Chartres est le monument par excellence de l'art gothique français.

Plus de 176 vitraux datant du XIIe et XIIIe siècles en font un chef-d'œuvre exceptionnel et remarquable.
Des sculptures admirables, du milieu du XIIe siècle, ornent ses porches.

Site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco [1]

Vues générale


Vue intérieure


Vitraux


Sculptures des portails


Les toits

Chapelle Sainte-Foy

Chapelle classée aux M.H en 1937 [2].

Église Saint-Aignan

De toutes les paroisses de Chartres, celle de Saint-Aignan se flatte de posséder les plus anciennes origines. L’évêque de Chartres, Saint-Aignan, aurait fait bâtir lui-même une église en cet emplacement en l'an 400. Plus tard, on devait donner à l'église le nom de son fondateur.

Comme beaucoup d'édifices, l’église actuelle est constituée d'éléments appartenant à diverses époques. A la suite d'un incendie qui ravagea le quartier vers le début du XVIe siècle, il fut nécessaire de la rebâtir entièrement. On conserva uniquement le portail du XVIe siècle qui fut enclavé au centre de la façade. La principale entrée est celle que l'on utilise encore, ce qui explique la caractère très soigné du petit portail exécuté du bas coté nord en 1541.

On remarquera également la puissante tour renaissance à pilastres cannelés qui longe le tertre de Saint-Aignan.

L'église Saint-Aignan possède encore une très intéressante collection de vitraux du début du XVIe siècle.

L'église est classée aux M.H depuis 1840[3]

Autres vues

Église Saint-Pierre

Cette église est devenue paroissiale en 1803. Avant la révolution, c'était le sanctuaire de l'Abbaye Saint-Père connue depuis le VIIe siècle. De cet établissement, il reste d'importants vestiges (actuellement une école).


Seuls, les vitraux de l'étage sont anciens. Ceux qui garnissent les fenêtres, des deux cotés du chœur, ont été mis en place à l'époque de la construction, vers 1260. Les vitraux de chevet l'ont été vers 1300. Les vitraux les plus tardifs (1300 à 1315) sont ceux de la nef.

Église classée aux M.H en 1840 [4].


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Emile BELLIER de la CHAVIGNERIE : historien de l'art. Né à Chartres le 06/12/1821, décédé à Saint-Malo le 06/02/1871.
  • BERNARD de CHARTRES, grammairien
  • Louis BEURRIER, auteur de l'histoire des Célestin de Paris (1613-1645)
  • Jacques Pierre BRISSOT, publiciste, député de l'Assemblée législative et à la Convention (1754-1793)


  • CHAUVAU-LAGARDE, avocat, défenseur de la reine Marie-Antoinette et de Charlotte Corday (1756-1841)


  • Jacqueline DAVID, épouse WORMS de ROMILLY, écrivaine née le 26 mars 1913, décédée à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 18 décembre 2010
  • Philippe DESPORTES, né à Chartres en 1546 et mort à l'abbaye Notre-Dame de Bonport le 5 octobre 1606, est un poète baroque français. Surnommé le « Tibulle français » pour la douceur et la facilité de ses vers, il fut abbé de Tiron, lecteur de la chambre du Roi et conseiller d'État. Sa soeur, Simonne Desportes, devait donner le jour 27 ans plus tard à Mathurin REGNIER, poète favori du duc d'Anjou, plus tard Henri III. Desportes fit sous ce prince une immense fortune et jouit d'une grande réputation. Il avait quatre abbayes valant 10.000 écus de rente. Il imita beaucoup les anciens, et surtout les Italiens Pétrarque et Sannazar. Dans ses dernières années il composa des poésies religieuses malheureusement inférieures à ses poésies profanes.
  • Jean-Yves DUBOIS, acteur né à le 27 février 1958, décédé à Paris le 17 janvier 2003
  • Mireille DUMAS, animatrice télé née le 10 septembre 1953
  • DUSSAUX, savant, membre de la Convention (1728-1799)


  • Nicolas ESCUDÉ, tennisman né le 3/4/1976


  • Michel FÉLIBIEN, auteur d'une histoire de Paris, décédé en 1719
  • FULBERT, savant moine de l'abbaye de Saint-Père qui devint évêque de Chartres


  • MARCEAU, général, tué à Altekirchen à l'âge de 27 ans.
  • Cécile de MÉNIBUS, (Ménibus étant le nom de sa mère), Cécile Marie Anne MOHARIC de son vrai nom, animatrice télé née le 16 septembre 1970


  • Pierre NICOLLE, théologien, janséniste, écrivain (1625-1695


  • PÉTION, maire de Paris, membre de la Convention, du parti des Girondin (1756-1793)


  • Mathurin RÉGNIER, poète satirique, nevey de DESPORTES né le 21 décembre 1573, décédé à Rouen (Seine-Maritime) le 22 octobre 1613


  • SOULAS-d'ALINVAL, poète comique (mort en 1753)


  • Jean TEXIER, dit de BEAUCE, architecte, auteur de la décoration du pourtour du chœur de la cathédrale.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 15 000 13 794 13 809 13 714 14 439 14 750 16 383 17 353 18 234 18 925
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 19 531 19 442 19 580 20 468 21 080 21 903 23 108 23 182 23 431 23 219
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 24 103 23 349 24 630 25 357 27 077 26 422 28 750 31 495 34 469 38 928
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 37 119 39 595 40 361 40 022 39 273 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini & INSEE 2006 & INSEE 2011

Familles notables.png Notables

Les échevins

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Gilles CAMIALLE Gilles CAMIALLE  
Jacques NICOLE 1696  
Étienne MILES NOËL 1708  
Charles NICOLE 1711  
Jean Robert BOUVART 1735  
Michel DAVIGNON 1741  
Claude DAVIGNON 1748  
Louis GARNIER de MARIGNY 1757  
Louis François des LIGNIÈRES 1766 Sieur de Méréglisse  
Marie Vincent Jacques PARENT 1769  
Louis François des LIGNIÈRES 1776  
François CHARLES de PARIS 1780  
Alexandre Claude BELLIER-DUCHESNAY 1781  

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
Maurice VIDON 1925 - 1929  
Raymond DEBARGUE 1929 - 1934  
Edmond MINIER 1934 - 1935  
Raymond GILBERT 1935 - 1944  
André HAYE 1944 - 1945  
André GAGNON 1945 - 1947  
Marcel Eugène BLANCHARD 1947 - 1955  
Joseph PICHARD 1955 - 1966  
Marcel GAUJARD 1966 - 1975  
Jean LAILLET 1975 - 1977  
Georges LEMOINE 1977 - 1998  
Jean-Louis GUILLAIN 1998 - 2001  
Jean-Pierre GORGES 2001 - (2020)  
- -  

Cfr: Mairesgenweb


Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Adolphe FOURNIER 1854-1896  
- -  

Émigration

Émigration au Maroc

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - CHARTRES

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet : http://www.ville-chartres.fr Site officiel de la ville

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (mars 2013)

Dépouillements des registres paroissiaux

La Société Généalogique d'Eure-et-Loir a entrepris le dépouillement des registres paroissiaux pour établir des tables informatisées.
Seuls les adhérents de la SGEL peuvent acquérir ces tables en utilisant un bon de commande téléchargeable sur le site de la Société Généalogique d'Eure-et-Loir

Archives notariales

Remarques

Une base de données des Soldats figurant sur les monuments aux morts et plaques commémoratives des communes d’Eure et Loir est pésente sur le site de la Société Généalogique d'Eure-et-Loir.


Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  La bande d'Orgères - Sur les traces des chauffeurs (1790-2006)
  Chartres au coeur de la ville
  Décor et mobilier - Cathédrale Notre-Dame de Chartres
  Le tour du chœur de la cathédrale de Chartres

  • Chartres et la Beauce chartraine de Marcel Robillard - B. Arthaud Succ' des editions J.Rey Grenoble
  • Chartres (de jean Maunoury) - Caisse nationale des monuments historiques
  • Encyclopédie militaire et maritime: Dictionnaire des armées de mer - Louis Pierre François Adolphe Chesnel de la Charbouclais marquis de) - 1865 - Google Book

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie GeneaWiki.