27183 - La Couture-Boussey

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

La Couture-Boussey
Blason La Couture-Boussey-27183.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 27 - Blason - Eure.png    Eure
Métropole
Canton Saint-André-de-l'Eure (Canton 27 20)

Blason en attente.png   27-32   Saint-André-de-l'Eure (Ancien canton)

Code INSEE 27183
Code postal 27750
Population 1957 habitants (1999)
Nom des habitants Les Couturiots et les Couturiotes
Superficie 1090 hectares
Densité 179 hab./km²
Altitude 95 m (mini)
Point culminant 137 m
Coordonnées
géographiques
48.897778° / 1.405833° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
250px
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Antiquité

C'est sans doute à l'époque romaine que débute l'histoire de La Couture Boussey. En effet ce village est issu de deux villages dont l'un, Boussey, signifierait "domaine de Buccius" très certainement un riche propriétaire de l'époque gallo-romaine, et l'autre "La Couture" signifiant littéralement "terrain cultivé".

Moyen Age

Mais c'est après l'an Mil que leurs histoires se mêlent, après que Roger d'Ivry fonda l'abbaye de Notre-Dame d'Ivry en 1072. La commune appartint à plusieurs seigneurs féodaux, jusqu'en 1789. Le travail de la terre mais aussi de la vigne occupait la quasi-totalité des habitants. Ces vignes furent arrachées sous le règne de Louis XIII. Les habitants furent témoins de la bataille d'Ivry le 14 mars 1590, opposant Henry IV et Charles de Lorraine, duc de Mayenne. Pas moins de 21000 fantassins et 7000 cavaliers s'affrontèrent dans une sanglante bataille. Un Obélisque commémore cette bataille qui tourna rapidement à l'avantage d'Henry IV roi de Navarre où près de 4000 soldats perdirent la vie. On raconte que c'est après avoir ramassé flûtes et fifres, abandonnés par des mercenaires suisses, que quelques Couturiots auraient copié et fabriqué les premiers instruments à vent qui firent la réputation de la commune. C'est certainement la présence de Diane de Poitiers qui résidait au château d'Anet de 1559 à 1566 et les nombreux musiciens, qui favorisa le développement de la fabrication des instruments à vents. La plus célèbre des familles de "faiseurs d'instruments" fut sans aucun doute les Hotteterre dont l'un des représentants Jacques Hotteterre est peint sur le château d'eau à l'entrée du village. On dénombrait à la fin du XVIII siècle jusqu'à 24 tourneurs sur bois sur les 152 facteurs d'instruments. A partir de la fin du XVIII siècle les 150 habitants de Boussey s'organisèrent en une petite municipalité. Les premières réunions du conseil municipal se tinrent au château de Boussey.

De la Renaissance au XXe siècle

27183 - La Couture-Boussey - CP 01.jpg


C'est en 1793 que fut désarmé le dernier seigneur de Boussey Jacques Chesnard par le premier maire Philippe Dupuis, soucieux d'appliquer les directives républicaines. Le 25 mai 1844 vit la réunion de La Couture et de Boussey par une ordonnance royale signée par Louis Philippe. La première fusion municipale commune eut lieu le 2 mars 1845 présidé par monsieur Jean-François Martin. Quatre jours plus tard il devint Maire de La Couture Boussey. Une église fut construite après plusieurs délibérations contradictoires et consacrée le 18 novembre 1866. La commune fut occupée par les Prussiens, lors de la guerre de 1870, qui réquisitionnèrent pas moins de 85 maisons. Une école fut construite en janvier 1885 et ouvrit ses portes le 21 septembre de l'année suivante. C'est en 1888 que fut décidée la constitution du musée sous l'impulsion de Monsieur Hyacinhe Deshayes. La distribution de l'eau fut mise en place en 1892, les premières lignes téléphoniques en 1900, l'électrification en 1904, le bureau de poste en 1912.

Des guerres mondiales à nos jours...

La guerre de 14/18 vit la mort de 13% des hommes mobilisés. C'est pour leur rendre hommage que fut construit en 1921 le monument aux morts. Les Allemands occupèrent la commune entre le 9 juin 1940 et le 21 août 1944, mais la résistance s'organisa. On vit aussi l'écrasement d'un V1 dans la commune qui causa de nombreux dégâts. Le goudronnage des chemins vicinaux débuta en 1948. La fonction de garde champêtre, dont le dernier représentant fut Marcel Chanu, fut supprimée en 1961. le milieu des années soixante vit la construction de plusieurs ensembles résidentiels et d'infrastructures amenant la population de 600 à la fin de la guerre 39/45 à plus de 960 en 1975 avant de doubler en l'espace d'une vingtaine d'années. Vint la construction de l'école maternelle en 1983, de la salle polyvalente en 1988 puis du complexe sportif en 2000.


Blason La Couture-Boussey-27183.png Héraldique

Au premier de gueules aux deux léopards d’or armés et lampassés d’azur l’un sur l’autre, au second d’azur à la lyre d’or ; à la barre d’or chargée d’une clarinette de sable aux clés d’argent brochant sur la partition.

Repère géographique.png Repères géographiques

La Couture-Boussey est située au centre d'un triangle constitué par Évreux (27), Dreux (28) et Mantes-la-Jolie (78).


Patrimoine.png Patrimoine

Patrimoine.png Patrimoine

  • Le premier musée de facture instrumentale en France
Le Musée des Instruments à vent a été créé en 1888 par les ouvriers finisseurs en instruments de musique de La Couture-Boussey.
Le Musée des instruments à vent présente un peu plus de 250 instruments, du XVIIIe siècle à nos jours.
  • Le monument aux morts fut construit en 1921 .

Les instruments à vent, une tradition (très) ancienne

L'histoire veut que les premiers instruments à vent de la Couture-Boussey furent fabriqués au 16e siècle.
Le 14 mars 1590 à quelques kilomètres de là à Ivry dans l'Eure,Henri IV, roi de Navarre s'illustre face à Charles de Lorraine, duc de Mayenne.
La sanglante bataille fait 4.000 morts.
Un obélisque est d'ailleurs érigé en plein champs à la mémoire de combat.
Et l'on raconte que des habitants de Couture-Boussey auraient ramassé sur les champs de bataille des flûtes abandonnées par des mercenaires suisses. Certains les auraient alors copiées.
C'est ainsi que seraient nés les instruments à vent à la réputation ensuite mondiale.

Source: Extrait d'un article Par Carole Belingard Publié le 07/11/2012 France 3 Régions

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

Décès :

Figure essentielle de la peinture française de la seconde moitié du XXe siècle

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 289 304 353 360 396 413 450 642 656 665
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 665 671 656 676 711 779 752 746 748 763
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 784 756 802 809 717 666 745 880 907 966
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 533 1 724 1 927 2 159 2 255 2 322 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini & INSEE: 2006 & 2011.

Familles notables.png Notables

La fonction de garde champêtre, dont le dernier représentant fut Marcel CHANU, fut supprimée en 1961

Les familles de Tourneurs et de Luthiers

De 24 tourneurs à la fin du XVIIIe siècle, l'artisanat de la Couture passa à l'industrie des instruments à vent avec 312 personnes produisant en 1866 jusqu’à 60 000 instruments à vent par an pour le monde entier dans une dizaine d'entreprises dont certaines devinrent très célèbres comme mes Leblanc, Thibouville-Lamy et autres Thibouville. Cependant de grands artisans survécurent simultanément et perpétuérent les traditions, comme les Martin ou Noblet.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Philippe DUPUIS 1793 - Premier Maire de Boussey  
- -  
Alfred HÉROUARD - ancien maire de La Couture  
Jean-François MARTIN 1842 - 1853 > Premier Maire de La Couture-Boussey  
Denis Félix MULOT < 1860 -  
Aimable-Désiré MARCEL . < 1888 - 1898 ancien maire à la Couture-Boussey
Source : Rapports et délibérations - Eure, Conseil général - 1901/08  
Martin THIBOUVILLE 1898 - 1904  
Jean-Baptiste-Alfred DESCHAMP 1904 - 1913 > maire de la Couture-Boussey (Eure)
Source: Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1913/02/07  
- -  
Lucien Albert LORÉE - né le 28 avril 1901 à La Couture-Boussey (Eure), décédé le 12 avril 1945 à Buchenwald (Allemagne).  
- -  
Robert POILVERT 1971 - 1994 Une école maternelle "Robert Poilvert" à la mémoire de notre maire (de 1971 à 1994) qui fut aussi instituteur de longues années, a été créée 6 rue Jacques Hotteterre  
Bernard GROULIER 1994 ? - 2008 a servi la commune pendant plus de 30 années, jusqu'en 2008  
Sylvain BOREGGIO 2008 - (2020)  
- -  
- -  

Cfr: Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - * -
Après-midi 14h - 18h 14h - 18h 14h - 18h 14h - 18h 14h - 18h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 2, rue d'Ezy - 27750 LA COUTURE-BOUSSEY

Tél : 02 32 36 75 05 - Fax : 02 32 36 25 57

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : 48.8969° / 1.405833°° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Ouvert les 1er et 3e samedis matin du mois de 9 h à 11 h 30.

Source : Mairie & L'annuaire Service Public (Février 2016)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.