27022 - Aubevoye

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Aubevoye
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 27 - Blason - Eure.png    Eure
Métropole
Canton Gaillon (Canton 27 12)

Blason Gaillon-27275.png   27-19   Gaillon (Ancien canton)

Code INSEE 27022
Code postal 27940
Population 4325 habitants (2005)
Nom des habitants Les Albaviens
Superficie 763 hectares
Densité 508 hab./km²
Altitude Mini: 8 m
Point culminant 129 m
Coordonnées
géographiques
49.174523° / 1.336624° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
27022 - Aubevoye carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

27022 - Aubevoye - vue générale.jpg

Néolithique

De nombreux vestiges, tel des outils en os et des fosses d'argile utilisés pour fabriquer du torchis, ont été retrouvés à proximité du domaine de la Chartreuse lors des fouilles conduites depuis 2003.

Elles ont permis de mettre à jour ce qui est peut-être le site néolithique le plus important de Normandie. Il a notamment livré un vase en forme de taureau, à ce jour unique en Europe occidentale, ainsi que les traces d'habitations d'une trentaine de mètres de long sur une dizaines de large. Leur alignement et leur proximité laissent à penser qu'elles formaient un village initial où une communauté humaine cultivait quelques parcelles de terre et élevait des animaux. D'autres vestiges ont aussi été dégagés à proximité du château de Tournebut, ce qui souligne à quel point le fleuve constituait un espace de vie accueillant.

Époque gallo-romaine

De grosses tuiles et des poteries gallo-romaines, trouvées en divers endroits du village, indiquent une occupation relativement ancienne des sols.

D'ailleurs, Aubevoye tire son nom de cette époque. Sa dénomination dérive du latin "alba via" littéralement "voie blanche", désignant la voie crayeuse construite par les Romains, qui traversait la ville du Nord au Sud en longeant la Seine.

Ce nom était d'ailleurs le nom primitif de la rue Beauvoisine, à Rouen et il provient de la couleur des dalles mêlées à la craie broyée qui pavaient la chaussée. Certaines ont d'ailleurs été retrouvées à un mètre de profondeur, soit par des habitants lors de travaux de terrassements, soit par des fouilles conduites en 1987. C'étaient de larges pavés d'une trentaine de centimètres, voir plus.

An 990

Aubevoye, qui appartenait au domaine de Gaillon, fut annexée au conté d'Évreux, et revint à Robert, fils de Richard, duc de Normandie. Le premier propriétaire qu'on lui connait est le seigneur Guillaume d'Aubevoye.

1082

On trouve citée Aubevoye dans une charte de la Reine Mathilde sous l'appellation que l'on connait pour la première fois dans des documents officiels.

XVIe siècle

Le Cardinal Charles de Bourbon, Archevêque de Rouen fonde à Aubevoye la Chartreuse "Notre-Dame de bonne espérance", considérée à l'époque comme la plus belle de France. Lorsque le Cardinal meurt en 1590, son corps est ramené à la chapelle d'Aubevoye et inhumé avec celui de nombreux autres princes dans de somptueux tombeaux.

1621

Le peintre Eustache Lesueur se retire à la Chartreuse et peint une série de tableaux sur la vie de saint Bruno, fondateur de l'ordre des chartreux.

1761

La magnifique Chartreuse, entretenue par les faveurs de l'archevêché, est entièrement détruite dans un incendie. Elle est reconstruite en 1776. Les cendres des princes de Bourbon inhumés à la chartreuse furent réunies dans un même cercueil. Elles ont disparu aujourd'hui, mais on peut voir à l'église Saint-Georges, la pierre tombale de marbre noir qui rendait hommage aux défunts.

1800

Épisode de la chouannerie Normande au château de Tournebut.

1815

Aubevoye est occupée par les armées coalisées contre Napoléon.

1840

La dépouille de Napoléon ramenée de Sainte-Hélène, passe aux rives d'Aubevoye aux cris de "vive l'Empereur!".

1844

La ligne de chemin de fer Paris-Rouen est inaugurée.

Patrimoine.png Patrimoine

L'église Saint-Georges, XIIe, en partie classée.

Le château de Tournebut, XIXe, patrimoine communal.

Le château de Grosmesnil, XVIIe, domaine privé.

Le manoir des Roques, XVIIIe, domaine privé.

La chapelle de Bethléem, fin XVIe, domaine privé.

Repère géographique.png Repères géographiques

Située à 80 kilomètres à l'ouest de Paris et 35 kilomêtres au nord d'Évreux. Aubevoye s'étend sur un territoire de 763 hectares, implantée entre Vernon et les Andelys, à proximité de Gaillon, sa ville sœur. Bordée à l'est par la Seine qui sert de frontière naturelle avec Courcelles-sur-Seine, et du nord au sud par Villers-sur-le-Roule, Vieux-Villez, Sainte-Barbe-sur-Gaillon, Gaillon et Saint-Pierre-la-Garenne.

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 585 - 525 513 - 516 523 532 523 506
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 556 550 - 507 506 487 500 587 586 633
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 651 772 931 1 124 1 090 1 214 1 345 1 671 1 707 2 188
Année 1982 1986 1990 1999 2006 2011 2016 - - -
Population 2 632 3 531 3 879 3 819 4 297 4 852 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Michel LAISNE 1790 - 1792 -
Joseph GASSE 1792 - 1796 -
François BAYON 1796 - 1800 -
Guillaume LERICHE 1800 - 1802 -
Jacques LIENARD 1802 - 1804 -
Jacques GOUBERT 1804 - 1806 -
Charles ETHIS DE CORNY 1806 - 1829 -
François LAISNE 1829 - 1832 -
Pierre GUILLOT 1832 - 1839 -
Aubin DELAVIGNE 1839 - 1840 - Adjoint remplissant les fonctions de maire suite au départ d'Aubevoye de Pierre GUILLOT.
Alexandre THEZARD 1840 - 1870 -
Armand LAISNE 1879 - 1881 - Adjoint remplissant les fonctions de maire, puis Président de la commission administrative provisoire.
Guillaume HOUDIN 1881 - 1891 -
Armand LUZURIER 1891 - 1892 -
Arthur MIGNOT 1891 - 1900 -
Edouard MULOT 1900 - 1912 -
Emile LAGUETTE 1912 - 1939 - Mobilisé pendant toute la première guerre mondiale, la réalité des fonctions de Maire fut exercée par Victor LAPOTRE, adjoint.
Almine HUARD 1939 - 1944 - Adjoint remplissant les fonctions de Maire suite au décès d'Emile LAGUETTE, le 2 septembre 1939, puis Président de la délégation spéciale du 5 avril 1941 au 14 novembre 1944.
Marcel GAUDEAU 1944 - 1945 -
Dominique BECHENNEC 1945 - 1953 -
Edmond BLIARD 1953 - 1983 -
Bernard CHANDELIER 1983 - 1987 -
Albert POSIER 1987 - 1995 -
Jean-Luc RECHER 1995 - 2015 décédé
Michelle PUCHEUX 2015 - -

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h15 12h 8h15 12h 8h30 12h 8h15 12h 8h15 12h 9h00 12h -
Après-midi 13h45 18h00 13h45 18h00 13h45 18h00 13h45 18h00 13h45 17h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 27940 AUBEVOYE

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • François-frédéric ALABOISSETTE : La chartreuse de Bourbon-les-Gaillon, Evreux 1887.
  • Abbé DROUIN : Essai sur l'église Saint-Georges d'Aubevoye, Paris, 1895.
  • Germain VILLAIN : Aubevoye et son passé, Beaumont-le-Roger, 1965.
  • Germain VILLAIN : Le canton de Gaillon et ses villages, Beaumont-le-Roger, 1978.
  • Gaston LENOTRE : La chouannerie normande au temps de l'Empire, Tournebut, 1804-1809, Paris 1927.
  • Caroline RICHE, INRAP. septembre 2007.
  • L.L GADEBLED : L'Eure, Evreux 1840.
  • Pierre MOLKHOU : Histoire de la ville d'Aubevoye, de la voie blanche aux lumières de la ville ou La voie Royale. Décembre 2007.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références