26261 - Réauville

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Réauville
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton 26146 - Blason - Grignan.png   26-06   Grignan

26146 - Blason - Grignan.png   26-12   Grignan (Ancien canton)

Code INSEE 26261
Code postal 26230
Population 383 hab. (2016)
Nom des habitants Réauvillois, Réauvilloises
Superficie 1822 hectares
Densité 21,02 hab/km²
Point culminant 372 m
Altitude Mini:117 m
Coordonnées (long/lat) 44.4452777° / 4.845° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26261.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Histoire.png Histoire de la commune

Il semblerait que des personnages sortant de l’ordinaire se soient donné rendez-vous dans ce village.

L’ancien domaine de Cersas fut baptisé Réauville en 1280, lorsque l’abbaye d’Aiguebelle fut placée sous la protection du comte de Provence, Charles d’Anjou, Roi de Naples et de Sicile, frère de Saint-Louis.

Le capitaine d’Empire Louis Portallier y vit le jour, en l’an 1765, tandis que celui qui devait présider aux destinées de la République, en 1899, y avait sa famille. Emile Loubet rendait visite à sa grand-mère dans la maison aujourd’hui occupée par les demoiselles Dubourg.

Enfin, Albert Séverin Roche, fût proclamé 1er soldat de France par le Maréchal Foch, en 1918, à Strasbourg. Le bâti de Réauville se caractérise par la densité, la concentration, l’implantation à l’alignement de la rue, typiques des villages anciens; témoins de ce passé, les lavoirs, la fontaine à la tête de lion, un passage en arcade au bout de la rue du Couraud qui débouche sur la Grande Rue, un puits en pierres…

L’église renferme d’intéressantes fresques du 19ème siècle inscrites à l'inventaire de la Drôme.

Source : Le site de la mairie de Réauville

Que de noms pour un village

  • 1281 : Territorium Régalis Villa (arch. mun. de Grignan).
  • 1298 : Derzas ubi nunc est Regalis Villa, (Ann. d'Aiguebelle, 470).
  • 1538 : Reaulville, (Inv. de Saint-Apollinaire, 1066).
  • 1560 : Regalem Villam, (Du Rivail De Allobrog, 116).
  • 1609 : Réalville, (Ann. d'Aiguebelle, I, 494).
  • XVII° siècle : Réoville, (rôle de décimes).
  • 1640 : Roville, (arch. de la Drôme, E 5831).

Dictionnaire topographique du département de la Drôme

Avant 1790, Réauville était une des terres adjacentes de Provence, autrement une communauté répondant au parlement d'Aix pour la justice et faisant en outre partie du bailliage de Grignan. Cette communauté formait les paroisses de Montjoyer et de Réauville, toutes deux du diocèse de Saint- Paul-Trois-Châteaux. La paroisse de Réauville, en particulier, avait son église sous le vocable de sainte Marie-Madeleine et l'abbé d'Aiguebelle pour collateur et pour décimateur.

Quant à la terre ou seigneurie de Réauville, qui avait la même étendue que la communauté de ce nom, elle fut possédée sans partage par les abbés d'Aiguebelle jusqu'au traité de pariage de l'an 1281, qui en attribua le haut domaine, plus une partie du domaine utile, aux comtes de Provence. Engagée aux Des Rollands dans le cours du XVI° siècle, cette partie de la seigneurie de Réauville fut acquise, au siècle suivant, par les Castellanne-Adhémar, qui, l'ayant fait entrer dans leur comté de Grignan, en jouirent jusqu'en 1728, date à laquelle ces mêmes droits furent adjugés aux Chambon, qui les revendirent vers 1750 aux Félix du Muy, derniers possesseurs du comté de Grignan.

Quant à l'autre partie de cette terre, elle ne sortit jamais des mains des abbés d'Aiguebelle.

En 1790, la communauté de Réauville devint une municipalité du canton de Donzère et la réorganisation de l'an via en fit une commune du canton de Grignan; mais la paroisse de Montjoyer en a été distraite en 184O pour former une commune distincte du même canton.

Il y avait en 1344, dans le mandement on territoire de Réauville Territorium Regalis Villœ, 1281 (arch. mun. de Grignan), Mandamentum Regalis Ville, 1292 (arch. des Bouches-du-Rhône, B 1216), 300 maisons imposées, tandis qu'en 1646 on n'y trouve plus que 147 habitants, occupant 108 maisons et 20 granges ou fermes, dont 18 étaient exptoitées-par leurs propriétaires et 2 par des métayers.

Histoire administrative

  • Département - 1842-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1842-1926 : Montélimar --> 1926-2020 : Nyons
  • Canton - 1842-2020 : Grignan
  • Commune - 1842-2020 : Réauville

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

La Vierge à l'Enfant

Notre-Dame du Bon Secours


  • La Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Bon Secours (Monument) : L'abbé Joseph Charvat, curé de Réauville de 1843 à 1876, ayant décidé d'ériger une statue monumentale de la Vierge sur un rocher de "saffre" appelé le Château, qui domine Réauville au sud-est, sollicita l'abbé d'Aiguebelle ; celui-ci lui envoya le frère Abel, sculpteur de l'abbaye, qui sculpta dans un bloc de calcaire de Saint-Restitut une Vierge les bras étendus, protectrice du village, selon le dessein de l'abbé Charvat. Placée le 31 mai 1857 sur un piédestal en pierre du pays, la statue fut bénite le dimanche suivant sous le titre de Notre-Dame de Bon-Secours. Cette statue fut malheureusement détruite par la foudre en 1878 et remplacée en juillet 1881 par celle de la Vierge à l'Enfant.


Église Sainte-Marie-Madeleine

Sainte-Marie-Madeleine
  • Tout l' inventaire est à voir


Autre patrimoine

  • Borne en pierre : Limite de mandement entre l'abbaye d'Aiguebelle et Adhémar. (fin 15e siècle) Sur une face, sont gravées aux deux extrémités les armes de l'abbaye et de l'autre, celles des Adhémar. La partie inférieure, étant en terre, est elle-même gravée pour éviter toute contestation en cas d'accident à la partie supérieure. L'écusson de l'abbaye comporte les deux fleurs de lys et la crosse, tandis que les Adhémar ont placé leur blason traditionnel.
  • Notre-Dame-du-Vœu (Figure colossale) : Cette statue, dédiée à Notre-Dame du vœu, a été érigée en 1891 sur un promontoire isolé par les religieux d'Aiguebelle, en exécution du vœu que Dom Gabriel avait fait à la Vierge lors du départ de ses moines à la guerre de 1870. L'inscription indique également que la date d'érection coïncide avec le huit centième anniversaire de la naissance de saint Bernard de Clairvaux.

Source : Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes

Repère géographique.png Repères géographiques

Son paysage d’ensemble, que l’on domine à partir du rocher de la Vierge, vous sera facilement accessible à partir de la table d’orientation. Vous découvrirez une vue panoramique sur les Dentelles de Montmirail, le Mont Ventoux, les montagnes de l’Ardèche mais également la Tour de Chamaret, le château de Grignan tout ce patrimoine local conservé dans un écrin de verdure parsemé de champs de blés ou de lavandes…


Carte sur ViaMichelin de : Réauville


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 790 784 752 873 1 015 1 043 1 114 536 564 573
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 575 562 582 530 503 506 508 505 523 504
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 502 357 326 312 289 267 189 189 167 166
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 243 315 336 363 376 383 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016..

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

  • Albert-Séverin ROCHE, né à Réauville en 1895, qui s' est illustré en tant que chasseur alpin pendant la guerre de 1914-1918. Chevalier de la Légion d' honneur, ayant obtenu cinq citations, il fut qualifié de "premier soldat de France" par le maréchal Foch, à cause de ses faits de guerre et de ses faits d' armes, notamment : "il s' est brillamment comporté au cours des combats du 23 au 27 octobre 1917 par son mépris du danger".
    Un monument a été élevé en 1971 en son honneur. Le buste, en bronze, est l' œuvre (non signée) de M. Girel, sculpteur à Valaurie, fondu à partir de celui qu' il avait réalisé au préalable en terre cuite.
    Le monument est situé en face de la maison natale d' A.S. Roche, qui a donné son nom à la place.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean-Baptiste AVIAS 1816 [1]  
- -  
LOUBET 1835 - MM. Loubet, maire; Pialla adjoint [2]  
- -  
Jean-Pierre MARGUERY 1849 Marguery (Jean-Pierre), avocat et maire à Réauville [3]  
Louis BOUVIER 1854 M. Louis BOUVIER, maire de ladite commune [4]  
Antoine-Auguste LOUBET 1861 Loubet, Antoine-Auguste, maire à Réauville [5]  
- -  
- -  
Jean JEAN 1929 - maire, M. Jean Jean; adjoint, M. Dubourg Félix, tous deux réélus. [6]  
CALVIER [7] 1932  
- -  
Mauricette TABONE 2001-2008 Réélue en 2001  
Françoise GUIDONI-PEDREIRA 2008-2014  
Marie-Hélène SOUPRE 2014-(2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
François BRUN 6 mars 1782 18 août 1839 Officier en retraite
Cote; LH/380/22  
Paul Albert JACOMET 12 décembre 1881 Dossier non communicable
Cote; 19800035/797/90194  
Jean Antoine Augustin LOUBET 25 août 1808 Maire de Marsanne de 1843 à 1848 & de 1859 à 1880 >
Cote; LH/1663/20  
Louis PORTALLIER 17 février 1765 31 décembre 1831 Capitaine de Régiment en ligne
Cote; LH/2202/69  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 - 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 sur rendez-vous -
Après-midi 14h30 - 17h30 - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 26230 RÉAUVILLE

Tél : 04 75 98 51 16 - Fax : 04 75 98 69 97

Courriel : contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (05/2010)

Associations d'histoire locale

Dépouillements des registres paroissiaux

Le Cercle Généalogique de la Drôme Provençale ( C.G.D.P. )

Sa vocation : réunir, principalement dans le cadre de la Drôme Provençale, les généalogistes amateurs afin de les aider dans leurs recherches et de mettre à disposition, de façon centralisée, des documents aisément consultables.


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Vu dans document L.H. de PORTALLIER Louis (Base Leonor)
  2. Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1835/01/25 - Edité en 1835
  3. Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1849/06/16 - Edité en 1849
  4. Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1854/04/29 - Edité en 1854
  5. Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1861/01/13 - Edité en 1861
  6. La Croix de la Drôme 1929/06/09 - Edité en 1929
  7. La France judiciaire. Journal hebdomadaire universel (puis Journal officiel d'annonces judiciaires et légales) - 1932/03/13 (Année 3, N°11). Edité en 1932