26235 - Pierrelatte

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Pierrelatte
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 26 - Blason - Drôme.png    Drôme
Métropole -
Canton Blason en attente.png   26-14   Le Tricastin

Blason en attente.png   26-19   Pierrelatte (Ancien canton)

Code INSEE 26235
Code postal 26700
Population 13 286 habitants (2016)
Nom des habitants Pierrelattins, Pierrelattines
Superficie 4 956 hectares
Densité 268,07 hab./km²
Altitude Mini : 46 m
Point culminant 61 m
Coordonnées
géographiques
44.378333° / 4.696389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26235.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Pierrelatte tire son nom d’un rocher isolé autour duquel il s’est construit, et que sa forme fit appeler, au Moyen-Age, « Perra-Lara », pierre large et étendue.

Ce rocher calcaire de 32 m de haut, qui forme une sorte de cirque protégeant le village du mistral.

Extrait du "Dictionnaire topographique de la Drôme"

Pierrelatte, chef-lieu de canton de l’arrondissement de Montélimar.

- Petralapta, 1193 (Cartulaire de Die, 40 )
- Peire Lapta, XIIe siècle (Revue des Sociètés savantes, 5e série, I, 369)
- Terra Petry Lattœ, 1230 (Hist. de Languedoc, V, 528)
- Castrum et fortalicium Petre Lapte, Dominus Petrilatte, 1278 (Inventaire des Dauphins, 253)
- Castrum de Petralata, 1291 (Valbonnais, II, 59)
- Petra Lapidea, 1296 (Archives de la Drôme, E 3442)
- Apud Petram Laptam,-1324 (ibid., 3441)
- Pierralatte, 1551 (Inventaire de la chambre des comptes)
- Pierrelates, 1614 (Archives de la Drôme, E 3400).

Avant 1790, Pierrelatte était une communauté de l'élection de Montélimar, subdélégation de Saint-Paul-Trois-Châteaux et de la sénéchaussée de Montélimar, formant une paroisse du diocèse de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dont l'église dédiée à saint Jean-Baptiste était celle d'un prieuré de cisterciens, qui fut réuni à la cure en 1669 et dont les dîmes appartenaient un tiers au curé et deux tiers à l'évêque diocésain.
Il y avait anciennement, dans le château de Pierrelatte, une chapelle dite de Saint-Michel et de Nôtre-Dame, que le roi Louis XI convertit en un chapitre de sept chanoines, mais ce chapitre fut supprimé pendant les guerres de religion.
Au point de vue féodal, Pierrelatte était une terre sur laquelle les comtes de Provence acquirent en 1156 quelques droits, et qui fut pendant longtemps partagée entre plusieurs coseigneurs.
En 1211, les Pierrelate, les Saint-Just, les Saint-Pasteur, les Sérignan, les Boucoiran, les Vétulus et l'évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux.
En 1296, les Beaumont et les Cornilhan avaient remplacé les Boucoiran et les Vétulus; vingt-cinq ans après, l'évêque de Viviers comptait parmi lescoseigneurs de Pierrelatte.
Enfin, en 1450, le dauphin Louis XI, qui tenait des barons de Montauban certains droits sur cette terre, acquit du pape, des Audigier, des Moreton et des D'Eurre, le surplus et abandonna presque aussitôt le tout aux Crussol et ensuite à Gabriel de Bernes.
En 1489, Pierrelatte fut encore viagèrement donné aux Villeneuve, puis vendu, sous faculté de rachat, aux Galéas de Saint-Séverin en 1523, deux ans après, aux Reymondet, et en 1543, aux Escalin des Aimars.
Ceux-ci se substituèrent, en 1602, la communauté de Pierrelatte elle-même, et cette communauté rétrocéda, en 1653, ses droits seigneuriaux au prince de Conty, qui les vendit en 1783 au comte de Provence, le futur Louis XIII, qui fut ainsi le dernier seigneur de Pierrelatte.

En 1790, Pierrelatte devint le chef-lieu d'un canton du district de Montélimar, qui ne comprit tout d'abord que la commune de ce nom, mais dans lequel la réorganisation de l'an VIII fit entrer les communes de la Baume-de-Transit, Bouchet, Clansayes, Donzère, la Garde-Adhémar, les Granges-Gontardes, Montségur, Rochegude, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Saint-Restitut, Solérieux, Suze-la-Rousse et Tulette.
Seulement, en 1829, le chef-lieu de ce canton fut transféré à Saint-Paul-Trois-Châteaux et ce n'est qu'en 1856, que, ce canton ayant été partagé en deux, Pierrelatte est redevenu le chef-lieu d'un canton, comprenant les communes de Donzère, la Garde-Adhémar, les Granges-Gontardes et Pierrelatte.
La population de Pierrelatte se composait, en 1742, de 280 familles, habitant 250 maisons.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

  • D’azur à l'arbalète d'or posée en pal, accostée des lettres capitales P et L du même.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-1926 : (Montelimart) Montélimar--> 1926-2019 : Nyons
  • Canton - 1801-1839 : Pierrelatte --> 1839-1856 : Saint-Paul-Trois-Châteaux --> 1856-2015 : Pierrelatte --> 2015-2019 : Le Tricastin
  • Commune - 1801-2019 : Pierrelatte

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Le musée

Le musée est installé dans une ancienne prison du XVIII ème siècle, bâtie sur les vestiges de l'enceinte du château qui fut rasé pendant les guerres de religion.
Les collections sont composées de paléontologie, de minéralogie et d'archéologie en relation avec l'histoire de Pierrelatte et de ses environs.

Lire la suite...

Le Village provençal Aimé et Simone BRUN

Il représente un village provençal animé sur plusieurs mètres carrés avec certains sites historiques de la ville de Pierrelatte comme le Rocher, La tour de l'horloge... Les santons s'animent, s'exécutent dans leur tâche respective (les bugadières, le boulanger, le potier, le ferronier, etc...).

Lire la suite...

Le Moulin

Le Moulin à vent, récemment rénové à l'instar de la ville, de l'association des Ailes du Moulin et de tous les passionnés du Patrimoine.

Lire la suite...

La Chapelle des Pénitents

A l‘origine que l’on situe au XIIe siècle (remaniements postérieurs dans l’élévation), elle était avant tout la chapelle du cimetière attenant. Ce n’est que dans le courant du XVIIe siècle qu’elle prit le nom de chapelle des Pénitents lorsqu’elle devint le lieu de réunion de ces derniers.

Lire la suite...

La Tour de l'horloge

La Commune décide la construction de ce symbole communautaire dès 1819. Il s’agit en fait de remplacer celle, chancelante, située alors au dessus de la porte du premier rempart de la Ville, au débouché de l’actuelle rue de Berne. Ce type d’édifice est assez rare dans la Drôme. La tour de Donzère date de 1847. Celle de Grignan juchée sur une porte dans le rempart est probablement médiévale.

L'Eglise Saint Jean-Baptiste

C’est en 1847 à l’initiative du Curé Piollet que prit corps le projet de reconstruction de l’église paroissiale de Pierrelatte. Les travaux s’achèvent en 1853.

Lire la suite...

Les Chapelles Notre Dame et Saint Roch

La peste sévit à Pierrelatte du 21 août 1629 au mois de mars 1631. A cette occasion, les Pierrelattins font vœu d’ériger une chapelle à Saint-Roch, un de saints les plus invoqués pour ce type d’épidémie. Dès 1631, elle est érigée avec cimetière attenant sur le terrain où avaient été inhumées les victimes de cette épidémie.
Mais la dévotion à Saint-Roch se développant, elle est reconstruite en 1643 et sera de nouveau très utile lors de la peste de 1652.

Lire la suite...

Repère géographique.png Repères géographiques

Entourée par les communes de Bourg-Saint-Andéol, La Garde-Adhémar et Saint-Paul-Trois-Châteaux, Pierrelatte est située à 12 km au nord-ouest de Bollène la plus grande ville des environs.

Le Fleuve Le Rhône, le Ruisseau de Pontpierre, le Ruisseau de Souchas sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Pierrelatte.

Carte sur ViaMichelin de : Via Michelin

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 789 2 536 2 462 2 867 3 447 3 409 3 430 3 537 3 483 3 453
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 512 3 539 3 577 3 579 3 291 3 223 3 184 3 218 3 121 3 319
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 246 3 170 3 252 3 307 3 176 3 237 3 448 4 251 9 757 9 816
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 11 596 11 770 11 943 12 315 12 953 13 286 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

26235 - Pierrelatte Faubourg de Marseille.jpg

Faubourg de Marseille


L’entrée nord de la Ville et le principal axe de communication nord-sud de la Vallée du Rhône que constituait l’ancienne Route Royale, aménagée vers 1758.
La Route Nationale 7 emprunta par la suite le même tracé que la Route Royale, traversait la Ville puis le faubourg dit de Marseille (actuelle avenue de Gaulle).

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Paul-Emile d'ALLARD 1816 - 1830  
Marie François Xavier TAILLADE 1830 - propriétaire, demeurant et domicilié à Pierrelatte, maire de ladite commune.  
- -  
- -  
Charles JAUME 1919 - Conseiller général  
- -  
Gustave JAUME 30/10/1947 - 27/03/1971 Conseiller général - Médecin  
Jean MOUTON 1971 - 09/2002 Conseiller général - Vétérinaire  
Yves Le BELLEC 09/2002 - 2014 Réélu en 2008  
Marie-Pierre MOUTON 2014 - Juin 2017 Conseillère générale - Conseillère départementale du canton du Tricastin (depuis 2015) - Conseillère régionale (2004-2014)  
Alain GALLU Juin 2017- (2020)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des notaires ...

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
Jean Louis MACHON 1856 - Source[1]  
Adrien Marie POCHON 1869- Ex curé de Saillans[2]  
Célestin PERROT 1883- Source[3]  
Gabriel ROBIN 1905 - 1911 "  
Casimir BELLIER 1911 - 1920 "  
Henri AUDEMAR 1921 - 1948 "  
Jean MORIN 1948 - 1951 "  
Prosper MICHEL 1951 - 1953 "  
Henri DUBOST 1953 - 1955 "  
Pas de curé 1955 - 1957 "  
Casimir Georges GENIN 1957 - 1995  
- - Plus de curé depuis  
Notre Dame des Blaches
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Charles Bruno SEJALON 1861 - 1886 Notre Dame des Blaches  
Jean JARDIN 1886 - 1905 Notre Dame des Blaches  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 9h - 12h * -
Après-midi 13h30 - 19h 13h30 - 19h 13h30 - 19h 13h30 - 19h 13h30 - 18h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Avenue Jean-Perrin - BP 139 - 26702 PIERRELATTE

Tél : 04 75 96 97 00 - Fax : 04 75 98 47 57

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Accueil ouvert le samedi matin uniquement pour l'état civil.

Source : L'annuaire Service Public (Mars 2016)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Archives municipales

Adresse topographique de la salle de consultation
Hôtel de Ville – L’entrée est celle réservée aux services administratifs. Entre les niveaux 3 et 4.

Horaires des archives municipales

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 9h - 12h * 9h - 12h * 9h - 12h * 9h - 12h * - -
Après-midi 14h - 17h 14h - 17h 14h - 17h 14h - 17h 14h - 17h - -
Note : * Sur rendez-vous.

Téléphone : 04 75 96 97 00 (standard) - Courriel : Contact

Il est préférable de téléphoner au préalable dans tous les cas.

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Pierrelatte

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références