26124 - Étoile-sur-Rhône

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Étoile-sur-Rhône
26124 - Blason - Étoile-sur-Rhône.png
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton

Blason en attente.png   26-34   Portes-lès-Valence (Ancien canton)

Code INSEE 26124
Code postal 26800
Population 5412 hab. (2016)
Nom des habitants Etoiliens, Etoiliennes
Superficie 4279 hectares
Densité 126,47 hab/km²
Point culminant 241 m
Altitude Mini: 93 m
Coordonnées (long/lat) 44.837778° / 4.894444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26124.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

HHistoire.pngistoire de la commune

Étoile sur Rhône

Commune du canton de Valence

Que de noms pour un village

  • 1157 - Castrum de Stella, (Gall. christ., XVI, 104)
  • 1258 - Burgum Stelle, (Inventaire des Dauphins, 74)
  • 1345 - Tellane, (Archives de la Drôme, E 461)
  • 1391 - Estelle, (Choix de documents, 214)
  • 1421 - Estoille, (Duchesne : Comtes de Valentinois, 6)
  • 1503 - L'Estoile, (Bulletin hist. eccli., III, 136)
  • 1520 - Estoyle, (Rôles de tailles)
  • 1523 - Esteulle, (DeCoston : Histoire de Montélimar, II, 150)
  • 1563 - Estoelle, (Archives de la Drôme, E 3338)
  • 1564 - L'Estoille, (Lettres de Catherine de Médicis, II, 224).

Son histoire

Avant 1790, Étoile était une communauté de l'élection, subdélégation et sénéchaussée de Valence, formant une paroisse du diocèse de Valence,

  • Capella de Stella, XIVe siècle (Pouillé de Valence)
  • Cura Stelle, 1540 (Rôle de décimes)
  • Notre Dame d'Etoile, 1645 (Archives de la Drôme, B, 129)
  • Cura Estelle, 1549 (Rôle de décimes)

L'église, dédiée à la sainte Vierge, et les dîmes appartenaient au prieur du lieu, qui présentait à la cure. Voir Saint-Marcellin.

Au point de vue féodal, Étoile, dont le haut domaine, concédé aux évêques de Valence par les empereurs germaniques (1157), passa ensuite aux Dauphins, était une terre patrimoniale des comtes de Valentinois, qui y avaient une de leurs résidences et qui accordèrent à ses habitants une charte de libertés municipales, le 21 février 1244.

Léguée à la couronne de France par le dernier comte de Valentinois (1419), cette terre fut engagée en 1454 aux Crussol, puis donnée en 1485 aux Poitiers-Saint-Vallier, qui s'en intitulèrent vicomtes et la conservèrent jusqu'à la mort de la fameuse Diane (1566).

Alors Étoile fit retour à la couronne de France, mais pour être engagé quatre-vingt-huit ans plus tard (1643) aux Ville, qui en étaient encore seigneurs en 1788.

C'est à Etoile qu'eut lieu en juillet 1789 le premier rassemblement des gardes nationales françaises qui fut le point de départ de la fête de la Fédération à Paris le 14 juillet 1790.

En 1790, Étoile devint le chef-lieu d'un canton du district de Valence, comprenant les municipalités de : Beaumont-lès-Valence, Étoile, Fiancey, Montéléger, Montmeyran, Upie et La Vache; mais la réorganisation de l'an VIII en a fait une simple commune du canton de Valence.

La population d'Étoile se composait en 1448 de 7 ecclésiastiques, 3 familles nobles, 35 familles solvables et 111 familles ne payant pas d'impôts.

En 1688, il y avait 600 ménages et, en 1790, 546 chefs de famille.

Il existe à Etoile, une belle demeure,nommée BASSEAU. Lors de son séjour en garnison à Valence, Bonaparte aurait courtisée la jeune fille de la maison se promenant dans le beau labyrinthe de buis visible encore de nos jours.

Saint-Marcellin

Chapitre et ferme de la commune d'Étoile.

Que de noms pour un village

  • 1179 - Ecclesia de Stella, (Cartulaire de Saint-Chaffre, 33
  • 1400 - Prioratus Sancti Marcellini prope Stellam, (Terrier de Beaumont-lès-Valence).

Son histoire

Ancien prieuré de l'ordre de Saint-Benoît et de la dépendance de l'abbaye de Saint-Chaffre-le-Monestier, dont le titulaire était collateur et décimateur dans la paroisse d'Étoile.

Source

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme' Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique


D'azur à l'étoile d'argent.

Devise: « non licet omnibus ».


Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2019 : Valence
  • Canton - 1801-1964 : Valence --> 1964-1973 : Valence-Sud --> 1973-2015 : Portes-lès-Valence --> 2015-2019 : Loriol-sur-Drôme
  • Commune - 1801-1920 : Étoile --> 1920-2019 : Étoile-sur-Rhône

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Repère géographique.png Repères géographiques

Le village, perché au sommet d'une colline, domine la vallée du Rhône - qu'on peut d'ailleurs embrasser d'un seul coup d'œil depuis le parc du château des Poitiers. Le reste de la commune s'étend en paliers successifs jusqu'au grand fleuve, se transformant graduellement en une plaine alluviale très fertile, recouverte de vergers et de cultures maraîchères.

Carte sur ViaMichelin de : Étoile-sur-Rhône

Patrimoine.png Patrimoine

Le patrimoine bâti

  • le monument à la fédération
  • La Charte
  • Le pilori- Colonne en pierre qui selon la tradition était destiné à exposer un condamné à l'infamie. Ce supplice a été supprimé à la révolution.
  • Porte fortifiée servant d'entrée au château de la Boisse (ancienne) - Propriété d'une personne privée

Église Notre-Dame


L'église d'Étoile est un exemple de l’art roman tardif en Dauphiné. Elle fut construite en deux temps, la nef au début du XIIe siècle , le chœur au début du XIIIe.
L’accès à l'église se fait de nos jours par la façade Ouest.
La façade Nord se caractérise par un portail composé de colonnettes symétriques couronnées de chapiteaux ornés de feuilles surmontées de têtes humaines ou de décors géométriques. Les deux piliers de la porte sont sommés de masques de lions.

A l'intérieur la nef est flanquée de deux bas-côtés. Couverte d'un berceau brisé elle est divisée en six travées. La croisée du transept supporte le clocher rénové au XVIIe siècle.

Église classée aux M.H depuis 1908[1].

Le temple


Temple édifié de 1873 à 1878 sur la pente de la Puya d'après les plans de l'architecte Hyppolite EPAILLY. Edifice réalisé suivant un plan rectangulaire orient Nord-Sud a l'architecture classique.

Chapelle Sainte-Catherine


La chapelle Sainte Catherine était celle de l'ancien hôpital dont la première mention date de 1328. Ruiné par les guerres et les fléaux l'hôpital est reconstruit de 1810 à 1880. Les bâtiments de l'hôpital sont aujourd'hui des logements sociaux.
La chapelle a été reconstruite en 1842.


La mesure à grains


De l'ancienne halle couverte, il ne reste que cette mesure adossée à l'église.
Taillée de trois cavités de même diamètre et de profondeurs différentes, elle servait d'étalon de mesure.
Les mesures étant différentes d'une localité à l'autre Étoile à utilisé sa propre mesure jusqu'au XVIIe siècle.


Chapelle des Pénitents Blancs


Les premiers textes relatifs à la confrérie des pénitents blancs datent du début du XVIIIe siècle. En 1714, les pénitents achètent une maison et un jardin dans lequel ils feront construire la chapelle.
Ils tiennent dans ce lieu leurs assemblées jusqu'en 1791.
De 1794 à 1804, la chapelle accueille les réunions des "Amis de la Liberté".
Jusqu'en 1878, elle sera une école puis deviendra salle de théâtre.
En 1975, elle est restaurée par une association.

Le manoir Saint Ange


Manoir probablement édifié au XVe siècle. Il tire son nom de son propriétaire du XVIIe, la famille POTERLAT de Saint-Ange. Selon la tradition, le manoir aurait été le siège de la juridiction du Prévôt d'Étoile.
L'édifice a été remanié à de nombreuses reprises au cours des siècles.


La tour renaissance


Cette tour d'escalier renaissance était probablement celle d'un hôtel particulier du XVe XVIe siècle.


Château des Poitiers


Porte fortifiée donnant accès au château des Poitiers.


Le "petit patrimoine"

Un promeneur flânant dans les rues de notre petite cité ne peut qu'être frappé par un fait : à Etoile, le passé est partout ! Le centre ancien est classé monument historique.

Une simple rue peut être à elle seule un petit musée. Semée de maisons souvent très anciennes, elle offre aux regards milles curiosités : vieilles fenêtres à meneaux, linteaux ouvragés, portes en bois multi-centenaires, bas-reliefs et statuettes, ferronneries du XIXe siècle...

Photos divers

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 374 2 340 2 454 2 872 2 989 2 987 3 056 3 083 3 301 3 118
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 107 3 104 3 048 3 138 3 002 3 048 2 894 2 852 2 890 3 007
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 567 2 123 2 127 2 060 1 972 2 051 2 123 2 133 2 268 2 559
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 2 897 3 504 4 054 4 418 4 878 5 412 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Baltazar MORIER 1791 - 1791  
Henri NAVEILLE 1791 - 1791  
Joseph Pierre MARTIN 1791 - 1791  
Simon ROUX 1792 - 1792  
Pierre MARGERIE 1792 -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Sandro DUCA 2001 - 2014 Réélu en 2008  
Françoise CHAZAL 2014 - (2020)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Le monument aux morts
Photo J-P GALICHON


Pictos recherche.png Article détaillé : Étoile-sur-Rhône - Morts aux guerres

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Consultation des registres paroissiaux

La mémoire d'Etoile...

Le rôle de ce service municipal est de collecter, classer, conserver et communiquer l'ensemble des documents produits par les services municipaux. Véritable mémoire de la ville et de ses habitants, les archives recèlent de précieux et très anciens documents. Par exemple les archives hospitalières, dont les pièces les plus anciennes datent de 1508 (le document le plus ancien concernant Etoile et qui est conservé aux archives départementales de la Drôme date de 1309).

Le service des archives mets à votre disposition un certain nombre d'outils pour faciliter vos recherches :

  • Les inventaires des archives, notamment des archives anciennes.
  • Les registres paroissiaux depuis 1555, pour les recherches généalogiques. Il faut savoir toutefois que la consultation des archives d'état civil de moins de 100 ans n'est pas autorisée.
  • Les archives privées, au contenu très variable, provenant d'associations, d'entreprises ou de particuliers.

Lieu : à la mairie, 45 grande rue
Horaires : ceux de la mairie

Source : mairie-Etoile-sur-Rhone 2010

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h00 - 12h30 08h00 - 12h30 08h00 - 12h00 08h00 - 12h30 08h00 - 12h30 10h00 - 12h30 (1) -
Après-midi 13h30 - 17h00 - 13h30 - 17h00 - 13h30 - 16h00 - -
26124 - Étoile-sur-Rhône Mairie.jpg

Mairie
Adresse : 45 Grande Rue - 26800 ÉTOILE-SUR-RHÔNE

Tél : 04 75 60 69 50 - Fax : 04 75 60 76 70

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : (1) : samedi matin permanence "état civil" uniquement.

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (05/2010)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.