26099 - Colonzelle

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Colonzelle
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton 26146 - Blason - Grignan.png   26-06   Grignan

26146 - Blason - Grignan.png   26-12   Grignan (Ancien canton)

Code INSEE 26099
Code postal 26230
Population 552 hab. (2016)
Nom des habitants Colonzellois, Colonzelloises
Superficie 606 hectares
Densité 91,08 hab/km²
Point culminant 204 m
Altitude Mini:132 m
Coordonnées (long/lat) 44.393056° / 4.900556° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26099.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Histoire.png Histoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

COLONZELLE , Commune du Canton de Grignan

— Castrum Colonzellas in Provenlia, 998 (Cartulaire de Cluny, 2466)
— Territorium de Colonzellis, 1276 (Nadal : Les Adhémar, 253)
— Castrum de Coroncellis, 1296 (Inventaire des Dauphins, 254)
— Colluncellis, 1409 (Ducros, notaire à Grignan)
— Colonzellou, 1547 (Lacroix: L'arrondissement de Montélimar, II, 401)
— Collonselles, 1585 (Corresp. de Lesdiguières, III, 18)
— Coronzelles, 1588 (Archives de la Drôme, E 5907)
— Coloncelles, 1589 (Journal de Lesdiguières)
— Crouzelles, XVIe siècle (Pouillé général, 88)
— Colonseles, 1627 (Règlement pour les officiers de la comté de Grignan)
— Couronselles, 1690 (Archives de la Drôme, E 4675)
— Coulonzelles, 1700 (Dénombrement du royaume).

Avant 1790, Colonzelle était une des terres adjacentes de Provence et, comme telle, une communauté du ressort du parlement et de l'intendance d'Aix, formant une paroisse du diocèse de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dont l'église, dédiée à Notre-Dame, dépendait du doyen du lieu

Quant à la seigneurie temporelle de cette paroisse, elle appartint également aux doyens jusqu'en 1574; ceux-ci la vendirent aux Castellanne-Adhémar qui l'unirent à leur baronnie de Grignan.

En 1790, Colonzelle fut compris dans le canton de Suze-la-Rousse, mais la réorganisation de l'an VIII le fit entrer dans celui de Grignan, dont il n'a pas cessé de faire partie.

Il y avait, en 1789, 65 maisons et 326 personnes dans cette commune.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-1926 : Montélimar --> 1926-2020 : Nyons
  • Canton - 1801-2020 : Grignan
  • Commune - 1801-2020 : Colonzelle

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Gazette des tribunaux

COUR D'ASSISES DE LA DROME. (Correspondance particulière de la Gazette des Tribunaux.)
Présidence de M. MONGIN de MONTROL, conseiller à la Cour impériale de Grenoble. Audience du 3 mai 1861.
TENTATIVE D'ASSASSINAT PAR UN NEVEU SUR SON ONCLE.
Le nommé Jean-Joseph BÉDOUIN, cultivateur, âgé de trente-trois ans, né et domicilié à Colonzelle, canton de Grignan, arrondissement de Montélimar (Drôme), comparaît devant la Cour d'assises sous l'accusation d'avoir commis une tentative d'homicide sur la personne de son oncle.
Voici dans quelles circonstances, d'après l'acte d'accusation : « Pendant la nuit du 11 au 12 novembre 1860, à Colonzelle, un assassin s'étant introduit dans le grenier à foin ou couche habituellement le nommé Xavier BÉDOUIN, cabaretier, s'approcha du lit de ce dernier, lui mit les genoux sur la poitrine, le saisit à la gorge, cherchant à l'étouffer, et lui porta à la tête et au cou plusieurs coups de couteau.
Xavier BÉDOUIN, ainsi surpris pendant-son sommeil, n'eut ni le temps ni la force de crier au secours ; en se débattant il fit quelque bruit, l'assassin; craignant sans doute que ce bruit fût entendu, prit la fuite, sortit par une porte qui s'ouvre sur le derrière de la maison, et referma cette porte avec fracas.
Dans une chambre voisine du fenil où se trouvait Xavier BÉDOUIN était couchée la nièce de cet homme, nommée Thérèse ROGNON ; le bruit de la porte que venait de fermer l'assassin la réveilla. Ne s'expliquant pas ce qui se passait, elle courut au fenil vers le lit de son oncle, qu'elle trouva évanoui et inondé de sang. Effrayée à cette vue, Thérèse ROGNON appela aussitôt à son secours les voisins les plus rapprochés, et les parents de Xavier BÉDOUIN qui habitaient tout près de là. « A peine cet événement était-il connu dans le pays que la clameur publique signala Jean-Joseph BÉDOUIN, re pris de justice, neveu de la victime, comme étant l'auteur du crime.
Le juge d'instruction et M. le procureur impérial de Montélimar se rendirent immédiatement sur les lieux pour informer. La procédure, aujourd'hui complète établit que l'opinion publique ne. s'est point égarée, et que BÉDOUIN est bien réellement le coupable. M Le sieur Xavier BÉDOUIN oncle n'a pas reconnu son agresseur, mais cet homme a néanmoins affirmé à M. le juge d'instruction qu'il avait la conviction que le crime ne pouvait être imputé qu'à son neveu.
Xavier BÉDOUIN n'a pas d'ennemi dans sa commune : sa position de fortune est des plus modestes. Il a de la peine à vivre; on ne pouvait donc en effet expliquer ce crime par des motifs de vengeance ou de cupidité. Mais Xavier était en butte à la haine de son neveu, et les propos menaçants de ce dernier prouvaient assez que la tentative d'assassinat n'était que la réalisation d'un projet prémédité depuis quelque temps. « Joseph BÉDOUIN a déjà subi trois condamnations pour vols. Après sa sortie de prison, il est venu de nouveau habiter à Colonzelle, et des relations intimes n'ont pas tardé à s'établir entre lui et la fille Thérèse ROGNON, qui depuis plusieurs années demeure avec son oncle Xavier BÉDOUIN et le sert comme domestique.
Bientôt après Joseph BÉDOUIN songea à épouser Thérèse ROGNON, et fit dans ce but des démarches soit auprès de Xavier BÉDOUIN, soit auprès du père de Thérèse ROGNON ; mais ses démarches furent repoussées à trois reprises différentes par son oncle et le père de Thérèse.
Ces refus exaspérèrent Joseph BÉDOUIN, et il disait, en parlant de son oncle : « Si je le trouve entre quatre yeux, il aura affaire à moi ! » Quelques jours après, il menaçait son oncle d'un bâton, et se trouvant ensuite avec le frère de Thérèse ROGNON, il disait : « Il faudra bien que je l'attrape... Que ce soit le soir ou le matin, je l'étranglerai. »
« Ainsi, Joseph BÉDOUIN voulait à tout prix épouser sa cousine ; peut-être songeait-il aussi à la petite succession de Xavier BÉDOUIN ; dans tous les cas, lui seul avait intérêt à commettre le crime. Joseph BÉDOUIN connaissait parfaitement les lieux ; aussi lorsqu'il a craint d'être sur pris au moment du crime, a-t-il fui par une porte qu'un étranger aurait pu prendre pour une fenêtre.
Interrogé par M. le juge d'instruction, l'accusé s'est renfermé dans un système absolu de dénégation ; mais ce moyen de défense ne saurait prévaloir contre les charges révélées par l'information. « Les blessures essuyées par Xavier BÉDOUIN n'étaient pas très graves, et le malade a été assez promptement rétabli.
Mais l'assassin, en frappant au siège des organes essentiels de la vie, a bien prouvé par là que son intention était de donner la mort. En conséquence, Jean-Joseph BÉDOUIN est accusé d'avoir, à Colonzelle, dans la nuit du 11 au 12 novembre 1860, tenté de commettre un homicide volontaire sur la personne de Xavier BÉDOUIN, - tentative qui s'est manifestée par un commencement d'exécution et n'a été suspendue ou n'a manqué son effet que par des circonstances indépendantes de la volonté de son auteur, avec la circonstance que cette tentative a été commise avec préméditation.
« Crime prévu et puni par les articlés 2, 296 et 297 du Code pénal. » Après la lecture de ce document,
M. le président a interrogé l'accusé, qui a persisté dans ses dénégations et invoqué même un alibi.
Les témoins ont ensuite été entendus, et leurs dépositions ont confirmé les charges recueillies par l'information. M. AUDIDIER, procureur impérial, a développé, dans un réquisitoire remarquable, les preuves de la culpabilité de l'accusé. M' GUICHARD, avocat, a présenté habilement la défense de BÉDOUIN. M. le président a résumé avec impartialité ces graves débats.
Déclaré coupable par le jury, mais avec admission de circonstances atténuantes, Jean-Joseph BÉDOUIN a été condamné à quinze années de travaux forcés

Patrimoine.png Patrimoine bâti

  • L’église Notre Dame des Lumières
  • La Chapelle St Pierre-ès-liens
La chapelle St Pierre est d'époque romane, datant du XIIe siècle avec ses fresques restaurées.
Décor peint situé dans le chœur et datable du XIVe siècle. Classée au titre des monuments historiques par un arrêté du Ministre de la Culture et de la Communication en date du 09 novembre 2009. [1]

Repère géographique.png Repères géographiques

On compte 2 lieux-dits à Colonzelle :

  • la grande rue.
  • la placette.

Carte sur ViaMichelin de : Colonzelle

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 340 386 412 527 494 542 495 553 574 608
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 626 641 599 574 570 506 504 521 501 436
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 396 329 302 318 279 288 232 217 234 228
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 285 397 432 474 477 552 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini , INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Barthélémy Joseph RUCHE 1848 - Joannis Jean-Joseph HUBER, adjoint [2]  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
CHAUVET 1903 - M. Chauvet est élu maire et M. Verchier, adjoint. [3]  
- -  
- -  
- -  
- -  
Marc ROUSTAN 1995 - (2020)  

Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Léon BÉCHET 1932 - Nous apprenons avec plaisir que par décision de Mgr le vicaire capitulaire, M. l'abbé Léon Béchet, vicaire à Nyons, est nommé vicaire-économe de Colonzelle, et que M. l'abbé Auguste Peyrol, prêtre de la dernière ordination, est nommé vicaire de Nyons [4]  
- -  

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jacques Antoine CLEMENT 22 août 1789 - Chasseur à cheval
Cote; LH/549/46  
Louis Florentin DURAND 22 octobre 1886 - Dossier non communicable
Cote; 19800035/1461/68828  
Jean André OLIVIE 24 avril 1767 18 août 1830 Capitaine adjoint major au 100e Régiment de ligne
Cote; LH/2014/9  

Médailles d'honneur (1916)

— Nous nous faisons un plaisir de mettre, sous les yeux de nos lecteurs, les noms des ouvriers et employés des différentes communes de la Drôme qui viennent de recevoir la médaille d'honneur du travail en récompense de leur dévouement et de leurs loyaux services.

  • Mlle BARTHÉLÉMY Marie-Rosalie, [5] ouvrière cartonnière dans la maison Xavier REVOUL et Cie, à Colonzelle.

Médailles de la mutualité (1927)

— Sur la proposition du ministre du travail, de l'hygiène, de l'assistance et de la prévoyance sociales,
Décrète : Les récompenses honorifiques ci-après sont accordées, pour services rendus à la mutualité, aux personnes dont les noms - suivent : [6]

  • Mme MEYLLE, née BARTHELEMY (Calixta-Léonie), trésorière de section de la société de secours mutuels scolaire de Montélimar à Colonzelle.

Médailles du mérite agricole (1938)

— Par décret en date du 12 janvier 1938 [7] rendu sur la proposition du ministre de l'agriculture et par arrêté en date du même jour, la décoration du Mérite agricole "Grade d'Officier" a été conférée à :

  • Mme COUSLAURY, née AVIAS (Marie-Léonie), à Colonzelle (Drôme). Chevalier du 9 février 1927 [8]

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - 9h00 - 12h00 -
Après-midi 13h30 - 17h00 13h30 - 17h00 - 13h30 - 17h00 13h30 - 16h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 2 route de la Mairie - 26230 COLONZELLE

Tél : 04 75 46 50 32 - Fax : 04 75 46 58 53

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site de la commune (10/2018)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Base Mérimée, ministère français de la Culture - Notice n° PA00116919
  2. Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1848/09/20, Edité en 1848
  3. La Croix de la Drôme 1903/08/02, Edité en 1903
  4. La Croix de la Drôme 1932/10/16, Edité en 1932
  5. La Croix de la Drôme 1916/12/03, Edité en 1916
  6. Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1927/01/30 (Année 59, N°25), Edité en 1927
  7. Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1938/01/19 (Année 70, N°15), Edité en 1938
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets - 1927/02/17 (Année 59, N°40), Edité en 1927.