26064 - Chabeuil

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Chabeuil
Blason Chabeuil-26064.png
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton 26362 - Blason - Valence.png   26-16   Valence-2

Blason Chabeuil-26064.png   26-04   Chabeuil (Ancien canton)

Code INSEE 26064
Code postal 26120
Population 6880 hab. (2016)
Nom des habitants Chabeuillois, Chabeuilloises
Superficie 4107 hectares
Densité 167,51 hab/km²
Point culminant 381 m
Altitude Mini: 153 m
Coordonnées (long/lat) 44.900556° / 5.020833° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26064.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

HHistoire.pngistoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

Que d'histoires pour un nom ...

  • Chabiol 1158 (Repert. Sancti Ruffi)
  • Cabiolum, 1190 (Gall. christ., XVI, 110)
  • Chabeoll, XIIe siècle (Chart. valent.)
  • Castrum. de Cabeolo, 1205 (Cartulaire de Léoncel, 70)
  • Chabuoil, 1228 (ibid., 104)
  • Chabeolum, 1225 (ibid., 95)
  • Caboolium, 1233 (ibid., 116)
  • Chabuel, 1252 (Cartulaire desDauphins, 32)
  • Cambiolun, 1277 (Inventaire des Dauphins, 12)
  • Chabeolesium, 1282 (Cartulaire de Léoncel, 247)
  • Chabuil, 1280 (visites de Cluny)
  • Chabolium, 1282 (ibid)
  • Chabueylz, 1295 (Cartulaire de Léonce], 272)
  • Chabuel, 1296 (visites de Cluny)
  • Scabeolum, 1388 (Choix de documents, 207)
  • Chabueil, 1400 (ibid., 235)
  • Chabaul, 1434 (Rôles de tailles)
  • Castrum Cabeoli, 1442 (Choix de documents, 273).

Chabeuil

CHABEUIL , Chef-lieu de canton de l’arrondissement de Valence

Avant 1790, Chabeuil était une communale de l'élection, subdélégation et sénéchaussée de Valence, formant deux paroisses du diocèse de Valence, dites de Saint-Andéol et de Saint-Jean, mais qui n'avaient qu'une seule église, celle de Saint-Andéol. — Ecclesia Sancti Andeoli apud Cabeolum, 1282 (Cartulaire de Léoncel, 246 ). L'église de Saint-Jean, qui était celle d'un prieuré de l'ordre de Cluny, dont le titulaire était décimaleur dans tout le territoire de Chabeuil, ayant été ruinée au XVIe siècle — Prioratus de Cabeolo, XIVe siècle (Pouillé de Valence).

Il y avait, en outre, un couvent d'Ursulines fondé vers le milieu du XVIIe siècle.

Possédée de toute ancienneté par une famille de son nom, éteinte vers 1276, la terre de Chabeuil échut alors aux Dauphins, qui donnèrent à ses habitants des libertés municipales en 1314 et la léguèrent en 1349 avec leurs autres biens à la France.

En 1647, Chabeuil fut compris dans le duché de Valentinois, érigé pour les princes de Monaco, qui en ont joui jusqu'à la Révolution.

Outre la justice particulière du lieu, il y avait à Chabeuil, dès le XVIe siècle, un tribunal dit Cour des conventions de Chabeuil — Curia Cabeoli, 1396 (Archives municipales de Crest) duquel étaient justiciables tous ceux des habitants du Dauphiné qui s'y étaient soumis par leurs conventions; mais au XVIIIe siècle, ce tribunal avait le même personnel que la justice ducale.

En 1790, Chabeuil devint le chef-lieu d'un canton du district de Valence, comprenant : les communes de Barcelonne, la Baume-Cornillane, la Baume-sur-Véore, Chabeuil, Châteaudouble, Combovin, le Chaffal, Montvendre et Peyrus, et la réorganisation de l’an VIII n'a fait qu'ajouter à ce canton Montélier, Montmeyran et Upie.

La commune de Malissard a été distraite de celle de Chabeuil le 17 août 1867.

Il y avait, en 1789, dans cette dernière commune 622 chefs de famille.

La Baume-sur-Véore

BAUME-SUR-VÉORE (LA) Quartier de la Commune de Chabeuil.

  • La Beaume sur Veaure, 1705 (Dénombrement du royaume).

Avant 1790, la Baume-sur-Véore était une communauté de l'élection et subdélégalion de Valence, et de la sénéchaussée de Crest, formant une annexe de la paroisse de Chabeuil, et comprenant le hameau des Péris ou des Perrins et les domaines de Charpéne et de Portelaure.

C'était en outre une terre qui, premièrement possédée par l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, et par les comtes de Valentinois après 1268, fut alors unie à la terre de Châteaudouble, et en 1419 à celle de Chabeuil. Elle en fut distraite en 1651, et vendue par le prince de Monaco aux La Baume, qui la revendirent vers le milieu du XVIIIe siècle aux Pasquet de Valbonne, ses derniers seigneurs.

En 1790, la Baume-sur-Véore devint une commune du canton de Chabeuil qui a été supprimée en 1848.


Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Extrait de "Statistique de la Drôme"

Cette petite ville est ancienne et assez mal bâtie ; elle est située à 12 km à l'est de Valence, sur la Véoure, qui en baigne les murs, et sur la route de Crest à Romans. C'est un chef-lieu de canton et un bureau d'enregistrement. Il y a un petit collège, des papeteries, des tanneries, des mégisseries, une blanchisserie de toile et des fabriques de grosses draperies. Les productions principales sont les céréales, les fourrages, le vin et la soie. Il s'y tient six foires par an.

La commune se compose outre le chef-lieu de plusieurs hameaux, dont le principal est Malissard, qui forme une paroisse avec titre de succursale. La population totale est de 4452 individus.

Il y avait autrefois à Chabeuil un château-fort, dont la tour subsiste encore, et où le dauphin vint, le 25 avril 1338 recevoir l'hommage longtemps contesté du comte de Valentinois.

C'est dans les environs de cette ville, au rapport de Chorier, que l'empereur Constance fit préparer, vers l'an 355, l'expédition par laquelle il voulut repousser les Allemands qui s'avançaient dans les Gaules. Julien, que les uns surnomment l'Apostat, et les autres le Philosophe, en eut le commandement, et c'est dans le cours de cette expédition qu'il parvint à l'empire.

C'est à Chabeuil que se tint, en vertu d'un décret du 4 mars 1790, l'assemblée électorale chargée de désigner la ville chef-lieu du département.

C'était, avant 1789 le siège d'une justice royale qui présentait cette particularité, qu'on n'y était jamais reçu à contester sur un acte obligatoire qu'après paiement ou consignation réelle, ce qui prévenait beaucoup de procès ; car, comme on ne plaide guère en pareil cas que pour éviter le paiement ou la consignation, lorsque l'un ou l'autre était fait, on ne songeait plus à plaider. On lit dans l'église de Chabeuil cette inscription : «l'hérétique ma desmolye Et Soyans ma restablye. 1602.»

On y voit aussi les fragments suivants d'une inscription tumulaire sur laquelle on marche, et qui va s'effaçant chaque jour davantage par suite du frottement : «HIC EST IV.... CLERISSEORUM..... CABEOLENSIUM... 1505.»

Mais ce qui attire surtout l'attention, c'est une longue inscription qui se trouve dans une des chapelles latérales, et qui est remarquable, non par le sujet qu'elle traite, car ce n'est que la consécration d'un obit annuel, mais par la beauté des caractères gothiques dont elle se compose.
En voici (copie, avec) sa traduction :
«l'an du Seigneur 1504 et le 4 du mois de septembre, est mort Jean de la Place, bourgeois de Chabeuil, qui a fondé et fait élever cette chapelle pour le salut de son âme et de celles de ses parents. Il a voulu y être enseveli devant l'autel, lui et toute sa famille. Il a ordonné qu'il soit célébré chaque semaine 2 messes, l'une le lundi pour les morts, et l'autre le jeudi pour lui, afin que son âme repose en paix. Amen.
Ci-gît celui par qui la chapelle a été consacrée...»

C'est la patrie d'Ennemond de Bonnefoy, professeur de l'Université de Valence, mort à Genève en 1574 et l'un des plus célèbres jurisconsultes de son temps.

Charles François Genissieu, né le 2 juin 1751, mort à Paris le 27 octobre 1804. Avocat à Grenoble au moment de la Révolution, il embrassa la cause avec ardeur et fut nommé député de l'Isère à la Convention. Il fut ministre de la justice sous le Directoire, puis membre du Conseil des Cinq-Cents. et sous le consulat, juge au tribunal d'appel de Paris. Il fut le dernier président de la Convention dont il déclara la session terminée, le 26 octobre 1795.

Héraldique

De gueules au dauphin d’or; au chef cousu d'azur chargé de trois pains de sucre d'argent.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2019 : Valence
  • Canton - 1801-2015 : Chabeuil --> 2015-2019 : Valence-2
  • Commune - 1801-2019 : Chabeuil

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Jean-Baptiste

Église réalisée de 1858 à 1861 en remplacement et à l'emplacement de l'ancienne église saint-Andéol.
C'est l'architecte Lyonnais Clair TISSEUR qui était en charge de cette réalisation.
Clair TISSEUR a par ailleurs fait les plans de L'église Sainte-Blandine à Lyon. Compte tenu de l'étroitesse du terrain, l'église a été conçu en forme de croix Grec.
L'église fut consacrée en 1863.
Le décor peint de l’intérieur de l'église de style néo Byzantin est l'oeuvre de Jacobé RAZURET.
La vierge à l'enfant en contre bas fut érigée en souvenir de la mission de 1874.

Clocher de l'ancienne église Saint-Andéol



A gauche de l'église paroissiale le clocher de l'ancienne église Saint-Andéol.

Le clocher est le dernier vestige de cette église du 12e siècle qui a fait les frais des guerres de religion.


Tour Porte de la ville



Au Moyen-Âge, Chabeuil vit à l’abri de ses remparts, percés de trois portes.

Seule subsiste la porte monumentale construite au XIIIe siècle et sauvée in extremis en 1850 d’une rage destructrice.

Érigée sur une assise probablement gallo-romaine, elle était munie d’une herse dont la rainure est encore visible et qui vient d’être restaurée.

Elle protégeait des intrusions en cas de conflits et d’épidémies.

Mairie

En 1875, le conseil municipal décide la rénovation de la mairie.

Un premier projet et établi par M. CLÉMENT puis modifié par Ernest TRACOL l'année suivante.

La nouvelle mairie dans le style gothique fut inaugurée le 14 juillet 1880.

En 1896, le campanile s'inspirant du Palazzo Vecchio de Florence fut érigé.

Repère géographique.png Repères géographiques

Carte sur ViaMichelin de : Chabeuil

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 856 4 050 3 765 4 058 4 452 4 295 4 461 4 580 4 526 4 399
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 4 355 4 333 3 436 3 328 3 121 3 375 3 076 3 177 3 100 3 089
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 090 2 652 2 746 2 633 2 676 2 672 2 950 3 266 3 500 3 809
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 4 319 4 790 5 861 6 396 6 735 6 880 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Antoine CHOSSY 1790 - 1791  
- -  
- -  
- -  
François de BARJAC 1800 - 1812  
Antoine de LAURENCIN 1812 - 1815  
Henri CHARRIERE 1815 - 1830  
Aimé A de SAINT GERMAIN 1830 - 1835  
Étienne Jean François CLAIREFOND 01/1835 - 04/1837  
Paul Auguste BLEZAT 1837 - 1842  
Émilien de BIMARD 1842 - 1861  
Orosmane URTIN 1861 - 1870  
Pierre ROSSET 1870 - 1874  
Jean BERGER 1874 - 1875  
Albert LACROIX-SAINT-PIERRE 1875 - 1878  
Albin FAYARD 1878 - 1884  
Victor ROUX 1884 - 1904  
Henri BELLON 1904 - 1912  
Charles PRADON 1912 - 1919  
Jules BEYLON 1919 - 1925  
Georges ABEL 1925 - 1943  
Albert CROUZET 1943 - 1944  
Roger ARMAND 1944 - 1945  
Georges ABEL 1945 - 1947  
Gustave ANDRÉ 1947 - 1949  
Marcel COURTHIAL 1949 - 1965  
René PASQUIER 1965 - 1970  
Elie LAMBERT 1970 - 1971  
Albert BYR 1971 - 1977  
Yves COMBES 1977 - 1983  
Robert PORTAL 1983 - 1989  
Jean-Pierre BADOIS 1989 - 2001  
Pascal PERTUSA 2001 - (2020) Réélu en 2008  
- -  

Cf. : Mairesgenweb & Mémoire de la Drôme

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
François Antoine TATIN 1854- Source[1]  
- -  
Joseph Philippe Jacques RIMET 1892- Ex curé de Nyons [2]  
- -  


Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 

Voir les 46 notices (en renseignant simplement le lieu de naissance.)

Les médaillés de Sainte-Hélène

La médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
ALLEMAND Joseph 2 août 1794
Chabeuil
16 novembre 1879
Charpey (Drôme)
Ancien militaire, bénéficie de la Loi du 5 mai 1869. Renouvelle son brevet en 1879. Titulaire depuis le 15 août 1869. Pension de 250 francs. Source : perso S. METIVIER an cote LH 3273 (dpt Drôme)  
BONTEMPS Jean Louis 1787
Chabeuil
19 juin 1858
Hôtel des Invalides
Paris (10e ancien)
Réside à l'Hôtel des Invalides. Soldat, décédé à l'Hôtel des Invalides à l'âge de 71 ans. Inhumé à Saint-Louis-des-Invalides le 22/06/1858.  
 


Emigration en Algérie

  • Hypolite Marius BLACHE , né le 08/12/1854 à Chabeuil, décédé après 1886, garçon d'hôtel à Bône (Philippeville, Constantine), fils de Joseph (+ 10/08/1860 Lyon, Rhône), et de Marie Jeanne CHASTANG (+ 12/09/1857 Chabeuil).
    Il épouse à Bône, le 25/05/1882, Emilie Joséphine DUBOIS, née le 08/07/1859 à Chabeuil, décédée après 1886, couturière, fille de Jean Auguste, fermier à Châteauneuf-d'Isère (Drôme), et de Clémentine PERRIER, dont :
- Valérie Louise, née le 07/09/1880 à Bône
- Hypolite Marius, né le 14/04/1886 à Bône, décédé le 08/07/1951 à Malissard (Drôme) à l'âge de 65 ans.
Pas de renseignements sur postérité éventuelle.
Acte de mariage n° 68, 15 heures 30. Témoins au mariage : PUEL Etienne, 40 ans, cafetier, demeurant à Bône, rue Bugeaud - FRENDO Joseph, 36 ans, cafetier, demeurant à Bône, place d'Armes - SPADONI Robert, 36 ans, garçon d'hôtel, demeurant à Bône, rue Damrémont - MERCIER Vincent, 32 ans, garçon d'hôtel, demeurant à Bône, rue Trézel. Le couple habite rue Lemercier, à Bône.


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 de 08h30 à 12h00 - -
Après-midi de 12h00 à 16h15 de 12h00 à 16h15 de 12h00 à 16h15 de 12h00 à 16h15 de 12h00 à 16h15 - -
26064 - Chabeuil Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place Génissieu - 26120 CHABEUIL

Tél : 04 75 59 01 70 - Fax : 04 75 59 27 05

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (06/2013)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Notice historique sur la ville de Chabeuil

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire

Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.