26046 - Bellecombe-Tarendol

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Bellecombe-Tarendol
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton Blason en attente.png   26-10   Nyons et Baronnies

Blason Buis-les-Baronnies-26063.png   26-03   Buis-les-Baronnies (Ancien canton)

Code INSEE 26046
Code postal 26110
Population 86 hab. (2015)
Nom des habitants Bellecombois, Bellecomboises
Superficie 1348 hectares
Densité 6,37 hab/km²
Point culminant 1312 m
Altitude Mini:474 m
Coordonnées (long/lat) 44.3525° / 5.353888° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26046.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Histoire.png Histoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

Bellecombe

BELLECOMBE , Commune du Buis-les-Baronnies.

— Castrum de Bella Comba, 1380 (Archives du Rhône, fonds de l'Île-Barbe) —Bellecombe-Tarandol, 1660 (Archives de la Drôme, B 984).

Avant 1790, Bellecombe était une communauté de l'élection de Montélimar et de la subdélégation et du bailliage du Buis, formant une paroisse du diocèse de Sisteron.

Au point de vue féodal, son territoire formait trois terres ou seigneuries : Bellecombe, Pennafort et Tarandol. Celle de Bellecombe, en particulier, appartenait en 1355 aux Rémuzat, et passa en 1474 par alliance, aux Theys, remplacés dès 1540 par les Maubec, qui vendirent en 1590 la terre de Bellecombe aux La Tour. En 1789, MM. d'Albert et de Soissan étaient seigneurs de Bellecombe.

En 1790, Bellecombe fut compris dans le canton de Sainte-Jalle, mais la réorganisation de l'an VIII l'a fait entrer dans celui du Buis-les-Baronnies.

Tarandol

TARANDOL , hameau, commune de Bellecombe.

— Castrum Torrendosium, 1242 (Cartulaire de l'Île-Barbe) — Castrum de Terendos, 1284 (Valbonnais, II, 118) — Forta- licium super Torrendos, XIIIe siècle (Cartulaire de l'île-Barbe) — Terendosium, 1378 (Archives de la Drôme, E 1239). — Tarandoux, 1563 (ibid., 2239). — Terandol, 1788 (Almanach du Dauphiné).

Ancien prieuré de l'ordre de Saint-Benoît — Ecclesia de Torrendos, 1183 (Mas. de l'Île-Barbe, 117) — Prioratus de Tenendox, 1261 (ibid.) — Prioratus de Terendos et de Terrandos, XIIIe siècle (Cartulaire de l'île-Barbe, 74 et 82) et de la dépendance de l'abbaye de l'île-Barbe, dont l'église était sous le vocable de saint Étienne et qui était uni, dès le XIVe siècle, à celui de Saint-May.

Tarandol était également une terre du fief des barons de Montauban et de l'arrière-fief des abbés de l'Île-Barbe, appartenant en 1330 aux Montferrand et dès 1338 aux Remuzat, qui l'hommagèrent alors aux Dauphins. Passée en 1407, par alliance, aux De Pierre, qui la possédaient encore en 1540, cette lerre fut ensuite acquise par les Achard-Ferrus, qui la vendirent en 1590 aux La Tour-Gouvernet, ses derniers seigneurs.

Le Villard

VILLARD (LE) , ferme et quartier des communes de Bellcombe et Saint-Sauveur

- Territorium de Villario, 1214 (Inventaire des Dauphins., 251) - Afare de Villari, 1293 (Valbonnais, I, 35) - Tenementum de Vilari, 1303 (Inventaire des Dauphins, 245) - Tenementum de.Villari in Valle Dodonensi, 1317 (Valbonnais, II, 169).

Ancien fief de la baronnie de Mévouillon, appartenant dès 1303 aux Bésignan, le Villard passa par alliance, vers le milieu du XVIe siècle, partie aux D'Autane et partie aux Rosset, qui vendirent en 1557 et en 1582 leurs droits aux La Tour-Gouvernet. Ceux-ci les revendirent en 1664 aux Langes, des mains de qui cette terre passa, vers 1677, aux Raffélis de Soissan, derniers seigneurs du Villard.

Au XIVe siècle, le Villard formait une paroisse du diocèse de Sisteron, avant son église sous le vocable de saint Michel - Ecclesia Sancti Michaelis de Villario, XIVe siècle (Archives du Rhône, fonds de l'Île-Barbe).

Dufort

DUFORT , Montagne des communes de Bésignan, de Sainte-Euphémie et de Saint-Sauveur

- Ecclesia Sancti Michaelis de Duroforte, 1183 (Masures de l'lsle Barbe) - Castrum de Duroforte, 1284 (Valbonnais, II, 118).

Ancien prieuré de bénédictins, sous le vocable de saint Michel, uni dès le XVe siècle à celui de Lemps, Durfort était également un fief des barons de Montauban, dont une partie appartenait en 1277 aux Bambaud et le reste à une famille de son nom. En 1334, un tiers était aux mains des Remuzat, qui, ayant acquis, en 1344, le surplus des Monteynard, laissèrent en 1422 le tout aux D'Aspres, que remplacèrent avant 1540 les Maubec, qui unirent cette terre à celle de Bellcombe.

Pennafort

PENNAFORT , Montagne de la commune de Bellcombe.

- Penafol, 1778 (Almanach du Dauphiné) - Pennaforts, 1790 (État du:clergé) - Pennafoy (Plan cadastral).

Cette montagne formait autrefois un fief de la baronnie de Montauban - Castrum de Pennaforte; 1284 (Valbonnais, II, 118) - Castrum de Perreria Forti, castrum Penne Fortis, 1294 (Inventaire des Dauphins, 231, 243) qui, possédé en 1330 par. les Remûzat, passa vers le milieu du XVIe siècle aux Achard-Ferrus. Ceux-ci vendirent en 1590 le fief de Pennafort aux La Tour, qui l'unirent à leur terre de Bellcombe.


Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2020 : Nyons
  • Canton - 1801-2015 : Buis-les-Baronnies --> 2015-2020 : Nyons et Baronnies
  • Commune - 1801-1920 : Bellecombe et Tarendol --> 1920-2020 : Bellecombe-Tarendol

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Laurent

Saint-Laurent


Fait divers: Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 juin 2018, entre 22 h et 7 h du matin, des individus sont entrés dans l’église de la commune de Bellecombe-Tarendol. Pour s’introduire, ils ont dû casser les serrures des portes d’entrées du lieu. A l’intérieur, ils ont déplacé plusieurs objets et ont volé un calice plaqué or. Pour compliquer la tâche des enquêteurs, ils ont utilisé un extincteur afin d’effacer leurs traces. Une plainte a été déposée et l’enquête est en cours. Le montant du préjudice n’a pas été encore évalué. [1]

Chapelle Sainte-Catherine


La chapelle se situe dans le petit hameau de Tarendol, à environ 1 km du village de Bellecombe
La chapelle se dresse à côté du cimetière où repose René BARJAVEL (écrivain) inhumé ici à côté de son père qui était originaire de Tarendol.
L’écrivain, pionnier de la science-fiction en France, dialoguiste des films de Don Camillo, écrivit des romans autobiographiques évoquant sa jeunesse dans les Baronnies (en particulier La Charrette bleue et Le Journal d’un homme simple).

Chapelle Saint Etienne

Prieuré de Saint Benoît

Repère géographique.png Repères géographiques

Carte sur ViaMichelin de : Bellecombe-Tarendol

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 100 100 246 217 271 281 300 313 310 305
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 273 265 265 266 214 217 195 192 192 176
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 153 131 128 113 101 117 91 96 97 81
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 86 85 75 92 95 80 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
François ANDRÉ 1817  
- -  
Antoine ARNAVON 1848 - 1856 Arnavon Antoine, maire[2]; Philibert Joseph, adjoint
Né vers 1800 à Saint-Jalles, décédé le 26 avril 1865 à Bellecombe-Tarendol, à l'âge de 65 ans  
Joseph PHILIBERT 1856 - 1861  
Laurent Jacques VEUX 1862 - 1871  
Joseph Philippe PHILIBERT 1872 - 1877 Décédé le 14 septembre 1877 à Bellecombe-Tarendol, à l'âge de 35 ans  
Jacques Laurent VEUX 1878 - 1880  
Joseph BOMPARD 1880 - 1886  
Victor BERNARD 1887 - 1888  
Jacques VEUX 1888 - 1896  
Victor BERNARD 1896 - 1919> Né vers 1855, marié le 28 avril 1891 à Sainte-Marie (Hautes-Alpes) avec Delphine CORREARD  
- -  
- -  
"Adrien" Leonard PERNET - 2008 Né le 19 avril 1935 à Sault-Brénaz (01), décédé le 27 janvier 2012 à Bellecombe-Tarendol  
Alain RICARD 2008 - 2020 Né le 10 juillet 1949  
François GROSS 2020-  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Antoine BURLET 1682 - Notaire actif à partir de 1682  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Abbé GUILHERMET - 1893 M. Guilhermet, curé de Bellecombe [3], a été nommé aumônier du collège à Valence.  
- -  
Abbé CHABERT 1896 - M. Chabert est curé de Bellecombe depuis 1896 [4]; il était auparavant à Pierrelatte  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

26046 - Bellecombe - plaque MM.JPG



Plaque faisant office de monument aux Morts sur la façade de la mairie

BELLECOMBE-TARENDOL
A SES ENFANTS
MORTS POUR LA FRANCE
1914 >< 1918


Listes des morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Gustave LOMBARD
(Gustave Paul Edouard LOMBARD LATHUNE)
2 décembre 1892
Crest
25 septembre 1914
Foucaucourt-en-Santerre
(Somme)
Soldat de 2e classe au 22e Régiment d'Infanterie
✞ Tué à l'ennemi
Fiche Mort pour la France  
"Ferdinand Joseph" Casimir BEYSSIER 5 juillet 1896
Bellecombe-Tarendol
14 mai 1915
Valréas
(Vaucluse)
Fils de Justin Ferdinand Henri BEYSSIER et d'Eléonore ARMAND
Soldat au 157e Régiment d'Infanterie
✞ Mort des suites de maladie contractée en service à l'hôpital de Tourville
Fiche Mort pour la France  
Louis Albert Antoine REYNAUD 20 avril 1896
Bellecombe-Tarendol
20 juin 1915
Digne
(Alpes-de-Haute-Provence)
Fils de Joseph Antoine Siméon REYNAUD et de Philomène Marie Agnès VIAL
Soldat au 3e Régiment d'Infanterie
✞ Mort des suites de maladie contractée en service à l'hôpital mixte
Fiche Mort pour la France  
César CASSOLO 1er juillet 1895
Giaveno
Italie
30 septembre 1915
N.de Souain
(Marne)
Figure sur la listes nominatives des habitants de la commune de Bellecombe-Tarendol de 1911 sous le nom de César QUASSOLO , domestique chez Abel BOMBARD
Soldat au 114e Bataillon de Chasseur
✞ Tué à l'ennemi
Sous le nom de COASSOLO sur le livre d'Or - Mort pour la France  
Aimé Ernest ROSTAND 18 février 1897
Bellecombe-Tarendol
20 juin 1918
Gap
(Hautes-Alpes)
Fils d'Aimé Joseph ROSTAND et de Marie DEYDIER
Soldat au 157e Régiment d'Infanterie
✞ Mort des suites de maladie contractée en service à l'hôpital Saint-Joseph
Fiche Mort pour la France
Nom orthographié "ROSTAN" sur le M.A.M. de Bellecombe-Tarendol ainsi que sur sa fiche-SGA-MdH  
Gustave Amédée Bertin TOURRE 2 mai 1890
Bellecombe-Tarendol
22 juillet 1918
Saint-Rémy-Blanzy
(Aisne)
Fils de Pierre TOURRE et de Marie Thérèse COULLET
Soldat au 224e Régiment d'Infanterie
✞ Tué à l'ennemi
Fiche Mort pour la France  
Marius "Philippe" Paul BOYER 1er mai 1894
Bellecombe-Tarendol
26 décembre 1920
Menton
Fils de Michel BOYER et Marie Madeleine ROUX
✞ Mort de maladie (Invalide à 90%)
AD de la Drôme Classe 1914. - Bureau de Montélimar - Matricule n° 112  


^ Sommaire

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - 08h00 à 12h00 - - -
Après-midi - - 14h00 à 18h00 - - - -
26046 - Mairie de Bellecombe.JPG

Mairie
Adresse : Le village - 26110 BELLECOMBE-TARENDOL

Tél : 04 75 27 30 50 - Fax :

Courriel : mairie.belecombe-tarendol@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (07/2020)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source : Le Dauphiné, 15 juin 2018
  2. Source: Lectura Plus : Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche 1848/09/20 - Edité en 1848
  3. Source: Lectura Plus : La Croix de la Drôme 1893/11/12 - Edité en 1893
  4. Source: Gallica : La Lanterne (Paris. 1877) - 1903/03/05 (N9447,A26)- Edité en 1903