26013 - Arpavon

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Arpavon
Informations
Pays Drapeau de la France    France
Département Blason de la Drôme    Drôme
Métropole
Canton Blason en attente.png   26-10   Nyons et Baronnies

26220 - nyons.png   26-18   Nyons (Ancien canton)

Code INSEE 26013
Code postal 26110
Population 77 hab. (2016)
Nom des habitants Arpavonnais, Arpavonnaises
Superficie 1345 hectares
Densité 5,72 hab/km²
Point culminant 1205 m
Altitude Mini:341 m
Coordonnées (long/lat) 44.37111° / 5.268611° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26013.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune

Histoire.png Histoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

ARPAVON , Commune du Canton de Nyons

— Castrum Arpaonis, 1216 (Inventaire Morin-Pons, I, 410).
— Castrum de Arpoun, 1231 (Inventaire des Dauphins, 240).
— Castrum de Arpaone, 1293 (Valbonnais, I, 35).
— Castrum de Arpeione, 1293 ((Inventaire des Dauphins, 221).
— Castrum de Alpaone, 1340 (Choix de documents, 64).
— Arpahonum, 1378 ( archives de la Drôme, E 1239).
— Daminus Arpouni, 1388 (Choix de documents, 215).
— Arpaon, 1400 (ibid., 235).

Avant 1790, Arpavon était une communauté de l'élection de Montélimar, subdélégation et bailliage du Buis, formant une paroisse du diocèse de Sisteron. Son église, dédiée à saint Étienne, était celle d'un prieuré de l'ordre de Saint-Benoît, qui, dépendant premièrement de l'abbaye de Bodon, puis du prieuré de Saint-May, fut enfin uni à la cathédrale de Sisteron, dont le chapitre était de ce chef collateur de la cure et décimateur dans la paroisse d'Arpavon.

Fief des barons de Mévouillon, appartenant d'abord aux d'Agoult, et dès 1242 aux Ancezune, qui le donnèrent en 1336 aux Dauphins, Arpavon fut vendu en 1341, par ces derniers, aux princes d'Orange, puis repris en 1378, et après avoir appartenu quelque temps aux Saluces, fut donné en 1457 aux Gruel, qui le vendirent en 1486 aux Eschaffin, desquels les Thollon de Sainte-Jalle l'achetèrent en 1499. Ces derniers s'étant éteints vers 1638, la seigneurie d'Arpavon fit retour au domaine delphinal, mais pour être vendue peu de temps après aux Pingré (1638), dont l'héritage passa, dans le courant du dernier siècle, partie aux Simiane, qui vendirent en 1765 aux Jullien, et partie aux Cheisolme de Crombis, derniers seigneurs.

Il y avait, en 1330, 78 maisons dans cette seigneurie.

En 1790, Arpavon fut placé dans le canton de Sainte-Jalle, puis attribué à celui de Nyons, dans la réorganisation de l’an VIII

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2020 : Nyons
  • Canton - 1801-2015 : Nyons --> 2015-2020 : Nyons et Baronnies
  • Commune - 1801-2020 : Arpavon

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Arpavon, le 4 juin 1944 - Maquis MORVAN

" A Sahune au nord est de Nyons, près de la route N94, une attaque allemande contre un camp FFI fit quatre victimes parmi les Français. Pierre Flambeau, Edgar Kaspi 23 ans étudiants à Paris, Marcel Tardieu (Taulignan) et Jiachero dont le corps put être emporté par ses camarades.
Un soldat ennemi Kurt Mross 31 ans, tombé entre les mains des patriotes fut exécuté puis inhumé sur place."
Récit de J La Picirella.

TARDIEU Marcel, né le 9 juin 1924 mort le 4 juin 1944 à Arpavon, serait tombé dans une embuscade alors qu'il conduisait un camion pour aller chercher des maquisards.

  • KASPI Lazare (lieutenant Kléber)
  • TARDIEU Marcel
  • FLAMBEAU Pierre
  • AUGIER Gabriel
  • SALOMON Louis
sont inscrits sur la stèle à Arpavon.

Seuls Salomon et Augier sont portés sur le monument aux morts du village.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Étienne

L'église d'Arpavon


Église Saint-Étienne d'Arpavon


L'église paroissiale d'Arpavon était, à l'origine, un prieuré relevant de la proche abbaye de Bodon de Saint-May.

Église, datant du XIIIe siècle est édifiée dans un style roman de Haute-Provence.

A l'intérieur, la nef unique voutée en berceau plein cintre, est divisée en trois travées par des arc doubleaux retombant sur des culots.

Quatre chapelles voutées en berceau brisé ont été aménagées postérieurement.

Le chœur, à l'est a été entièrement reconstruit au milieu du XIX e siècle


Repère géographique.png Repères géographiques

Au cœur des massifs pré alpins situés au nord du Ventoux, à 14 kms à l'est de Nyons, perché sur la montagne de Buisseron à 560 mètres.

Carte sur ViaMichelin de : Arpavon

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 360 260 288 340 328 339 303 337 346 342
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 346 320 280 272 256 223 231 219 182 170
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 160 137 140 110 93 72 68 69 64 43
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 32 44 61 70 84 77 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Plaque FFI FTPF


Camille Saturnin ROUSSET
Maire d'Arpavon de 1935 à 1971
Fils d'Antoine ROUSSET et Noémie DELPHINE
Né le 29 novembre 1900 à Arpavon
Marié le 16 août 1938 avec Marie Anne CLARY

FFI FTPF
- Voir ci-dessus


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jean François BOIFFET An XI - 1808  
Jean Pierre COULLET 1808 - 1813  
Joseph BERTRAND 1813 - 1821  
François BRUFFET 1821 - 1834  
Etienne COULLET 1834 - 1848  
Jean Antoine PERRIN 1848 - 1861  
François Etienne COULLET 1861 - 1865  
Joseph Etienne VIAL 1865 - 1875 ✞ Décédé le 3 décembre 1875 à Arpavon, à l'âge de 55 ans  
Joseph BEUF 1876 - 1881  
Jean VIAL 1881 - 1892  
Estève CONSTANT 1892 - 1918 >  
- -  
Camille Saturnin ROUSSET 1935 - 1971 (°1900-✞1978) Voir photo plaque ci-dessus  
- -  
- -  
Jacques RODARI 2001 - (2020)  
- -  

Sources: Les actes des registres de l'état civil de la commune sur le site des archives départementales de la Drôme
Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Pas de notaires enregistrés pour Arpavon dans les archives départementales de la Drôme.

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Monument aux morts situé dans le village

Liste des soldats du monument aux morts

Année 1914-1918

Monument aux Morts, plaque Commémorative de l'église et livre d'Or du ministère des pensions Livre d'Or du ministère des pensions

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Adolphe Henri Jules MARRE 14 décembre 1879
Venterol
(Drôme)
20 aout 1914
Barcelonnette
(Alpes-de-Haute-Provence)
Soldat au 111e Régiment d'Infanterie Territorial
Fiche Mort pour la France  
Marius Étienne LOMBARD
Médaille Militaire
25 avril 1889 23 août 1914
Saint-Laurent
(Vosges)
Soldat au 159e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Clovis Joseph BONIFACY
Médaille Militaire
Croix de Guerre
14 février 1893 25 septembre 1914
Foucaucourt-en-Santerre
(Somme)
Soldat au 22e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Gustave Antoine PERRIN
Médaille Militaire
7 janvier 1888 23 octobre 1914
Saint-Laurent-Blangy
(Pas-de-Calais)
Soldat au 159e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Joseph Félicien BONFILS
Médaille Militaire
16 janvier 1875 13 décembre 1914
Flirey
(Meurthe-et-Moselle)
Soldat au 275e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Marie Joseph Firmin QUENIN 16 avril 1889 25 septembre 1915
Briançon
(Hautes-Alpes)
Soldat au 11e Régiment d'Artillerie à Pied
Fiche Mort pour la France  
Benjamin Henri ROUX
Médaille Militaire
Croix de Guerre
31 mars 1886
Le Poët-Sigillat
(Drôme)
22 janvier 1916
Toul
(Meurthe-et-Moselle)
Soldat au 252e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Bernard Joseph Fleurie VINGTIN 30 décembre 1877 10 avril 1916
Massiges
(Marne)
Soldat au 111e Régiment d'Infanterie Territorial
Fiche Mort pour la France  
Louis Paul GARANTI
Croix de Guerre
2 février 1893
Marseille
(Bouches-du-Rhône)
24 novembre 1916
Cayeux-en-Santerre
(Somme)
Soldat au 17e Régiment d'Infanterie
Fiche Mort pour la France  
Alexandre Florian LAMBERT 28 septembre 1886
(Bouches-du-Rhône)
27 mai 1918
Longueval (02)
-
Fiche Mort pour la France  
Louis LAGIER 31 octobre 1890
Curnier
(Drôme)
20 août 1918
Mareuil-sur-Ay
(Marne)
Soldat au 37e Régiment d'Artillerie
Fiche Mort pour la France  


^ Sommaire

Année 1939-1944

Monument aux Morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Gabriel AUGIER 21 février 1922
Nice
(Alpes-Maritimes)
4 juin 1944
Arpavon (Drôme)
Résistance Intérieure Française (RIF)
Fiche  
Ludwig SALOMON
Médaille de la Résistance [1]
2 février 1900
Malbach
Allemagne
4 juin 1944
Arpavon (Drôme)
Déportés et Internés de la Résistance (DIR), Forces Françaises de l’Intérieur (FFI)
Fiche Mort pour la France
Le prénom "Ludwig" a été francisé en "Louis" sur la plaque mémorial d'Arpavon  


^ Sommaire

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - 14h00 à 17h00 - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Le Village - 26110 ARPAVON

Tél : 04 75 27 31 03 - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (11/2019)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Arpavon sur le CGDP

Référence.png Notes et références

  1. (JO du 12/05/1970)