26002 - Albon

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Albon
26002 - Blason - Albon.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 26 - Blason - Drôme.png    Drôme
Métropole
Canton Blason en attente.png   26-12   Saint-Vallier

Blason en attente.png   26-26   Saint-Vallier (Ancien canton)

Code INSEE 26002
Code postal 26140
Population 1 937 habitants (2017)
Nom des habitants Albonnais, Albonnaises
Superficie 2 562 hectares
Densité 75,60 hab./km²
Altitude Mini : 134 m
Point culminant 365 m
Coordonnées
géographiques
45.245556° / 4.848889° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
26adm-Commune-26002.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Extrait du 'Dictionnaire topographique de la Drôme'

Albon

ALBON, chateau, commune d'Albon.

— Epao, Epaonense, Epauna, 517(Labbe etCossart, Concilia, II, 1052)
— Vîcus qui dicitur Eppaonis, 831 (D. Bouquet, VI, 570)
— Ebaonem sixe Tortilianum, 887 (d'Achery, Spicileg. ,III, 363)
— Villa de Albon, 1080 environ. (cartulaire de Romans, 150)
— Albio, 1132 (Cartulaire de Grenoble, 270)
— Castrum Albeonis, 1215 (Document inédit, 31)
— Castrum de Albone, 1328 (de Gallier, Essai sur sur Clérien, 91).

Ce château, qui est sans doute le lieu où se tint en 517 le concile d'Epaone, et que l'on croit être le berceau des Dauphins de la première race, appartenait fort anciennement à l'église archiépiscopale de Vienne, qui, en ayant été injustement dépouillée par l'empereur Louis le Débonnaire au profit d'un comte Abbo, en obtint de ce prince la restitution en 831. Il fut ensuite possédé par les Dauphins, qui le tenaient en fief des archevêques de Vienne et s'en qualifiaient comtes
— Comes Albionensis, 1134 (Cartulaire de Romans, 284)
— Comitissa Albonii, 1191 (Document inédit, 29)
— Comes Viennensis et Albeonensis, 1215 (ibid., 30)
— Comes Ailbonis, 1231 (Cartulaire de Léoncel, 108)
— Delphinus Vienne et Albonis comes, 1244 (ibid., 34)
— Comes Albonensis, 1247 (ibid., 36)
puis engagé aux barons de Clérieu, dont l'héritage passa aux Poitiers-Saint-Vallier, qui s'éteignirent en 1546. Il échut ensuite aux Tournon, qui eurent en 1644 pour héritiers les Lévis-Ventadour, lesquels en dotèrent en 1694 une de leurs filles, mariée chez les Rohan-Soubise, derniers seigneurs du comté d'Albon.

Du temps des Dauphins, la dénomination de comté d'Albon
— Comitatus Albionensis, 1134 (Cartulaire de Romans, 284),
— Comitatus Albonis, 1239 (Inventaire des Dauphins, 876)
s'appliquait d'une manière assez vague à tout le pays qui est entre Vienne et l'Isère, mais elle fut restreinte dans la suite au seul mandement d'Albon.

Ce mandement,
— ager Ebbaonensi in pago Viennensi, 883 (Charvel, Histoire de l’église de Vienne, 120)
— Mandamentum et territorium de Albone, 1334 (Inventaire des Dauphins, 196)
parait avoir toujours eu la même étendue que la communauté d’Albon, qui comprenait avant 1790 les paroisses d'Andancette, d'Anneyron, de Saint-Martin d'Albon , de Saint-Philibert d'Albon, de Saint-Rambert-d'Albon et de Saint-Romain d'Albon, plus celle de Champagne en Vivarais. La communanté d'Albon était de l'éleclion et subdélégation de Romans et du bailliage de Saint-Marcellin.

En 1790, Albon devint le chef-lieu d'un canton du district de Romans, comprenant les municipalités d’Albon et de Mantaille, mais en l’an VIII le canton tout entier fut converti en une simple commune du canton de Saint-Vallier.

Saint-Martin

SAINT-MARTIN , Village paroissial et section de la commune d’Albon.

- Cella Sancti Martini de Aziaco, 1119 (Juénin , 145)
- Prioratus Sancti Martini de Albone, XIVe siècle (Pouillé de Vienne)
- Prioratus Santi Martini Albonis, 1527 (ibid.)
- Saint Martin d'Albon, 1788 (Almanach du Dauphiné).

Avant 1790, Saint-Martin était une paroisse du diocèse de Vienne et du mandement d'Albon, dont l'église était celle d'un prieuré de l'ordre de Saint-Benoit et de la dépendance de l'abbaye de Tournus, qui fut uni au prieuré de Saint-Vallier avant 1638 et dont le titulaire avait la collation de la cure et les dîmes de cette paroisse.

Saint-Romain

SAINT-ROMAIN , Village chef lieu et paroisse de la commune d’Albon.

- Ecclesia Sancti Romani martyris, 831 (Baluze : Cap. appendix )
- Ecclesia Sancti Romani, 1119 (Juénin: Hist, de Tournus, 145)
- Ecclesia Sanccti Romani de Albone, XIVe siècle (Pouillé de Vienne)
- De Sancto Romano Albonis, 1474 (Recogn. Sancti Valerii, 71)
- Ecclesia Sancti Romani .Albonis, 1521 (ibid. )
- Sainct Romain d’Albon, 1552 (Terrier de Dame de Poitiers)
- Saint Roman d’Albon, 1635 (Terrier du prieuré de Saint-Vallier)
- Saint Romain d’Albon, 1788 (Almanach du Dauphiné).

Avant 1790, Saint-Romain était une paroisse du diocèse de Vienne et de la communauté d’Albon, dont les dîmes, premièrement possédées par le prieur de Saint-Philibert, ordre de Saint-Benoît, appartenaient dès le XVe siècle à celui de Saint-Vallier, congrégation de Saint-Ruf.

Au point de vue féodal, cette paroisse faisait partie du comté d’Albon.

Source : Bibliothèque_nationale_de_France

Héraldique

  • Écartelé : au premier et au quatrième de sable à la croix d'or, au deuxième et au troisième d'or au dauphin d'azur, allumé, langué, loré, peautré et oreillé de gueules.

Territoire communal

  • Cède en 1809, Anneyron
  • Cède en 1839, Saint-Rambert-d'Albon
  • Cède en 1872, Andancette

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Drôme
  • Arrondissement - 1801-2020 : Valence
  • Canton - 1801-2020 : Saint-Vallier
  • Commune - 1801-2020 : Albon

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Romain

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Vue sur la nef - Photo J-P GALICHON




Église Saint-Martin

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Vitrail - Photo J-P GALICHON


Édifice situé au hameau de Saint-Martin-des-Rosiers.

Église datant pour l'essentiel du XIXe siècle. En août 1977, la partie du toit qui recouvrait le chœur s'est effondrée, entraînant la voûte de brique sur l'autel.
Avec l'aide des bonnes volontés locales et de l'aide financière du conseil général, la municipalité d'Albon a remis en état l'église.
La curiosité principale de l'église réside dans la dimension exceptionnelle du vitrail qui est considéré comme l'un des plus grand d'Europe. Celui-ci a été dessiné par Francesco BORGA et réalisé par BLANCHET et LESAGE.


Château d'Albon

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON


La Tour d'Albon est un ancien château fort du XIIIe siècle, chef-lieu de la châtellenie d'Albon.
Le château est situé sur une motte castrale à 388 m d'altitude.

Les ruines de l'ancien château font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 8 mars 1982. L'ensemble des vestiges archéologiques (la tour, les vestiges de l'ancienne chapelle, les vestiges de l'ancienne aula, la motte, les murailles et autres éléments maçonnés, ainsi que leur terrain d'assiette) font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 11 juin 2012[1].


Repère géographique.png Repères géographiques

Carte sur ViaMichelin de : Albon

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 445 2 472 2 827 2 016 2 663 2 900 2 158 2 399 2 470 2 537
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 507 2 401 2 251 1 624 1 534 1 543 1 538 1 518 1 503 1 390
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 328 1 193 1 225 1 255 1 235 1 153 1 157 1 173 1 206 1 136
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 313 1 543 1 573 1 682 1 725 1 933 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Joseph BABOIN 1833-07/1841  
Claude Hector FONTAINE 07/1841-1842  
- -  
- -  
- -  
Fernand BABOIN 1876-1884  
Jean Baptiste GIRARD 1884-1887  
Jean ALLEMAND 1887-1888  
Joseph PAQUIEN 1888-1892  
Fernand BABOIN 1892-1897  
Joseph COLLET 1900-1904  
Gaspard BONNETON 1904-1908  
Paul Cyriaque GENTHON 1912-1916  
Julien BONNETON 1916-1917  
Flavien ROURE 1917-1924  
Aimé LACROIX 1924-1931  
Louis BUISSON 1931-1934  
- -  
Henri MÉAUDRE 1941-1944  
Pierre BROTTIER 1944-1945  
- -  
Edmond GUERIN 1947-1961  
Léon BRUYAT 1965-1966  
Bernard THIVOLLE 1966-1977  
Jean Pierre RONAT 1977-1983  
Jacques CARCEL 1983-2008  
Michel DEBOST 09/2008-2014 Né le 28/09/1951.  
Jean-Pierre PAYRAUD 2014-2020 Né le 10/03/1944.  
Philippe BECHERAS 2020-(2026)  
- -  

Cf. : MairesGenweb & Liste des maires depuis 1884 sur le site de la mairie

Les notaires

Étude n° 1
Prénom(s) NOM Période Observations
Gaspard NICOLLAS -  
Nicolas GAUTHIER -  
Barthélemy BARBOTIER -  
Étude n° 2
Prénom(s) NOM Période Observations
François GAUTIER -  
Charles VEYRON-FONTAINE -  
François CHARRIGNON -  
Fabien MICHALON -  
Étude n° 3 (ancienne étude de Fay-le-Clos et Saint-Martin-d'Albon)

Étude transférée depuis Fay-le-Clos et Saint-Martin-d'Albon en l'an XIII.

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean BAL -  
Étude n° 4 (Saint-Romain-d'Albon)

Étude transférée à Saint-Rambert-d'Albon en 2009.

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean Félix Vital GAGNIÈRE -  
Jean Baptiste Joseph BABOIN -  
Fernand Joseph Antonin BABOIN -  
Benoît Jean Baptiste Étienne FIÈRE -  
René Adolphe FIÈRE -  
Pierre Louis Alexandre TROUILLER -  
Jules Xavier Albert Jean FURNON -  
Jacques René Jean FURNON -  

Les curés de Saint-Romain

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
CHALIEU 1776-1792  
- - Période révolutionnaire  
Jean Charles DESANDRES- 1802-1803  
Antoine Pierre DEMEURE 13 avril 1804-1832  
Pierre Antoine MALACOURT 1832-  
Etienne HUGONES 1 mars 1838-18 août 1851  
Adolphe FIARD 1 septembre 1851-  
Xavier CHAMPAVIER 1 août 1854-12 novembre 1894 Décès  
Jean Louis DUMAINE 1 novembre 1894-26 juin 1896 Pro-curé le 1 novembre 1887 - Succursaliste le 14 novembre 1894  
Emile GOT 28 juillet 1896-  
Jacques Joseph LIOTARD 21 septembre 1907-1933  
Marius TARDY 15 mars 1935-  
Maurice GARDON 23 août 1947-  
Louis CHAUDET 27 octobre 1951-  
Fortuné GOUJON 13 septembre 1958-  
Paul MOULIN 7 juillet 1962-  
Joseph GAVEND 11 avril 1964-1976 Décédé à Albon en 1976 à l'âge de 64 ans. Sa tombe est visible au cimetière du village.  
- -  

Source[2]

Les curés de Saint-Martin

Prénom(s) NOM Période Observations
Léonard COURTET 1 septembre 1821-  
Jean Baptiste LABORDE 1 août 1825-  
Jean Louis GROUSSET 25 mai 1826- Se retire à Tence le 30 juin 1848  
Jean Michel VALERNAUD 1 juillet 1848-  
Auguste BARRACAND 1 décembre 1850-11 septembre 1855 Décès  
Humbert DREVETON 15 octobre 1855-  
Jacques François SALVA 20 février 1868-1890 Se retire à Guillestre  
Ferdinand REYNAUD 20 septembre 1890-  
Jacques Laurent LIOTARD 5 avril 1902-  
Jean Louis DIDIER 12 octobre 1907-  
Joseph Lucien BASTET 9 août 1919-1942 Décède le 1 novembre 1942  
Joseph ROBIN 3 janvier 1943-  
Louis BESSON 14 juillet 1945-20 octobre 1956  
- -  

Source[3]

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 30 - 13 h 30 8 h 30 - 13 h 30 8 h 30 - 13 h 30 8 h 30 - 13 h 30 8 h 30 - 13 h 30 - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 6, place Saint-Romain - 26140 ALBON

Tél : 04 75 03 12 71 - Fax : 04 75 03 09 46

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Janvier 2020)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références