22288 - Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle
Blason Saint-Etienne-du-Gué-de-l'Isl-22228.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 22 - Blason - Côtes-d Armor.png    Côtes-d'Armor
Arrondissement Blason Saint-Brieuc-22278.png    Saint-Brieuc (Préf.)
Métropole
Canton

Blason La Chèze-22039.png   22-08   La Chèze (Ancien canton)

Code INSEE 22288
Code postal 22210
Population 412 habitants (2008)
Nom des habitants Stéphanois, Stéphanoises
Superficie 1 491 hectares
Densité 27 hab./km²
Altitude Mini: 52 m
Point culminant 147 m
Coordonnées
géographiques
48.104444° / -2.646388° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
22288 - Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Les habitants se nomment les Stéphanois et Stéphanoises.
  • Nom de la commune donné pendant la période révolutionnaire : Etienne-sur-Lié.

Étymologie

On rencontre les appellations suivantes : Le Guedelille (en 1318), Le Gue de l'Isle (en 1396), Saint Estienne (en 1490), Saint-Etienne-du-Gué-de-l'Isle (au XVIIIe siècle).

Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle vient de Saint-Étienne et d’un gué sur le Lié.

Bref historique

Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plumieux. En effet, de 540 au XIe siècle, Saint-Étienne fait partie de la paroisse de Plumieux. Au XIe siècle, la seigneurie du Gué de l’Isle est dirigée par la famille de Coëtlogon. Un château est construit par Eudon Ier, vicomte de Porhoët (de 1704 à 1092), en 1040, au bord du Lié.

Eon ou Eudon de Rohan, frère d'Olivier II, vicomte de Rohan et sixième fils du vicomte Alain VI de Rohan et de Thomasse de la Roche-Bernard, épouse en 1311 Aliette de Coëtlogon, dame du Gué-de-l'Isle. Le château primitif du Gué-de-l'Isle entre dans la Maison de Rohan lorsque Aliette Olive de Coëtlogon hérite des biens. Cette branche Rohan-Gué-de-l'Isle donne naissance aux branches Rohan-Pouldu et Rohan-Tregallec, puis se fond dans les familles La Feuillée et Rieux. Au XVe siècle, Eon de Rohan fait construire un nouveau château au Gué-de-l'Isle, alors sur la paroisse de Plumieux. La ville du Gué-de-l'Isle se développe autour du château. Sa chapelle Saint-Étienne est érigée en église paroissiale, à la demande de Cyprienne de Rohan, épouse de François de la Feuillée (vicomte de Pléhédel) et dame de Gué-de-l'Isle, par bulle du 4 février 1526, qui prend effet le 2 février 1527. Cette paroisse est prélevée sur celle de Plumieux. Elle est appelée Gué-de-l'Isle ou Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle. Le nom est réduit à Étienne-sur-Lié pendant l'an III et l'an IV.

L'ancienne paroisse de Saint-Étienne, qui était devenue indépendante en 1619, faisait partie du diocèse de Saint-Brieuc comme aujourd'hui. Elle avait, en 1789, pour subdélégation Josselin et ressortissait au siège royal de Ploërmel. La collation de la cure appartenait à M. de KERCADIO ou CARCADO qui était seigneur de la terre du Gué-de-l'Isle.

Au début du XIXe siècle, le territoire de la commune comprend deux fractions disjointes, l'une autour du bourg, au nord et l'autre au sud. Ces deux fractions sont séparées par les villages du Guindard et de Gas-de-Bois en Plumieux qui sont réunis à Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle par l'ordonnance du 29 avril 1829.

  • En 1554, à la mort de Cyprienne de Rohan, la terre du Gué-de-l'Isle échoit à sa fille Renée de la Feuillée, épouse de François de Rieux, sire d'Assérac. Par lettres patentes datée de 1574, la terre d'Assérac (Loire-Atlantique) est érigée en marquisat en faveur de Jean de Rieux, fils de François et de Renée de la Feuillée, avec union de la seigneurie du Gué-de-l'Isle. Le 11 mai 1683 la terre du Gué-de-l'Isle, saisie sur Jean Gustave de Rieux (petit fils de Jean), est vendue judiciairement, puis passe par retrait lignager à Hyacinthe Anne Le Sénéchal de Carcado. La famille de Carcado conserve la seigneurie du Gué-de-l'Isle jusqu'à la Révolution.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1990 : Côtes-du-Nord, 1990-2018 : Côtes-d'Armor
  • Arrondissement - 1801-1926 : Loudéac, 1926-2018 : Saint-Brieux (Saint-Brieuc)
  • Canton - 1801-2018 : Lachèze (La Chèze)
  • Commune - 1801-2018 : Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Ille (Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle)

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Héraldique

De gueules aux neuf mâcles d'or ordonnées 3, 3 et 3, à la bande d'argent brochant sur le tout.

Patrimoine.png Patrimoine

  • Église Saint-Étienne (1528). En 1526, le seigneur François de La Feuillée obtient du pape Clément VII que la chapelle Saint-Étienne devienne une église paroissiale. Celle-ci est bâtie en 1528 sur l'emplacement de la chapelle primitive. L'église abrite les statues en bois polychrome de saint Jean (datée du XVIIe siècle) et de saint Étienne (datée du XVIIIe siècle), avec porte inscrite
  • Ancienne chapelle Saint-Jean, édifiée en 1626. L'édifice sert aujourd'hui de sacristie à l'église paroissiale
  • Croix du cimetière (XVIIe siècle), inscrite
  • Croix du bas du bourg (XVIIIe siècle)
  • Château du Gué-de-l'Isle (XVe siècle), édifié au milieu du XVe siècle pour une branche cadette des Rohan. Il a un pont-levis, des douves et trois tourelles. Dans la première moitié du XIVe siècle, la maison seigneuriale et terre du Gué-de-l'Isle passe dans la maison de Rohan par le mariage d'Aliette, dame du Gué-de-l'Isle, avec Eon ou Eudon de Rohan, sixième fils d'Alain VI, vicomte de Rohan, et de Thomasse de la Roche-Bernard. Ceux-ci les transmettent à Olivier de Rohan, leur fils, qui épouse en premières noces Alix de Bodevenou et en secondes Havoise de la Châteigneraie. De ce mariage naît Olivier de Rohan, deuxième du nom, seigneur du Gué-de-l'Isle, qui épouse Marie de Rostrenen et transmet sa terre et son titre à son fils Jean de Rohan, qui épouse Gillette de Rochefort et meurt en 1493. En 1520, la branche aînée des Rohan-Gué-de-l'Isle s'éteint avec Cyprienne de Rohan, qui apporte en dot tous ses biens à François La Feuillée, vicomte de Pléhédel. Sa fille, Renée de La Feuillée, épouse François de Rieux, sire d'Asserac. C'est un Rieux qui ajoute au XVIIe siècle un nouveau bâtiment au château. En 1683, Jean de Rieux vend le château et le domaine de Gué-de-l'Isle et de la Rivière à la famille Le Sénéchal de Carcado. En 1733, un héritier de la famille Le Sénéchal de Carcado épouse Mlle de Montmorency la Neuville d'Aumont. Marie Anne Louise, fille de ces derniers, épouse en 1763 le marquis de Grasse et hérite du château qui passe ainsi à la famille Grasse. En 1832, la famille Villalon achète la propriété et restaure l'édifice (les éléments du XVe siècle sont détruits). En 1886, la comtesse du Boisbaudry, née de la Haye de Vaulx, achète le domaine du Gué-de-l'Isle, qui revient ensuite à l'un de ses fils, Jules, baron du Boisbaudry, époux d'Anne de la Tousche Limousinière
  • Manoir du Grand-Bocmé (XVIe siècle), édifié par la famille Le Moine de Talhouët
  • Fontaine des Joies
  • Moulins à eau du Grand-Bocmé, du Gué-de-l’Isle, de Gate-Bois, du Pont

Repère géographique.png Repères géographiques

  • La commune de Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle est formée des villages : Petit-Bocmé, Guerfray, Grand-Bocmé, le Linio, Gâte-Bois, la Ville-Hervaux, Laleuf, Pont-Bréhant, la Ville-Eslan, la Ville-Caro, le Gué-de-l'Isle, ...


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 720 625 663 625 665 717 685 711 745 741
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 757 775 1 000 800 813 792 814 774 773 774
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 783 697 684 691 682 620 557 516 507 459
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 452 417 378 397 376 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Victor LE HÔ 1983 - 2001  
Jean-Yves MAINGUY 2001 - 9 avril 2014 Réélu en 2008 et 2014 - Décédé accidentellement [1]  
Pierre PICHARD 30 Mai 2014 - (2020)  
- -  

Cfr: MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 9h-12h - 9h-12h 9h-12h - -
Après-midi - 13h30-17h30 - 13h30-17h30 13h30-17h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 9, impasse de la Mairie - 22210 SAINT-ÉTIENNE-DU-GUÉ-DE-L'ISLE

Tél : 02 96 26 71 22 - Fax : 02 96 26 71 22

Courriel : Contact

Site internet : [ Site officiel]

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (03/2012)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.