22060 - Gausson - Morts aux guerres

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour à la page de Gausson
< Retour à la page Monuments aux morts des Côtes-d'Armor

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Monument aux morts

Morts de la guerre 1914-1918

Note : sans précision de lieu de naissance, naissance dans la commune.

Année 1914

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Baptiste FLAGEUL 4 mars 1893
Plouguenast (Côtes d'Armor)
22 août 1914
Rossignol (Belgique)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Pierre ECOBICHON 15 décembre 1892
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
24 août 1914
Longuyon (Meurthe et Moselle)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Alexandre MERCIER 31 août 1889
Gausson (Côtes d'Armor)
29 août 1914
Audigny (Aisne)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Pierre LIMON 3 juillet 1885
La Motte (Côtes d'Armor)
30 août 1914
Tourteron (Ardennes)
Fiche - † tué à l'ennemi / maçon à la débrairie // matricule 1781 - fiche non visible sur internet  
François GICQUEL 18 août 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
6 septembre 1914
Érize-la-Petite (Meuse)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Louis ALLO 12 septembre 1887
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
14 septembre 1914
Vitry-le-François (Marne)
Fiche - † suite de blessures / fiche matricule  
Joseph MAUVIEUX 4 novembre 1885
Gausson (Côtes d'Armor)
24 septembre 1914
Suippes (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Eugène THOMAS 13 août 1885
Plouguenast (Côtes d'Armor)
24 septembre 1914
Saint-Hilaire-le-Grand (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Louis ECOBICHON 17 juin 1890
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
4 octobre 1914
Mercatel (Pas de Calais)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Mathurin RAULIC 4 juillet 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
5 octobre 1914
Neuville-Vitasse (Pas de Calais)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Jean Baptiste CORLAY 28 avril 1889
Gausson (Côtes d'Armor)
6 octobre 1914
Beaurains (Pas de Calais)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Félix MORIN 4 novembre 1881
Merléac (Côtes d'Armor)
8 octobre 1914
Souain-Perthes-lès-Hurlus (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / matricule 1354 / fiche non visible sur internet  
Pierre GUILLET 11 octobre 1889
Gausson (Côtes d'Armor)
9 octobre 1914
Arras (Pas de Calais)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Pierre REBINDAINE 8 mars 1888
Gausson (Côtes d'Armor)
14 octobre 1914
Amiens (Somme)
Fiche - † maladie : entérite / fiche matricule  
Pierre BEUREL 8 mai 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
26 octobre 1914
Ypres (Belgique)
Fiche - † blessé au combat / fiche matricule  
Jean Baptiste COTILLARD 10 juillet 1885
Plouguenast (Côtes d'Armor)
31 octobre 1914
Suippes (Marne)
Fiche - † disparu à Souain / fiche matricule  
Alexandre URVOY 4 janvier 1885
Gausson (Côtes d'Armor)
31 octobre 1914
Souain-Perthes-lès-Hurlus (Marne)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Jean Baptiste BAUSSON 13 septembre 1884
Gausson (Côtes d'Armor)
2 novembre 1914
Beaurains (Pas de Calais)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Louis RAULIC 30 décembre 1880
Gausson (Côtes d'Armor)
2 novembre 1914
Arras (Pas de Calais)
Fiche - † disparu à Audigny / fiche matricule  
Jean GLOUX 8 février 1894
Rennes (Ille et Vilaine)
4 novembre 1914
Kemmel (Belgique)
Fiche - recrutement au bureau de Saint Brieuc / parents à Gausson / † disparu / fiche matricule  
Jean Baptiste RIO 29 février 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
13 novembre 1914
Abbeville (Somme)
Fiche - † blessé au combat / fiche matricule  


^ Sommaire

Année 1915

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Auguste ROBERT 18 février 1882
Gausson (Côtes d'Armor)
28 février 1915
Vienne-le-Château (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Henri LONCLE 4 août 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
4 mars 1915
Wargemoulin-Hurlus (Marne)
Fiche - † blessé au combat au Mesnil les Hurlus / fiche matricule  
Isidore NAIS 12 juillet 1894
Plouguenast (Côtes d'Armor)
9 mars 1915
Vienne-le-Château (Marne)
Fiche - † blessé au combat au bois dela Gruerie / fiche matricule  
Joseph ALLO 22 novembre 1875
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
28 mars 1915
Suippes (Marne)
Fiche - † tué à l’ennemi / fiche matricule  
Albert RAULT 30 août 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
14 avril 1915
Pintheville (Meuse)
Fiche - † tué à l'ennemi / croix de guerre, étoile argent / fiche matricule  
Pierre GEFFRAY 19 juin 1875
Gausson (Côtes d'Armor)
22 avril 1915
Pilkem (Belgique)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Mathurin JOUNY 9 juin 1872
Gausson (Côtes d'Armor)
24 avril 1915
Paris (Seine)
Fiche - † maladie / fiche matricule  
François RAULT 6 décembre 1876
Gausson (Côtes d'Armor)
24 avril 1915
Boesinghe (Belgique)
Fiche - † disparu _ gaz à Staden près d' Ypres / fiche matricule  
Guillaume JOUNY 15 février 1876
Gausson (Côtes d'Armor)
5 mai 1915
Mouilly (Meuse)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Joseph COEURET 29 mars 1873
Gausson (Côtes d'Armor)
12 mai 1915
Carency (Pas de Calais)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Pierre DIEULESAINT 27 août 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
4 juin 1915
Dardanelles (Turquie)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Eugène RAULIC 13 juillet 1884
Gausson (Côtes d'Armor)
8 juin 1915
Vienne-le-Château (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi à Bagatelle / fiche matricule  
Joseph SOMMIER 27 mars 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
9 juin 1915
Arras (Pas de Calais)
Fiche - † disparu au Labyrinthe / fiche matricule  
Mathurin BODY 5 juin 1877
Gausson (Côtes d'Armor)
12 août 1915
Vienne-le-Château (Marne)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Isaac LE BOULANGER 20 juin 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
18 septembre 1915
Bar-le-Duc (Meuse)
Fiche - † dysenterie / fiche matricule  
Jean Baptiste FOUCHET 11 juin 1888
Gausson (Côtes d'Armor)
25 septembre 1915
Minaucourt-le-Mesnil-lès-Hurlus (Marne)
Fiche - † disparu à Beauséjour / fiche matricule  
Julien MARTIN 2 avril 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
25 septembre 1915
Ville-sur-Tourbe (Marne)
Fiche - † disparu/inscrit à La Motte / fiche matricule  
Jean Baptiste MARTIN 13 octobre 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
25 septembre 1915
Ville-sur-Tourbe (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Eugène MAUVIEUX 29 février 1880
Gausson (Côtes d'Armor)
25 septembre 1915
Saint-Thomas-en-Argonne (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Jean Baptiste MAUVIEUX 12 juillet 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
25 septembre 1915
Ville-sur-Tourbe (Marne)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
François LAMANDÉ 26 avril 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
14 octobre 1915
Servon-Melzicourt (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi /fiche matricule  
Pierre BAUSSON 15 février 1884
Gausson (Côtes d'Armor)
16 octobre 1915
Châlons-en-Champagne (Marne)
Fiche - † blessé au combat / fiche matricule  
Jean François MERCIER 31 juillet 1882
Gausson (Côtes d'Armor)
3 décembre 1915
Rennes (Ille et Vilaine)
Fiche - † congestion pulmonaire / fiche matricule  
Joseph RAULT 29 octobre 1880
Gausson (Côtes d'Armor)
23 décembre 1915
Saint-Malo (Ille et Villaine)
- † maladie- dcd à Saint Père / fiche matricule  


^ Sommaire

Année 1916

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Baptiste RAULT 31 août 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
18 août 1916
Cléry-sur-Somme (Somme)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Alexandre LATIMIER 31 décembre 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
4 septembre 1916
Méharicourt (Somme)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
François LAURENT 26 janvier 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
5 septembre 1916
Belloy-en-Santerre (Somme)
Fiche - † disparu / fiche matricule  
Mathurin RAULT 29 octobre 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
27 septembre 1916
Bouchavesnes-Bergen (Somme)
Fiche - † tué à l'ennemi à Cléry / fiche matricule  
Jean Marie BERNET 28 octobre 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
25 octobre 1916
Douaumont (Meuse)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Pierre LERAY 29 août 1896
Gausson (Côtes d'Armor)
30 novembre 1916
Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)
- † maladie / fiche matricule  
François CHOUPAULT 7 septembre 1888
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
7 décembre 1916
Rosières-en-Santerre (Somme)
Fiche - † tué à l'ennemi / habitait à Paris / fiche matricule  


^ Sommaire

Année 1917

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Pierre LE HELLOCO 27 novembre 1872
Plouguenast (Côtes d'Armor)
20 janvier 1917
Bar-le-Duc (Meuse)
Fiche - † noyé dans le canal de la Marne au Rhin / fiche matricule  
Jean Baptiste URVOY 19 septembre 1877
Gausson (Côtes d'Armor)
13 février 1917
Paris (Seine)
Fiche - † maladie : méningite / à l'hôpital du Val de Grâces / fiche matricule  
Eugène SADAUNE 6 avril 1886
Beauvais (Oise)
18 février 1917
Gausson (Côtes d'Armor)
Fiche - † maladie / croix de guerre avec palme / fiche matricule  
Joseph LESTURGEON 15 février 1891
Gausson (Côtes d'Armor)
16 avril 1917
Aguilcourt (Aisne)
Fiche - † tué à l'ennemi au mont Sapigneul / croix de guerre, légion d'honneur / fiche matricule  
Louis MARTIN 10 septembre1883
Gausson (Côtes d'Armor)
18 avril 1917
Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)
Fiche - † tuberculose / fiche matricule  
Eugène GLOUX 1 novembre 1892
Plouguenast (Côtes d'Armor)
27 mai 1917
Reims (Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi au Mont Téton / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Joseph URVOY 26 novembre 1886
Gausson (Côtes d'Armor)
7 juin 1917
Craonnelle (Aisne)
- † tué par éclat d'obus au Blanc Sablon / fiche matricule  
Mathurin COEURET 2 juin 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
9 juillet 1917
Dinan (Côtes d'Armor)
Fiche - † maladie / fiche matricule  
Pierre VALLÉE 12 septembre 1895
Plouguenast (Côtes d'Armor)
20 août 1917
Louvemont (Haute Marne)
Fiche - † tué à l'ennemi / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Alexandre REBOURS 28 février 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
24 août 1917
Beaurieux (Aisne)
Fiche - † blessé au combat / croix de guerre avec palme / fiche matricule  
Jean Baptiste RAULIC 3 décembre 1889
Gausson (Côtes d'Armor)
3 septembre 1917
Roclincourt (Pas de Calais)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Alexandre COEURET 31 mai 1888
Gausson (Côtes d'Armor)
8 septembre 1917
Landrecourt-Lempire (Meuse)
Fiche - † blessé au combat à Landrécourt / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Isidore PINCEMIN 28 octobre 1888
Gausson (Côtes d'Armor)
17 novembre 1917
Merléac (Côtes d'Armor)
- † tuberculose / fiche matricule  


^ Sommaire

Année 1918

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Pierre LERAY 11 février 1881
Gausson (Côtes d'Armor)
16 février 1918
Dulmen (Allemagne)
Fiche - † mort en captivité / fiche matricule  
Jean François MOISAN 6 mai 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
30 mars 1918
Hargicourt (Somme)
Fiche - † disparu / croix de guerre / fiche matricule  
Pierre HAMÉON 14 février 1883
Decazeville (Aveyron)
8 mai 1918
Hallebast (Belgique)
Fiche - recrutement à Saint Brieuc † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Mathurin LE HELLOCO 17 mai 1893
Gausson (Côtes d'Armor)
1 juin 1918
Compiègne (Oise)
Fiche - † blessé au combat / fiche matricule  
Francis RAULIC 22 octobre 1895
Gausson (Côtes d'Armor)
5 juin 1918
Gausson (Côtes d'Armor)
- † pleurésie / fiche matricule  
Ambroise LEVERGER 10 septembre 1897
Gaillon (Eure)
18 juillet 1918
Ambleny (Aisne)
Fiche - recrutement à Saint Brieuc † tué à l'ennemi / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Alexis LAMANDÉ 20 mars 1898
Gausson (Côtes d'Armor)
24 juillet 1918
Pont-Sainte-Maxence (Oise)
Fiche - † blessé au combat -ambulance 3/18 / fiche matricule  
Alexandre LONCLE 21 septembre 1892
Gausson (Côtes d'Armor)
2 août 1918
Villeneuve-sur-Fère (Aisne)
Fiche - † tué à l'ennemi / fiche matricule  
Albert MAUVIEUX 24 août 1896
Gausson (Côtes d'Armor)
9 août 1918
Chantilly (Oise)
Fiche - † blessé au combat / croix de guerre, étoile d'argent /fiche matricule  
Ange RAULT 30 septembre 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
26 août 1918
Lamballe (Côtes d'Armor)
Fiche - † maladie (gaz) / fiche matricule  
Pierre BALEINE 11 mai 1897
Plouguenast (Côtes d'Armor)
1 septembre 1918
Cuffies (Aisne)
Fiche - † tué à l'ennemi / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Louis GICQUEL 10 avril 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
21 septembre 1918
Erbéviller-sur-Amezule (Meurthe et Moselle)
- † tué à l'ennemi / peut-être à Herbéviller / fiche matricule  
Alexandre RAULT 5 janvier 1883
Gausson (Côtes d'Armor)
12 octobre 1918
Étaves-et-Bocquiaux (Aisne)
Fiche - † tué à l'ennemi /croix de guerre, 2 étoiles bronze / fiche matricule  
Jean REBINDENNE 25 février 1873
Gausson (Côtes d'Armor)
23 novembre 1918
Ingolstadt (Allemagne)
Fiche - † maladie / fiche matricule  


^ Sommaire

Années 1919 -1922

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Baptiste RAULT 11 mai 1894
Gausson (Côtes d'Armor)
4 mars 1919
Sélestat (Bas Rhin)
Fiche - † maladie/ voir Schlestadt / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Louis LUCAS 2 avril 1877
Plouguenast (Côtes d'Armor)
29 décembre 1920
Gausson (Côtes d'Armor)
- † maladie / fiche matricule  
Jean LE CORNET 24 décembre 1888
Gausson (Côtes d'Armor)
9 mars 1921
Gausson (Côtes d'Armor)
- † maladie / fiche matricule  
Alexandre FOUCHÉ 5 août 1879
Gausson (Côtes d'Armor)
18 août 1921
Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)
- † suites de blessures / croix de guerre avec palme / fiche matricule  
Jean Baptiste HAMÉON 10 octobre 1884
Gausson (Côtes d'Armor)
6 février 1922
Gausson (Côtes d'Armor)
- † suites de blessures / croix de guerre étoile bronze / fiche matricule  
Pierre ALLO 21 août 1886
Ploeuc-sur-Lié (Côtes d'Armor)
6 juin 1922
Gausson (Côtes d'Armor)
- † tuberculose / croix de guerre étoile argent / fiche matricule  


^ Sommaire

Informations supplémentaires

Inscription sur le monument aux morts

La plupart des soldats inscrits sur ce monument sont nés à Gausson. Mais quelques-uns sont nés à Ploeuc, Plouguenast … ou Beauvais… Dans la région, le critère pour y être inscrit était d’avoir sa famille proche habitant la commune : la femme et les enfants pour ceux qui étaient mariés, ou les parents.
Ainsi les trois fils Allo, sont nés à Ploeuc, à la Vieille ville. La famille vient s’installer à la Ville es Roullé vers 1900. Ils sont notés sur le monument aux morts de Gausson, pas sur celui de Ploeuc. Joseph Allo, le plus âgé, marié et vivant à Lanfains, figure sur les deux monuments !
Inversement, Julien Martin, né au Haut Quétel, est inscrit sur le monument aux morts de la Motte où la famille était allée s’installer vers 1910, pas sur celui de Gausson.
Cette règle n’a pas été la même dans toute la France, ce qui explique que certains soldats ne figurent sur aucun monument.

Cause des décès

- 28 sont déclarés « tués à l’ennemi »
- 22 sont notés comme « disparus », c'est-à-dire qu’on n’a pas retrouvé leur corps : certains sont sans doute encore enfouis sur le champ de bataille.
- 17 sont morts de « maladie contractée en service », il s’agit de tuberculose, typhoïde, entérite, congestion pulmonaire, pneumonie, maladies dues aux gaz, méningite…
- 13 meurent dans l’ambulance qui les évacuent ou dans les hôpitaux qui les accueillent, des suites de leurs blessures
- Un soldat est retrouvé noyé dans le canal de la Marne au Rhin, 2 meurent dans des « lazarets », sortes d’hôpitaux où l’on regroupait les malades très contagieux (l’un à Ingolstadt en Allemagne, l’autre à Staden en Belgique)

Il faut sauver le soldat Allo

Toutes les familles gaussonnaises ont été meurtries par cette guerre. Toutes ont perdu un fils, un frère ou un neveu…

8 familles ont perdu 2 fils

Alexandre et Mathurin Coeuret , fils de Mathurin et Eugénie Jégard de Bossiguel
Alexandre et Jean Baptiste Fouché, fils de Joseph et Anne Marie Rouxel du Point du jour
Jean- Baptiste et Pierre Haméon, fils de Louis et Rosalie Rault du Bézier
Alexandre et Henri Loncle, fils de Joseph et Jeanne Laurent du Bézier
Jean-Baptiste et Louis Martin, fils de Pierre et Marguerite Simon de la Georgette
Alexandre et Jean François Mercier, fils de Jacques et Marie françoise Laurent de la Béchaie
Louis et Mathurin Raulic, fils de Mathurin et Rose Mauvieux d’Helnault
Alexandre et Joseph Urvoy, fils d’Alexis et Rosalie Jouny de Caupé

Joseph Allo et Anne Marie Le Texier de la Ville es Roullé ont perdu 3 fils
Louis décédé le 14/9/1914 à Vitry le François
Joseph, décédé le 28/3/1915 à Suippes (Marne)
Pierre , décédé le 6 juin 1922 à Gausson (tuberculose)

Taille des soldats

Nos poilus n’étaient pas très grands. Sur les 60 fiches sur lesquelles leur taille est notée, on peut déterminer que :
23 mesuraient entre 1m 52 et 1m 60
36 mesuraient entre 1m 61 et 1m 69
Un seul mesurait plus d’un mètre 70 : Jean Gloux (1m 73)
soit une taille moyenne de 1m 61

Croix de guerre

extrait de la page wikipédia [1]

La croix de guerre 1914-1918 est une décoration militaire attribuée pour récompenser l'octroi d'une citation par le commandement militaire pour conduite exceptionnelle au cours de la Première Guerre mondiale.
Durant la Première Guerre mondiale, le besoin de créer une récompense pour les combattants s'est fait sentir très rapidement. Il existait bien la « citation à l'ordre du jour », mais ce n'était qu'un témoignage écrit, dans les communiqués, les états de service et le livret militaire. Cette décoration administrative devait laisser place à un signe distinctif clair et visible, qui permettait au chef de décorer les plus vaillants de ses soldats sur les lieux même des combats.
La croix de guerre est conférée de plein droit aux militaires des armées de terre et de mer, français ou étrangers, qui ont obtenu, pour fait de guerre pendant la durée des opérations contre l'Allemagne et ses alliés, une citation à l'ordre d'une armée, d'un corps d'armée, d'une division, d'une brigade. Elle est également conférée en même temps que la Légion d'honneur ou la médaille militaire aux militaires ou civils non cités à l'ordre, mais dont la décoration a été accompagnée, au journal officiel, de motifs équivalant à une citation à l'ordre de l'armée pour action d'éclat.
• Étoiles
• Citation à l'ordre du régiment : bronze
• Citation à l'ordre de la brigade : bronze
• Citation à l'ordre de la division : argent
• Citation à l'ordre du corps d'armée : vermeil
• Palme
• Citation à l'ordre de l'armée : bronze
• 5 citations à l'ordre de l'armée : argent

Gaussonnais morts pour la France qui ont obtenu une croix de guerre

avec étoile de bronze
Pierre Baleine
Alexandre Coeuret
Eugène Gloux
Jean Baptiste Haméon
Ambroise Leverger
Jean François Moisan
Alexandre Rault (2 étoiles)
Jean Baptiste Rault
Auguste Robert
Pierre Vallée

avec étoile d’argent
Pierre Allo
Albert Mauvieux
Albert Rault

avec palme
Alexandre Fouché
Alexandre Rebours
Eugène Sadaune

Légion d’honneur, croix de guerre avec palme, une étoile vermeil, une étoile de bronze

Joseph Lesturgeon

Lettres d'un poilu

Transcription de deux lettres d'Alexandre Loncle

22060-Gausson -Départ au front 1.jpg

Angers, le 2 août 1914
Chers amis
C'est avec les larmes dans les yeux que je vous écris. Je suis toujours en bonne santé et j'espère que ma présente vous trouvera de même. L'ordre de mobilisation est donné et l'on s'en va, vous devez déjà le savoir et il y aura beaucoup de réservistes de partis quand ma lettre vous arrivera mais il ne faut pas se faire trop de chagrin, on n'est pas encore rendu au front. Chez nous, ils doivent se faire beaucoup de chagrin. Aussi mon cher Louis, je vous dirai de les consoler, surtout ma mère car elle doit s'en faire beaucoup L'artillerie est partie et les dragons embarquent. On ne partira pas avant 5 jours.
Rien de plus à vous dire.

Votre ami qui vous embrasse de loin. Adieu.
22060-Gausson-Mort au combat 2.jpg

Loncle Alexandre

Arras, le 12/4/1915
Cher ami
Je vous envoie ces quelques mots pour vous demander des nouvelles de mon frère duquel je n’ai pas reçu de nouvelles depuis le 1er mars. Aussi, vous seriez bien aimable de me donner quelques renseignements sur lui, car je vous dirais que je suis inquiet ainsi que mes parents. Voici son signalement : figure noire, nez assez gros, cheveux noirs, 1m60, classe 14 du recrutement de Saint-Brieuc, Côtes du Nord et il s’appelle Henri Loncle. Aussi, je vous serai très reconnaissant de me donner quelques renseignements si vous le pouvez.
Recevez Monsieur, mes sincères salutations.
Loncle Alexandre
sapeur au 6ème génie, compagnie 10/4, secteur 72

Réponse
La présente lettre nous revient du front avec la mention ci-contre au crayon :
Tué à l’ennemi, le 4 mars 1915
au combat de Mesnil les Hurlus
Fontenay le Comte, le 13 mai 1915
le chef du bureau spécial de comptabilité

note : Alexandre Loncle sera tué au combat, le 2/8/1918, à Villeneuve sur Fère dans l'Aisne. Il était né le 21/9/1892 au Bézier en Gausson, il allait avoir 26 ans.

Morts de la guerre 1939-1945

Note : sans précision de lieu de naissance, naissance dans la commune.

Année 1939-1945

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Baptiste JARNET 31 janvier 1900
Gausson (Côtes d'Armor)
2 octobre 1939
Brest (Finistère)
Fiche - † maladie  
François LAMANDÉ 7 juillet 1911
Gausson (Côtes d'Armor)
10 juin 1940
Vitry-le-François (Marne)
Fiche - † dcd à l'hôpital  
Gilbert LE HELLOCO 19 mars 1914
Lanfains (Côtes d'Armor)
12 juin 1940
Dormans (Marne)
Fiche - † au hameau de Soilly - la famille réside à Gausson  
Marcel BALEINE 25 mai 1911
Gausson (Côtes d'Armor)
15 juin 1940
Villiers-le-Bois (Aube)
Fiche - † mort par écrasement  
Jean Baptiste ROCHARD 16 juin 1909
Plouguenast (Côtes d'Armor)
14 juin 1940
Sancy-lès-Provins (Seine et Marne)
- † la famille réside à Gausson  
Pierre LUCAS 25 août 1903
Gausson (Côtes d'Armor)
2 septembre 1943
Paris (Seine)
Fiche - † maladie  


^ Sommaire

Morts de la guerre d'Indochine

Note : sans précision de lieu de naissance, naissance dans la commune.

Année 1946-1954

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Georges ROBERT 30 avril 1921
Gausson (Côtes d'Armor)
13 décembre 1947
Haïphong (Vietnam)
Fiche - † mort par accident  


^ Sommaire

Photos supplémentaires

Monument aux morts

Quelques poilus gaussonnais

Notes sur le monument aux morts

Il représente un poilu en granit, haut de deux mètres, posé sur un piédestal de deux mètres cinquante.
Le monument est situé sur la place du bourg, à côté de l'église.
Le conseil municipal vote son budget le 27/11/1922. Il est inauguré le 29 avril 1923.
On peut y lire : Gausson - à ses enfants MORTS pour la France - 1914 - 1918
Son coût total est de 15 327,95 F. Une souscription apporte 4200 F. L'Etat verse une subvention.
Il est entouré d'une grille jusqu'en 2001. Elle a été supprimée lors de l'aménagement du bourg et le monument a été déplacé.

Petite note d'humour

Texte écrit par Jean Baptiste Illio de Ploeuc pour remonter le moral des troupes[1]

Pictos recherche.png Article détaillé : La logique du poilu ou... comment garder le moral


Abréviations

  • sur les fiches matricules, la mention :

« aux armées » signifie que le soldat est au front
« à l’intérieur » signifie qu’il était à la caserne ou à l’hôpital
CD = campagne double : c'est-à-dire sur le front
CS = campagne simple : au dépôt à instruire les recrues ou à remplir des fonctions administratives. Peut aussi être détaché dans une usine.
UC CD = en unité combattante
CD B de guerre = blessure lors d’une campagne double
Ces différentes mentions apportent plus ou moins de points pour le calcul de la retraite ou l’attribution d’une décoration

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

  • Histoire de Gausson [2]

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Visuel sources.png Sources

Référence.png Notes et références

  1. Mes souvenirs de guerre, campagne de 1914/1918 » de Jean Baptiste Illio