21606 - Ladoix-Serrigny

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Ladoix-Serrigny
Blason deLadoix-Serrigny
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 21 - Blason - Côte-d'Or.png    Côte-d'Or
Arrondissement 21054 - Blason - Beaune.png    Beaune (S-Préf.)
Métropole
Canton 21606 - Blason - Ladoix-Serrigny.png   21-17   Ladoix-Serrigny

21054 - Blason - Beaune.png   21-06   Beaune-Sud (Ancien canton)

Code INSEE 21606
Code postal 21550
Population 1 835 habitants (2016)
Nom des habitants Ladoisiens, Ladoisiennes
Superficie 2 496 hectares
Densité 73,52 hab./km²
Altitude Mini : 197 m
Point culminant 360 m
Coordonnées
géographiques
47.066111° / 4.886666° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
21606 - Ladoix-Serrigny carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Dénommé La Doiz de Sarrigny en 1304, Serrigny est l'un des villages les plus anciens de la côte.
La vigne y est cultivée depuis fort longtemps puisqu'il existait déjà un vigneron en 1503. Le village semble avoir été relativement important. En effet, en 1775, l'historien Courtépée disait : « On ne peut labourer ni champs ni vigne qu'on ne trouve des fondations ». il n'avait pas tort puisqu'en 1970, on découvrit un cimetière mérovingien lors du creusement d'une cave : squelettes, vases en céramique jaune, débris d'armes oxydées y ont été découverts, ainsi qu'une plaque de ceinturon indiquant la période des VIe et VIIe siècles. Ils sont aujourd'hui exposés au musée de Beaune.
Plus tard, le hameau de Ladoix fut rattaché à Serrigny. Son nom vient du celte douix qui signifie "source" ou "fontaine". Sortant des profondeurs de la terre au pied du coteau de corton, cette source donne naissance à une petite rivière appelée la "Lauve" qui, de nos jours, se faufile entre jardins, vignes et maisons, traverse la D. 974, alimente le vieux moulin et les douves du château avant de se jeter dans la Bouzaise quelques kilomètres plus loin. La source, considérée comme sacrée, était autrefois surmontée d'un oratoire antique ou de nombreuses pièces de l'époque romaine furent découvertes lors de la construction de la station de pompage en 1959. Les plus curieux pourront aller les observer au musée archéologique de Dijon.
Le 21 juin 1988, le village obtient la dénomination actuelle : Ladoix-Serrigny.
Buisson doit son nom aux buis et aux vignes ornant son paysage depuis des siècles (on répertoriait déjà 140 ouvrées de vignes en 1461). Ce n'est qu'au XVe siècle que le hameau fut annexé à Serrigny après avoir longtemps appartenu à la commune de Villers-la-Faye.
L'existence de Corcelles et de Neuvelle remonte au Moyen Âge. Il est même certain qu'un petit château avec chapelle de Saint-Rémy existait à Neuvelle, ainsi qu'un prieuré disparu au XIVe siècle. Une voie antique, stratégique et commerçante, traversait l'endroit et permettait notamment d'échanger le sel des Séquanes contre le fer des Eduens, peuples de la Gaule, et de transporter l'étain. À l'époque, les liquides (vin, huile) étaient contenus dans des outres de peaux appelées "bouteris", terme qui a donné "boutière" ou vase à vin. Plusieurs lieux-dits portent cette appellation de "boutière", signe indubitable de la célèbre route de l'étain.

Héraldique

  • De gueules à clés d'argent passées en sautoir accompagnées en pal d'une croix triple d'or.

Le blason a été en 1983, il fait référence à la famille de Clermont-Tonnerre (descendante du chancelier Nicolas Rolin) qui a exercé jusqu'à la Révolution le patronage de l'Hôtel Dieu de Beaune et dont les armes "De gueules à deux clés d'argent passées en sautoir", ont servi de base aux créateurs.
Il a une double signification puisque le pape Marcel 1er, saint patron de la paroisse, élu et sacré en 308 puis mort martyr en 309, se trouve lui aussi symbolisé par les clés de saint Pierre, ainsi que par la croix triple ou patriarcale posée en pal dont le graphisme fut emprunté à un tableau de l'église de Serrigny représentant saint Marcel. Cette croix intervient aussi en brisure dans le blason des Clermont-Tonnerre que l'on peut notamment observer sur le vitrail de Saint Roch, à la Chapelle Notre-Dame de Chemin. Enfin, l'émail du champ (gueules) comme les métaux des figures (argent et or) n'ont pas de signification particulière et ont été choisis dans un simple souci d'esthétisme.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Côte-d'Or
  • Arrondissement - 1801-2019 : Beaune
  • Canton - 1801-2015 : Beaune-Sud, 2015-2019 : Ladoix-Serrigny
  • Commune - 1801-1988 : Serrigny, 1988-2019 : Ladoix-Serrigny[1]

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Ladoix-Serrigny absorbe, avant 1806, l'ancienne commune Serrigny (canton de Nuits).

Patrimoine.png Patrimoine

  • Église Saint-Marcel
  • Chapelle Notre-Dame-du-Chemin
  • Château de Serrigny

Repère géographique.png Repères géographiques

Ladoix-Serrigny est le premier village de la côte de Beaune quand on vient de Dijon. Situé entre Nuits-Saint-Georges et Beaune, le village possède trois hameau : Buisson, Neuvelle et Corcelles.
Le village tire ses richesses de quatre grandes activités principales que sont la viticulture (le cadastre dénombrait déjà 244 hectares de vignes en 1820), l'agriculture, la sylviculture (les bois couvrent près de 1 300 hectares, soit plus de la moitié de la commune où l'ont peut contempler le célèbre "Chêne Buffon", planté sous le règne de Louis XIV), et la pierre (environ 7 hectares de carrière exploitée depuis l'époque gallo-romaine).


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 953 1 048 1 138 1 048 ... 1 264 1 258 1 344 1 323 1 334
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 300 1 379 1 415 1 450 1 389 1 338 1 192 1 204 1 234 1 272
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 212 958 1 001 1 049 1 002 968 1 042 1 012 1 106 1 139
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 311 1 549 1 618 1 709 1 836 1 835 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean FOISLET 1790 - 1er maire.  
M. JOBELIN avant 1806  
M ESMONIN avant 1806  
Jean-Baptiste LATOUR 1806 - 1813  
Esprit MARTIN 1813 - 1814  
Denis MOISSENET 1814 - 1814  
François VILOT 1814 - 1816  
François BAUDEMENT 1816 - 1826  
Louis ROBERDET 1826 - 1830  
Claude LATOUR 1830 - 1837  
François CAUZERET 1837 - 1843  
François LOISON 1843 - 1846  
Jean-Baptiste GAGNEROT 1846 - 1852  
Armand PASSIER 1852 - 1854  
François CAUZERET 1854 - 1863  
Armand PASSIER 1863 - 1876  
Pierre NUDANT 1876 - 1877  
François CAPITAIN 1878 - 1884  
Pierre NUDANT 1884 - 1888  
François MALLARD 1888 - 1908  
Émile MALLARD 1908 - 1929  
Edmond THEVENIN 1929 - 1931  
Jules DORLAND 1931 - 1935  
Émile MALLARD 1935 - 1943  
Ernest MALDANT 1943 - 1947  
Émile GUILLEMINOT 1947 - 1964  
Louis BACHELET 1964 - 1965  
Marcel FRANÇOIS 1965 - 1972 Réélu en 1971.  
Lucien MARATRAY 1972 - 1982 Réélu en 1977.  
Michel COLIN 1982 - 1983  
Charles BOUVARD 1983 - 1995 Réélu en 1989.  
Serge BONNOT 1995 - 2001  
Aimé VUITTENEZ 03/2001 - 2014 Retraité de la gendarmerie.  
Vincent LUCOTTE 2014 - 05/2016 Né le 14/01/1965. Démissionne le 24 mai 2016.  
Chantal GAUTHRAY 06/2016 - (2020) Élue par le conseil municipal le 4 juin 2016.  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Lucien DESPLANTE -  
Jean-Paul CLERC -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 30 - 12 h - 8 h 30 - 12 h 8 h 30 - 12 h de 8 h 30 … - -
Après-midi - - 13 h 30 - 18 h - … à 14 h * - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place de la Mairie - BP 17 - 21550 LADOIX-SERRIGNY

Tél : 03 80 26 41 74 - Fax : 03 80 26 47 40

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Fermeture à 12 h le vendredi en juillet-août

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Mars 2019)

Associations d'histoire locale

  • Les Amis de Notre-Dame-du-Chemin (chapelle)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • Ladoix-Serrigny et son vignoble, d'Henri CANNARD, Dijon, imprimerie Pornon, 1985, 31 p. (cote:k2/20).
  • Monographie de la commune de Serrigny, d'Henry GRUERE, Mémoires [de la société d'archéologie de Beaune], tome 54, années 1967-1968, pp. 109-169 (Cote:V1/56).
  • Notes sur le musée lapidaire, d'Antonin-Jean-Baptiste CHANGARNIER, [s.l.n.d.], 7 p., 1 planche (Cote:receuil Drain n° 14).
  • Une borne aux armes royales dans les environs de Beaune, de Joseph DÈLISSEY, photocopies des cahiers de Joseph Délissey, article paru dans le Bien public du 7 septembre 1960, p. 103 (cotes classeur Délissey n° 7).
  • Serrigny le blason est mort vive le blason, de Daniel-Paul LOBREAU, bulletin trimestriel (du centre beaunois d'études historiques), n° 7, [s.d.], pp. 2-3 (Cote:V3/7).
  • Localisation et description d'un cimetière mérovingien à Serrigny, de Lucien PERRIAUX, Mémoires [de la Société d'archéologie de Beaune], tome 56, années 1971-1972, pp. 108-109 (Cote:V1/56).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références