21524 - Riel-les-Eaux

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Riel-les-Eaux
21524 - Riel-les-Eaux - Lavoir et Mairie - 2019.JPG
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 21 - Blason - Côte-d'Or.png    Côte-d'Or
Arrondissement 21425 - Blason - Montbard.png    Montbard (S-Préf.)
Métropole
Canton 21154 - Blason - Châtillon-sur-Seine.png   21-05   Châtillon-sur-Seine

21432 - Blason - Montigny-sur-Aube.png   21-22   Montigny-sur-Aube (Ancien canton)

Code INSEE 21524
Code postal 21570
Population 92 habitants (2015)
Nom des habitants Rielois, Rieloises
Superficie 2 577 hectares
Densité 3,57 hab./km²
Altitude Mini : 202 m
Point culminant 334 m
Coordonnées
géographiques
47.975° / 4.674444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
21524 - Riel-les-Eaux carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Historique

Riel-les-Aulx (Rilleium de alliis, non des eaux, aquosum, comme on l'écrit communément) est situé dans une arrière vallée de l'Ource en Côte-d'Or, canton de Montigny-sur-Aube jusqu'en 2015 ; population, 553 ; en 1780, 70 feux, 290 communiants.
Ce modeste et paisible village était autrefois du diocèse de Langres, du baillage de Bar-sur-Seine] et du grenier à sel de Mussy.
Les religieux de Clairvaux] en étaient seigneurs depuis environ 1680 ; ils y avaient droit de haute, moyenne et basse justice. Clairvaux et Moutiers-Saint-Jean se partageaient les dîmes. Riel avait anciennement une prévôté qui ressortissait à celle de Bar-sur-Seine. Cette terre appartenait aux seigneurs d' Autricourt; elle valait avant les guerres 25 livres de revenus.
L'on tient que ce pays possédait jadis une halle avec foires et marchés. Il existe une rue qui porte encore le nom de Rue-de-la-Halle. C'était dans cette rue, sans doute, que se tenaient les foires et les marchés. La tradition locale porte qu'il y eut un couvent de femmes : le nom de Combes-aux-Nones rappelle le lieu où il était bâti ; il en reste encore quelques débris. Il y a toute apparence qu'il a été détruit pendant les guerres de religion qui désolèrent la France au XVIe siècle. Ces guerres civiles commencèrent en 1562. L'assassinat, le pillage, l'incendie y étaient les principales armes des deux partis. C'est ainsi que les querelles particulières, la jalousie, la haine se cachaient, sous le masque de la religion, pour assouvir leur vengeance.
L'église paroissiale, placée sous le vocable du grand saint Bernard, n'offre rien de particulier. La construction en est très simple à l'extérieur ; l'intérieur est fort propre sans grands ornements : près d'elle s'étend le champ béni du repos.
Riel a été ruiné par les gens de guerre ; les maladies contagieuses et la misère réduisirent la population à 25 habitants, y compris 12 veuves ; c'était en 1660.
Dans la forêt des Forts, qui appartenait a l'abbaye de Clairvaux et où les habitants se cachaient en temps de guerre, située sur le finage au sommet d'une colline escarpée, on remarque les vestiges d'un ancien fort reconnaissable à son enceinte circulaire , entouré d'un fossé qui peut avoir une largeur de 2 toises et un pourtour de 300 pieds.
La forêt borde d'un côté le vallon du Redan, qui commence à Beaumont, et de l'autre le Val-du-Puits, qui débouche à Riel dans la vallée de l'Ource. Un vallon intermédiaire, appelé le Val-l’Oignon, coupe encore cet espace par le milieu, et l'emplacement de l'enceinte est sur la pointe septentrionale qui touche à la Borde. Nul doute qu'elle n'ait été la place d'un fort gaulois avant la domination romaine. L'enceinte est bien certainement antérieure au plus ancien aménagement de la forêt ; il n'y a autour aucune trace de maçonnerie, et l'on y trouve assez fréquemment des silex et des jades aiguisées, qui servaient à faire des haches dans ces temps barbares. Ce fort a dû être comme un corps de garde placé par les Mandubiens, les plus anciens habitants connus de ces contrées, dans ce poste avancé, pour protéger le pays contre la puissance des Lingons qui s'étendaient jusqu'à Riel.
L'on a trouvé sur le chemin de cette commune à Autricourt (ancienne voie romaine) beaucoup de cercueils en pierre dans les lieux dits Cotteserot et Coteau-de-Saint-Valentin (où l’on y voyait autrefois une chapelle sous son invocation). La tradition d'un champ de sépulture dans ce dernier, s'est conservée dans le pays. Des fouilles qui y ont été faites depuis peu, ont mis à jour un nombre considérable de sarcophages dont chacun contenait un squelette fort bien conservé, mais qui est tombé en morceaux quand on a voulu le détacher de la terre qui le recouvrait, et à laquelle il adhérait. Les squelettes paraissaient être ceux d'hommes de haute taille. Des fragments de fer oxydés, qui permettaient de reconnaître des armes, étaient placés dans les sarcophages. L'absence de toute inscription, de tout emblème, le peu de perfection des armes autorisent à penser que ce champ de sépulture appartient à l'époque gauloise. Ces différents objets qui ont été recueillis, ont été mis à la disposition du musée de Châtillon. Les dépendances de Riel-les-Aulx sont : Riel-le-Dessus qui avait un château, ruiné du temps des guerres; Champigny, qui appartenait jadis à l'abbaye de Clairvaux, aujourd'hui à des bourgeois, nouveaux parvenus, qui en ont fait un paradis terrestre.

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Côte-d'Or
  • Arrondissement - 1801-1926 : Châtillon-sur-Seine --> 1926-2019 : Montbard
  • Canton - 1801-2015 : Montigny-sur-Aube -->2015-2019 : Châtillon-sur-Seine
  • Commune - 1801-2019 : Riel-les-Eaux

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Bernard

Du XVe siècle, elle a été reconstruite au XVIIIe siècle.


Pont, lavoir et égayoir

Les systèmes de vannages du pont ont pour but de réguler le niveau de l'eau de l'égayoir, bien que le lavoir dispose également d'une vanne.

Domaine de Beaumont

Vue d'ensemble du Domaine de Beaumont depuis l'Est
Photo C. PIEMINOT

Coutumièrement appelé "La Ferme de Beaumont" [2], ce domaine présente des caractéristiques géographiques et administratives particulières. Son territoire (forêt comprise) est en effet partagé entre trois communes, Cunfin au nord, Riel-les-Eaux au sud et Lanty-sur-Aube à l'est, relevant chacune d'un département différent : l'Aube, la Côte-d'Or et la Haute-Marne. Cette situation originale ne résulte pas d'une évolution récente mais d'une longue hésitation entre Champagne et Bourgogne.

Extrait de la Notice historique sur le bourg de Cunfin de l'abbé Maurice TYNTURIÉ :

... La Ferme de Beaumont était autrefois nommée Beaumont-l'Abbaye. Le premier titre où nous ayons vu Beaumont cité est de 1164; c'est une transaction par laquelle un prieur de Laferté-sur-Aube, nommé Matthieu, cède aux moines de Clairvaux un cens annuel de 3 sous sur les bois de Cruchemont. Cette ferme est construite dans une vallée spacieuse et agréable ; elle est entourée de forêts giboyeuses et très bien située pour la chasse. Ses bâtiments sont partie sur Cunfin et partie sur Riel-les-Aulx. Les limites des deux finages traversent la cour. Cette propriété, qui est considérable et dont les revenus étaient de 1 500 livres, appartenait à l'abbaye de Clairvaux. Elle a été vendue par la nation au commencement de la Révolution ; elle a passé successivement entre les mains de plusieurs acquéreurs. Elle a appartenu pendant environ quarante ans, à M. Viesse-de-Marmont, maréchal de France, duc de Raguse, qui y faisait assez souvent acte de présence aux temps de la Restauration. Cette ferme possédait une chapelle placée sous l'invocation de saint Georges. Le curé de Cunfin y célébrait la messe une fois par semaine.

Cf. : Site personnel sur la commune de Cunfin (Aube)

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 484 495 496 514 ... 562 595 553 529 507
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 506 410 410 377 364 343 361 319 304 280
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 266 203 237 243 181 199 146 149 117 105
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 106 94 96 74 82 93 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Photographies

Cartes postales

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Pierre André DUMONT - 1820  
Charles BERNARD 1820 - 1826  
André DUMONT 1826 - 1831  
Bernard LALOUET 1831 - 1833  
Edmé GUETET 1833 - 1834  
Jean FELIX 1835 - 1848  
Claude Philippe GENTY 1848 - 1859  
François CHAUMONNOT 1859 - 1870  
Justin BROCARD 1870 - 1871  
Gaspard GENTY 1871 - 1874  
Justin BROCARD 1874 - 1876  
Gaspard LALOUET 1876 - 1880  
Eugène CARON 1881 - 1884  
Jean Baptiste COLAS 1884 - 1908  
François Justin COMPAGNOT 1908 - 1912  
Paul PETIT 1913 - 1916  
Bernard Louis SUCHETET 1916 - 1917 Décédé le 01/09/1917 à Riel-les-Eaux.  
Louis Eusèbe AMELIN 1917 - 1922  
Charles LALOUET 1922 - 1928  
Louis MAGDELAINE 1929 - 1929  
Léon TALFUMIER 1929 - 1932  
- -  
- -  
- -  
- -  
Jean MIKOLAJEK 03/2001 - 2014  
Marc STIVALET 2014 - (2020) Né le 20/03/1952.  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
P. BABOUOT -  
- -  
Jean LASSALAS 1907 - 1909 Dit Jean Baptiste (J.B.) - Né le 08/04/1855 à Olby (63) - Passionné de photographie - Décédé à Cannes (06) le 03/04/1925  
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Le monument aux morts
Photo C. PIEMINOT
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Ressources généalogiques

Archives notariales

Dépouillements d'archives

Dépouillements des registres paroissiaux

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - 14 h - 18 h - - -
21524 - Riel-les-Eaux - Mairie et Monument aux Morts - 2019.JPG

Mairie
Adresse : Place de la République - 21570 RIEL-LES-EAUX

Tél : 03 80 93 75 48 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Mars 2019)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Riel-les-Eaux (Côte-d'Or) Pages 127 à 130 de la Notice Historique sur le Bourg de Cunfin par l'abbé Maurice Tynturié (Gallica - Bibliothèque Nationale de France)
  2. Beaumont, ancienne grange de Clairvaux sur le site "Inventaire général du patrimoine culturel de Champagne-Ardenne de la Région Grand EST".