21ème Bataillon de Chasseurs à Pied - 1914-1918

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Présentation

  • Avant d'être appelé définitivement 21e B.C.P., une première "compagnie de chasseurs d'essai" se forme en 1837, prend le nom de "bataillon provisoire de chasseurs à pied" l'année suivante, puis "bataillon de tirailleurs" en 1839.
  • Le 21e B.C.P. définitif est créé à Metz le 28 septembre 1855.
Il est constitué de six compagnies de 250 hommes, un secteur hors rang, et un de mitrailleuses, ce qui représente 1700 hommes et 30 officiers. Chaque compagnie est dirigée par un capitaine, et l'ensemble par un commandant.

Signes distinctifs

Les soldats sont surnommés "Les Diables bleus".
- l'insigne du bataillon : un cor de chasse avec le n° 21 et une branche de houx qui passe au travers.
- son fanion : un carré de 50 cm de côté, composé de deux moitiés triangulaires bleu foncé et jaune d'or, couleurs sur lesquelles est superposé le même corps de chasse.
- sa fourragère : jaune et verte.
- son blason : toujours un corps de chasse, avec à l'intérieur de la boucle le château de Montbéliard (1er lieu de garnison), un diable chargeant, la fourche croisée, un sapin évoquant les Vosges (2ème lieu de garnison).
- sa devise : « Qui s'y frotte, s'y pique ».


Repères historiques

À Raon-l'Étape (Mairie)
  • Créé en 1855 à Metz, le 21e B.C.P. est dissous l'année suivante.
  • Il est réorganisé à Saint-Denis en 1870 et participe à la guerre franco-prussienne.
  • En 1871, sa première garnison prend place à Montbéliard.
  • En octobre 1913, le Bataillon se déplace vers les Vosges et arrive à Raon-l'Étape le 10 octobre, où il reste en garnison jusque fin juillet 1914. Il occupe la caserne Dutertre qui n'est même pas encore achevée.
  • En 1918 il est en garnison à Rambervillers, et deux ans plus tard à Gérardmer.
  • En 1920, il part en Prusse orientale, à Memel, pour trois ans.
  • Dissolution en 1923.
  • En 1938 : le bataillon est réorganisé au Fort Lomont.
  • Deux ans plus tard, le reste des chasseurs est intégré au 152e R.I. à Clermont-Ferrand.
  • En 1959 : récréation à Granville.
  • Dissolution définitive en 1963.


Carte Chronologique


Journal chronologique (d'après le Journal des Unités)

Journal chronologique (d'après les Fiches individuelles)

(En attente d'une CPA commandée des diables bleus dans une tranchée)

1914

Dans une tranchée en 1914
  • Le Bataillon participe à plusieurs batailles dans les Vosges : Allarmont, Badonviller, Celles-sur-Plaine.
  • Les 20 et 21 août, il s'illustre notamment à la bataille du Donon, à Grandfontaine où les pertes sont nombreuses (Voir 88372 - Raon-l'Étape - Morts aux guerres et 88 - La Neuveville-lès-Raon - Morts aux guerres).
  • Du 25 août au 1er septembre, c'est au col de la Chipotte que les combats font rage. Une nécropole sera d'ailleurs érigée en 1919 : Nécropole nationale de Saint-Benoît-la-Chipotte.
  • En septembre, ils participent à la bataille de la Marne, notamment à Mailly. Puis on les retrouve à Suippes et à Souain-Perthes-lès-Hurlus.
  • Au mois d'octobre, ils sont en Artois.
  • En novembre, ils prennent un peu de repos dans le secteur de Notre-Dame-de-Lorette.

1915

1916

  • En février : bataille de Verdun
  • En mars : bataille de la Somme
  • Juin 1916 : Souchez (62)

1917

1918

1919

Lieux-dits

  • Le Hartmannswillerkopf , surnommé "le mangeur d'hommes", appartient à quatre communes haut-rhinoises, dont : Soultz-Haut-Rhin

Composition des Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
LIAN Commandant en 1855 - [[ | ]]
RAUCH Commandant en 1914 - [[ | ]]
DROMARD Louis Joseph Amédée Sous-lieutenant O - 1914 La Neuveville-lès-Raon
HUGUENOT Louis Auguste Capitaine O - 1914 Raon-l'Étape
- [[ | ]]


Composition des Sous-Officiers


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
BOUDOT Paul Joseph Sergent O - 1914 Raon-l'Étape
BOURGEOIS Armand Victor Palmyre Sergent O - 1914 Raon-l'Étape
COLIN Charles Julien sergent O - 1918 La Neuveville-lès-Raon
DURUPT Gustave Ernest Sergent-major O - 1914 La Neuveville-lès-Raon
FOUCAL Charles Victor Sergent O - 1814 La Neuveville-lès-Raon
HUSSON Joseph Auguste Adjudant O Cimetière rive droite de Raon-l'Étape 1915 Raon-l'Étape
LARUE Marie Auguste Maurice Sergent O - 1914 Raon-l'Étape
MARANDE André Théophile Sergent-major O - 1914 La Neuveville-lès-Raon
- [[ | ]]



Composition des troupes


Nom Prénom Grade
Mort pour la France
(O ou N)
Lieu d'Inhumation Année de décès
Monuments au morts
(fiche Geneawiki)
ABSALON Charles Caporal O - 1914 Raon-l'Étape
BASSET Claude Marie 2e classe O - 1916 Semur-en-Brionnais (71)
BAUDIN Désiré Alexandre 2e classe O - 1917 Parigné-l'Évêque (72)
BEAUDOIN Paul Ernest 2e classe O - 1915 Plaque commémorative de Branges (02)
BART Émile Chasseur Clairon O - 1914 Raon-l'Étape
CHAPELIER Octave Chasseur 2e classe O - 1914 La Neuveville-lès-Raon
DELMOTTE Auguste Louis 2e classe O - 1918 Le Grand-Lucé (72)
DUROCHAT Cyrille 2e classe O - 1915 Evosges (01)
FLON Émile 2e classe O Carré militaire de "Boismoreau" Vannes (56) 1915 Celles-sur-Plaine (88)
GROS Alexis 2e classe O - 1916 Gargilesse-Dampierre (36)
JEANNOT Charles Joseph Chasseur 2e classe O Nécropole nationale du Donon, Grandfontaine (Bas-Rhin), ossuaire 1 1914 Raon-l'Étape
JOLIVOT Jules 2e classe O - 1918 Lalheue (71)
LEROY Martial Alfred Fernand 2e classe O - 1918 Saint-Quentin (02)
LUCAS Louis 2e classe O - 1915 Le Grand-Lucé (72)
MANDRAS Henri Soldat 2e classe O Nécropole Nationale de Badonviller, Badonviller (Meurthe-et-Moselle), Tombe 163 1914 La Neuveville-lès-Raon
NARBOUX Adolphe Joseph Chasseur 2e classe O Nécropole nationale La Fontenelle, Ban-de-Sapt (Vosges), Tombe 20 1914 Roanne (42)
RION Félix 2e classe O - 1918 Parcieux (01)
ROETHLING François Caporal O - 1914 La Neuveville-lès-Raon
- [[ | ]]
- [[ | ]]


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Visuel sources.png Sources