17452 - La Tremblade

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

La Tremblade
Blason La Tremblade-17452.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 17 - Blason - Charente-Maritime.png    Charente-Maritime
Métropole
Canton Blason La Tremblade-17452.png   17-26   La Tremblade

Blason La Tremblade-17452.png   17-40   La Tremblade (Ancien canton)

Code INSEE 17452
Code postal 17390
Population 4 489 habitants (2016)
Nom des habitants Trembladais, Trembladaises
Superficie 6 913 hectares
Densité 64,94 hab./km²
Altitude Mini : 0 m
Point culminant 56 m
Coordonnées
géographiques
45.7694° / -1.1417° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
17452 - La Tremblade carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

  • Coupé de gueules et d'azur, le gueules chargé d'une rangée de collines d'or mouvant de la partition, à la galère d'argent brochant sur le tout.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1941 : Charente-Inférieure, 1941-2020 : Charente-Maritime
  • Arrondissement - 1801-1926 : Marennes, 1926-2020 : Rochefort
  • Canton - 1801-1802 : Arvert, 1802-2020 : La Tremblade

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Nom de la commune donné pendant la période révolutionnaire : Réunion-sur-Seudre.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église du Sacré-Cœur

Façade d'entrée Photo B.ohland

L'église du Sacré-Cœur est venue prendre la place d'un ancien temple. Sa construction a duré de 1880 à 1884 et résulte du projet de l'architecte J.M. Alaux.
Conçu dans un style néogothique, et suivant un plan en croix latine, l'édifice présente un clocher porche s'affinant par une flèche de pierre. Le portail d'entrée est surmonté d'une petite rosace et d'une niche mettant en valeur une statue du Sacré-Cœur de Jésus.
La nef et les collatéraux, séparés par de solides colonnes, comprennent six travées. Le transept s'accompagne d'absidioles. Quant à l'abside, elle présente trois pans coupés et abrite un maître-autel néogothique. L'ensemble de l'église est voûté sur croisées d'ogives.
Le clocher a été reconstruit au XXIe siècle après avoir été mis à terre lors d'une violente tempête.


Chapelle Saint-Joseph

Temple protestant

Phare de la Coubre

Vue d'ensemble Photo Dimitri Joubert
  • Histoire :

Dès 1690 une première balise avec feu est installée sur le rivage, mais s'écroule en 1785 et est remplacée provisoirement.
Le premier phare "de la Coubre" est un échafaudage en bois de 30 mètres de haut, élevé en 1860.
Dès 1895, il est remplacé par un phare en pierre construit à 1,5 km des flots, mais l'érosion le gagne en une dizaine d'années et il finira par s'écrouler en 1907.
Le troisième et actuel phare est élevé dès 1904, en béton, à 1,18 km de la mer, et est mis en service en 1905. Il est inscrit aux Monuments historiques depuis 2011[1].

  • Caractéristiques :

Le phare de la Coubre est situé à la pointe septentrionale de l'estuaire de la Gironde. Avec un feu électrique s'élevant à 58,50 mètres au dessus de la terre et 64 mètres au-dessus du niveau de la haute mer, il est le plus haut phare charentais, et signale la présence de bancs de sable.
Au deux-tiers de sa hauteur, au niveau du changement de couleur, une chambre en encorbellement appelée la barbette contient un feu secondaire de couleur rouge. Visible à partir de 23 kilomètres, il indique une zone dangereuse au niveau de la passe de l'ouest.
À l'intérieur du phare, les parois sont recouvertes de carreaux d'opaline bleu turquoise clair. L'escalier suspendu, conçu selon les plans de Gustave Eiffel, comporte 300 marches.


Repère géographique.png Repères géographiques

Parcs à huitres le long de la Seudre


Le ban communal de La Tremblade fait partie de la presqu'île d'Arvert et occupe sa pointe ouest.
La ville se trouve en vis à vis de Marennes, accessible grâce au Viaduc de la Seudre, et à environ 31 kilomètres au sud-ouest de Rochefort.
Sa situation dans les marais et au bord de la Seudre est propice à l'exploitation de marais salants mais surtout à l'installation de parcs à huitres, et La Tremblade est devenu l'un des ports ostréicoles les plus importants du bassin Marennes-Oléron.
Quant à l'ancien hameau de Ronce-les-Bains, il est désormais inclus dans la commune et joue la carte de la station balnéaire.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 511 2 644 2 566 2 161 2 504 2 484 2 551 2 640 2 712 2 853
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 042 3 017 2 648 2 836 3 090 3 210 3 364 3 647 3 601 3 453
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 547 3 207 3 351 3 438 3 690 4 028 4 349 4 685 4 925 5 148
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 4 686 4 623 4 667 4 499 4 664 4 489 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Pierre Elie BARGEAU av. 1857 -  
- -  
- -  
- -  
Jean-Pierre TALLIEU 1993 - 2016 Né le 13/07/1943. Huissier de justice. Démissionnaire.  
Laurence OSTA AMIGO 2017 - (2020)  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean-Daniel COUDEIN 1er novembre 1793 16 octobre 1857 Rescapé du naufrage de La Méduse en 1816 et commandant du radeau. Puis major général du pont de Rochefort. Chevalier du mérite militaire. Son dossier  
- - -  
- - -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissances :

  • Jean-Daniel COUDEIN : Né le 1er novembre 1793, décédé le 16 octobre 1857 à La Tremblade et enterré dans le cimetière protestant.

C'est un des quinze rescapés du naufrage de La Méduse en 1816. Alors qu'il n'était que simple matelot, et blessé, c'est lui qui prend le commandement du radeau de fortune réalisé avec des restes de la coque ou du gréement et supportant 148 naufragés (sur un équipage de 400 personnes). Par la suite, il sera major général du pont de Rochefort. Officier de la Légion d'honneur en 1859. Chevalier du mérite militaire. Un hommage solennel lui a été rendu en 2017.


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 45 - 12 h 8 h 45 - 12 h 8 h 45 - 12 h 8 h 45 - 12 h 8 h 45 - 12 h - -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 23, rue de la Seudre - 17390 LA TREMBLADE

Tél : 05 46 36 99 00 - Fax : 05 46 36 33 78

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Mars 2019)

Associations d'histoire locale

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  La Tremblade - Ronce-les-Bains

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références