17300 - Église du Sacré-Cœur

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de La Rochelle
< Retour à la page des édifices religieux de La Rochelle

L'église vue depuis la tour de la Lanterne

HHistoire.pngistoire

À la fin du XIXe les habitants de la Genette, du Mail et de l’Épine utilisent l'église Saint-Maurice qui devient peu à peu trop petite. Ce projet est confié en août 1892 à l’abbé Eutrope Richou. Le conseil municipal décide de la construction d'une nouvelle église le 4 février 1896 sur un terrain donné en 1874 par Mme. Bernard. Les travaux de la nouvelle église sont dirigés par l'architecte de la ville, Pierre-François Corbineau. La construction commence en 1899 et l'église, achevée provisoirement, est inaugurée par le maire et bénie par l’évêque, Mgr Bonnefoy, le 7 octobre 1900. La nouvelle église est de style romano-byzantin, elle est très proche de l'église Sainte-Marie de la Bastide à Bordeaux[1]. Les vitraux sont de Charles Champigneulle, peintre-verrier à Paris (40, rue Denfert). Seul les trois vitraux de l'abside, endommagés par l’explosion de l’usine Vandier en 1916, furent remplacés par trois nouvelles verrières exécutées en 1947 par Gabriel Loire (1904-1991), peintre-verrier à Chartres. Les deux vitraux des oculus au-dessus des portes des sacristies représentent les armes de la ville et de Mgr Bonnefoy. Le clocher accueille trois cloches : le bourdon est béni en 1901, la deuxième en 1918 et la troisième en 1921. L'église est consacrée le 15 novembre 1921. De 1938 à 1954, la paroisse est prise en charge par les Pères assomptionnistes qui créent la colonie de vacances de Saint-Just-Ibarre, au pays Basque.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références