17093 - Le Château-d'Oléron

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Le Château-d'Oléron
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 17 - Blason - Charente-Maritime.png    Charente-Maritime
Métropole
Canton Blason en attente.png   17-04   Île d'Oléron

Blason en attente.png   17-06   Le Château-d'Oléron (Ancien canton)

Code INSEE 17093
Code postal 17480
Population 4 174 habitants (2016)
Nom des habitants Casteloléronais, Castéloléronaises,
ou Chapelains, Chapelaines
Superficie 1 567 hectares
Densité 266,37 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 10 m
Coordonnées
géographiques
45°53'09° / -1°11'41° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
17093 - carte administrative - Château-d'Oléron.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • La première peuplade qui s'installe sur les lieux est celle des Matignons[1], environ 3 000 ans avant J.C. Ils y aménagent des habitations à l'aide de pierres et de bois et défrichent les alentours pour commencer à cultiver. Ils entourent leurs constructions d'une palissade et de deux fossés. Le site est ensuite occupé par les Santons[2], puis par les Romains qui construisent un port et commencent à développer un commerce basé sur le sel.
Des fortifications commencent à s'élever au XIe siècle. Un château est érigé au siècle suivant et abritera les ducs d'Aquitaine : Aliénor y séjourne.
  • Le port devient très actif au Moyen Âge, le commerce de la vigne se rajoutant à celui du sel. Au moment de la construction de la citadelle, il est déplacé légèrement au sud. C'est aussi à cause de la citadelle que les habitations sont contraintes de se déplacer en contrebas et forment la commune du Château-d'Oléron, dont le tracé en quadrillage militaire est demeuré jusqu'à nos jours.
  • Agrandi en 1805, le port devient un port de transit, accueillant marchandises, mais aussi passagers entre le continent et l'île. Au début du XXe siècle, cinq chantiers navals y œuvrent. Il reste port de transit jusqu'en 1949, lorsqu'est mis en service un bac reliant Bourcefranc-le-Chapus à la pointe de l'île, la pointe d'Ors. Il devient par la suite un port ostréicole.
  • Les liaisons maritimes disparaissent en 1966 lors de la construction du Pont d'Oléron.

Héraldique

  • Coupé : au 1er d'or au château de sable, ouvert et ajouré d'argent, au 2e de gueules à la barque d'or montée de quatre personnages contournés chacun tenant une lance à guidon du même, voguant sur une onde d'azur.

Toponymie

Le toponyme actuel est formé de deux composantes :
- Le Château, qui fait bien sûr référence à la demeure des ducs d'Aquitaine.
- d'Oléron, puisqu'il est sur l'île éponyme, nom issu du latin "Ilarius".
Jusqu'à la Révolution, la commune s'appelait uniquement "Le Château". Puis les révolutionnaires l'ont renommée "Cité-de-l'Égalité".
La dénomination actuelle date de 1962.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1941 : Charente-Inférieure, 1941-2020 : Charente-Maritime
  • Arrondissement - 1801-1926 : Marennes, 1926-2020 : Rochefort
  • Canton - 1801-1962 : (Le Château Île-d'Oléron) Le Château, 1962-2015 : Le Château-d'Oléron, 2015-2020 : Île d'Oléron

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

La citadelle

Pont dormant vers la Porte Royale
Photo B.ohland

Située sur le littoral sud-est de l'île, en vis-à-vis de Hiers-Brouage, la citadelle fait suite au château des ducs d'Aquitaine érigé sur un léger promontoire au XIIe siècle.
Son but premier était de protéger le passage vers le nouvel arsenal de Rochefort.
Plusieurs fois agrandie et renforcée de bastions ou cornes par des ingénieurs successifs, dont Vauban, la citadelle en forme d'étoile a contribué à la formation du bourg attenant quand les habitants ont été obligés de quitter l'enceinte.
Ayant connu plusieurs affectations différentes, puis laissée à l'abandon, la citadelle restaurée est devenu un lieu culturel et touristique.

Pictos recherche.png Article détaillé : Pour découvrir le site...


Le port ostréicole

17093 - Château Oléron Cabanes 1.JPG
17093 - Château Oléron Cabanes 2.JPG


Un peu à l'ouest du port principal, se trouve le port ostréicole. Son développement s'est opéré grâce à la reconversion d'anciens marais salants.
En effet, si l'ostréiculture existe depuis des siècles, elle a été revalorisée au XVIIe et a pris son plein essor au milieu du XIXe.
Ici et dans lé région, c'est une innovation qui lui redonne ses lettres de noblesse : l'affinage en claire. Des bassins sont aménagés pour y laisser les huitres jusqu'à ce qu'elle prennent une couleur verte grâce à la présence d'algues. Les huitres qui y sont produites bénéficient du label "Marennes-Oléron".
Dans ce port, les anciennes cabanes d'ostréiculteurs sont régulièrement repeintes de couleurs vives, et certaines proposent la vente de produits locaux. D'autres sont rachetées par des artistes.

La fontaine près du marché couvert

La fontaine Renaissance


Cette fontaine, pourvue d'un réservoir d'une quinzaine de mètres de profondeur, était alimentée par les eaux pluviales de la halle et fût longtemps le seul point d'eau douce du bourg, jusqu'en 1950.
Elle fût construite en 1851 selon les plans de Jean PAILLE et classée monument historique[3] en 1937.

Source : D'après les recherches de Mme Rossignol et le bulletin municipal n° 24

Église Notre-Dame de l'Assomption

Cette église a été érigée à la toute fin du XVIIe siècle sur les ruines d'un prieuré.
C'est un entrepreneur de fortifications, F. Carton, qui a suivi les plans de l'ingénieur Ferry, à savoir un plan en croix latine, et une voûte intérieure en anse de panier.
Le clocher est plus tardif (1883) et sa flèche s'élève à 38 mètres.

Temple

On devrait plutôt parler d'ancien temple, car il a été construit en 1846 et désaffecté en 2007.

Repère géographique.png Repères géographiques

le bourg et la citadelle à la pointe


La commune du Château-d'Oléron se trouve sur l'île éponyme, qui est la plus grande des îles de l'archipel charentais.

Elle se situe sur le littoral sud-est de l'île, face aux marais de Hiers-Brouage sur le continent.

En plus du bourg situé à côté de la citadelle (au sein des remparts), la commune compte de nombreux villages : Ors, Gibou, La Gaconnière, La Renisière, Fief-Naton, La Bordelinière, La Chevalerie, Grésillon.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 251 2 558 2 735 2 632 2 527 2 644 2 485 2 542 2 632 3 003
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 920 3 211 3 328 2 850 3 132 3 007 3 458 3 573 3 803 3 334
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 734 3 142 3 018 3 061 3 281 2 864 2 870 3 171 3 254 3 324
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 3 411 3 544 3 552 3 884 3 939 4 174 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Vue aérienne vers 1960


Photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Louis GOUT vers 1817 - vers 1830  
- -  
Pierre Léon BOILÈVE de la GOMBAUDIÈRE 1844-1848 Né en 1804. Notaire. Décédé en 1887.  
- -  
Anatole AUBRIÈRE 1946 - 1947  
Mariano VELA 1947 - 1948  
Raoul AUGE 1948 - 1977  
Claude JOUISSEAUME 1977 - 1995  
Faosto DE OLIVEIRA 1995 - 1997  
Michel PARENT 1997 - (2020) Né le 12/01/1947. Conseiller général du canton du Château-d'Oléron (1994-2015). Conseiller départemental du canton de l'Île d'Oléron (2015-).  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean PATRY 1701- Notaire royal, procureur fiscal et juge de la ville et de la baronnie.  
- -  
Jacques François LHOIRY - Né en 1785. Notaire au Château-d'Oléron. Décédé en 1863.  
- -  
Pierre Léon BOILÈVE de la GOMBAUDIÈRE - Né en 1804. Maire de la commune. Décédé en 1887  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean-François FAULQUET 1672-  
- -  
Pierre PATRY 1702-  
- -  
François Xavier Victor GRIMAULT - Né en 1763.  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h 30 - 12 h 30 8 h 30 - 12 h 30 8 h 30 - 12 h 30 8 h 30 - 12 h 30 8 h 30 - 12 h 30 9 h - 12 h * -
Après-midi 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 17 h 13 h 30 - 16 h 15 - -
17093 - Le Château-d'Oléron - Mairie.jpg

Mairie
Adresse : 4, boulevard Victor Hugo - BP 49 - 17480 LE CHÂTEAU-D'OLÉRON

Tél : 05 46 75 53 00 - Fax : 05 46 47 79 75

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : * Accueil ouvert le samedi matin uniquement pour l'état civil.

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Janvier 2020)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Panneaux dans la commune et sur le site de la Citadelle.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Peuple du Néolithique, découvert au hameau des Matignons, près de Juillac-le-Coq, d'où son nom.
  2. Peuplade celte, dont le nom provenant de "sento" (signifiant "chemin") rend compte de leur nomadisme.
  3. Fontaine : Fiche Base Mérimée