16220 - Les Métairies

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Les Métairies
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 16 - Blason - Charente.png    Charente
Métropole
Canton Jarnac (Canton 16 15)

Blason Jarnac-16167.png   16-17   Jarnac (Ancien canton)

Code INSEE 16220
Code postal 16200
Population 530 habitants (1999)
Nom des habitants
Superficie 550 hectares
Densité 103 hab./km²
Altitude Mini: 17 m
Point culminant 48 m
Coordonnées
géographiques
45.6496° / 0.2747° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
16220.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Ancien nom : Métairie-de-Cassac (Bulletins des lois : 1801)
  • La commune de Les Métairies doit son nom à la forme de redevances qui étaient dues au Seigneur de Jarnac sous l'Ancien régime.
  • Une constitution communale due aux réformes de la Révolution

La commune de Les Métairies, située au nord de Jarnac, en Charente, a été constituée en 1790 par la réunion de plusieurs villages et hameaux qui dépendaient avant la Révolution de la Seigneurie de Jarnac et figuraient en 1699 parmi les villages dépendants de la Généralité de La Rochelle.
Aucun des villages situés sur le territoire de la commune de Les Métairies ne porte le nom de son chef lieu.

  • Coursac un village qui n'est pas un chef-lieu

La principale agglomération de la commune de Les Métairies est l'important village de Coursac, qui accueille la mairie et l'école; le bâtiment de l'école a été construit par l'entrepreneur Baptiste Tetoin de Jarnac en 1872 d'après les plans de l'architecte Louis-Charles Geay de Cognac datés de 1869.
Le village de Coursac pouvait s'enorgueillir d'héberger 101 habitants en 1914.

  • Les villages de la commune de Les Métairies

Les principaux villages sont, Brassac, les Champagnères, situé dans l'ouest de la commune, et la Treille près de la source du ruisseau de la Tenaie.
Les Champagnères et la Treille, hébergeaient respectivement 95 et 73 habitants en 1914.

  • Une ligne de chemin de fer emportée par la modernité

La commune de Les Métairies était autrefois traversée par la ligne de chemin de fer dite "d'intérêt local" qui menait voyageurs et marchandises de Segonzac à Saint-Angeau.
Le petit bâtiment de la station, pompeusement appelé gare de Coursac, et un train à vapeur auquel sont accrochées trois wagons de voyageurs, ont servi de sujet pour une carte postale imprimée par l'éditeur L. Lebon vers 1910.
La correspondante a eu l'amabilité d'indiquer que la photographie nécessaire pour éditer cette carte postale avait été prise au moment du passage des deux trains de midi et que Coursac avait une fois encore changé de chef de gare. Cette dernière remarque, liée visiblement à une préoccupation propre à la continuité du service ferroviaire local, n'est plus de mise depuis longtemps puisque la ligne de chemin de fer n'a pas survécu à la modernisation des transports et l'intensification du trafic routier dans les années cinquante du vingtième siècle. Les chefs de gare, comme les petits trains charentais, ont depuis longtemps disparu du paysage, le seul témoin de cette époque reste aujourd'hui le bâtiment de l'ancienne gare de Coursac.

  • Du Néolithique au Moyen-âge, les incertitudes de la "Motte-à-Peljeau"

Près du village de Brassac et du lieu dit "camp romain", une importante bute de terre, communément appelée la Motte-à-Peljeau, s'élève à une hauteur d'environ 7 mètres, pour un diamètre de 10 mètres à sa base. Ce monticule boisé est côtoyé par une prairie, appelée "Motte Plate"; cette dernière est entourée de fossés alimentés par les eaux du ruisseau de la Tenaie.
La Motte-à-Peljeau, qui est également appelée " Motte Paljean" ou " Motte-à-Poljeau" dans l'Inventaire général du patrimoine, à une origine incertaine; certains historiens pense qu'il pourrait s'agir d'un tumulus ou camp d'époque Néolithique, ou que les levées de terres sont les restes d'une petite fortification d'origine gauloise (selon Delamain) ou même romaine (selon Marvaud), mais la majorité des structures appartiennent vraisemblablement à une motte castrale, édifiée au Haut Moyen-âge. Toujours est-il que les fossés entourant cette motte atteignent encore à certains endroits une profondeur de 5 à 6 mètres; c'est ce qui a sans doute permis de la conserver jusqu'à aujourd'hui.
Vers la fin du Moyen-âge, un moulin à blé avait été construit près du fossé sud de la motte, il appartenait à un nommé Peljeau qui a laissé son nom au lieu dit. Ce moulin ne fonctionnait que pas intermittence, lorsque la source de la Tenaie avait un débit suffisamment abondant, ce qui n'était le cas qu'une partie de l'année. Le moulin de Peljeau cessât définitivement son activité à la fin du XVIIIème siècle.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

La commune de Les Métairies offre une grande diversité de paysages; mais son parcellaire morcelé avait autrefois limité l'implantation et le développement de grandes propriétés viticoles habituelles dans ce pays de vignobles de la région de Jarnac.

Le ruisseau de la Tenais, petit affluent intermittent de la Charente qui traverse la commune des Métairies d'Est en Ouest, est en fait formé par la résurgence de la nappe phréatique lorsque celle-ci atteint son niveau le plus élevé.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 400 497 501 452 496 - 500 512 512 505
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 495 520 517 475 435 415 409 403 418 406
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 357 371 336 331 319 295 358 320 318 384
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 416 533 530 501 610 733 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Jean-Jacques MESNARD - Maire en 1852  
Jean MICHAUD 1869 - 1886  
- -  
Jean Augustin MICHAUD 1888 - 1910  
- -  
Jacques DUPRE - Maire en 1926  
Lucien GUILLOTEAU - Maire en 1931  
Marcelin PICHON 1939 - 1944  
Gaston MEUNIER - Maire en 1951  
Jules GUILLOTEAU 1957 - 1963  
- -  
Bertrand LAURENT 2001 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 16200 LES MÉTAIRIES

Tél : 05 45 81 05 30 - Fax : 05 45 81 60 92

Courriel : contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Remarques

La commune de Les Métairies ne possède ni église, ni cimetière.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • J. Martin-Buchey, "Géographie historique et communale de la Charente", Coquemard, Angoulême, 1914-1917.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références