1560

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Cette page concerne l'année 1560 du calendrier julien.

Années:
1557 1558 1559 - 1560 - 1561 1562 1563
Siècles:
XVème siècle - XVIème siècle - XVIIème siècle

Cette rubrique a pour objectif de regrouper année par année et jour par jour l'ensemble des évènements nationaux ou locaux tel que :

  • la politique: alliances, traités, nominations de ministres, papes, etc.
  • les catastrophes: épidémies, incendies, inondations, sécheresses, etc.
  • les guerres: déclaration de guerre, batailles, armistices, invasions, etc.
  • l'histoire régionale: constructions, visites de dignitaires, etc.
  • les naissances, mariages et morts des personnes célèbres (familles royales, heros, saints, auteurs, artistes, etc.)

Ceci, dans le but de replacer ses ancêtres dans le contexte de l'époque.


Voir aussi : XVIème siècle

Europe.jpg EUROPE

Portail-regionalisme-FRA.png France

Politique

  • Février-mars 1560 : Conjuration d'Amboise
  • Les états généraux se réunissent à Orléans. Discours du chancelier de L'Hopital
  •   5 décembre : Charles IX devient roi de France

Catastrophes

Guerres

Histoire régionale

Euréka.jpg Inventions & découvertes

  • la cigarette, à Lisbonne par le Français Jean NICOT

Carnet mondain 2.jpg Carnet mondain

Naissances de personnalités

Mariages de personnalités

Décès de personnalités

  •   2 janvier : Joachim DU BELLAY, écrivain, décédé à Paris. Il était né en 1522. (mort dans la nuit du 1er au 2 janvier).
  •   5 décembre 1560 : François II. Le petit roi de France de seize ans s'était installé avec sa mère Catherine de Médicis, sa femme Marie Stuart et toute sa cour à Orléans, où devaient se tenir les États Généraux. Il réside à l'hôtel du bailli, Jacques Groslot, belle demeure de brique et de pierre qui vient d'être construite par l'architecte Du Cerceau. C'est là que, vers la mi-novembre, il prend froid. Son abcès qu'il porte à l'oreille coule plus abondamment. Les médecins administrent avec ardeur purgations et décoctions de rhubarbe, sans résultat, on s'en doute. Le dimanche 30 novembre, le roi gémit à fendre l'âme. La mastoïdite lui arrache des cris que l'on entend jusque dans la rue. Personne n'ose parler de trépanation et l'agonie se prolonge jusqu'au 5 décembre. Ce jour-là, à midi, on lui administre l'extrême-onction et, vers le soir, François II expire au milieu d'atroces souffrances.