1419

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher


Cette page concerne l'année 1419 du calendrier julien.

Années:
1416 1417 1418 - 1419 - 1420 1421 1422
Siècles:
XIVème siècle - XVème siècle - XVIème siècle

Cette rubrique a pour objectif de regrouper année par année et jour par jour l'ensemble des évènements nationaux ou locaux tel que :

  • la politique: alliances, traités, nominations de ministres, papes, etc.
  • les catastrophes: épidémies, incendies, inondations, sécheresses, etc.
  • les guerres: déclaration de guerre, batailles, armistices, invasions, etc.
  • l'histoire régionale: constructions, visites de dignitaires, etc.
  • les naissances, mariages et morts des personnes célèbres (familles royales, heros, saints, auteurs, artistes, etc.)

Ceci, dans le but de replacer ses ancêtres dans le contexte de l'époque.


Voir aussi : XVème siècle

Europe.jpg EUROPE

Germany flag large.png Allemagne

  • 1419-1437 : Grande guerre des paysans en Bohême

Politique

Catastrophes

Guerres

Histoire régionale

  • Isabelle de Bavière, Reine de France, prétendant avoir seule, à l'exclusion de Charles Dauphin son fils le gouvernement et l'administration du royaume, au nom du Roi Charles VI tombé en démence, se lie pour accomplir son pernicieux dessein, avec le Duc de Bourgogne, ennemi du Roi et du dauphin. Isabelle, pour amener le peuple à son parti, fait passer des émissaires dans toutes les provinces, particulièrement en Languedoc où on avait tant à se plaindre du gouvernement du Duc de Berri ; et pour y mieux réussir, elle fit publier partout, qu'on ne paierait plus de subsident.
La ville de Pont-saint-Esprit, influencée par Gui de Brosse, moine bénédiction du prieuré de Saint Pierre, fut la première de la province qui ouvrit ses portes au parti bourguignon, et reçut dans ses murs, en 1418, les délégués de la Reine et du Duc de Bourgongne pour gouverner, au nom du Roi dans tout le Languedoc.
Gui de Brosse, appelé par le Roi Charles VI à Troyes, en Champagne où sa majesté résidait avec sa cour, fut admis auprès de son souverain qui, à l'instigation de la Reine, l'avait choisi pour remplir une mission importante dans le midi, et après qu'il lui eut donné audience, Charles VI, le chargea d'aller trouver, de sa part, le Comte de Foix, son lieutenant en Languedoc, et de lui déclarer, de par le Roi, ainsi qu'aux gens d'église, aux nobles et aux communes de sa province, sa résolution de défendre qu'on rendit aucune sorte d'obéissance à celui qui se dit le régent du Royaume. Cinq jours après, (18 novembre 1419), le Roi donna les instructions par écrit à Gui de Brosse qui prit congé de sa Majesté, et se rendit diligemment à Béziers où le comte de Foix, gouverneur du Languedoc tenait l'assemblée générale des trois ordres de la province. On dit à ce sujet que le gouverneur avait secrètement l'intention de faire déclarer tout le pays en faveur du dauphin en sa qualité de régent du Royaume ; mais Gui de Brosse présentant au comte de Foix, l'ordre formel du Roi le fit changer de résolution et l'amena au parti de la Reine et du Duc de Bourgogne. Gui eut le même succès auprès des Grands et du peuple, si bien que l'archevêque de Toulouse, le clergé en général et le plus grand nombre des communes, enfin tout le Languedoc, à l'exception de la ville de Beaucaire et de son sénéchal, des villes de Roquemaure, Fourques, Saint André lès Avignon ; tout le pays, à cette exception près, embrassa le parti de la Reine Isabelle, gourvernant au nom du Roi, malade et en démence.

Carnet mondain 2.jpg Carnet mondain

Naissances de personnalités

Mariages de personnalités

Décès de personnalités

  • 10 septembre : Jean SANS PEUR, duc de Bourgogne, assassiné à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne)