11418 - Villasavary

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Villasavary
Blason Villasavary-11418.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 11 - Blason - Aude.png    Aude
Métropole
Canton La Piège au Razès (Canton 11 01)

Blason Fanjeaux-11136.png   11-16   Fanjeaux (Ancien canton)

Code INSEE 11418
Code postal 11150
Population 1 234 habitants (2014)
Nom des habitants Villasavariens, Villasavariennes
Superficie 3 308 hectares
Densité 37 hab./km²
Altitude Mini : 137 m
Point culminant 320 m (Mont Carrière ou Cadière)
Coordonnées
géographiques
43.221111° / 2.039166° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
11418 - Villasavary carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

D'après Chronique du VILLASAVARY en Lauragais Audois par Jacques ALBERNY

Villasavary est né de la fusion des communautés moyenâgeuses de Villa Severe, Terra Capelleda, Rascous et Besplas. À la Révolution la commune de Villasavary comportait 2 000 habitants.

Dans les textes anciens, la cité de Villasavary apparaît en 1162 sous le nom de Villa Severic pour ce transformer en El Vialar Severic en 1427 et devient dès 1441 le Villar ou le Villar Savaric en 1443.

Les premières traces de peuplement sur la commune de Villasavary datent du VIe siècle av. J.-C. On les trouve au site actuel de l'Agréable.

La communauté de Villasavary comportait sept églises : Saint-Pierre, Saint-Jacques, Saint-Martin-de-la-Salle, Saint-Pierre-des-Champs, Saint-Paul, Rascous, Besplas.

Il y avait en 1610 deux foires annuelles qui se tenaient place saint Pierre, et un marché hebdomadaire tous les jeudi. Le couvert qui se trouve face à l'hôtel de ville sert d'abri aux commerçants, la place est ombragée d'ormeaux, c'est le centre de la vie communale.

La culture est faite essentiellement de bleds pour une société se nourrissant de pain; la bouillie de maïs deviendra le traditionnel "millas du Lauragais".

Les moulins se multiplient pour permettre de moudre les diverses variétés de céréales : blé ou bladettes, orges avoine, seigle, maïs.

Blasons de Villasavary

Des landes, bois, prairies, servent aussi à faciliter la vie des paysans.

Les consuls, peuvent exercer tous les pouvoirs de justice criminelle et civile des habitants.

En plus des impôts royaux, qui servent à financer les guerres pour l'établissement des frontières, les communautés doivent loger à leurs frais des troupes militaires de passage sur leur territoire. Des troupes indisciplinées de cavalerie et d'infanterie désolent plusieurs villages, exigeant des sommes immenses, violant des femmes, commettant des meurtres.

En 1790, la municipalité de Besplas-Rascous est rattachée à Villasavary.

La singularité de Villasavary est de compter deux paroisses dans la même enceinte, donc deux églises à entretenir pour un petit village.
Le maintien des deux églises s'avère coûteux et comme l'église Saint-Pierre est mieux située, on décide de démolir Saint-Jacques (XVe siècle) dont les matériaux serviront à agrandir Saint-Pierre, qui restera l'église paroissiale du village, cette église aura la particularité de voir pousser sur ces murs trois cyprès, immortalisés sur carte postale.

À la suite d'un projet de décret relatif à l'organisation de l'enseignement professionnel de l'agriculture adopté par le parlement le 2 octobre 1848, le domaine de Besplas qui était ferme modèle depuis 1847, prends le statut de ferme école, pour former avec diplôme à la clef, les futurs propriétaires, régisseurs, fermiers et ouvriers agricoles.

Moulin de Roques

Le Lauragais étant un pays de vent et son exploitation agricole essentiellement faite de céréales, la multiplication des moulins à vent s'étendit dans toute la région; Villasavary pour sa part en compta jusqu'à douze au début du XIXe siècle. Le dernier en service datant du XVIIIe siècle s'arrêta de fonctionner en 1947, concurrencé par les minotiers et la fée électrique. Le dernier meunier a été Émile ROQUES. Ce moulin est actuellement entretenu et restauré par la municipalité.

Au début du XXe siècle, Villasavary comptait 1 600 habitants, il existait toujours deux foires, le 20 mai et le 4 septembre. La fête locale le premier dimanche d'août, repoussée quelques temps au mois de septembre afin de terminer les moissons et battages.

Après la Seconde Guerre mondiale, la modernisation agricole fut très rapide, les petites exploitations disparurent les unes après les autres et en même temps la population diminua, la main d'œuvre étant remplacée par les engins mécanique. Ce fut en quelques sortes le déclin et la disparition des produits qui faisaient la renommée de Villasavary, tel que les artichauts (le petit violet) les melons, les asperges.

En novembre 1974, est décidé la création du Syndicat d'Aménagement Rural Par les Œuvres Sociales du canton de Fanjeaux (SARPOS).
En 1979, le domaine de Besplas est à vendre, la municipalité décide d'acquérir les bois (16 ha). Monsieur BOUSSAROQUE, président du SARPOS, fait savoir qu'il est envisagé d'acquérir les batiments pour les transformer en centre aéré et en batiments à destination sociale.

Le remenbrement devint nécessaire pour favoriser l'exploitation agricole par les gros tracteurs et imposantes moissonneuses batteuses.
Les terres agricoles se vendent, les corps de fermes sont transformées en maisons bourgeoises, en gîtes. C'est à ce moment là que la commune décide d'acquérir le bois des Canonges (120 hectares) afin de le conserver dans le patrimoine de la commune. Avec cet achat, la communauté de Villasavary bénéficie d'une importante surface boisée qui s'étend depuis le centre aéré de Besplas jusqu'à Mont Carrière, point culminant de la commune (320 m). L'activité de la population n'étant plus essentiellement agricole, on voit arriver une nouvelle population, et la demande étant, des projets de lotissements se font jour, c'est ainsi que pendant les dix dernières années le nombre d'habitants a progressé de plus de 300.

L'activité des associations est intense, la fête du village est l'occasion de retrouvailles : avec la grillade de la pétanque, le concours de boule, le concours de pêche, le ball-trap, la démonstration de billard avec la participation du club chaurien et ses champions nationaux et le fameux cassoulet!!! de Villasavary.

Pour le quinze août, il est de tradition de célébrer un messe à la chapelle "Saint-Martin-de-la-Salle" dite communément chapelle de Besplas, on y distribue les pains de saint ROCH.

Parmi les associations, il en est une qui depuis l'acquisition des bois des Canonges, participe activement à l'entretien des sentiers de randonnées et même à la réouverture des anciens chemins abandonnés.
Les "PASSEJAîRÈS" c'est ainsi leur dénomination, ils forment un groupe très unis, sont solidaires de toutes les festivités locales et extérieures. Tous les ans, les "PASSÉJAîRÈS", sous l'impulsion de leur présdent, organisent une randonnée "les Moulinades" début octobre. Ce grand rassemblement des amoureux de la nature, réunis prés de 500 personnes qui viennent de tout le département et même plus; par ailleurs les 8 boucles de randonnées sont parcourues tout au long de l'année par les inconditionnels de ce sport, qui ne demande aucune compétence particulière si ce n'est de bonnes jambes.

Aujourd'hui, Villasavary est un village qui vit et bouge, des transformations de plusieurs endroits vétustes en petites "placettes" ou "jardin public" ont été réalisés, des emplacements réservés aux voitures ont été installés, divers commerces exercent une excellente activité. L'école avec ses six classes et 120 élèves contribue à assurer l'avenir des générations, un centre médical et une pharmacie contribuent au confort humain.

L'activité sportive n'est pas en reste puisqu'il existe un club de tennis, un club de pétanque, un club de billard, de pêche et de chasse, un club de belote, de randonnée pédestre et cycliste, le stade municipal qui porte le nom du docteur "Pierre COMBES" accueille l'équipe de football, masculine et féminine.

Villasavary est très attaché à son devoir de mémoire, et à ce titre l'association locale des anciens combattants est très dynamique et n'oublie jamais de commémorer les dates importantes de notre histoire.

Un mémorial des soldats de Villasavary disparus pendant les deux guerres mondiale, a fait l'objet de recherches importantes et sera prochainement mis à la disposition du public dans une salle de la mairie.

Villasavary a encore beaucoup d'avenir, d'autres projets sont en cours, le bénévolat joue un rôle essentiel à son développement, souhaitons que la courtoisie et la qualité de vie que nous y rencontrons à l'heure actuelle se poursuive...

Héraldique

  • D'azur au chevron d'argent au chef du même.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • Villasavary absorbe, entre 1790 et 1794, l'ancienne commune Besplas.

Patrimoine.png Patrimoine

  • Chapelle Saint-Martin-de-la-Salle ou chapelle de Besplas du XIIe siècle
  • Église Saint-Pierre du XIVe siècle
  • Moulin Roques

Repère géographique.png Repères géographiques

Villasavary est situé sur l'axe Castelnaudary-Limoux-Quillan, en direction de la vallée de l'Aude par la route départementale 623.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 850 1 960 1 966 1 783 1 788 1 660 1 662 1 719 1 843 1 880
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 871 1 747 1 676 1 647 1 676 1 723 1 676 1 590 1 567 1 598
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 555 1 423 1 302 1 251 1 227 1 210 1 066 1 025 885 791
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 819 758 874 1 049 1 221 1 219 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Vue générale coté ouest
(Collection de Jean-Paul FERRASSE)


Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Dominique TOULZA 1790 - 1793  
Adrien RIGAUD 1793 - 1804  
Paul CASSIGNOL 1804 - 1807  
Henry MÉNARD 1807 - 1815  
Jean-Baptiste ROUGER 1815 - 1816  
Jacques-Germain RIBEYRAN 1816 - 1822  
André MÉNARD 1822 - 1830 Réélu en 1826.  
Jean ROUGER 1830 - 1843 Réélu en 1835 et 1840.  
Étienne SIAU 1843 - 1846  
Prosper BOYER 1846 - 1848  
Marcellin de FORTANIER 1848 - 1848  
André MÉNARD 1848 - 1853  
Marcellin de FORTANIER 1853 - 1856 Réélu en 1855.  
FONQUERNE 1856 - 1870 Réélu en 1860 et 1865.  
Henry MÉNARD 1870 - 1879 Réélu en 1876 et 1878.  
Odon de SOULAGES 1879 - 1880  
Auguste ROUGER 1880 - 1881  
Jules BARRIÉ 1881 - 1906 Réélu en 1888, 1892, 1896, 1900 et 1904 - Conseiller général.  
Pierre ESTANAVE 1906 - 1908  
Jules BARRIÉ 1908 - 1911 Conseiller général.  
Louis BARRIÉ 1911 - 1945 Maire pendant les 2 guerres. Réélu en 1919, 1925, 1929 et 1935.  
Paul CASTEL 1945 - 1965 Réélu en 1953 et 1959.  
Louis OURNAC 1965 - 1995 Réélu en 1971, 1977, 1983 et 1989.  
Jacques DANJOU 1995 - (2020)  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean de ROUCH 1619 - 1648 Source [1]  
Jean de TOULZA 1700 - 1751 Source [1]  
Dominique ROUGER 1754 - 1786 Source [1]  
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 42, rue Barry - 11150 VILLASAVARY

Tél : 04 68 11 93 95 - Fax : 04 68 11 93 99

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : 43.221944° / 2.04° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Novembre 2017)

Associations d'histoire locale

  • Association Patrimoine Historique et Culturel

Dépouillements des registres paroissiaux

  • Archives à consulter à l'église de Villasavary, s'adresser à Monsieur Maurice SIÉ, place saint Pierre.

Archives notariales

  • Me ROUCH, dépouillement registre : Répertoire général : 1623-1645
  • Me TOULZA, dépouillement registres : 1703-1718
  • Me ROUGER, dépouillemnt registres : 1754-1756

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Dépouillement contrat de mariage et testaments


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.