11393 - Tourouzelle

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Tourouzelle
Blason Tourouzelle-11393.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 11 - Blason - Aude.png    Aude
Métropole
Canton Le Lézignanais (Canton 11 08)

Blason Lézignan-Corbières-11203.png   11-19   Lézignan-Corbières (Ancien canton)

Code INSEE 11393
Code postal 11200
Population 469 habitants (2014)
Nom des habitants Tourouzellois, Tourouzelloises
Superficie 1 419 hectares
Densité 33 hab./km²
Altitude Mini : 28 m
Point culminant 144 m (La Bade)
Coordonnées
géographiques
43.254444° / 2.7225° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
11393 - Tourouzelle carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Toponymie

Toutes ces vieilles pierres prouvent l'ancienneté de la commune. Mais d'où vient cette appellation ?

Certaines hypothèses font dériver son nom du mot latin turricelloe (petites tours), tenant compte de la prononciation de la lettre "U", qui se dit "OU" dans la langue latine. Sans doute aussi qu'à l'époque romaine, un "castrum" avec ses tours de guet était établi là.

Les racines du nom de Tourouzelle sont souvent fantaisistes mais parfois très belles : TERROGELO (argile), TOUROUZELOS (plein de coquelicots en langue d'oc)... Mais dans les textes anciens il est fait mention de TURRUSSELLA (1259), TORROZELLA (1261-1351), TERRAGELLA (1262), TORROSELLA (1271), THEROSELLE (1500- traduction d'un texte de 1264), TURRUZELLA (1264-1295), TORORELA (1306-1307-1381-1391), THOROZELLA (1538), THOROSELLA (1595), TOUROUSSELLE (1660), TOUROUZELE (1680), et enfin TOUROUZELLE (1774).
Cf. : Archives de Narbonne

Bref historique

Dans les temps anciens, Tourouzelle a connu ses guerres, ses Sarrazins, ses brigands et ses disettes. Près de La Boulandière, une ancienne nécropole située près de la voie romaine de Sérame à Castelnau-d'Aude, a conservé le nom de Camp des Sarrazis. En 720, des combats entre Carolingiens et Musulmans y eurent lieu pour la défense de la vallée de l'Aude. Après la longue paix romaine, c'était sans doute la cause d'un premier mouvement de concentration vers les lieux fortifiés.

Entre le XIIe siècle et le XIVe siècle, un deuxième exode important faisait suite aux passages incessants de bandes de pillards :

  • 1150 Les Routiers
  • 1251 Les Pastoureaux
  • 1360 Les Grandes Compagnies composées de soldats licenciés devenus brigands et qui terrorisaient la contrée.

Il faut se souvenir que, Edouard de GALLES, dit le "Prince Noir" (à cause de la couleur de son armure), au début de novembre 1355, brûla Puichéric et Homps puis Pépieux et Azille et dévasta deux fois notre village.

En 1590, pendant les guerres de Religions, un combat fut livré à Tourouzelle. Les Réformés s'en étant emparé, Henri duc de Joyeuse, le leur reprit.

L'hiver 1708-1709, l'un des plus froids et des plus désastreux dont l'histoire ait gardé le souvenir, a durement touché le village qui récoltait en année ordinaire de quoi nourrir très largement toute la contrée, eut deux années de disette.

En ce temps là, Tourouzelle avait grand soin de l'instruction et de l'éducation de ses enfants. De 1674 à 1789, huit régents se succèdent dans la commune. Le régent cumulait en plus de ses fonctions d'enseignant, celles de greffier consulaire. Il percevait comme instituteur 60 livres de gages annuels et 35 livres comme secrétaire des Consuls. Le régent était nommé pour un an, à la Saint-Jean.
Cf. : Bulletin communal, Narbonne, 1897, 1er semestre, page 343 & Site laretraitedejacky.com

Héraldique

  • De sinople, à un pal fuselé d'or et de sinople. [1]

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-.... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Repère géographique.png Repères géographiques

Dans le sud-ouest de la France se trouve un petit village du Languedoc, à la limite du Minervois et des Corbières. L'altitude au centre du village est de 72 mètres.

Le village se blottit dans une dépression entre plusieurs collines, et, en son centre s'élève un monticule dominé par un antique château auquel est accolé une église. Tout autour, sur les collines, le soleil joue avec les ombres et les lumières avec les chênes verts, le thym, les lavandes, les genêts et les oliviers argentés qui tranchent sur le vert des pins, l'allignement des ceps de vigne et quelques cyprès qui se dressent vers le firmament.

Nous vous proposons de faire un peu mieux connaissance avec Tourouzelle en nous promenant dans les petites et charmantes ruelles du village mais aussi sur les collines et les bords de l'Aude qui charrie ses eaux sauvages depuis la Haute vallée. Du chemin de l'Horte qui autrefois était le chemin qui menait à Castelnau-d'Aude, vous aurez une vue superbe sur la vallée de l'Aude avec au nord, en toile de fond, la Montagne Noire qui se dessine sur tout l'horizon. Le pic de Nore se dresse en plein milieu. À vos pieds, une mer de tuiles rouges, ce sont les toitures des maisons du village, et, émergeant de cette mer, la tour crénelée de l'église qui se dresse puissante et rassurante dans une enceinte fortifiée.

En quittant les hauteurs de l'Horte, la petite rue des Jeiches aboutit sur une place connue sous le nom de la bascule; là, où autrefois l'on pesait le raisin et le blé au moment des récoltes. C'est sans doute l'endroit le plus fréquenté du village car l'on y trouve l'épicerie et la Poste.

De là, on peut faire le tour du village qui, construit en "escargot", vous amène inévitablement à votre point de départ. Une petite halte devant la demeure de madame de Contenson, une grande bâtisse ancienne. Au-dessus de l'entrée principale, ciselé dans la pierre, une coquille saint-Jacques qui nous rappelle que nous sommes sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. En effet, ce signe indiquait aux pélerins que dans cette demeure le gîte et le couvert étaient offert. Puis nos pas nous conduisent à la Porte Nord des remparts; simple et robuste, elle a défié le temps. Un rue montante nous mène vers l'église fortifiée mais dont, en 1906, on abattit le toit qui menaçait ruine.

Toujours à l'intérieur du village, le château comprend un corps principal et une tour, le tout curieusement perché sur un massif rocheux. En descendant une rue parallèle aux remparts, nous arrivons à la maison BONNAFIL, ancien maître-maréchal. Au-dessus de sa porte, taillé dans la pierre, tenailles, marteau, fer à cheval et une date dont il ne subsiste que 17. À l'intérieur de l'enceinte fortifiée, le cimetière avec les ruines d'une très ancienne chapelle dédiée à saint-Michel. Sans doute la chapelle d'une ancienne masade au bord de la voie romaine. Il existe deux autres chapelles, la chapelle Saint-Hilaire, en sortant du village vers Lézignan et dont il ne subsiste qu'un pan de mur et la chapelle Sainte-Cécile sur la route de Castelnau-d'Aude, près de l'ancien cimetière wisigoths des "Perdous". Pendant très longtemps, les villageois faisaient chaque année une très pieuse procession avec chants et prières, implorant la sainte de faire tomber la pluie pour que les récoltes soient bonnes.

Carte sur ViaMichelin de : Tourouzelle


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 420 488 475 536 554 531 550 589 595 923
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 693 726 687 786 1 107 1 004 976 862 892 848
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 772 826 759 768 726 618 560 533 472 429
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 412 396 448 495 472 460 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014

On peut noter pour les années 1881-1886 le nombre important d'habitants sur la commune. Ce flux migratoire correspond à la période de phylloxéra qui détruisit la vigne française. Notre région étant la dernière touchée par ce fléau, les ouvriers se déplaçaient vers les endroits où ils trouvaient du travail. Sitôt la crise passée, beaucoup repartirent vers leur village d'origine d'où le dépeuplement de Tourouzelle dans les années suivantes.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre RAMEL  1791 - 1796  
Félix SIROU  1796 - 1797  
Pierre CAMMAS  1797 - 1798  
Pierre RAMEL  1798 - 1811  
Jean-Charles CAUSSAT  1811 - 1815  
Pierre RAMEL  1815 - 1821  
Jean-Charles CAUSSAT  1821 - 1830  
Pierre RAMEL  1830 - 1840  
Michel SENDRET  1840 - 1846  
Jean-Baptiste MARTY  1846 - 1848  
Charles YSSANCHON  1848 - 1852  
Jean-Baptiste MARTY  1852 - 1865  
Léon CAUSSAT  1865 - 1870  
Casimir ROUX  1870 - 1871 Président de la commission municipale.  
Léon CAUSSAT  1871 - 1880  
Régis FOURNET  1880 - 1888  
Louis SABATIER  1888 - 1889  
Justin COUGET  1889 - 1900  
Louis RAMEL  1900 - 1904  
Eugène de VILLEMUR  1904 - 1912  
Pierre SABATIER  1912 - 1919  
Jean JOUGLA  1919 - 1925  
Pierre SABATIER  1925 - 1935  
Gonzalve CAROL  1935 - 1938  
Joseph RAMEL  1938 - 1939  
Joseph LABENE  1939 - 1941 Remplace le maire mobilisé.  
Joseph RAMEL  1941 - 1971  
Julien POUS  1971 - 2001  
Brice RUFAS  2001 - (2020)  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 11 h - 12 h - 11 h - 12 h - 11 h - 12 h - -
Après-midi - 15 h 30 - 18 h - 15 h 30 - 18 h - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 21, avenue de Lézignan - 11200 TOUROUZELLE

Tél : 04 68 91 23 51 - Fax : 04 68 91 17 39

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : 43.25361111° / 2.72166667° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Janvier 2018)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


  • Il était une fois Tourouzelle 1900-1999 - (Histoire de Tourouzelle, anciennes cartes postales, photos privées des habitants) - Jacky HEIM (Tourouzellois d'adoption)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.