10155 - Fontette

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Fontette
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 10 - Blason - Aube.png    Aube
Arrondissement Blason de Troyes    Troyes (Préf.)
Métropole
Canton Bar-sur-Seine (Canton 10 04)

Blason d'Essoyes   10-10   Essoyes (Ancien canton)

Code INSEE 10155
Code postal 10360
Population 198 habitants (2015)
Nom des habitants Fontettois, Fontettoises
Superficie 1936 hectares
Densité 10,22 hab./km²
Altitude Mini: 230 m
Point culminant 357 m
Coordonnées
géographiques
48.081111° / 4.609167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
10155 - Fontette carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier


HHistoire.pngistoire de la commune

Historique

Fontette, fontestœ, caput fontium, est situé au milieu de vastes terres labourables et fertiles. Aube, canton d'Essoyes; population : 651.
Ce village est ancien, mais on ne peut rien indiquer sur son origine. Il faisait autrefois partie du diocèse de Langres et du doyenné de Bar-sur-Seine, était du ressort du Parlement de Paris, du baillage et maîtrise de Troyes ; généralité de Châlons, élection et subdélégation de Bar-sur-Aube ; décimateur, le grand prieur de Champagne.
Ce pays possède une ancienne chapelle de Saint-Gengon ou Gengoul qu'on croit avoir été fondée par le cardinal de Givry [2], évêque de Langres ; mais il nous parait plus probable qu'il en fut seulement un des bienfaiteurs. Cette chapelle était jadis un ermitage ; on y disait trois fois la messe par an : quelques journaux de terre et une vigne étaient employés à son entretien et à sa décoration.
L'on voit sur le finage les ruines de l'ancienne métairie de Beauvoir, qui dépendait de la commanderie d'Epailly ; une justice haute, moyenne et basse y était établie.
L'église paroissiale, que rien ne recommande à l'attention du voyageur, a été reconstruite en ces derniers temps sur l'emplacement de l'ancienne qui menaçait ruine. Elle est sous le vocable des saints Cyprien et Corneille, et placée au milieu du cimetière, qui rappelle si puissamment le néant de la vie, l'espoir d'un avenir plus heureux et le souvenir de ceux qui nous étaient chers et qui maintenant ne sont plus.
Dans une charte de 936, il est fait mention d'un seigneur de Fontette, qui fit quelques donations à une abbaye du diocèse de Langres, appelée Sainte-Marie de Coconville.
Le village possède un ancien château, à épaisses murailles, qui a été vendu nationalement en 1790. Le dernier seigneur auquel il appartenait, a été messire Orseau, baron, intendant de la généralité de Caen.
Le grand chemin des Romains, venant de Bar-sur-Seine et gagnant la cité des Lingons, passe à quelques pas de Fontette. Cette voie antique a vu les bataillons russes la parcourir en 1814, parce que les cartes de leurs officiers la leur indiquaient sous le nom de grand chemin des Romains, A cette époque, le pays, couvert de troupes étrangères, souffrit beaucoup de la présence des ennemis de la France ; quelques combats eurent lieu sur son territoire entre les Français et les alliés. Il eut souvent fort à souffrir, dans d'autres temps, du passage et des incursions des gens de guerre.
Fontette est la patrie de la fameuse comtesse de Lamotte, appelée Jeanne de Luz, qui y naquit en 1756. Elle était issue de la race des Valois et descendait d'un baron de Saint-Rémi, fils naturel de Henri II et reconnu pour tel. Elle était dénuée de toute espèce d'instruction; mais elle avait beaucoup d'esprit, et l'avait vif et pénétrant. Elle s'est rendue célèbre par le rôle qu'elle joua dans l’affaire du collier, pour laquelle on voulut compromettre la reine, épouse de Louis XVI. Elle fut arrêtée à Bar-sur-Aube, le 18 août 1785. La cour du Parlement la condamna à être fouettée et marquée par le bourreau, sur les épaules, de deux V, et enfermée à l'hôpital pour le reste de ses jours. Quand on lui fit lecture de cet arrêt, dit la chronique, elle se roula à terre en poussant des hurlements affreux. On eut toutes les peines du monde à la transporter dans la cour du palais où elle devait subir sa peine. Elle saisit l'exécuteur au collet, lui mordit les mains et tomba dans des convulsions violentes. Il fallut déchirer ses vêtements pour lui imprimer les marques d'infamie, et l'un des fers chauds porta en partie sur son sein; enfin on la jeta dans un fiacre qui la conduisit à la Salpétrière. On a cru avec raison que son évasion, le 5 juin 1787, avait été favorisée. Elle rejoignit son mari en Angleterre. Après une vie d'intrigues bien peu dignes de sa haute naissance, elle mourut des suites d'une chute qu'elle fit à Londres, le 23 août 1791, en se précipitant d'une croisée pour échapper aux poursuites de ses créanciers qui menaçaient sa liberté.
Voyez, pour de plus amples renseignements, Affaire du collier, dans le Recueil des causes célèbres, par Maurice Mejan, avocat à la Gourde cassation, tome 1er; voyez aussi la biographie universelle, par F. X. de Feller.

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Aube
  • Arrondissement - 1801-1926 : Bar-sur-Seine --> 1926-2019 : Troyes
  • Canton - 1801-2015 : Essoyes --> 2015-2019 : Bar-sur-Seine
  • Commune - 1801-2019 : Fontette

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Corneille et Saint-Cyprien [3]

Repère géographique.png Repères géographiques

La superficie totale inclut 160 hectares de vignes AOC et 650 hectares de bois réservés à la chasse.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 515 527 688 650 602 643 646 651 651 565
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 579 572 541 519 524 534 508 481 462 447
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 363 318 306 287 273 286 242 228 211 225
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 219 188 176 177 181 201 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.


Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Photographies

Cartes postales

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  
Bernard VIGNERON - 2001 -  
Monique DEFERT 2001 - (2020) - [ Photo]  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts de la guerre 1870-1871

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Louis Nicolas Stéphane TABOUIN 06/02/1845
Fontette (10)
05/11/1870
Paris (Seine)
Transcription † à Fontette le 12/10/1872
Dit TABOUIN L. - Dit Nicolas Louis TABOUIN - Fils de Jean Auguste et de Alexandrine BELORGEOT - Matricule 402 - Soldat au 2e Bataillon de la 6e Compagnie du 59e Régiment de Garde Mobile du département de l'Aube. Décès survenu à l’ambulance militaire, 56 rue de Clichy dans le 9ème arrondissement de Paris.
Son nom est gravé sur le Monument des Enfants de l'Aube morts pour la Patrie en 1870-71, érigé à Troyes (10) en 1890.  
Théophile Claude BROCARD 07/06/1847
Fontette (10)
10/01/1871
Paris (Seine)
Transcription † à Fontette le 21/10/1872
Dit BROCARD T. - Dit Théophile - Fils de Jean Baptiste et de Anne Hersilie SIRJEAN - Soldat du Régiment de la Garde Mobile du département de l'Aube. Décès survenu à son domicile dans le 16ème arrondissement de Paris.
Son nom est gravé sur le Monument des Enfants de l'Aube morts pour la Patrie en 1870-71, érigé à Troyes (10) en 1890.  
Edmé Philippe CORNIBERT 01/05/1845
Fontette (10)
31/01/1871
Paris (Seine)
Transcription † à Fontette le 05/06/1873
Dit CORNIBERT P. - Dit Philippe – Fils de Nicolas et de Marie BROCARD - Soldat au 2e Bataillon du Régiment de la Garde Mobile du département de l'Aube. Décès survenu à l'ambulance militaire de la Légion d'Honneur, Caserne de la Pépinière, dans le 8ème arrondissement de Paris.
Son nom est gravé sur le Monument des Enfants de l'Aube morts pour la Patrie en 1870-71, érigé à Troyes (10) en 1890.  


^ Sommaire

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - 9 h - 11 h 30 - -
Après-midi - 14 h 30 - 16 h 30 - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 10360 FONTETTE

Tél : - Fax : 03 25 29 68 67

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Fontette (Aube) Pages 115 à 118 de la Notice Historique sur le Bourg de Cunfin par l'abbé Maurice Tynturié (Gallica - Bibliothèque Nationale de France)
  2. Le cardinal de Givry, évêque de Langres (1529-1561). La Réforme - Auteur : Marcel, Louis-Emmanuel (Gallica - Bibliothèque Nationale de France)
  3. Église Saint-Corneille et Saint-Cyprien de Fontette (Aube) sur le site "Inventaire général du patrimoine culturel de Champagne-Ardenne de la Région Grand EST".