06163 - Tende

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Tende
Blason Tende-06163.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason de Nice    Nice (Préf.)
Métropole
Canton Blason Contes-06048.png   06-10   Contes

Blason Tende-06163.png   06-31   Tende (Ancien canton)

Code INSEE 06163
Code postal 06430
Population 2174 habitants (2015)
Nom des habitants Les Tendasques
Superficie 17747 hectares
Densité 12,25 hab./km²
Altitude Mini: 552 m
Point culminant 2920 m
Coordonnées
géographiques
44.088611° / 7.594167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06163 - Tende carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

En 1860, la commune de Tende, comme celle de La Brigue, ne fut pas comprise dans les territoires concédés à la France dans le traité de Turin (malgré le vœu populaire exprimé par plébiscite). C'est au traité de paix de Paris du 10 février 1947 que ces territoires passent sous souveraineté française.

Le retour à la France a été réalisé par le traité de paix avec l'Italie du 10 février 1947, confirmé par un référendum sous contrôle international.La loi du 15 septembre 1947, Journal officiel du 16 septembre 1947 avec effet au 17 septembre 1947,crée la commune de Tende « à partir d'une partie étrangère »

A partir de 1967, le professeur Henry de Lumley et ses équipes effectuent des relevés et moulages des roches gravées depuis la Préhistoire sur les sites naturels de la Vallée des Merveilles et de la vallée de Fontanalba .

Héraldique

Blason communal:
Écartelé : aux 1er et 4e de gueules à la croix d’argent, à la cotice en barre de sable brochante, aux 2e contre–écartelé aux I et IV d’or à l’aigle bicéphale couronnée de sable, aux II et III de gueules au chef d’or, au 3e contre–écartelé aux I et IV de gueules au chef d’or, d’or à l’aigle bicéphale couronnée de sable.
L'écartelé aigle et chef d'or est l’armorie des Lascaris comte de Tende.


Blason Tende-06163 A.png
De gueules au chef d’or : Ces armoiries sont celles des Vintimille , comtes de Tende , qui prirent , au XIIIe siècle , le nom de Lascaris .


Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-..... :

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine

Collégiale Notre-Dame-de-l'Assomption


La construction de la collégiale fut décidée et fiancée par le comte Honoré LASCARIS de Tende, vers la fin du XVe siècle sur les vestiges d'un édifice roman détruit par un incendie en 1446 par un mercenaire catalan. La collégiale fut consacrée par par l'évêque de Vintimille Monseigneur FREGOSO le 20 avril 1518.
Édifice avec une nef haute de 15 mètres , des collatéraux et une abside polygonales le tout dans le style gothique tardif.
Le portail est réalisé en pierre verte de la Roya dans le style renaissance, il présente les douze apôtres et le Christ au centre. Son achèvement date de 1562. Il a été réalisé par les frères Pierre et Barthélemy VALENZO ou VARENSES de Gênes. La porte en noyer est d'origine.
Le clocher carré lombard est surmonté d'une coupole.
La porte latérale a été achevée en 1506 et porte la mention du maître ouvrier ayant réalisé celle ci (Lazaricus henricus de CENOVA).

L'église a reçu un décor baroque au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.
Les fresques de la façade sont probablement du XIXe siècle, elles ont été restaurées dans les années 1980.
La voûte centrale est décorée par un ciel bleu étoilé décore datant du XIXe siècle.

L'orgue
Construit en 1673, il ne subsiste que le buffet. Il fut réparé en 1730 , puis abandonné à la fin de l'ancien régime. Une nouvelle restauration fut faite en 1807 par les facteurs d'orgue Lombard Carlo et Guiseppe SERASSI.

Le Maître autel
Le maître autel primitif n’existe plus . Celui qui est visible à ce jour date du XVIIIe siècle, il est en marbre et stuc. Le crucifix en bois sculpté et doré date du XVIIe.

Les fonts baptismaux
Réalisé en marbre il a été offert par le Roi Charles Emmanuel.

Édifice classé aux M.H en 1949[1]

Photo BE



Chapelle Saint-Sauveur


Chapelle du XIIIe siècle décorée de fresques murales du XIVe siècle.
La chapelle est située au dessus du village à environ 1h de marche.
La chapelle est classée aux M.H depuis 2000[2].

La chapelle sur le site de la DRAC[3]

Église Saint-Michel


D'abord simple oratoire dédié à la Vierge au XVIIe siècle, l'édifice se transforma et prit son style baroque avec l'arrivée des pères capucins en 1635 pour fonder un hospice.
Le couvent des pères fut rasé pendant la seconde guerre mondiale.


Chapelle de l'Annonciation des Pénitents blancs


La chapelle de la Confrérie des Pénitents Blancs a été consacrée en 1621 (date figurant sur la porte de la sacristie) pour remplacer un ancien oratoire qui sert aujourd'hui de sacristie. Elle est dédiée à l'Annonciation et à l'Ascension du Seigneur.
La chapelle est typique de l'art baroque. Elle possède un retable aux colonnes torsadées , un tableau représentant l'Annonciation et, de part et d'autre, des tableaux sur le Massacre des Innocents et l'Ascension du Seigneur.
À côté de la chapelle, dans l'ancien oratoire servant de sacristie, des peintures datant du XVe siècle ont été partiellement dégagées. Elles représentent la Via crucis.. Des embellissements ont été effectués au XVIIIe siècle.
Un clocher baroque à bulbe à tuiles vernissées surmonte l'édifice.

La chapelle conserve un orgue de tribune classé en 1971 au titre des objets par les monuments historiques. Le buffet est celui de l'ancien orgue datant de 1672. La partie instrumentale date de 1807 et a été réalisée par les frères SERASSI, facteurs d'orgue piémontais. [4]

Chapelle classée aux M.H en 1950[5]


Chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde dite des Pénitents noirs


Chapelle située rue Cotta.

La chapelle consacrée en 1675. Elle est dédiée à la « Vierge de miséricorde » et à la « Décollation de saint Jean-Baptiste ».

La chapelle possède une décoration baroque et un clocher à bulbe à tuiles vernissées dominant l'édifice.

Un orgue du facteur d'orgue piémontais Frederico VALONCINI (1832-1891) équipe la chapelle.

Celui ci a été offert en 1902 par le chanoine Antonio GUIDI né Tende et curé de Nice .

La chapelle possède un gisant à bras articulés et des tableaux offerts par les pénitents rouges lors de la fusion des deux confréries.

La chapelle sur le site de la Drac.

Chapelle classée aux M.H en 1950[6]


Chapelle de l'Annonciade dite des Pénitents blancs


Édifice situé 55 rue de France.

Chapelle édifiée au XVe siècle par la confrérie des Pénitents blancs. Elle est composée d'une pièce unique couverte d'une voûte d'arêtes bombée et recouverte d’un toit de lauzes en appentis. Son décor peint à fresque, exécuté probablement par le peintre piémontais Giovanni BALEISON vers 1480-1485, a été récemment mis à jour. Ces peintures murales illustrent des scènes de la vie de la Vierge et du Christ (Visitation, Nativité, Adoration des mages, Fuite en Égypte, Massacre des Innocents...) avec l'Annonciation au-dessus de l'autel, ainsi que des saints protecteurs : Blaise, Catherine d’Alexandrie, Bernard de Menthon.

Chapelle classée aux M.H en 2003[7]


Tour de l'horloge


Tour octogonale de l'Horloge.

Repère géographique.png Repères géographiques

La ville de Tende est située sur la vallée de la Roya.
La frontière italienne limite le nord et l'est de la commune par une ligne de sommets élevés, Cunéo et Turin sont accessibles par le col de Tende à 1 871 mètres.

La partie occidentale de la vallée de la Roya est pratiquement occupée par l'ensemble dit de la « vallée des Merveilles » et du massif du mont Bégo . La montagne donnant accès à la vallée de Fontanalba est couverte de mélèzes.

La commune est la plus étendue du département avec 17747 hectares.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 500 1 491 1 654 2 057 - 2 441 - 2 659 - -
Année 1861 1867 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - 3 445 - - 1 903 - - - 2 277 -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - 2 158 2 080 1 954 2 053 1 951
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 954 2 089 1 844 2 025 2 114 2 184 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Francesco GHIO 1902 -  
André CARABALONA 1947-1949 nommé par décret gouvernemental  
Pierre DALMASSO 1949 -1953 -  
Marius BARUCCHI 1953 - 1965 -  
Aimable GASTAUD 1965-1971 -  
José BALARELLO 1971 - 2001 Réélu en continu  
Jean-Pierre VASSALLO 2001 - (2020) Réélu en 2008  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
André-CABAGNI 1837-1871 -  
Jacques-VIALE 1881-1904  
Carlo-BOTTASSI 1904-1923  
François-MUSSO 1925-1927  
Joseph Pierre-BARBERIS 1929-1950  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Georges TOSELLO 1958 - 1967 Puis curé de Lucéram  
Zbigniew KOWAL 2015  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
06163 - Tende Mairie.JPG

Mairie
Adresse : - 06430 TENDE

Tél : 04 93 04 35 00 - Fax : 04 93 04 35 09

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

(http://daveo.e-monsite.com/ Le site Généalogique de Tende

Archives notariales

Patronymes

Familles présentes avant 1860

ABELONI ( en 1476 ) - ALBERTI - ALBERT - ALBERTO - ARBONA ( sont venus de Dogliani ) - ARNOLFO ou ARNULFO ( en 1427 ) - ARNULFI ( en 1346 ) - ARNULPHI ( en 1530 ) - AUROSA ( en 1431 )
BACHITI ( en 1327 ) - BACCIALON - BACCIALONE ( en 1337 ) - BAGALLONUS - BALARELLO - BANAUDO - BARACCHIA - BARBERIS ( doivent venir de Peravagno en 1465 ) - BARBUT - BARBOUT - BARUCCHI - BECHUS ( en 1357 ) - BELLONE - BELTRANDO ou BERTRANDI ( viennent de Limone en 1476 ) - BERTAIRA ( viennent de Vernante ) - BEGHELLI - BINETTI - BINET - BOIN - BOINI ( à la Brigue en 1487 ) - BOYNO - BORRELO ( en 1431 ) - BOSCIONE - BOSIO ou BOXIO ( en 1326 ) - BOTTON - BONFREDI - BODINO ( sont venus de Vernante ) - BOVETI -
CABAGNO ( en 1431 ) - CACCIARDO ou CACHARDI ( en 1452 ) - CAISSOTTI ( en 1305 ) - CALVIN - CALVINO - CANIGLI ( en 1327 ) - CAPPON - CARABALONA ou CRABALONUS ( en 1386 ) - CASSIO - CASTAGNA - CELLI - CELI - CEREGHELLI - CHARONI alias GALLARARI ( clerc de Tende en 1559 ) - CHIANEA ou PLANEA - CLERICI ( en 1375 à Limone : 1478 ) - CIVALERI - CONTE ( en 1326 ) - CROVESI ou CORVESIUS ( en 1371 ) - COTTA ou COTA ( en 1405 )
DAHON - DAON - DAONE - DANIEL ( en 1478 ) - DAVEO ou DAVETI ( en 1452 ) - DEGIOANNI ( sont venus de Fontan ) - DURERO - DUTTO ( sont venus de Boves )
FENOGLIO - FERRARI ou FERRARIS - FORCHERIO ou FORQUERY ( en 1406 ) - FORQUERIUS ( en 1476 ) - FORZINETTI - FRASSI ou FRACY -
GAGLIO - GALVAGNO ( en 1431 ) - GARVAGNUS ( en 1404 ) - GARUSSO - GASTAUDO ou GASTAUDUS ( en 1326 ) - GATI ( en 1405 ) - GATTI ( en 1431 ) - GHIGO ( en 1477 ) - GHIO - GHISOLFO ( en 1357 ) - GUIDI - GUIDO ou GUYDO ( en 1561 ) - GUIDO alias ROLANDUS ( en 1404 ) - GIUSTO - GIRAUDO - GRAGLIA -
LANTERI - LANZA -
MACCIOTTA - MARRO ( sont venus de Limone ) - MASCARELLO ou MASCARELLI - MASSA - MOLINERI ou MOLINERIS ( en 1350 ) - MORENA ( sont venus de Limone ) -
OPERTO ou AYPERTUS ( en 1325 ) - AIPERTUS ( en 1163 ) - ORBELLO -
PASCHALIS ( en 1270 ) ou PASCHAL ( en 1326 ) - PACCHIAUDI ( sont venus de Fontan ) - PAIANI ( en 1559 ) -PALMA - PAREGLIO - PASSERONE ou PASSERON - PASTORELLI - PELLEGRINO - PERATO - PERRUTIO ( en 1375 ) - PIGLIONE ( sont venus de Borgo San Dalmasso ) - PRECIPIA ( en 1625 gouverneur )
RABIA ( en 1357 ) - RAMOINO ou RAMION - RAINAUDI ou RAINAUD ( Sont venus de La Turbie ) - RANTRUA - REVELLI - RICI ou RICIUS ( en 1326 ) - RIGO - RIBERI ( sont venus de Limone ) - ROSSO -
SALTOR - SARTORIS - SASSI - SALVAGNO ou SALVAGNUS ( en 1326 ) - SCALONA ou SCALON ou SCARONA - SERRA - SERRATORE ou SERRATOR ( en 1431 ) - SICCARDI ( sont venus de Breil ) - SPIRITON -
TARONI ou TARONUS ( en 1326 ) - TAULAIGO - TIBERTI - TOESCA - TOSELLO - TOSELLI ( sont venus de Limone ) - TRABUCCHI ou TRABUCI ou TRABUCHIO ( en 1337) -
VASSALO ou VASALO ( en 1427 ) ou VASAL ( en 1431 ) - VERNACANUS ( en 1326 ) - VERNAZANO ( en 1375 ) - VERNAZANUN alias AYGHINUN ( en 1404 ) - VIALE ( sont venus de Limone ) - VISSIO ou VISSI -

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.