06123 - Saint-Laurent-du-Var

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Laurent-du-Var
Blason -Saint-laurent-du-var-06123.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason Grasse-06069.png    Grasse (S-Préf.)
Métropole Nice Côte d'Azur
Canton Blason Cagnes-sur-Mer-06027.png   06-06   Cagnes-sur-Mer-2

Blason -Saint-laurent-du-var-06123.png Blason Cagnes-sur-Mer-06027.png   06-05   Saint-Laurent-du-Var - Cagnes-sur-Mer - Est (Ancien canton)

Code INSEE 06123
Code postal 06700
Population 28 919 habitants (2015)
Nom des habitants Les Laurentins
Superficie 1011 hectares
Densité 2860,44 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 214 m
Coordonnées
géographiques
43.668° / 7.188° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06123 - Saint-Laurent carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Le Var a constitué de tout temps une frontière naturelle qui s'opposa à la pénétration humaine. Les premiers vestiges mégalithiques, témoins d'une civilisation où l'homme apprenait l'agriculture, voici quelques 5000 ans, se regroupent à l'ouest du Var.

De même, lorsque les spécialistes de la protohistoire recensent les tombes à incinération de la fin de l'âge du Bronze, ils constatent qu'elles sont limitées à la rive droite du fleuve.

Qu'il s’agisse des curieuses bories, ces sortes d'igloos en pierre, ou des traces d'influence celte, comme les décorations en forme de têtes sculptées, là encore tout s'arrête sur les bords du Var.

Plus tard, lorsque l'homme commencera à écrire son histoire, la limite de la Transalpine et de la Cisalpine sera fixée au « Varum flumen ».

L'Empire romain arrêtera l'Italie sur le bord du fleuve, la Narbonnaise débutant au-delà.

Au Moyen-Age, la Provence se séparera du Comté de Nice, un demi-millénaire entrecoupé de courts changements, imposera la frontière du Var.

Saint Laurent, carrefour placé sur la côte à l'embouchure du fleuve, va jouer des siècles durant un rôle capital qui s'impose à la mémoire des hommes.

Ce survol historique n'a aucune prétention exhaustive, il s'agit d'une série de clichés pris à des époques successives, reliés par une toile de fond : Saint Laurent du Var et son site.

« Saint-Laurent-du-Var à travers l’Histoire » ou quand le présent rejoint en images l'Histoire de Saint-Laurent-du-Var et sa fière devise: "DIGOU LI, QUÉ VENGOUN", (Dis leur qu'ils viennent), significative des « riches heures » de son passé.

Avant 1860, Saint-Laurent-du-Var était la première bourgade de France en Provence, carrefour historique avec le Comté de Nice. Ville construite entre mer et collines, elle s'étire face à Nice le long de la rive droite du Var, sur 7 km.

Cité moderne, Saint-Laurent-du-Var n'en oublie pas pour autant ses racines qui font la fierté de ses habitants. Le témoignage le plus probant de cette pérennité du passé reste sans aucun doute le « Vieux-Village », avec ses rues pittoresques et son église romane datant du XIe siècle.

Lieu de transit et de passage commandant la traversée du Var, fleuve alpin particulièrement capricieux, Saint-Laurent-du-Var a subi les aléas de cette situation géographique et stratégique singulière qui a profondément marqué son destin.

Les inondations, les invasions, les épidémies, les guerres ont rythmé au long des siècles les étapes successives de la formation de Saint-Laurent-du-Var.

Grâce à de nouveaux documents et à de nombreuses illustrations inédites, Edmond ROSSI, auteur de « Saint Laurent, Porte de France » et de différents ouvrages sur le passé de la région, nous entraîne à la découverte de l’Histoire passionnante de Saint-Laurent-du-Var.

Seconde guerre mondiale

Le fleuve Var constituant une frontière naturelle, il est important pour les armées alliées de détruire le pont de chemin de fer et routier pour empêcher le renfort de troupes allemandes en provenance d'Italie. Entre décembre 1943 et août 1944, la ville a été touchée par 23 bombardements entraînant la destruction de 103 maisons et l’endommagement de 792 autres.
La ville a reçu la croix de guerre avec palme le 11 novembre 1948.
Une stèle installée dans l'enceinte de l'ancien hospice rend hommage aux 70 morts, 23 blessés et 8 déportés, victimes civiles de la guerre de1939/45.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1860 : Var --> 1860-2019 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-2019 : Grasse
  • Canton - 1801-1881 : Vence --> 1881-1982 : Cagne-sur-Mer Est --> 1982-2015 : Saint-Laurent-du-Var - Cagnes-sur-Mer - Est --> 2015-2019 : Cagnes-sur-Mer-2
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Blason en attente.png Héraldique

De gueules au gril d'argent, la poignée en chef accostée des deux lettres S et L d'or.
Devise : « Digo li que vengon » (Dis lui qu'il viennent)

Armes enregistrées spontanément par la communauté des habitants de «Saint-Larent » , à l'Armorial Général de France » dressé en application de l'édit de novembre 1696.

Le gril est le symbole mu martyr de Saint-Laurent, patron du village.

Repère géographique.png Repères géographiques

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Laurent

L'église Saint-Laurent - Photo J-P GALICHON
vue d'ensemble de la nef - Photo J-P GALICHON


Église Saint-Joseph

L'église Saint-Laurent - Photo J-P GALICHON

Église située 162 Corniche Fahnestock

Le projet de construire une nouvelle église remonte à 1999 , date à laquelle le père André CASTRO a été missionné par Monseigneur Jean BONFILS pour édifier une nouvelle église sur la commune.
Le terrain a été réservé en 2000, le permis de construire a été déposé en août 2005 et les travaux ont débutés en 2007. Le financement a été réalisé en partie par le diocèse et en partie par des dons, loteries, ventes divers.
La bénédiction des cloches de l'église a eu lieu le dimanche 14 juin 2009 et l'ouverture fin 2009.
le 2 février 2010, l'évêque de Nice a consacré l'église terminée.

Chapelle Sainte Geneviève

Sainte Geneviève - Photo J-P GALICHON

Chapelle située 1221 Chemin Fahnestock


Chapelle sainte Jeanne d'Arc

sainte Jeanne d'Arc - Photo J-P GALICHON

Chapelle située boulevard De Lattre de Tassigny

Première pierre posée le 29 avril 1962.


Chapelle Notre-Dame-des sept-douleurs

Chapelle Notre Dame - Photo J-P GALICHON

Chapelle située avenue de La Libération.


Chapelle sainte Pétronille

Chapelle sainte Pétronille - Photo J-P GALICHON

Chapelle situé quartier de la Baronne.
Chapelle rénovée en 2016 et 2017. L'année 2017 a vue l'installation de vitraux,réalisés par la société Vitrail et décoration, de Nadine et Jean-Marc Valenti (Sophia-Antipolis).


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 293 258 405 581 751 836 837 780 824 777
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 774 806 713 752 944 1 170 1 230 1 366 1 530 1 791
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 205 2 523 3 215 4 112 4 825 4 006 5 623 8 186 10 156 15 503
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 20 678 24 426 27 141 30 076 29 942 28 645 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
Léon BERENGER - Maire en 1921  
Louis BÉNES 1935 - -  
Louis RAVET - -  
Eugène PROVENCAL 18/05/1945 - -  
- - -  
- - -  
Marc MOSCHETTI 1965 - 1995 -  
Henri REVEL 1995 - 2014 Réélu en 2001 ; 2008  
Joseph SÉGURA 2014 - (2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Thomas DECAROLI 1941-1953 (1903-1962) - Ex curé de Breil - Curé en 1949 au moment de la pose des vitraux - Participe à la résistance - Croix de guerre 1939/45 - Puis curé de Saint-Augustin à Nice -
Se dévoua beaucoup pour les sinistrés et les familles des victimes des bombardements, avant de faire partie du C.L.L en 1944-1945  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Décès:

  • Marcel DUHAMEL, écrivain, né à Paris le 16 juillet 1900, décédé le 6 mars 1977
  • André FRANQUIN, auteur de bandes dessinées belge (Spirou, Fantasio, Gastin Lagaffe, le Marsupilami), né à Etterbeek (Belgique) le 3 janvier 1924, décédé le 5 janvier 1997

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...


Plaques commémoratives dédiées aux victimes des bombardements

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
06123 - Saint-Laurent-du-Var-mairie.jpg

Hôtel de Ville
Adresse : 222, Esplanade du Levant - 06700 SAINT-LAURENT-DU-VAR

Tél : 04 92 12 42 42 - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

  • ...

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références