06120 - Saint-Étienne-de-Tinée

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Étienne-de-Tinée
Blason Saint-Etienne-de-Tinée-06120.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason de Nice    Nice (Préf.)
Métropole Nice Côte d'Azur
Canton Blason 06147 Tourette levens.jpg   06-24   Tourette-Levens

Blason Saint-Etienne-de-Tinée-06120.png   06-22   Saint-Étienne-de-Tinée (Ancien canton)

Code INSEE 06120
Code postal 06660
Population 1 468 habitants (2015)
Nom des habitants Les Stéphanois
Superficie 17381 hectares
Densité 8,44 hab./km²
Altitude Mini: 949 m
Point culminant 3027 m
Coordonnées
géographiques
44.2578° / 6.9253° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06120 - Saint-Etienne-de-Tinée carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Cette commune a aussi été appelée Saint-Étienne-aux-Monts au XIXe siècle .
Lors de la Révolution, dès le départ des troupes piémontaises en 1793, les troupes françaises se livrent à des vexations, pillages et rapines. Des combats ont lieu entre les troupes sardes et les troupes républicaines qui ne cesseront qu'en 1796. La paix n'est pas revenue pour autant, Saint-Étienne-de-Tinée, comme beaucoup de communes subit les exactions des barbets. Redevenue française sous la Première République, la communauté le restera jusqu'en 1814, date de la chute de Napoléon.
Restauration sarde sur la période de 1815 à 1860.

Le 31 juillet 1929, un incendie détruit une partie du village. Il a été reconstruit dans les années 30 avec l’aide de toutes les communes de France.

Héraldique

De gueules aux deux croisettes d'argent l'une sur l'autre.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1814 : Alpes-Maritimes --> 1814: 1860 : Alpes-Maritimes (État-Sarde) --> 1860-2018 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-1818 : Pujet-Theniers --> 1818-1860 : province de Nice --> 1860-1926 : Puget-Théniers --> 1926-2018 : Nice
  • Canton - 1801-1816 : Saint-Étienne --> 1860-2015 : Saint-Étienne-de-Tinée --> 2015-2018 : Tourrette-Levens
  • Commune - 1801-1889 : Saint-Étienne --> 1889-2018 : Saint-Étienne-de-Tinée

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Chapelle Saint-Michel

Chapelle dite des Pénitents Noirs - Photo J-P GALICHON

Chapelle édifiée en 1930 après l'incendie qui ravageât le village et l'ancienne chapelle en 1929.
Chapelle possédant un retable en bois peint et doré du XVIIe siècle. Il provient de la chapelle Saint Érige d'Auron. On y voit Saint Pancrace et Saint Etienne avec la Vierge.
Nombreux objets de la confrérie tel les crosses et croix de processions.
Source[1]

Chapelle Sainte-Croix et Notre Dame du Mont Carmel

Chapelle dite des Pénitents Blancs - Photo J-P GALICHON

Chapelle appelée aussi sous le vocable chapelle du Gonfalon ou la Casette.
Chapelle à quatre travées y compris celle du chœur.
Chapelle édifiée au XVIIe siècle.
Restaurée par Guy CEPPA en 1987 puis par Pierre TESTUD en 1998.

Source[1]

Chapelle Saint Joseph

Chapelle de la Blache - Photo J-P GALICHON
Chapelle de la Blache - Photo J-P GALICHON

Chapelle située au hameau de la Blache.
Chapelle de petites dimensions bien qu'agrandie qu'elle fut agrandie en 1878.


Chapelle Saint-Maur

Chapelle du hameau d'Auron - Photo J-P GALICHON

Chapelle située au hameau du Drogon datée du XVIe siècle (1540).
Les peintures murales à l'intérieur représentent la vie de Saint-Maur et la vie de saint-Sébastien attribuées à Andrea de Cella; le Christ en croix, Sainte Marie Madeleine et la Vierge.

Chapelle classée aux monuments historiques depuis 2000[2].

Chapelle des Trinitaires

Chapelle de l'ancien couvent des Trinitaires - Photo J-P GALICHON

Le couvent des Trinitaires s'ait installé à cet emplacement au XVIIe siècle. L'église a été construite entre 1674 et 1677. Édifice de style baroque montagnard à nef unique est flanqué de 2 fois 2 chapelles latérales.

  • Retable du chœur en bois de mélèze de François PERRIER, menuisier niçois (1737) avec la Sainte Trinité, les statues de Saint Jean de Matha et Saint Félix de Valois, fondateurs de l'ordre des Trinitaires.
  • Huile sur toile de la Vierge avec Saint Jean de Matha et Saint Felix de Valois du XVIIe fondateurs de l'ordre des Trinitaires.
  • Fresque datée de 1685 représentant La Bataille navale de Lépante du 12 octobre 1571 et le rachat deux Trinitaires payant une rançon pour la statue de Notre-Dame du Bon Remède, tombée dans les mains de barbaresques.

L'église est classée aux monuments historiques depuis 2009[3].
Source[1]

Chapelle Sainte-Madeleine

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON

Deux travées avec chacune une coupole dont celle du chœur décorée restaurée en 1990. Elle aurait été construite avec les matériaux de l'ancienne paroissiale.

Source[1]

Chapelle Saint-Érige

Chapelle du hameau d'Auron - Photo J-P GALICHON
Chapelle vue côté abside - Photo J-P GALICHON


Édifice romano-gothique, à nef unique avec chevet en partie plat, la caractéristique principale de l'architecture de la chapelle est la présence de deux absides accolées, celle à droite plus grande, dédiée à Saint Denis et l'autre à Saint Érige.
Cet édifice date du XIIe siècle, le clocher de la fin du XIIIe début du XIVe. Le presbytère date du XVIe siècle.

Chapelle classée aux monuments historiques depuis 2000[4].

Source[1]

Église Notre-Dame-des-Grâces

Église du hameau du Bourguet - Photo J-P GALICHON
Clocher de Notre-Dame - Photo J-P GALICHON

L'église du Bourguet futachevée en 1891. Le clocher a été ajouté vers 1925 et surélevé ensuite.

L'intérieur est un mélange de styles néo-classique et baroque: 2 travées avec voûte en arc brisé et 2 chapelles latérales en cul de four.


Église Saint Étienne

Église du village - Photo J-P GALICHON
Intérieur de Saint Étienne - Photo J-P GALICHON

Clocher de Saint Étienne - Photo J-P GALICHON

Église de style néo-classique reconstruite à la fin du XVIIIe siècle par l'architecte niçois Antonio SPINELLI,(Chapelle Sainte-Croix de Nice ; Chapelle du Saint-Sépulcre de Nice; Église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Èze ; Église Saint-Michel de La Turbie ) , sur les bases d'un édifice plus ancien dont il subsiste quelques éléments dont le clocher gothique lombard de 1492 avec sa flèche octogonale refaite en 1669 et le chœur gothique du XVe siècle, élevé sur croisées d'ogives.
La façade est partiellement baroque. Elle est à deux étages avec des colonnes doriques et ioniques avec un fronton triangulaire. Une vaste travée carrée est suivie par les quatre bras de la croix grecque. Le chevet est plat. L'intérieur est un plan en croix grecque avec coupole et deux chapelles.

  • Maître autel baroque (1699) en bois sculpté et doré.
  • Une chaire en stuc avec un décor rococo.
  • Orgue des frères Agati (1829)

L'église est inscrite aux monuments historiques depuis 1935 et le clocher est classé depuis 1908[5].


Autres édifices religieux

  • Chapelle Saint-Sébastien de Blainon Roya (Chapelle rurale) classée aux monuments historiques depuis 2000[6].
  • Chapelle Saint-Roch Roya
  • Chapelle Sainte Anne Demandols
  • Chapelle Notre Dame des Sept Douleurs Douans
  • Chapelle Saint Salvaire Pré du Loup
  • Église du Saint Nom de Marie

Repère géographique.png Repères géographiques

La commune est composée de 9 hameaux : Auron, Saint-Maur, le Bourguet, Roya, la Rougelle, Pre du Loup, le Cialancier, la Blache et Douans .

La station-village de sports d'hiver d'Auron, située à 1600 m d'altitude, a été créée en 1937.

La Tinée traverse la commune[7].

La commune est située à la frontière Italienne au nord du Département.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 450 1 689 1 795 2 104 - 2 338 - 2 175 - 2 128
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 106 2 150 2 152 2 147 2 121 1 966 1 857 1 854 1 789 1 858
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 824 1 528 1 545 1 518 1 605 1 504 1 503 1 505 1 549 1 700
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 1 780 1 783 1 528 1 323 1 296 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Charles ROVERY 1860 - 1865 -  
Étienne ROVERY 1865 - 1866 -  
Joseph COSSA 1866 - 1871 -  
Eugène ROVERY 1871 - 1878 -  
Joseph GENTE 1878 - 1881 -  
Joseph COSSA 1881 - 1882 -  
Eugène ROVERY 1882 - 1900 -  
Ernest COSSA 1900 - 1912 -  
Maurice ROVERY 1912 - 1944 Docteur - Conseiller général  
François GERMOND 1944 - 1945 -  
Maurice ROVERY 1945 - 1947 -  
Bernard ISSAUTIER 1947 - 1959 Conseiller général  
Lucien PASCAL 1959 - 1971 -  
Paul OLLIE 1971 - 1989 -  
Jean-Marie BORELLI 1989 - 1995 -  
Adrien LOTTO 1995 - 2001 -  
Pierre BRUN 2001 - 2005 -  
Georges BRUN 2005 - 2008 -  
Thérèse FABRON 2008 - 2014 Ne se représentait pas  
Colette FABRON 2014 - (2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb & Mairie

Les syndics (1814 - 1860)

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
Amédée ACCHIARDI 1818 - 1821 -  
Victor DURANDI 1821 - 1823 -  
- - -  

Cf. : Archives

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Scipion FERRERI 1877- Source[8]  
Paulin GINGE 1880- Source[9]  
Charles FULCONIS 1884- Ex curé de Saint-Martin-d'Entraumes[10]  
- -  
- -  
Paul TESTORIS - (1906 Marie - 1985 Nice) - Curé ayant caché une famille de six réfugiés hollandais juives pendant la seconde guerre mondiale - Puis aumônier de l'hôpital Saint-Roch à Nice avant d'assumer la charge d'exorciste du diocèse de Nice.  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
06120 - Saint-Étienne-de-Tinée Mairie.JPG

Mairie
Adresse : - SAINT-ÉTIENNE-DE-THINÉE

Tél : 04 93 02 24 00 - Fax : 04 93 02 46 93

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Histoire de Saint-Etienne-de-Tinée

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

  • Le cimetière communal à voir sur Geneanet.

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références