06050 - Coursegoules

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Coursegoules
Blason Coursegoules-06050.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason Grasse-06069.png    Grasse (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Vence-06157.png   06-26   Vence

Blason Coursegoules-06050.png   06-08   Coursegoules (Ancien canton)

Code INSEE 06050
Code postal 06140
Population 524 habitants (2015)
Nom des habitants Les Coursegoulois
Coursegouloises
Superficie 4098 hectares
Densité 12,78 hab./km²
Altitude Mini: 640 m
Point culminant 1700 m
Coordonnées
géographiques
43.794167° / 7.044444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06050 - Coursegoules carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Le territoire de Coursegoules est occupé depuis l’Antiquité mais son château n’est bati que dans la première moitié du XIIIe siècle.
  • La commune ne s'est développée qu'au XVIe siècle.

Héraldique

D'azur au cornet d'or virolé et lié d'argent, accompagné de trois fleurs de lys aussi d'or mal ordonnées et encloses dans le lacs de l'enguiche, à la champagne du même chargée de deux rameaux d'olivier de sinople passés en sautoir.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1860 : Var --> 1860-2019 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-2019 : Grasse
  • Canton - 1801-2015 : Coursegoules --> 2015-2019 : Vence
  • Commune - 1801-2019 : Coursegoules

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine

Chapelle Saint-Barnabé


Chapelle vraisemblablement édifiée au XVIIe siècle et inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel en 1995 [1].


Chapelle des Pénitents blancs


Chapelle Notre-Dame-de-Pitié ou des Pénitents blancs.
La Chapelle des pénitents blancs est un vestige du château des « Villeneuve ».

L'horloge publique placée dans une tour accolée est datée de la seconde moitié du XIXe siècle. La chapelle a été transformée en salle polyvalente dans la 2e moitié du XXe siècle.

La chapelle figure à l'inventaire général du patrimoine culturel depuis 1995.

Église Sainte-Marie-Madeleine


La partie la plus ancienne de l'église date de la seconde moitié du XIIIe siècle. L'abside a été surélevée dans la seconde moitié du XIVe siècle puis à la fin du XVIe siècle ou début du XVIIe siècle. A l'origine l'église était à nef unique avec abside en cul de four .
La population ayant augmenté, on a agrandi l'église en 1658 en lui ajoutant deux collatéraux, comme le montre la date gravée sur le collatéral sud.
le clocher est mentionné en 1715 ; la toiture a été exhaussée après 1846.
L'église a été restaurée en 2007. Des cloches fondues en 2008 y ont été installées[2]. Le baptême de Marie Madeleine et Saint Barnabé s'est déroulé le dimanche 5 octobre 2008. Le financement de cette opération a été assuré par le conseil général, la commune et les dons des paroissiens.

L'église abrite un certain nombre d'objets inscrits ou classés au titre des objets[3].
Parmi les plus importants nous pouvons citer:

  • ciboire offert par Napoléon III, en 1864,
  • Un retable de Saint-Jean-Baptiste attribué à Louis BRÉA , daté autour de 1500[4]. Celui ci a été volé le 3 mars 1999. La présentation présente dans l'église a été faite en grandeur nature. Elle a été réalisée à partir de photographies.

L'église est inscrite aux M.H depuis 1982[5]

Chapelle Saint-Jean-Baptiste


Cette chapelle édifiée à l’angle du chemin du Brec à l’est du village.
Chapelle mentionnée en 1715 vraisemblablement construite au XVIIe siècle, inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel[6]


Chapelle Sainte-Anne


Chapelle édifié chemin de Saint-Antoine.
Chapelle mentionnée en 1715 vraisemblablement construite au XVIIe siècle figurant à Inventaire général du patrimoine culturel[7]

Chapelle Saint-Antoine

Chapelle édifié chemin de Saint-Antoine. Chapelle mentionnée en 1715 vraisemblablement construite au XVIIe siècle figurant à Inventaire général du patrimoine culturel.[8]


Autres patrimoines

  • La chapelle Saint-Michel

Repère géographique.png Repères géographiques


Le Bouyon prend source à l'ouest de la commune et la traverse d'Ouest en Est[9] .
Le village est situé sur le versant sud du "Cheiron" .

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 620 540 510 535 580 600 596 628 620 593
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 541 505 478 474 437 440 406 409 405 397
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 285 207 216 205 220 142 120 132 134 155
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 201 260 322 425 484 528 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
François CHABERT An II - An IV -  
Aimé ISNARD An IV - An V -  
Antoine ISNARD An V - An VI -  
Charles ISNARD An VI - An VIII -  
Claude Joseph GAZAGNAIRE An VII - 1815 -  
André RICORD 1815 - 1821 -  
François GAZAGNAIRE 1821 - 1831 -  
François ISNARD 1831 - 1835 -  
Jean Henri ISNARD 1835 - 1848 -  
Jean Joseph ISNARD 1848 - 1868 -  
Honoré Joseph CHABERT 1868 - 1870 -  
Jean Eugène TEISSEIRE 1870 - 1871 -  
Claude Honoré MARTIN 1871 - 1883 -  
Jean Eugène TEISSEIRE 1884 - 1884 -  
Jules RODES 1884 - 1888 -  
Joseph VIAL 1888 - 1889 -  
Claude Honoré MARTIN 1889 - 1904 Notaire  
Célestin CLAVEL 1904 - 1912 -  
Auguste FLORY 1912 - ? -  
Gustave COURBE-MICHOLLET 1919 - 1943 -  
Adolphe FOCACHON 1943 - 1959 -  
Jean COURBE-MICHOLLET 1959 - 1983 -  
Alain ARZIARI 1983 - Avril 2018 Réélu en 1989 & 1995 & 2001 & 2008 & 2014 - Décès[10]  
Corinne DAO Juin 2018 - (2020) Source[11]  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  
Jean Joseph BENOIT 1878-1883 Puis curé de Saint-Vallier-de-Thiey[12]  
Albert Louis Émilien BARLET 1883-1891 Puis curé de Cagnes-sur-Mer[13]  
Adolphe ATTANOUX 1891 - 1896 Puis curé de Puget-Théniers [14]  
Léon François Marie RUE 1896 - Source[15]  
Raymond GERMOND 1900- Source[16]  
- - -  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 - de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 de 10h00 à 12h00 -
Après-midi de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 17h00 - de 14h00 à 17h00 de 14h00 à 16h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 06140 COURSEGOULES

Tél : 04 93 59 11 60 - Fax : 04 93 59 13 31

Courriel : contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Coursegoules - Le temps des veillées

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références