06026 - Cabris

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Cabris
Blason Cabris-06026.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 06 - Blason - Alpes-Maritimes.png    Alpes-Maritimes
Arrondissement Blason Grasse-06069.png    Grasse (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Grasse-06069.png   06-11   Grasse-1

Blason Saint-Vallier-de-Thiey-06130.png   06-25   Saint-Vallier-de-Thiey (Ancien canton)

Code INSEE 06026
Code postal 06530
Population 1324 habitants (2017)
Nom des habitants Cabriencs
Superficie 543 hectares
Densité 243.83 hab./km²
Altitude Mini: 240 m
Point culminant 762 m
Coordonnées
géographiques
43.656944° / 6.874444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
06026 - Cabris carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Bref historique

  • Sur le territoire cabrienc, une première agglomération avait vu le jour dès le Néolithique (2500 ans avant J.C.).Au Sud-Est du village , se trouve ce site lequel fut appelé Cabrios Mostaïré puis Monestié, les vestiges de cette époque sont encore très visibles avec en leur centre la partie "rescapée" de l'église que les moines de Lérins vinrent implanter vers 940/950.
  • Concernant ce village, "frère puiné" du premier cité, son château féodal aurait été construit en 997.Les seigneurs s'installèrent à Cabris vers la fin du Xe sièle , début du XIe siècle.Ils avaient choisi une situation remarquable pour construire leur château. Elle leur permettait de surveiller toute la plaine et les collines d'en face pour parer à l'approche de leurs ennemis.
  • Village déserté vers 1350 suite à une épidémie de peste et repeuplé autoritairement en 1496 avec des familles de Ligure.
  • Le seul inconvénient était l'absence d'eau. Au hameau de Spéracèdes, par contre, il y avait trois sources - assez d'eau pour faire tourner trois moulins à huile d'olives. Les seigneurs firent certainement monter de l'eau de Spéracèdes à Cabris et on sait qu'ils percevaient une taxe sur les moulins.Soumis aux exigences de la seigneurie, les habitants de Spéracèdes s'opposèrent aux "Cabriencs" - ceci même après la révolution. En 1866, à l'époque de la séparation de Peymeinade (qui fut achevée deux ans plus tard) , on note "une demande inattendue de séparation de Spéracèdes."
  • Cimetière inauguré le 17 juin 1933 par le maire le docteur BELLETRUD.

06026-Cabris-histoire.jpg

Séparation de Cabis et Spéracèdes

Depuis 1884, le hameau de Spéracèdes avait déposé auprès des services de l’Etat une demande d’érection en une nouvelle commune pour se séparer de Cabris. Au fil des ans, le ton était monté entre les camps, pour aboutir à des positions inconciliables. Victor Majoullier qui avait rédigé le registre de l’enquête publique de 1905 pour Spéracèdes, où les 112 foyers votèrent à l’unanimité pour la séparation, note : «  La section de Spéracèdes possédant les éléments nécessaires pour s’administrer elle-même, je pense qu’il serait temps de nous affranchir de la tyrannie que le chef-lieu fait peser sur nous depuis si longtemps.
Je suis par conséquent d’avis que la séparation est incontestablement nécessaire car elle seule pourrait faire cesser la discorde qui [...] entre le chef-lieu et Spéracèdes ». Finalement, la commune de Spéracèdes sera créée le 28 décembre 1910. Le 23 avril 1910, le ministre de l’intérieur et des cultes informe le préfet que le projet de loi tendant à l’érection de Spéracèdes en commune a été envoyé le 8 avril à l’examen du Conseil d’Etat. La loi qui crée la commune de Spéracèdes est publiée le 28 décembre 1910. Son article premier consacre la division de la commune de Cabris : «Le territoire de la commune de Cabris (Canton de Saint-Vallier, Arrondissement de Grasse, Département des Alpes Maritimes) est divisé en deux communes dont les chefs-lieux sont fixés à Cabris et à Spéracèdes et qui porteront respectivement les noms de ces deux localités. La limite entre ces deux communes est déterminée par le liseré rouge figuré au plan annexé à la présente loi ».

Source[1]

Héraldique

  • D'azur à la chèvre d'argent.

Armoiries enregistrées à l'Armorial général de la France dressé suivant l'édit de 1696.

  • Parti: au 1e d'azur à la chèvre saillante d'argent, au 2e de gueules à la clef renversée et contournée d'or surmontée de trois chevronels du même.

Armoiries acruelles.

Territoire communal

Histoire administrative

  • Département - 1801-1860 : Var --> 1860-2021 : Alpes-Maritimes
  • Arrondissement - 1801-2021 : Grasse
  • Canton - 1801-2015 : Saint-Vallier (1957, Saint-Vallier-de-Thiey) --> 2015-2021 : Grasse-1
  • Commune - 1801-2021 : Cabris

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de


Repère géographique.png Repères géographiques

La commune est située à environ 35 km de Nice et 6 km de Grasse.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Notre-Dame-de-l'Assomption


Église datant de la fin du XVIe , début du XVIIe siècle.
L'église possédait un clocher très haut et est située en haut du village, de ce fait elle a subit fréquemment la foudre causant d’importants dégâts. Dès lors, le clocher de l’édifice a été abaissé de moitié.
Église restaurée en 1966 par l'architecte G. BAUDOIN.

Chapelle Saint-Sébastien


La Chapelle Saint Sébastien 1530

La chapelle Saint-Sébastien, construite au milieu du XVIe siècle en contrebas du mur d'enceinte du château, fut longtemps le siège des Pénitents Blancs dont certains reposent sous le dallage. Le Seigneur de Cabris, Alexandre de Grasse, y reçut, en 1638, Monseigneur Godeau, Evêque de Grasse, membre fondateur de l'Académie Française au XVIIe siècle.


Chapelle Sainte-Marguerite


Cette chapelle est aujourd'hui une salle d’exposition . Chapelle construite vers 1500 après le repeuplement de Cabris de 1496.
Chapelle située au quartier des Fourques à côté du cimetière.
A servi d'église paroissiale jusqu'à la consécration de l'église du château.
A noter la présence d'un retable du XVIIe siècle représentant Sainte-Marguerite d'Arc classé aux monuments historiques le 26 janvier 2004[2] .

Chapelle Saint-Jean


Chapelle du XVIe, de forme octogonale, bâtie sur le site d’un baptistère romain.

Chapelle Saint-Jean Pape


l’inauguration de la restauration de Chapelle Saint-Jean-Pape a été faite en présence du Maire, Monsieur Pierre Bornet accompagné du conseil municipal et élus du département le samedi 16 septembre 2017.
Restauration faite avec l'aide de la fondation patrimoine.
Une première restauration avait été faite en 1953, mais le temps et les incivismes, ainsi que la chute d'arbres autour de la chapelle ont failli la détruire complètement.
Chapelle édifiée en 1848 (date au dessus de la porte) sur un terrain donné par Paul Goby (Archéologue Grassois). Des manifestations religieuses s'y déroulaient chaque premier dimanche libre qui suit le 27 mai pour la fête religieuse de saint-Jean Pape.
La cloche qui équipe le clocher a été fournie par la fonderie Cornille-Havard de Villedieu-les-Poêles.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Photos

Cartes postales

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 800 1 700 1 773 1 737 1 848 1 795 1 757 1 785 1 787 1 735
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 725 1 642 1 069 1 018 920 829 779 783 725 693
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 400 339 318 347 326 321 387 489 658 770
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 131 1 307 1 472 1 558 1 427 1 296 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : EHESS - Fiche Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Familles notables.png Notables

Michel BELLETRUD est né en 1866. Il est le fils de Pierre BELLETRUD, horloger à Draguignan, et de Marie-Hélène DAVER, fille d’un cultivateur propriétaire de Cabris. Il fait ses études de médecine à Marseille , il avait uns spécialisation en psychiatrie. . Après une longue carrière de médecin à travers les hôpitaux de plusieurs villes de France, il devient maire de son village en 1911 puis conseiller général en 1921. Il est entre autre le créateur en 1926 du premier "syndicat d'initiative et d’intérêt local" de Cabris. Il fut le promoteur et l'instigateur du projet de canal qui porte son nom. Les travaux (40 kilomètres) débutèrent en mars 1929 et s'achevèrent en 1931. C'est le docteur BELLETRUD qui ouvrit les vannes. C'est la municipalité GRAS qui fit édifier la statut du docteur en 1948.

La Comtesse de Saint-Exupéry, mère d'Antoine de Saint-Exupéry a vécu à Cabris. Une plaque rappelle ce lieu.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Antoine PELISSE 1884 - 1896 Source[1] - Puis maire de Spéracèdes  
- -  
André POURCEL 1900 - Élu au bénéfice de l’âge[1]  
Élie Étienne LAVENNE 1904 - Maire en 1906[3]  
Denis CAUVIN Juin 1908 - Source[1]  
Michel BELLETRUD Mars 1911 - 1934 Docteur - Conseiller général - démission  
Octave GRAS 1934 - 1941 Révocation par le régime de Vichy  
Julien LIONS 1941 - 1944 Président de la délégation spéciale  
Antoine PELISSE Août 1944 - (1877-1963) - Petit neveu du précédent [1]  
- -  
René ANTIONOLI - Maire en 1948  
Marcel BLANC - Maire en 1961  
- -  
Michel JOLY 1989 - 2008  
Pierre BORNET 2008 - (2026)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
René BAILET 1906 - 1964 Mobilisé du 7 août 1914 au 14 mars 1919 - Doyen honoraire en 1935, de chanoine honoraire en 1956, et enfin de curé honoraire de Cabris. Le 13 juillet 1950, il fête ses noces d’or sacerdotales, le 30 mai 1956 les cinquante ans de son arrivée à Cabris et en 1960 ses noces sacerdotales de diamant. En octobre 1964 il prit sa retraite [4]  
MARI Octobre 1964-  
- -  

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Décès :

  • Jules MOCH, homme politique né à Paris le 15 mars 1893, décédé le 1er août 1985

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 33 rue Frédéric Mistral - 06530 CABRIS

Tél : 04 93 60 50 14 - Fax : 04 93 60 63 41

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (mars 2013)

Dépouillements des registres paroissiaux

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page sur des sites de pays ou de syndicat touristique :

Page sur sites généraux :

Référence.png Notes et références