02680 - Saint-Gobain

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Gobain
Blason Saint-Gobain-02680.png
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 02 - Blason - Aisne.png    Aisne
Arrondissement Blason de Laon    Laon (Préf.)
Métropole
Canton Blason Tergnier-02738.png   02-18   Tergnier

Blason La Fère-02304.png   02-14   La Fère (Ancien canton)

Code INSEE 02680
Code postal 02410
Population 2352 habitants (2015)
Nom des habitants Gobanais
Superficie 2973 hectares
Densité 78 hab./km²
Altitude 160 m
Point culminant 207 m
Coordonnées
géographiques
03°22'33"E/49°35'48"N
Localisation (avant 2015)
02680 - Saint-Gobain carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Étymologie du nom GOBAIN

Hypothèse : Les latinistes relient le nom de GOBAIN au latin GOBIUS "goujon". C'est peut-être oublier trop vite le nom gaulois GOBANNOS "forgeron".

Toponymie

Dans la seconde moitié du VIIe siècle, Gobain, qui avait été élevé au sacerdoce par saint Fursi, vint visiter l'église de Laon, et se retira quelque temps dans l'abbaye de Saint-Vincent. Mais trouvant bientôt que cet asile n'était point assez éloigné des bruits du monde, il le quitta, prit un bâton et s'enfonça dans la vaste forêt de Voas pour y chercher une retraite plus tranquille. Vers le soir, se sentant harassé de fatigue, il s'arrêta sur une colline nommée le Mont érème, c'est à dire le mont inculte, et fichant son bâton en terre, il se coucha sur des feuilles sèches et s'endormit. Le lendemain en s'éveillant, Gobain voulut continuer ses recherches, mais en arrachant son bâton de terre, une source d'eau vive ayant jailli du trou dans lequel ce bâton était enfoncé, Gobain crut voir dans cet évènement un avertissement du ciel de s'arrêter en cet endroit, et se mit aussitôt à y élever une cellule et un oratoire qu'il dédia à Saint Pierre. Cet endroit prit dès lors le nom de Mont de l'Hermitage qu'il garda durant toute la vie du Saint. Gobain s'appliqua ensuite à convertir les peuples des environs, composés, dit la chronique, d'hommes farouches et barbares, aussi quelque-uns d'entre eux, aigris par ses prédications, s'étant introduits à l'improviste dans sa retraite, lui tranchèrent la tête le 20 juin 670. Saint-Gobain fut enterré dans l'oratoire qu'il avait élevé. Bientôt les miracles qui se firent sur son tombeau y attirèrent une foule de pèlerins, et insensiblement il se forma à l'entour un village que l'on nomma Saint-Gobain, du nom de ce martyr de la foi chrétienne.

Histoire

Bourg de l'ancien Laonnois, situé sur une montagne, à 25 km de laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de La Fère, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons. Dans la première moitié du XVIe siècle, Marie de Luxembourg, veuve de François de Bourbon-Vendôme, créa en forêt de Saint-Gobain une verrerie. C'est en 1665 qu'une compagnie obtint le privilège exclusif de la fabrication des glaces à Paris au faubourg Saint-Antoine, mais la Manufacture royale des Grandes Glaces ne s'installa à Saint-Gobain qu'en 1692, étant trop à l'étroit au faubourg Saint-Antoine. Les verres à vitres et autres verres y ont été produits jusqu'à la fermeture du site en 1995. Saint-Gobain est la patrie de Simon Lelarge, abbé de Saint Nicolas-aux-Bois en 1333, de Luce de Lancival, poète tragique estimé, mort en 1810, et de Louis-Auguste-Guillaume Bosc, agronome et naturaliste, membre de l'Institut, mort en 1828.

Sources : Dictionnaire de Melleville Pages jaunes Gencom

Blason en attente.png Héraldique

De sable aux trois salamandres d'argent rangées en pal, la premiére et la derniére contournées; au chef coupé de Vair et de gueules

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

R02.jpg


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - - -
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population - 2 321 2 340 2 349 2 325 2 267 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Lasne Joseph Nicolas 1792-1795  
Guillot Sébastien 1795-1799  
Cabart Maupertuis Jacques 1799-1812 officier de la Manufacture  
Talle Louis Jacques 1812-1816  
Leguay Jean-Pierre 1816-1822  
Parnoix Louis Jean-Baptiste Antoine 1822-1830  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Mathieu Frédéric 2014-en cours Conseiller général du canton de La Fère (2018-2015)  

Cfr [ Mairesgenweb] Source http://ville-saint-gobain.fr/personnalites/

(Mairesgenweb )

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h 8 h - 12 h
Après-midi 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15 13 h 30 - 17 h 15

Adresse de la Mairie
rue
6 rue de Montevideo Ville
02410 Saint-Gobain Tél. : & Fax :
03 23 52 80 01

Pictos contact.png Courriel : [mailto: ]
contact@ville-saint-gobain.fr


http://ville-saint-gobain.fr

( Source : ) site de la ville de Saint-Gobain

NDLR http://www.annuairemairie.com

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Les archives notariales de Saint-Gobain ont été détruites lorsque la crypte de l'église où elles étaient temporairement entreposées pendant la Première Guerre mondiale a été pilonnée. Quelques actes pour le XVIIe siècle ont été conservés aux Archives départementales de l'Aisne. Pour le 19e et le 20e siècle, des transcriptions des ventes et des achats principalement sont conservées dans le fonds des hypothèques du bureau de Laon aux Archives départementales de l'Aisne (4 Q 2).

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Saint-Gobain (Histoire du bourg, du château fort et de la manufacture de glaces de)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références