02110 - Braine

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Braine
Blason Braine-02110.png
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 02 - Blason - Aisne.png    Aisne
Arrondissement Blason Soissons-02722.png    Soissons (S-Préf.)
Métropole -
Canton Blason Fère-en-Tardenois-02305.png   02-05   Fère-en-Tardenois

Blason Braine-02110.png   02-04   Braine (Ancien canton)

Code INSEE 02110
Code postal 02220
Population 2 250 habitants (2013)
Nom des habitants Brainois, Brainoises
Superficie 1 161 hectares
Densité 193 hab./km²
Altitude Mini : 48 m
Point culminant 169 m
Coordonnées
géographiques
49.341666° / 3.531944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
02110 - Braine carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

C'était le chef d'un comté connu il y a 800 ans qui dépendait du duché de Valois, elle y avait un comte propriétaire.

  • 581 : s'est tenu un concile
  • Ville de l'ancien Soissonnais, située dans la vallée et sur la rive droite de la Vesle, à 32 km au sud de Laon et 22 km à l'est de Soissons.

Autrefois de l'intendance, des bailliage, élection et diocèse de Soissons.
Patron : St Nicolas.
Dépendances (1865) : La Roche (hameau); la Grange, le Parc (fermes); le Pont de Reims, la Cave-l'Abbé, Saulx-Indré, la Sablonnière.

L'origine de Braine n'est pas encore bien connue. Si l'on ne peut plus dire aujourd'hui que cette ville fut bâtie par un chef gaulois nommé Brennus, qui lui aurait donné son nom, il n'est pourtant pas invraisemblable qu'elle ait été l'un des douze oppides du Soissonnais dont parle César; et si l'on ne peut soutenir qu'elle occupe l'emplacement de l'ancienne Bibrax, il n'est pas non plus bien démontré que l'on doive la regarder comme étant le Brennacum dont parle Grégoire de Tours. Tout ce qu'on peut dire de certain, c'est que dans les premiers temps de la monarchie française, la terre de Braine faisait partie du domaine royal, et qu'elle en fut détachée de bonne heure en faveur de quelque seigneur.
On raconte en effet que, dans une partie de chasse sur les bords de la rivière d'Aisne, le roi Clotaire II ayant été sauvé d'un péril imminent par un seigneur de sa cour nommé Authaire, lui donna par reconnaissance la terre de Braine. À son tour, celui-ci la légua à son fils St-Ouen qui, en l'année 683, la donna à l'église de Rouen. Celle-ci y fit aussitôt bâtir un château-fort dans lequel, à l'époque de l'invasion normande, elle renferma ses archives et ses trésors. Attaqué et pris par Hugues-le-Grand, duc de France, en l'année 931, ce château fut peu de temps après ruiné par Herbort, comte de Vermandois ; mais l'année suivante, Hugues le fit reconstruire. Ragenold, comte de Roucy, s'en empara à son tour en 949, et ne le rendit à Hugues-le Grand que sur les instances du roi Louis-d'Outremer. Plus tard, en 994, Hugues-Capet abandonna, dit-on, la terre de Braine aux comtes de Champagne, lesquels, à leur tour, paraissent n'avoir pas tardé à la donner en fief à des seigneurs particuliers.

Braine fut en 1205 le théâtre d'une horrible exécution. Des gens, au nombre desquels figurait un peintre alors célèbre nommé Nicolas Perrot, ayant été accusés d'hérésie, y furent brûlés en présence du comte et de la comtesse de Braine. Cette ville fut pillée par les Anglais en 1359 et prise par les Bourguignons en 1422. Les Royalistes s'en emparèrent l'année suivante; mais les Bourguignons la leur reprirent peu de temps après. Par suite de démêlés survenus entre la cour et le comte de Roucy et de Braine, en 1435, le connétable attaqua cette ville, mais fut repoussé. Elle fut prise par les protestants en 1567.
— En 1586, les habitants de Braine obtinrent du roi la permission de fermer de murs la ville et le faubourg de St-Remi. Ces travaux leur coûtèrent 600 écus d'or. — Braine fut de nouveau attaqué en 1590 par les Ligueurs, qui consentirent néanmoins à s'éloigner pour une somme de 200 livres. ; ce qui ne les empêcha pas, trois ans après, de s'emparer par surprise de douze des plus riches bourgeois de cette ville et de les mettre à rançon. Enfin, celle-ci fut encore prise et pillée deux fois par les Espagnols, en 1650 et 1652. — Quoi qu'en disent quelques écrivains, la ville de Braine ne parait pas avoir jamais été érigée en commune [1].


Topo.jpg Toponymie

  • Brennacum, Braisne, Braine
  • BRAINE, BRAINE-SUR-VESLE, Braina en 931, Branna en 1095, Brana castellum en 1133, Brenna en 1125, Brana ad Vidulam [1].

Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

Il y avait une abbaye de l'Ordre des prémontrés dont il reste l'église, du nom de St Yved (Evodius), évêque de Rouen dont le corps y fut enterré. Cette abbaye fut fondée en 1130 par André de Beaudemont.

Il y avait un prieuré de l'Ordre de Cluny dépendant de la Charité-sur-Loire

Il y avait une paroisse sous l'invocation de saint Nicolas.

Industrie.jpg Histoire industrielle

  • En bas de la commune, on trouvait des sources d'eaux minérales.

Héraldique

  • Coupé : au premier mi-coupé échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules, au second d'or au corbeau de sable. (Source : La Banque du Blason)
  • Coupé : au premier mi-coupé échiqueté de sable et d'or à la bordure de gueules, au second d'argent au merle de sable. (Source : Wikipédia)


Histoire administrative

  • Département - 1801-2018 : Aisne
  • Arrondissement - 1801-2018 : Soissons
  • Canton - 1801-1913 : Braisne, 1913-2015 : Braine, 2015-2018 : Fère-en-Tardenois
  • Commune - 1801-1913 : Braisne, 1913-2018 : Braine

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

  • Église de St-Yved, cette église fut fondée par Robert Ier fils de Louis le Gros, c'était le lieu de sépulture des membres de sa famille. C'est au curé, doyen de Braine, l'abbé Beaucamp que l'on doit la conservation de ce monument religieux.


Patrimoine Coutumes.jpg Patrimoine, les coutumes

  • Foire à Bestiaux
  • Foire le 11 septembre

Repère géographique.png Repères géographiques

Elle est située dans la vallée de la Vesle, sur la R.N. 31 reliant Soissons à Reims.


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 236 1 461 1 242 1 330 1 352 1 421 1 574 1 647 1 597 1 522
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 581 1 649 1 590 1 516 1 492 1 521 1 517 1 560 1 540 1 520
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 509 1 643 1 563 1 553 1 503 1 276 1 330 1 600 1 722 1 943
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 1 952 2 090 2 069 2 099 2 196 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cfr : Cassini Cf. : avant 2006, INSEE 2006, 2011 & 2013

Braine - 02110 courbe population.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
LEBRASSEUR 1820 -  
- -  
- -  
Dominique LE VILANE 1868  
François Eugène LAINNÉ 21/01/1878 - 12/06/1878  
- -  
Désiré CALLOT-MARGIVAL 1892 -  
LOBJOIS 1900  
- -  
- -  
- -  
Claude RECLUS 1968  
Michel TENEUR 2001 - 2008  
François RAMPELBERG 2008 - (2020) -  

Source : MairesGenWeb & Généalogie Aisne

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
BEAUCAMP - Abbé  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h 10h - 12h -
Après-midi 14h - 17h 14h - 17h 14h - 17h 14h - 17h 14h - 18h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 30, place Charles de Gaulle - BP 3 - 02220 BRAINE

Tél : 03 23 74 10 40 - Fax : 03 23 74 16 56

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Octobre 2016)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Archives en ligne

Patronymes

  • Patronymes de Braine sur le site Geneanet

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Braine (Histoire de)
  Histoire de Braine

  • Le dictionnaire historique de l'Aisne de MELLEVILLE (tome 1), 1865

Sur Gallica

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Le dictionnaire historique de l'Aisne de MELLEVILLE (tome 1) 1865