Église Saint-Rémy de Is-en-Bassigny

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de Is-en-Bassigny

Sud Est - Photo C. PIEMINOT

H
Histoire.pngistorique

Cette église était le siège d'une cure au patronage de l'évêque de Langres. Elle fut dévastée par les Normands au IXe siècle ainsi qu'il est relaté dans une charte datée de 921.
Propriété de la commune, elle est classée aux Monuments Historiques par arrêté du 13 février 1928 [1] .

Son chœur, dont la voûte fut reconstruite ultérieurement plus haute que celle d'origine, date de la seconde moitié du XIIe siècle.

La nef fut élevée au XIIIe siècle mais ses voûtes d'ogives avaient été détruites en 1741.

Les deux premières travées du collatéral Sud furent édifiées au XVIIe siècle et les deux dernières dans la première moitié du XVIe siècle.
Le mur est de la dernière travée de ce collatéral conserve à l'extérieur des traces d'arrachement de maçonnerie et des arcs formerets ainsi qu'une porte condamnée qui donnait sur le chœur. Cette accès devait être celui de l'ancienne sacristie qui fut détruite lors de la construction de la nouvelle accolée au mur du chevet au XVIIIe ou XIXe siècle.

En 1741, l'architecte Claude FORGEOT de Langres dressa un devis pour reconstruire le mur pignon ouest, démolir la cage d'escalier et la reconstruire dans l'église, démolir et reconstruire les voûtes de la nef et reconstruire la charpente. Il semble qu'en 1780 ces travaux, ou du moins une partie, n'étaient pas réalisés car un nouveau devis fut dressé entre temps par l'architecte MAUPERIN.

Patrimoine.png Patrimoine

Extérieur

  • Elle est pratiquement implantée au centre du cimetière.

Intérieur

Nef

  • La nef présente la particularité d'avoir deux vaisseaux. Au Nord, considéré comme étant le principal, il est à trois travées lambrissées. Celui du sud comporte quatre travées voûtées d'ogives.

Chœur et Chapelle

  • Le chœur est long de deux travées.

Autel et retable


  • En fond de Chœur. Des statues, avec haut-relief et peinture en arrière-plan représentent la scène du « Baptême de Clovis par Saint Rémy ». La datation de l'ensemble remonte au premier quart du XVIIIe. Il est classé au Monuments Historiques depuis le 06.02.1979 [2] .


Litres


  • Des litres funéraires identiques aux Armes de Jacques François CHOISEUL BEAUPRÉ [3] sont visibles sur les piliers entre la Nef et le Chœur.


Dalle funéraire

Quelques statues

Fonts baptismaux

Plaques commémoratives

  • Elles sont fixées sur le mur à l'intérieur de l'église, à droite de l'entrée latérale Nord.
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste ...


Familles notables.png Notables

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Jean Baptiste SOMMIER ..../1836 - 1836/.... Né vers 1806 - Recensement 1836  
Félix GARNIER ..../1841 - 1851/.... Né vers 1810 - Recensements 1841, 1846, 1851  
Henri PARIS ..../1856 - 1856/.... Né vers 1805 - Recensement 1856  
François DORMONT ..../1861 - 1866/.... Né vers 1822 - Recensements 1861, 1866  
Nicolas Adolphe GUILLEMIN ..../1872 - 1881/.... Dit Nicolas - Né le 07/09/1835 à Brottes (52) - Fils de Nicolas et de Marguerite MICHAUT - Recensement 1872, 1876, 1881  
Pierre Nicolas Marie Edmé LEJOUR ..../1886 - 1921/.... Dit Pierre - Dit Edmé - Né le 04/01/1837 à Chassigny (52) - Fils de Nicolas et de Jeanne Claire HUDELET - Recensements 1886, 1891, 1896, 1901, 1906, 1911  
Paul Jean Baptiste Marie CARDINAL ..../1921 - 1957 Né le 06/03/1874 à Cohons (52) - Fils de Eugène Sylvestre et de Marie Augustine MEUSY - Recensements 1921, 1931 - Décédé à Is-en-Bassigny le 16/11/1957  
Claude CHEVRY 1957 - 1970/....  
- -  

Cf. : Site des Archives Départementales de la Haute-Marne (A.D. 52)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Visuel sources.png Sources

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Base Mérimée
  2. Base Palissy
  3. Jacques François de CHOISEUL BEAUPRÉ, Marquis de Beaupré (Branche d'Aillecourt) dans les « Notes généalogiques du Baron de l'Horme (noblesse) » sur le site des A.D.52