Église Saint-Martin de Thurins

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de Thurins

Localisation

69249 - Thurins - Église Saint-Martin - Localisation - 2019.JPG



  • Place Dugas


Histoire.pngHistorique

Suite à souscription effectuée auprès de la population thurinoise, la construction de cette église débuta en 1833.

Elle fut consacrée le 31 mai 1835 par Monseigneur Gaston de Pins, administrateur du diocèse, pendant l'exil romain du cardinal Fesch, archevêque de Lyon et oncle de Napoléon [1] qu'aucun pape n'avait réussi à faire démissionner.

Elle fut entièrement rénovée en 1978.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Clocher


Durant trois périodes bien distinctes, il a connu des péripéties :

  • En 1837 il avait été demandé à un architecte de surélever le clocher, prévu à l’origine pour n’abriter qu’une seule cloche. L’adjonction de deux autres cloches, ordonnée par un curé au caractère bien trempé, fragilise le clocher. Il fallait l’étayer.
  • En 1909, jugé trop dangereux, le clocher fut finalement démoli. Un clocheton l’a remplacé, mais il avait été détruit par la foudre.
  • En 1929, une souscription publique permettait d’élever le clocher actuel, plus pointu, où sont maintenant installées trois cloches.


Portail

Nef

Nef - Photo J-P GALICHON depuis l'entrée

Les trois nefs sont séparées d'arcs en plein cintre.

L’éclairage y est assuré par huit lustres en cristal avec bronze et laiton, ampoules en couronne, décor de pampilles, torches et anges adorant le St Sacrement, œuvres de la 1ère moitié du e siècle.


Chaire à prêcher

Bannière

Vitraux

(1) Jean Aimé MARNAS, né à Lyon (69) le 20/07/1828. Fils de Jean et de Charlotte PERRET. Marié avec Marie REVELIN - Industriel. Chevalier de la Légion d'Honneur par Décret du 20/10/1878 → Base Leonore - Dr LH/1748/3. Décédé à Thurins le 07/09/1908

Chœur

Ses stalles et boiseries proviendraient de l'Abbaye de Cluny.


Collatéral Nord


Chapelle de Saint Martin

Reliquaire mural

Fixé sur le mur, à gauche de la chapelle Saint Martin, il renferme des reliques de Saint Maxime, martyr, selon l'indication qui en est faite.
Cette châsse représente un édifice religieux surmonté d'un lanternon, bois sculpté, doré, verre. Elle a été classée aux Monuments Historiques au titre « Objet » le 18 octobre 1983 [2] .

Chapelle baptismale

Le bas-relief représente « Le Baptême du Christ ». Il est en bois sculpté.
Il a été classé aux Monuments Historiques au titre « Objet » le 18 décembre 1958 [3] .


Collatéral Sud

Chapelle de la Vierge

La statue représente la « Vierge à l'enfant ». Elle est en bois sculpté, peint et doré.
Elle a été classée aux Monuments Historiques au titre « Objet » le 18 décembre 1958 [4] .

Chapelle des Saints Anges

L’autel et le retable sont en bois de chêne peint de l'époque Louis XIII, de style italien avec des colonnes torsadées.

Le panneau en noyer sculpté représente le thème iconographique de la Philoxénie (pratique de l'hospitalité) d'Abraham avec la visite des trois anges.
Selon l'histoire, Abraham, assis à l'entrée de sa tente, s’apprêtait à sacrifier Isaac. Il est surpris par l'apparition des trois personnages. Il se prosterne devant eux. L'ange qui se tient à droite, le doigt levé, annonce au vieillard sa future paternité.

L'origine exacte de cette œuvre est inconnue mais remonterait à la fin du XVIIe siècle ou au début du XVIIIe siècle. Elle a été classée aux Monuments Historiques au titre « Objet » le 18 décembre 1959 [5] .

Ce retable pourrait provenir de l'Abbaye de Cluny.

Statues et tableau

Visuel sources.png Sources

Familles notables.png Notables

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Barthélemy COCHOD - Source [6]  
Georges-Martin BRUN 5 mai 1617 - Source [6]  
Vital BEYSON ou BESSON - Source [6]  
Jacques ROBERT 19 mai 1644 - Source [6]  
Antoine PAYSAL 29 janvier 1674- Source [6]  
François THOLANCE 31 mars 1721 - Source [6]  
Pierre THOLANCE 26 juillet 1743 - Source [6]  
Jean-François Placide THOLANCE 18 août 1784 - 1789 Curé au moment de la révolution - fusillé à Lyon le 5 décembre 1793[7] comme contre révolutionnaire - Source [6]  
- - Période révolutionnaire  
Jean MURE 1803 - Source [8]  
François CUSSONNET Octobre 1828 - -Source [8]  
Claude VERNAY Juin 1863 - Source [8]  
Claude CHAPUY Mars 1875 - Source [8]  
Philippe Étienne Bernard TIBY Février 1878 [8] - 1906 (1827 - 1905) [9]  
Jean CHAVANNE 1906 - 1924 (1851 - 1925) - Nommé curé auxiliaire en 1901 - Ex curé de Dardilly-Saint-Claude[10] - Autorisé à prendre sa retraite  
François Sébastien COUZON 1924 - 1961 Ex vicaire à Thurins - Chanoine  
- - -  

Les vicaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Jean Claude NOAILLY 1856-1858 -  
- - -  
DUBANCHET 1926 - Ex vicaire à Perreux [11]  
- - -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références